Photo du profil de Olivia

by

Bref, je suis heureuse…

17 avril 2012 | Tags: ,

Hiver 1997: Angers…

Je suis dans le train qui me mène à Saumur, un Dimanche soir… La déprime m’envahit!!! je suis au bord des larmes… je viens de laisser sur le quai ma mère qui culpabilise sans savoir ce qui se passe réellement dans mon esprit, et je me rends, comme chaque semaine dans cette maudite caserne ou je suis sensée devenir un homme, un vrai! Maudit service militaire…

je suis un garçon et je dois effectivement assumer ce statut pour entrer dans le moule de la sociabilisation auprès de la famille, des amis, de la société etc… Pour cela je mens et je joue la comédie à tous les instants: je tente de renvoyer l’apparence d’1 mec macho et viril pour donner le change, car je suis mal, je suis en totale discordance avec mon moi profond qui me hurle que je suis fille!!! Une utopie inaccessible à l’époque…

alors oui, j’ai lutté contre ce mal-être, j’ai lutté pour coller au mieux aux codes sociétals: j”ai tenté de me construire une vie amoureuse, professionnelle, amicale, sportive irréprochable pour un garçon, en vain! A l’époque, même si je cachais cela par un comportement gai et enjoué, j’étais introvertie, malheureuse, frustrée, pas sûre de moi… A l’époque le seul domaine qui me permettait de m’évader, de ne plus me morfondre dans mon mal-être, le seul point positif en fait, était le sport que j’ai pratiqué en compétition pendant 25 ans…

Même si les amis que j’ai pu me faire durant cette période étaient de vrais amis avec lesquels j’ai encore conservé  des liens très forts, bien que moins réguliers, les sorties me “barbaient” dès lors que les esprits devenaient alcoolisés, et que l’on tentait de me pousser vers les instincts primitifs du sexe fort… Je ne pouvais plus supporter les réflexions récurrentes sur mon célibat (bien que je sache qu’il faille dissocier les problèmes de genre de la sexualité, à l’époque j’étais assexuée puisque pas en accord avec moi même) qui m’ont poussé, encore et encore, à prendre LA Décision qui a changé ma vie…

 

Printemps 2012: Paris…

15 ans ont passé, et une modification radicale d’état d’esprit a accompagné mon profond changement d’identité !!!

Le grand mensonge qu’était ma vie d’avant a enfin cessé depuis que tout (papiers, apparence, etc..) a été modifié. Contrairement à ce que je ressentais il y a 15ans, je vis désormais comme dans un rêve, dans un bien-être indiscible qui se traduit de multiples manières:

- J’ai confiance en moi comme jamais auparavant!

- Je suis devenue ambitieuse professionnellement, ce qui n’était pas le cas avant… comment pouvait-il en être autrement puisque je n’avais comme seule ambition que de remédier à ce mal-être! du coup, mes choix professionnels, surtout ces 3 dernières années, ont été pris uniquement en fonction de mes transformations à venir!

- Au niveau personnel, j’arrive enfin à me projeter dans l’avenir avec des projets de foyer, de concubinage, d’adoption…

- Je m’apprécie comme je suis aujourd’hui, il m’est donc plus facile qu’auparavant d’aimer et de me faire aimer par les autres (ma mère m’a toujours dit que l’on ne peut pas aimer les autres si l’on ne s’aime pas soi-même).

- grâce au traitement hormonal,  les modifications physiques me permettent de me regarder enfin dans le miroir avec plaisir, et les modifications physiologiques qui génèrent plus d’irritabilité, de frilosité, d’émotivité, me permettent de me sentir vraiment bien!!! je prends tout le pack de la féminité et ça me va bien…

- accessoirement, les multiples possibilités d’habillement, de coiffures, de maquillages et de bijoux me comblent!

- avant j’étais asexuée, je suis devenue une femme hétérosexuelle qui a la sensation qu’elle peut séduire… :)

Bref, je suis HEU-REUSE!!!!


Classé dans:Uncategorized
Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Bref aperçu de mon voyage en Thaïlande
NDLR : en complément du témoignage très complet d'Alexandra, voici le témoignage tout récent d'Elora. Coucou tout le monde, je me permets d'écrire ce long post pour vous donnez ma vision de la Thaïlande pour celles qui suivraient. Celles qui ont mon facebook ont pu le suivre en direct mais pour les autres, voici ma contribution. J'ai du arrêter mon traitement deux semaine avant de décoller. Étape dure car les aspects psychologiques sont assez imposants. J'ai eu peur pour un retour arrière (que j'ai ...
LIRE L'ARTICLE >>
Je suis, simplement
Depuis quelques semaines, j'ai pris une distance énorme avec le T. Au fond de moi-même, cela s'est naturellement fait. J'étais de fait dans le monde T et j'y ai croisé nombre de personnes qui ont touché mon cœur et avec qui je continue à garder le contact, l'humain primant sur tout. Cette conviction de l'humain primant sur tout, je l'ai depuis ma plus tendre enfance, malgré une éducation qui fût très imprégnée de communautarisme. C'est clairement ce qui fait que je ...
LIRE L'ARTICLE >>
Zut, je suis pas une vraie trans, je suis juste un travgenre
C’est marrant de penser que la transidentité ne choisit pas ses cibles. Ça veut dire en gros qu’on peut être trans et ne rien comprendre à la transidentité. Ainsi, il existe des trans qui n’ont absolument rien compris à la différence entre sexe et genre. On peut être trans et reproduire les pires discours de la pathologisation ! Pour ces personnes, comme la Madame Lysebeth “femme issue de la transidentité” qui doit s’ennuyer comme un rat mort sur son forum de VRAIES ...
LIRE L'ARTICLE >>
Je suis née Georges (documentaire France 3)
Je suis née Georges est un film Documentaire de 52 minutes réalisé par Laszlho Sefcick. Georges devenu Nathalie, a pu après de longues années de souffrance et de brimades, vivre enfin sa véritable identité de genre ... Déclaré « Georges » à la naissance, elle s’est senti toujours femme dans un corps d’homme. Elle a été depuis son enfance confrontée aux incompréhensions et aux humiliations au sein d’une société normalisatrice, sourde et aveugle aux questions de genre et de sexualité. Délaissée par ...
LIRE L'ARTICLE >>
L'épargne salariale dont la plus connue est la Participation (des salariés au fruit de l'expansion) est généralement bloquée sur une durée de cinq années dans des banques spécialisées dans ce type de produit financier. Il se trouve que le changement de l'ensemble des coordonnées entraîne une incidence sur la possibilité de toucher à cette épargne. En effet, désormais vous êtes heureuse d'être enfin reconnue dans votre vraie identité (ou comme moi, vous avez tout fait, mais il ne vous reste ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un soir de cette, j’ai effectué une petit séance ou je prépare des ami(e)s à mon coming out sur MSN de mon autre vie.Sur un de mes amis de longue date, grand moment de jeux ou je pète un câble à brouiller les pistes. Pour le coup, il ne sait plus si je déconne ou si j’ai vraiment une annonce sérieuse à faire.Un autre qui lui a abandonné rapidement tellement je l’embrouillaisEt un autres qui pense que j’ai un truc ...
LIRE L'ARTICLE >>
18 & 20 Juin 2012 / France 3 : Je suis née Georges
Teaser sous-titré en Anglais, du film Documentaire Je Suis née Georges, de 52 min. Georges devenu Nathalie, a pu après de longues années de souffrance et de brimades, vivre enfin sa véritable identité de genre... Un documentaire réalisé par Laszlho Sefcick en Diffusion le Lundi 18 Juin à 0h10 (mardi très très tôt le matin ...) et Rediffusion le Mercredi 20 Juin à 3h05 (jeudi matin très tôt ...) sur France3. Déclaré « Georges » à la naissance, elle s’est senti toujours femme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Début aout 2012 je me lance à l’assaut de ma famille que je n’ai pas vu depuis 4 mois. Car j’ai ce poid en moi et j’ai peur craquer à tout moment et que la révélation ce face sur une explosion. J’effectue l’annonce à ma mère après avoir pris mon petit déjeuné en lui disant que je dois lui parler. J’ai choisi ce moment là, car pas mon père adoptif. Je lui dis que si je ne suis pas venu les voir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Richard O’Brien: «Je suis homme à 70%»
Dans une émission avec la BBC, Richard O'Brien nous parle de sa transidentité. Richard O'Brien, auteur du hit musical The Rocky Horror Picture Show, se plaisait à bousculer les attitudes sexuelles conservatrices des années 1970. Et sa création la plus célèbre, le Dr Frank N Furter, a cassé la baraque avec sa chanson Sweet Tranvestite ("douce travesti"). Mais le créateur de la série avait, de longue date, honte de son propre désir d'être plus féminine. "J'avais six ans et demi et j'ai dit à mon ...
LIRE L'ARTICLE >>
Document Junior – Reportage ARTE – Je suis une Fille
Je suis une fille (Pays-Bas, 2010, 15mn) ARTE, date de première diffusion : 29 Avril 2012 à 08h47 Un bon reportage qui explique tout en simplicité le parcours d'une jeune transsexuelle tout en donnant une image positive du sujet. Apprendre aux enfants des valeurs de respect, de tolérance et d'ouverture d'esprit. http://www.youtube.com/watch?v=TQQwvXU5G7A
LIRE L'ARTICLE >>
Bref aperçu de mon voyage en Thaïlande
Je suis, simplement
Zut, je suis pas une vraie trans, je suis juste un travgenre
Documentaire – Je suis née Georges
Epargne salariale chez un ancien employeur et Transition
Petit amusement sous MSN avec les amis de mon autre vie
18 & 20 Juin 2012 / France 3 : Je suis née Georges
Coming Out à ma mère
Richard O’Brien: «Je suis homme à 70%»
Document Junior – Reportage ARTE – Je suis une Fille

1 response to Bref, je suis heureuse…

  1. paloma a écrit le 17 février 2013

    Un bon resumer

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -