Les associations trans ont été entendues par le Sénat à propos de la loi sur le harcèlement sexuel

12 juin 2012 | Tags: , , , ,

Communiqué commun : ORTrans / ID Trans’ / Inter-LGBT

Les associations ORTrans, ID Trans’ et Inter-LGBT ont été reçues le jeudi 7 juin par le groupe de travail du Sénat sur le harcèlement sexuel.

Cette audition a fait suite à une demande spécifique de nombreuses associations de personnes Trans (ORTrans, ID Trans’, ACTHE, ACCEPTEES-T, Mutatis Mutandis, ABC ) appuyée par l’Inter-LGBT organisatrice de la Marche des Fiertés LGBT de Paris.

Sous la présidence de Jean-Pierre Sueur, président de la commission des Lois, Annie David, présidente de la commission des Affaires sociales, Brigitte Gonthier-Maurin présidente de la délégation aux droits des femmes, en présence notamment des sénatrices Catherine Tasca et Chantal Jouanno, les enjeux et les recommandations[1] en matière de protection de la dignité des personnes trans ont été clairement exposés et bien reçus par les sénatrices et les sénateurs.

Le détail de l’audition sur le site du Sénat.

Par ailleurs nous nous réjouissons particulièrement de la proposition de la sénatrice Esther Benbassa qui, parmi les sept propositions de loi déposées par le Sénat, est celle qui introduit expressément l’identité sexuelle comme motif aggravant la sanction (article 1 alinéa 4- À raison de l’origine d’une personne, de son sexe, de son apparence physique, de ses mœurs, de son orientation ou son identité sexuelle, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une race, une nation ou une religion déterminée.)

Nous resterons par conséquent, mobilisées et disponibles dans les débats qui s’annoncent autour du vote de la nouvelle loi sur le harcèlement sexuel.

* * *

[1] Les recommandations présentées aux sénatrices et sénateurs :

– Inclure la population trans, adulte et a fortiori mineur, au même titre que ce qui procède de vulnérabilités professionnelle, personnelle, économique et psychique

– Dans la définition du harcèlement sexuel, préférer : « Connotation sexuelle »

– Le harcèlement sexuel n’est pas forcément perpétré par le supérieur hiérarchique ni par quelqu’un qui détient le pouvoir

– Un seul acte de harcèlement peut être très grave, et n’a pas forcément besoin d’être répété pour avoir une incidence catastrophique

– Inclure les situations en dehors du travail (milieux scolaires et autres) Garder la notion d’atteinte à la dignité

– Préciser que dans certains circonstances, le harcèlement sexuel peut être à visée discriminatoire

* * *

Contacts presse :

Laura Leprince – ID Trans’ – contact (at) id-trans.org

Edwige Julliard –ORTrans – contact (at) ortrans.org

Nicolas Gougain – porte parole Inter-LGBT – nicolas.gougain (at) inter-lgbt.org – – 06 77 87 37 00

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Prenez connaissance des échanges qui ont eu lieu le 7 juin 2012 lors de l'audition par le Sénat des personnes se présentant comme je cite "Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à trois, mais nous les représentons toutes." à vous "toutes" de voir... Kiss. Mme Laura Leprince, présidente d'ID Trans' et membre de la commission Identité de Genre d'Homosexualités et Socialisme (HES). - Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie - Les Ministres annoncent en séance leur souhait d’un prochain débat sur toutes les problématiques liées à l’identité de genre. Communiqué de Presse inter-LGBT A l’Assemblée nationale, lors des discussions sur le projet de loi sur le harcèlement sexuel, déjà amendé par le Sénat, l’ajout du motif de discrimination fondée sur l’identité sexuelle à l’article L.225-1 du code pénal a été confirmé. Cela fait suite au travail du collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité de genre » à « identité sexuelle »
Communiqué commun - Inter-LGBT/ORTrans/ID-Trans’ Le Sénat vient d’inscrire à l’unanimité, jeudi 12 juillet, la discrimination envers les personnes trans dans la liste des discriminations punies par la loi (article 225-1 du code pénal). Quoiqu’imparfaite dans sa formualtion, cette inscription s’est faite à la faveur du débat sur le projet de loi contre le harcèlement sexuel. Suite à l’initiative d’ORTrans, un collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et Inter LGBT auditionné le 7 juin 2012 par le groupe de travail sur le harcèlement sexuel ...
LIRE L'ARTICLE >>
Harcèlement : le défenseur des droits veut que la loi protège homo et trans
Le défenseur des droits veut que la loi protège aussi les homos et les trans Le Défenseur des droits Dominique Baudis s'est prononcé mercredi en faveur d'un élargissement de la future loi sur le harcèlement sexuel aux "brimades" et "humiliations" dont peuvent être victimes homosexuels et transsexuels. Auditionné mercredi par le groupe de travail sénatorial chargé de plancher sur le projet de loi, Dominique Baudis s'est "exprimé en faveur d'une définition du harcèlement sexuel qui ne se cantonne pas à la recherche de faveurs ...
LIRE L'ARTICLE >>
La loi sur le harcèlement sexuel promulguée
La loi sur le harcèlement sexuel, votée il y a une semaine par le Parlement, a été promulguée lundi depuis le Fort de Brégançon (Var) par le président François Hollande et publiée mardi au Journal officiel. Ce projet de loi de 12 articles avait fait l'objet d'un rare consensus politique et vise à combler le vide juridique créé par l'abrogation du délit par le Conseil constitutionnel. Cette abrogation, le 4 mai, avait entraîné l'extinction immédiate des procédures judiciaires en cours. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée
(AFP) Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée. Le Sénat a inscrit à l'unanimité, jeudi, la discrimination envers les transsexuels dans la liste des discriminations punies par le code pénal, dans le cadre du débat sur le projet de loi contre le harcèlement sexuel. Un amendement consensuel, rédigé sur la base d'un sous-amendement du gouvernement et de plusieurs amendements des écologistes, de l'UMP, du PS et du groupe CRC (communistes), a été adopté en ce sens. Il ...
LIRE L'ARTICLE >>
APPEL A NE PAS OUBLIER LA POPULATION TRANS
Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, les associations co -signataires de cet appel  souhaitent vous interpeller alors que vous participez au groupe de travail sénatorial en vue de la préparation de la loi sur le harcèlement sexuel. Nous considérons en effet que la question de harcèlement sexuel intéresse aussi au plus haut point la population trans, et cela à plusieurs titres: 1. la discrimination (et par extension le harcèlement) à l'encontre des personnes dites "trans" est considérée comme une question de discrimination ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : Transcription des discussions
D'abord plébiscité, le vote du sénat introduisant la transphobie dans la loi sur le harcèlement sexuel a donné lieu quelques échanges houleux entre ANT et Inter-LGBT. L'Association Nationale Transgenre (ANT) est rapidement montée au créneau pour protester contre l'expression «identité sexuelle»: «Dans le texte voté au Sénat, nous avons une vague notion “d’identité sexuelle”, qui laissera au juge une totale liberté d’appréciation, puisque cette notion n’est pas définie par la loi», déplore l'association. Mais la réaction de l'ANT ne fait pas consensus. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire
La loi sur le harcèlement sexuel a fait couler beaucoup d'encre, et il y a de quoi ! Dans le monde des transidentités, les réactions vives ne se sont pas faites attendre à juste titre. En effet, le harcèlement sexuel a toujours été connoté dans les d'un deux éléments de cette société binaire, soit chez les femmes, soit chez les hommes. Je viens tout de suite sur ce terrain car pour pouvoir ensuite le décliner dans "l'autre monde", il faut déjà analyser ...
LIRE L'ARTICLE >>
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité
Harcèlement : le défenseur des droits veut que la loi protège homo et trans
La loi sur le harcèlement sexuel promulguée
Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée
APPEL A NE PAS OUBLIER LA POPULATION TRANS
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : Transcription des discussions
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -