Trans bidule, Trans machin, Trans truc …

27 mars 2012 | Tags:

Par définition la Trans est une emmerdeuse, ce qui peut se comprendre vu son parcours. Plus elle est vieille et plus elle est chiante, ce qui n’est pas forcément une règle ou exponentiel et là aussi cela peut se comprendre.

La trans aime à se définir seule, elle a sa propre vision des choses qui n’est pas forcément mauvaise et elle est susceptible. Pour aborder une personne Trans sans forcément entrer en conflit linguistique avec elle, le mieux est de lui servir du “Madame” ou bien encore, si un physique de Rugbyman vous en empêche, de l’appeler par le prénom qu’elle s’est choisi.

La Trans est un petit animal sauvage que les règles insupportent. Les règles elle les subit depuis trop longtemps à son goût. La trans aime qu’on la flatte sans exagération, qu’on la regarde sans la dévisager, qu’on l’aborde sans l’agresser, qu’on s’intéresse à elle sans curiosité, qu’on lui parle sans l’insulter, qu’on la considère sans la cataloguer, en bref qu’on lui foute la paix comme à toutes autres personnes.

Les trois objets favoris de la trans sont: le téléphone, le miroir et la pince à épiler. Enlevez en un et son monde s’écroule.

A 50 ans, par exemple, on peut trouver des trans de tout âge. Non, non, pas d’erreur dans la formulation. La trans qui vient de se révéler (coming out) considère cet instant comme sa naissance. Donc il peut ne pas être étonnant de la voir arriver en mini jupe ou en short court et moulant bien que née en 1958, il faut bien que jeunesse se passe.

La Trans est craintive, un rien l’inquiète, un rien encore peut la fait douter,  de petites choses peuvent la faire se renfermer, mais surtout, la Trans est une Bombe Humaine (voir téléphone) dont le détonateur n’est pas commun (voir mathématique). En effet, la Trans est un réservoir de contrariétés, de contradictions, de combats intérieurs et extérieurs, de forces et de faiblesses, de rires et de larmes et il est bien difficile de savoir ce qui va l’amener à passer d’un état à un autre. A manipuler donc avec attention et de bonnes intentions.

Vous l’aurez compris, la Trans est à la fois un petit être doux, sensible, fragile et devenir  violent, dur, avec le verbe haut s’il le faut, un être pas toujours facile, mais qu’il y a t-il de facile dans la vie ?

Il suffit d’un rien parfois pour la contenter, elle sait être adorable, elle est souvent attachante et c’est bien souvent le comportement d’autrui qui induit son comportement ou ses réactions.

Mon conseil: Aborder là comme n’importe qui d’autres, sans plus de chichis mais en ayant conscience que sa vie ne fut pas forcément évidente jusqu’à ce jour et que si parfois elle vous parait un peu terne c’est qu’une ombre s’est posée sur son visage qu’un simple sourire peu effacer.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Dans un article que j'ai écris ici, je disais que la trans aimait à se définir seule. Dans le cadre privé cela ne dérange en rien, mais lorsque l'on en arrive à un cadre plus général cela créé un méli-mélo dans lequel il est bien difficile d'y voir clair. On a tendance à vouloir généraliser la trans-identité sous l'appellation "trans-genre" ce qui est un grand fourre tout dans lequel on y trouve forcément un grand bordel. Les appelations "transsexuelle" "trans-genre" et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (bis)
Mais oui ma chérie tu es belle, ta tenue est trop top, tes shoes je t’en parle pas tu peux embrasser une girafe, ton rouge à lèvres me donne envie de te t’en rouler une et tes ongles rien à dire (sauf peut être griffe moi) quant à ta culotte … heu désolée mais là tu vois j’ai autre chose à faire … Faut bien que tu comprennes ma chérie que rien n’est facile dans la vie, oui je sais ce ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pourquoi ne suis-je pas trans ?
Pourquoi ne suis-je pas trans ? C’est une vraie question à la Marcel Duchamp ! Depuis Duchamp, l’artiste, c’est celui qui dit qui l’est. Il suffit de se déclarer soi-même artiste pour l’être. Trans, c’est pareil ? J’ai rencontré une fille qui s’appelait Sophie. Mon beau-frère l’aurait prise pour un homme : habits d’homme, look d’homme, apparence sociale totalement masculine. Barbe, calvitie. Juste une fine chaînette dorée autour du cou – un homme peut en porter, c’est dans les limites de la tolérance sociale. Mais cette personne ...
LIRE L'ARTICLE >>
..... La psy cause ..... Quelle signification cela peut-il avoir ? Encore un ghetto ? Que cela signifie être trans ? C'est comme se poser la question que cela signifie d'être une femme ou un homme ? Selon quel critère serait-on une trans primaire ou une trans secondaire ? Des psy bien intentionnés nous amènent à vouloir nous faire croire qu'en fonction de la date de la révélation de notre identification à l'autre sexe, nous serions trans primaire ou trans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Parcours trans’ et dépsychiatrisation
Préambule Dans cet article, je parlerai essentiellement des transsexuel-le-s, la psychiatrisation touchant essentiellement directement les "parcours trans' " qui sont principalement visés par la psychiatrisation actuelle. J'emploierai le mot "transsexuel" car il est actuellement celui compris par la société, bien que je ne l'aime pas du tout. Je répète ceci à chacun de mes articles très dirigés sur cette frange de la population transidentitaire, car c'est mon sentiment profond, mais il faut bien tout de même utiliser les termes connus afin de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Ateliers “Trans* pour les nulLEs” en Belgique
On nous a appris depuis que l’on est petitE que les êtres humains sont soit des filles soit des garçons. Et donc, on ne se pose pas de questions. Nos cours de sciences nous expliquent qu’il n’y a que « mâles » et « femelles ». Mais est-ce que c’est si simple ? Est-ce qu’il n’y aurait pas certaines personnes qui se posent des questions sur ce qu’est une fille ou un garçon ? Est-ce que les sciences nous expliquent vraiment ...
LIRE L'ARTICLE >>
Alors ce matin, enfin, en fin de matinée, après un rendez-vous chez Pole-Emploi, et vu que mon rhume était désormais bien fini (la forme olympique en cette matinée quasi-estivale sur Marseille), je me suis planifié un don du sang. Hop, ni une ni deux, à l'EFS (Etablissement Français du Sang) de mon quartier pour aller approvisionner les Vampires (c'est ainsi que je nomme le personnel de l'EFS). Procédure habituelle : le questionnaire à remplir (juste un QCM), et le passage devant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Nicolas Morel-Journel, meilleur chirurgien de France pour les réattribution, et humain
Actuellement, en France, le docteur Nicolas Morel-Journel est considéré comme étant le meilleur chirurgien en matière tant de vaginoplasties que de phalloplasties. Il est malheureusement le seul au bon niveau de technicité pour réaliser des opérations fonctionnelles et esthétiquement réussies avec un taux de réussite digne de ce nom, n'amenant que très rarement ses patientEs à revenir sur la table d'opération pour des retouches. En 2012, j’ai pratiqué 130 opérations dans le cadre d’un changement de sexe. Mais parfois, certains patients nécessitent ...
LIRE L'ARTICLE >>
La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’
En ces temps de projecteurs braqués sur le mariage pour tous et de marches des fiertés, les journalistes en mal de sensation s'en donnent à cœur-joie pour focaliser l'attention de la population sur les quelques personnes dans les cortèges qui adoptent des tenues festives et caricaturales. Il est sûr que parler, comme le fait le Huffington Post dans ses articles du 03 juin 2013, des " [...] déguisements traditionnels des défilés homosexuels: jeunes hommes en bas résilles et porte-jarretelles, groupe de filles ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (ter)
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … (bis)
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
Pourquoi ne suis-je pas trans ?
Trans primaire … Trans secondaire …
Parcours trans’ et dépsychiatrisation
Ateliers “Trans* pour les nulLEs” en Belgique
Le Don du Sang chez les trans’, c’est pas gagné MAIS…
L’incroyable retard de la France dans la prise en charge des chirurgies des trans
La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -