Elections et dépouillement

11 juin 2012 | Tags: ,

Carte-electorale-francaise-rectoPour la troisième fois hier, j’ai été voter dans ma nouvelle commune. Dès le départ, je dis à la troisième assesseuse de lire la deuxième ligne du cahier d’émargement. Mon vote se passera dans des conditions optimales. Le président du bureau de vote me propose de participer au dépouillement le soir. Je vais accepter.

J’arrive au bureau de vote le soir et je me trouve installée par Monsieur le Maire lui-même à une table où nous sommes trois. Souci. Nous devrions être quatre. Un des assesseurs va venir participer à notre table. Je vais passer avec ces trois personnes un moment très agréable. Nous terminons très rapidement notre “centaine”. Entre temps, j’avais entamé une conversation avec la femme en face de moi et nous avons assez rapidement sympathisé.

Du fait de ma spécificité de vote, ma différence est connue des personnes dans l’organisation électorale de la ville. Ceci n’a fait aucune différence à leurs yeux. Je suis heureuse d’avoir pu faire cette expérience car j’avoue que je me demandais de quelle manière je me sentirais perçue. Ma différence n’en a pas été une. Une fois que les gens vous voient en action, la supposée différence s’estompe. Cette soirée de dépouillement m’aura permis une meilleure intégration dans cette commune que je n’habite que depuis maintenant six mois.

En conclusion ? Quand nos papiers ne reflètent pas notre identité, aller voter est un acte de courage. Si nous envisageons notre vote de manière citoyenne sans nous focaliser sur notre différence plus que nécessaire, nous sommes perçu-e-s en tant que citoyen-ne-s. De cette perception naît un début de confiance et notre position dans notre commune peut s’en trouver grandement améliorée. Et, il ne faut pas non plus perdre de vue que les élus sont présents et notent notre présence et notre courage à affronter un possible problème. Ils voient aussi dans les faits les difficultés auxquelles nous sommes confronté-e-s et cela peut les amener à réfléchir. Ce n’est pas en restant cloîtré-e chez soi que nous ferons avancer nos droits. Nous devons être fier-e-s de qui nous sommes, car nous sommes tout comme les autres, à la différence que nous sommes vulnérables sur notre identité. Si nous sortons de notre coquille et affrontons le terrain comme je l’ai fait, la tête haute, quitte à ne pas hésiter à parler de la difficulté du vote dans ces conditions, chose que j’ai faite, tout en gardant le sourire, nous faisons passer les messages. De notre comportement naturel en société ne pourra naître que de bonnes choses, charge à nous de les provoquer.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Il est si facile de déstabiliser les gens ! Elections présidentielles, ou la difficulté de lire les papiers correctement
Ce midi, j'ai été remplir mon devoir citoyen en allant voter dans le bureau de vote de la circonscription dont je dépend. Un vrai morceau d'anthologie ! Arrivée dans le bureau de vote... Je me présente à la personne en charge de valider mon droit à voter sur présentation de ma carte électorale et de mon permis de conduire en guise de pièce d'identité. Assesseur : "Bonjour madame." Moi : "Bonjour monsieur. Voici mes pièces d'identité." Assesseur : "Voici l'enveloppe. Prenez les bulletins et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Être trans’ et pouvoir voter dignement
Demain, dimanche 10 juin 2012, se déroulera le premier tour des élections législatives. À cette occasion la plupart des citoyens qui ira voter ne se posera pas la question de savoir de quelle manière se déroulera le vote pour elle. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Lorsqu'on est trans' en transition administrative, nos papiers officiels : carte nationale d'identité, permis de conduire, passeport, reflètent encore contre notre gré notre ancienne identité. Ainsi, lorsque nous nous présentons au bureau ...
LIRE L'ARTICLE >>
Très anonymisée... Trop d'infos personnelles dessus...
L'un des devoirs citoyens les plus difficiles à réaliser pour les trans' est le vote. En effet, c'est le moment où vous pouvez être outé-e sans même pouvoir agir. Et être outé-e devant toutes les personnes présentes dans le bureau de vote, qui habitent la même commune que vous, qui n'avaient pas franchement idée de votre existence, c'est même pas pénible, cela peut être une vraie catastrophe ! Si vous êtes comme moi et que vous êtes prête à assumer que ...
LIRE L'ARTICLE >>
Au Pakistan, une transsexuelle candidate aux élections
Alors que la France vient d'être condamnée par les Nations-Unies pour ses pratiques de "normalisation" sur les personnes trans et intersexes, au Pakistan, pays conservateur musulman de plus de 180 millions d'habitants, où les personnes transgenres sont définies comme un troisième sexe verra la participation d'un membre de la communauté des eunuques, ou "hijras" en ourdou, des hermaphrodites, des transsexuels et des travestis lors des prochaines élections nationales. En 2009, les "eunuques" avaient été reconnus comme un sexe à part. Deux ans plus tard, la justice ...
LIRE L'ARTICLE >>
«Je n’attends même pas qu’ils s’adressent aux Trans»
Dans quelques jours nous allons tous penser à voter ... Camille Bernard est la secrétaire du groupe français d'étude sur la trans-identité, le GEST. Elle nous rappelle que les trans demeurent inaudibles dans le débat politique français. «Le GEST est surtout actif dans l'information et la formation au sujet des transidentités. Comme le monde associatif trans est très petit, il est quasi impossible de se faire entendre pour des projets d'envergure. Le GEST est néanmoins devenu la "voix trans" au sein du ...
LIRE L'ARTICLE >>
Camille Barré, femme trans et candidate aux élections municipales de Rueil-Malmaison
Comme j'habite moi aussi à Rueil-Malmaison depuis plus de dix ans, c'est avec une certaine fierté que je partage cette vidéo avec vous, réalisée par Le Parisien. D'autant que Camille et moi partageons un autre point commun, nous avons le même prénom de naissance :) ... Camille Barré, une candidate aux élections municipales sous l'étiquette Front de Gauche. Son parcours trans (réassignée en 98, changement d'état civil en 99) lui confère un parcours atypique et une motivation décuplée pour lutter contre ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l’identité de genre peut attendre
Nous nous faisons l'écho de la nouvelle loi votée le 25 juillet, les réactions continuent à tomber ... ________________________________________________________________________________ Vote à l'unanimité du projet de loi sur le harcèlement sexuel. La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l'identité de genre peut attendre. ________________________________________________________________________________ Communiqué de Presse Fédération LGBT / ANT Le 25 juillet, l'Assemblée nationale a adopté le nouveau projet de loi relatif au harcèlement sexuel, pour combler le vide juridique laissé par l'abrogation, le 4 mai dernier, du ...
LIRE L'ARTICLE >>
(A.N.T.) MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012
MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012 : UNITE POUR LE DROIT AU CHANGEMENT D’ETAT CIVIL LIBRE ET GRATUIT ! Pour la première fois depuis sa création, en 2004, l’Association NationaleTransgenre (A.N.T.) appelle à la 16eme édition de la marche Existrans du samedi 20 octobre. Contrairement aux années précédentes, où la plate-forme revendicative se refusait encore à revendiquer le droit au changement d’état civil libre et gratuit, l’Existrans soutient aujourd’hui clairement ce droit sous le slogan « Des papiers si je veux, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Il y a trois semaines, l'une d'entre nous a été victime d'un vol de ses papiers et contrainte à faire état de ce vol au commissariat. Elle ne ressemble plus depuis bien longtemps à ce qui apparaît sur ses papiers et surtout au genre ou sexe présent sur ceux-ci. N'ayant plus aucun de ses papiers, il lui a fallu décliner son identité officielle masculine provoquant l'incrédulité chez l'officier à qui elle déclarait le vol, celui-ci l'accusant même de se moquer de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Madame la Député, Vous avez présenté vendredi un amendement visant à inciter le service public de l'orientation professionnelle à lutter "contre les stéréotypes de genre". Cet amendement qui a d’ailleurs été voté sans qu’il y ait eu débat est certes une bonne intention. Vous avez déclaré à cette occasion : "plus personne n'a peur de l'expression stéréotypes de genre", Permettez-moi juste de vous faire remarquer que c’est au nom des réactions que pourrait provoquer l’évocation de cette même notion de genre que les personnes transgenres ...
LIRE L'ARTICLE >>
Il est si facile de déstabiliser les gens ! Elections présidentielles, ou la difficulté de lire les papiers
Être trans’ et pouvoir voter dignement
CEC – La carte électorale
Au Pakistan, une transsexuelle candidate aux élections
«Je n’attends même pas qu’ils s’adressent aux Trans»
Camille Barré, femme trans et candidate aux élections municipales de Rueil-Malmaison
La transphobie devient un critère légal de discrimination aux contours flous, mais pour le gouvernement l’identité de genre
(A.N.T.) MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -