Photo du profil de Olivia

by

Du Regard des Autres qui change….!!!

8 janvier 2012 | Tags: , ,

30 juin 2010

De Septembre 2009 à Février 2010, c’était pour moi le temps des perruques, talons hauts et autres mini-jupes; les gens me mettaient donc directement à l’index. Je dois admettre que ce n’était pas forcément évident à vivre; “regarde le trav”, “hé, mate le mec”. Ces propos vexatoires étaient pour moi monnaie courante à l’époque. Mes 1ers temps à Paris n’étaient donc pas forcément les plus aisés. Au delà du fait de vivre ma transition esseulée au milieu de mes déboires de logement liés à ma mutation, mon “passing” (le fait de passer pour une femme aux yeux d’autrui) était loin d’être acquis, aidé en cela par le port de perruques et de mauvais choix vestimentaires. C’était ma période de “travelot”: Selon moi, le travesti est mal vu pour la simple raison qu’il est inhabituel pour un homme de se vêtir de façon féminine dans notre société qui veut que la démarquation entre les 2 sexes soit claire, nette et stricte. Quiconque s’écarte de son genre sexuel est mal vu, et le manque d’ouverture d’esprit de la part d’un trop grand nombre de gens y est pour beaucoup. Chacun croit que ce qui est bien et bon pour lui l’est également pour les autres et refuse d’ouvrir plus son esprit pour comprendre l’expression de la différence chez les autres, qui peuvent avoir d’autres attentes et d’autres besoins… Le grand malheur, c’est qu’à notre époque, et plus que jamais, les gens sont égocentriques, ce qui mène à l’incompréhension, le mépris, voire la haine de l’autre, s’il pense, s’il est, ou s’il agit différement!!! Je crois pouvoir affirmer, avec le recul, avoir vécu cette discrimination pendant ces 6 mois de ma vie…
Puis, je suis sortie sans perruque à partir de Février, et là, même si j’était toujours démasquée par tout le monde et tout le temps, les réflexions à mon sujet n’étaient plus les mêmes: mon statut avait changé. J’entendais alors “c’est un trans” ou “matte la trans”. Même si dans leur esprit, il n’y avait aucun doute que chromosomiquement je sois un homme, les gens ne me considéraient alors plus comme un “trav” mais comme une “trans”: pour moi c’était une première étape importante qui m’a permis d’avancer plus rapidement vers la féminité que je convoite. C’est à cette époque également que j’ai fait évoluer ma garde-robe vers une tendance plus “passe-partout”: pantalons et ballerines ont remplacé jupes et escarpins vertigineux… J’ai aussi essuyé à mon travail, à cette époque, les prémices de ce que je vis aujourd’hui au quotidien: les réflexions incessantes sur ma féminité et mon androgynie devant lesquelles je reste impassiblement muette!
Enfin, depuis Avril, j’ai commencé l’épilation laser du visage et mon traitement hormonal. Je dois admettre que, depuis lors, une deuxième étape, encore plus importante que la précédente a été franchie: l’étape du “Passing”!!! Lors de mes sorties, les gens ne voient plus les poils sur mon visage qui devient imberbe, mes cheveux ont maintenant bien poussé (ce qui me permet des coiffures plus féminines), ma gestuelle ainsi que mes attitudes ont évolué (à tel point qu’il m’arrive même de m’oublier avec mes collègues à des mouvements un peu trop féminins), et, pour finir, même si pour moi cela reste imperceptible, les hormones doivent probablement affiner mon visage et plus certainement ma masse musculaire (en 2 mois j’ai perdu 3kgs, et mon endocrino m’a parlé de perte de masse musculaire. Effectivement, tout me parait aujourd’hui plus lourd, des portes renforcees au caddie de courses…). Du coup, une personne sur deux me prend aujourd’hui pour une femme, et, pour le reste, je n’ai plus le droit aux réflexions désagréables, mais à des regards interrogateurs; les “petites racailles” n’osent plus me discriminer lorsqu’ils ont un doute puisqu’ils ne savent plus dans quelle cas me positionner. Je dois avouer que c’est quand même très agréable maintenant, en entrant dans une boutique d’entendre des “bonjour madame” ou “bonsoir mademoiselle”… quelques anecdotes m’ont tres récemment marquée et/ou fait sourire. – Lors de mon RDV d’avant-hier avec mon endocrino qui ne m’avait pas revue depuis 2 mois, cette dernière ne m’a pas reconnue dans la salle d’attente… – Hier, mon psy, qui, jusqu’à présent ne m’avait reçue qu’en garçon a été “bluffé et épaté” (selon ses mots) par ma féminité. De plus, son collègue y a été de son petit mot gentil à mon égard en se disant “frustré de ne pas pouvoir recevoir d’aussi jolies jeunes filles” que son confrère. – Enfin, lors de mes analyses d’hier, la laborantine (qui n’avait d’autres documents que ma carte vitale avec mon identité masculine) m’appelle en salle de soins en criant dans la salle d’attente bondée: “MONSIEUR OLIVIER LOISEAU”. Je me présente donc face à elle qui me dévisage, totalement désorientée, et me dit “mais,… mais… c’est vous mr Loiseau???”. Ces quelques exemples montrent bien que, même si ma perception de moi-même est restée la même qu’il y a 3 ans, c’est maintenant les autres qui me preçoivent différemment, en tant que fille!!! Bref, il est maintenant pour moi nécessaire de ne sortir qu’en fille puisque les gens ont moins de doute sur ma féminité lorsque je suis ainsi que sur ma masculinité lorsque je sors en garçon. (il est courant maintenant que l’on m’appelle madame dans les transports alors que je me rends à mon travail en gars). C’est en tout cas mon ressenti et je me sens tellement mieux comme cela: JE VIS ENFIN!!! Et d’ailleurs, c’est durant ces 2 derniers mois que je me suis créé un nouveau cercle de connaissances en tout point admirables et ouverts d’esprit face à la différence. Y a-t’il une relation de cause à effet avec le regard des autres sur moi qui a radicalement changé? Est-ce grâce à ce nouveau regard moins discriminateur que porte la société sur moi que je m’ouvre maintenant plus aisément aux autres? …..
Il me reste néanmoins trois problèmes non négligeables à solutionner! 1- La voix: dès que j’ouvre la bouche, après avoir convaincu physiquement mon interlocuteur d’être une femme, je suis forcément démasquée. Je travaille à l’heure actuelle avec mon ortophoniste à améliorer cela. 2- La Pomme d’Adam: les 50% de personnes sceptiques, non convaincues par mon apparence de fille baissent en général leur regard au niveau de mon cou, et là encore, je suis démasquée 3- Last but not least, au travail les gens remarquent et me font remarquer quotidiennement (au moins une à deux fois par jour) ma féminité apparente. J’ai de plus en plus de mal à assumer ce rôle de garçon qui ne me convient plus du tout, et même si je sais que j’aurais aussi du mal à assumer mon choix de vie auprès de mes collègues, je préfère lutter dans ce sens. Il va donc être temps que j’en parle , et j’ai prévu, à cet effet, si besoin un certificat non pathologisant du psy. So Wait and See…..
Finalement, c’est le regard d’autrui qui sera pour moi, tout au long de ma transition, seul juge de ma crédibilité, et, si j’avance à l’aveuglette dans ce long parcours (je n’ai aucune certitude quant au résultat final), je dois appréhender le regard d’autrui comme le miroir de ma féminité.


Classé dans:Uncategorized
Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Psychiatre – Round 1
J’ai pris rendez-vous début septembre chez un psychiatre qui suit déjà d’autres personnes en transition. Je le fais car cela est plus ou moins une obligation du corps médical ne se basant sur un texte législatif en la matière. Comme on dit en informatique : Best practice. Je ne suis pas contre le fait d’en voir un, car le fait de vouloir faire une transition est quelque chose de très lourd à gérer. Même si on arrive à surmonter énormément de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Analyses sanguine
J’ai effectué mes analyses sanguine dans un labo à côté de chez moi. J’avoue que je suis soulagée, je peux reprendre rendez-vous chez le généraliste.Car si un test immunologique était positif, cela aurait annulé directement le traitement hormonal pour la transition.Au niveau du bilan sanguin grosse surprise, je pensais avoir du cholestérol, rien, nada .
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Toute une histoire – Mon enfant a changé de sexe
Toute une histoire, émission du 28/09/2010 diffusée sur France 2 présentée par Sophie Davant Synopsis : Quand on devient parents, il y a ceux qui veulent connaitre le sexe de leur enfant avant la naissance, et ceux qui préfèrent la surprise. Fille ou garçon, c’est toujours un grand bonheur. Mais imaginez que des années plus tard, votre petit garçon se transforme en fille, ou inversement. Les mères que je reçois aujourd’hui ont connu cette métamorphose de leur enfant… [flv:http://www.txy.fr/videos/toute-une-histoire-2012-09-28-13h55.flv] Invités Carmen : Carmen veut que ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’instant “T”
Comme je l’ai parfois lu sur de nombreux posts facebookiens ou sur d’autres forums, la transition est un état… transitoire où l’état d’esprit évolue en fonction d’un certain nombre de paramètres : vécu, environnement, traitement, humeur, etc. C’est pourquoi j’ai choisi ce titre (l’instant “T”) et parce que les lignes qui vont suivre seront forcément subjectives, personnelles, n’engageant que moi et susceptibles d’évoluer su l’un des paramètres pré-cités changeait, la transition étant une altérité en mouvement. Donc à l’instant “T” de mon ...
LIRE L'ARTICLE >>
Psychiatre – Round 3
Ce nouveau rendez-vous s’effectue en homme, car je le fait sur ma pause déjeuné.Cette séance ce passe très bien, ça me libère vraiment. Il y a eu pas mal d’échange avec le psychiatre sur le coming out et son accompagnement futur pour ma transition. De plus, je lui dis que le médecin généraliste n’est pas à son aise pour la demande d’ALD. Il me fait un courrier pour lui afin qu’il remplisse correctement cette demande.La prochaine consultation est prévue fin ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dessin Deligne
Ça faisait longtemps que je n'avais pas écrit, effectivement il y a déjà un certain temps que j'ai envie de ne rien faire, envie de m’isoler,  de disparaître … de rêver d'être capable de tout recommencer comme dans un livre magique. Le problème de m'isoler en espérant que tout ira mieux demain ne semble pas vraiment fonctionner, ce texte c’est ma manière d'exprimer que les choses ne vont pas bien, pardonnez-moi ! Même dans mon coin, isolée du monde, je continue à avoir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Tomber la perruque – le défit
Une étape importante à franchir sera celle de m’assumer sans perruque.Cette démarche n’est pas simple, car cet accessoire permet de ce cacher derrière cet artifice capillaire. Ci je veux m’assumer en temps que femme, je dois accepter qui je suis, donc rester au naturel. Ca va être très dur.Lors d’une sortie le 14 juillet avec des amies, en fin de soirée j’ai décidé de l’enlever pour montrer ma longueur de cheveux. Et la grosse surprise, on me dit d’arrêter de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un petit guide de transition très bien fait, réalisé par l'association Trans Aide.
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Psychiatre – Round 1
Analyses sanguine
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Toute une histoire – Mon enfant a changé de sexe
L’instant “T”
Psychiatre – Round 3
Trans-identité, c’est effrayant
Tomber la perruque – le défit
Trans Aide – Guide de Transition

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -