Manifeste – Txy, média d’information et d’échange – Libre d’être soi

Préambule

Ce manifeste est une réponse collective à diverses critiques suite à la publication de textes présentant des points de vue alternatifs. Nous voulons rappeler les missions du collectif Txy et sa ligne éditoriale.

Le collectif Txy soutient en tant que média (i.e. publication des communiqués de presse, soutien logistique et organisation, …) l’existence de différentes manifestations dont l’Existrans et le T-DOR mais chaque membre du collectif reste libre d’adhérer ou non aux revendications portées par ces mouvements. Nous invitons les acteurs militants à se saisir de cet outil pour faire connaître leurs positions, arguments, évènements, et nous ferons notre possible pour leur donner toute la visibilité et le respect nécessaire.

Ce texte peut être librement reproduit et diffusé sous réserve qu’il soit repris dans son intégralité, ce préambule compris, et avec un lien retour.

T == Trans, Intersexes, Transgenres, TranssexuelLEs, TravestiEs, Ft* , Mt*, agenre, bigenre, androgyne … Transidentitaire.


Manifeste

L’objectif de Txy est de permettre les échanges entre membres de la communauté T ainsi que de favoriser la visibilité des T dans l’espace public.

Soucieux de respecter la diversité des opinions et de favoriser les échanges constructifs, le collectif Txy souhaite s’appuyer sur une double-dimension éditoriale : un socle commun de valeurs fondamentales d’une part, une plateforme ouverte à la liberté d’expression d’autre part.

I. Txy, libre d’être soi

Libre d’être soi sans devoir se conformer à une norme particulière définie par des tiers. Libre d’être soi sans avoir à passer et valider des tests, sans contrainte de “conformation” sociale. Libre d’être soi sans avoir à porter des poids inutiles, qu’ils soient biologiques, psychologiques ou sociaux.

Toutefois la liberté pour les T comme pour les autres n’est pas un acquis : elle a besoin de moyens pour être obtenue. On ne naît pas pleinement libre, on le devient en travaillant pour soi et pour la société. Ces moyens sont de différentes natures, et les multiples contributeurs de Txy en ont conscience.

► Les T ont besoin d’une sécurisation sur le plan social : les T comme tout un chacun doivent pouvoir vivre leur vie sans être inquiétés du fait de leur identité et de son expression, dans la mesure où celle-ci ne va pas à l’encontre des principes fondamentaux de la vie en communauté. A ce titre, la vie en communauté étant régie par le Code Civil en France, les T doivent pouvoir bénéficier d’un statut légal leur épargnant toute discrimination juridique et les protégeant dans leur liberté d’être eux-mêmes.

► Les T ont besoin d’une sécurisation en matière de santé : certain-e-s T peuvent solliciter un soutien de la part de la communauté médicale afin d’accompagner leur bonne santé et leur bien-être. Cette aide médicale doit pouvoir être effectuée dans le cadre habituel de l’exercice des professions de santé. Les professionnels de la santé respectueux des T et qui promeuvent une implication positive de la personne T et non sa passivité face au système médical décisionnaire sont à ce titre pleinement soutenus dans leurs démarches, car leur attitude est libératrice et non aliénante.

► Chaque T a besoin de jouer son rôle dans la société et de s’épanouir en tant que lui-même, par l’implication dans la vie de la Cité, par le travail, par une vie sociale de façon générale. A ce titre, Txy approuve et soutient les actions prônant une visibilité positive des T dans la société avec une image plus cohérente de ce que nous sommes. Txy approuve l’implication de personnes T dans différents engagements, cette implication montrant que les T sont libres de vivre en-dehors du « placard communautaire ».

II. Txy, un espace de libre expression

Txy n’a pas d’idéologie autre que la liberté d’être soi et la promotion d’une visibilité positive de la transidentité. Txy souhaite favoriser le dialogue et la liberté d’expression en ouvrant sa tribune à des contributeurs de tous horizons et aux opinions plurielles. Toute contribution signée par son ou ses auteurs, respectueuse et ouverte au dialogue, y est la bienvenue.

En ce sens, le collectif Txy ne prend pas position sur les évolutions des équipes médicales hospitalières constituées en France, les problématiques liées au travail du sexe, les évolutions des procédures en matière d’état civil… car nous considérons que les prises de positions appartiennent aux divers acteurs associatifs, aux réseaux organisés et à chaque individualité.

Txy s’en tient à appeler de ses vœux une prise en charge médicale et sociale de qualité pour les personnes T, ainsi qu’une information éclairée à disposition de tous. Txy contribue à cette information en proposant un espace de neutralité bienveillant permettant d’échanger et de construire comme de relayer la diversité de ces opinions.

Nous pensons que seule la liberté d’expression est capable de faire évoluer sereinement le dialogue. Nous voyons cette liberté d’expression comme un gage de dynamisme, de liberté, de tolérance et d’ouverture à l’autre.

En diffusant, à la demande de leurs auteurs, tous textes s’inscrivant dans ce mouvement positif, le collectif Txy participe à l’amélioration de notre visibilité, de notre construction identitaire commune et de notre union.


Premiers Signataires du manifeste (ordre alphabétique du prénom) : Alicia Nikki Horton, Amanda Hinault, Armonia Puel, Astrid Linka,  Barbara Alie, Béatrice d’Agora, Brigitte Goldberg, Candice de Lau, Caphi, Caroline de Nice, Catherine Holzknecht, Charlotte Elyane de Laage, Charly Carolingiens, Chloé Avrillon, Chloé Tigre, Christine Rougemont, Claude Saintagne, Cyane Dassonneville, Diane Longuépée, Élodie Cyréna Gernet, Émilie Dumont, Ester de Paris, Evy, Florence Grandema, Florence Martinot, Francesca Pietrapiana, Fuijeda, Gina Sanches, Isabelle Durocher, Isabelle Gauthier, Jean Zaganiaris, Jeanne Swidzinski, Julia Hamel, Julie Mazens, Laëtitia Chausson, Laura Ledoux, Léna Tosta, Lucie Lulu, Marion Harukaze, Marion de Roanne, Nadine Gibaud, Patricia Leroy, Pierre-Yves Bastard, Pa, Phlune, Pocahontas, Shalin Nila, Sylvie Baudry, Thai-Son Loan Rocher, Valérie Hach, Yukarie.

Nous contacter si vous souhaitez être dans la liste des signataires.