« L’homophobie et la transphobie », priorités du commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme

16 juin 2012 | Tags: , , , , , ,

WASHINGTON, DC, 8 juin (C-FAM) C’est dans un brouhaha de critiques sur la manière d’ordonner les priorités que Navi Pillay, le numéro 1 des droits de l’homme onusien, a lancé le mois dernier une vidéo sur « l’homophobie et la transphobie ». Dans cette vidéo, elle y conjure les Etats membres d’abroger les législations et pratiques  « discriminatoires ». Elle appelle aussi toutes les personnes à « combattre les comportements homophobes » par l’éducation des enfants et des adultes.

Les dirigeants des Etats-Unis et les organisations militantes des droits de l’homme ont critiqué Mme Pillay pour son échec dans la dénonciation des abus les plus graves dans le monde. Les députés américains ont appelé l’administration Obama à revenir sur l’extension de son mandat de deux ans, pour son manque de fermeté à l’égard des violateurs des droits de l’homme. Les organisations militantes ont publiquement désavoué Mme Pillay en 2010 pour avoir cédé aux pressions de la Chine et avoir décliné l’invitation à la cérémonie de remise du Prix Nobel de la Paix au dissident politique en captivité, Liu Xiaobo.

Il y a deux semaines, les Etats-Unis avaient déjà failli bloquer la reconduction de Mme Pillay au poste de Haute Commissaire, et critiqué son bilan par rapport aux violations des droits de l’homme – hors du domaine de l’IVG et de l’homosexualité. L’administration Obama a consenti à un compromis, en acceptant que Mme Pillay soit reconduite dans ses fonctions pendant seulement deux ans au lieu de quatre. Le représentant des Etats-Unis, Ileana Ros-Lehtinen, commentant sa reconduction, déclarait : « L’ONU continuera encore deux ans son simulacre de protection des droits de l’homme. » Les membres de l’administration Bush avaient déjà exprimé leur inquiétude il y a quatre ans, lorsque Mme Pillay avait été pressentie pour le poste, à cause de son soutien à la cause de l’avortement.

La vidéo a été mise en ligne par le Bureau du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme le 7 mai dernier, pour la « journée internationale contre l’homophobie et la transphobie ».  Œuvre réalisée par un professeur canadien en 2004, l’initiative se distingue de la Journée pour la journée de la « marche des fiertés LGBT ». Le thème de cette année était : « Combattre l’homophobie et la transphobie DANS et PAR l’éducation ».

La journée de la « marche des fiertés », pour « LGBT Pride », est une journée de manifestation où les personnes engagées dans le comportement gay, lesbien, bisexuel et transgenre proclament leur fierté d’être comme ils sont. La Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (IDAHO) a pour but de montrer du doigt « l’homophobie » comme un phénomène honteux et qui devrait être « déconstruit dans sa logique sociale et combattu ouvertement » dans les institutions, les écoles et les quartiers.

Les autres agences de l’ONU et gouvernements ont participé à cette journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, la gratifiant de leurs déclarations et initiatives visant les écoliers.

L’UNESCO vient de publier son dossier pédagogique, qui contient des activités élaborées pour des enfants du primaire et du secondaire ( de 6 à 13 ans) pour remettre en questions les caractéristiques masculines et féminines, et dialoguer sur l’attirance envers les personnes de même sexe, et les brimades scolaires.

Des députés européens ont publié une vidéo, inspirée par la campagne anti persécution crée par le chroniqueur Dan Savage, mettant en scène des politiciens qui affirment en 17 langues qu’ils travaillent pour que « ça s’améliore » (« It Gets Better »). Dan Savage est un militant homosexuel américain qui s’est récemment distingué lors d’un discours public contre les discriminations où il commentait la Bible de manière gravement blasphématoire. Lorsque les étudiants chrétiens ont quitté la salle, il les a ouvertement humiliés en public.

La représentante officielle du département d’Etat des Etats-Unis, Anne Richard, a pour sa part fait un discours sur la « peste de l’homophobie » le 17 mai dernier, affirmant que les « réfugiés et demandeurs d’asile LGBT sont une population prioritaire pour les Etats-Unis ».

L’homophobie et la transphobie sont définis par les militants comme de l’expression de la haine à l’encontre de personnes qui sont ou se croient homosexuelles ou transgenres. Les militants considèrent cette expression de haine comme une forme de violence fondée à caractère sexiste.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Je ne sais pas si vous avez noté que ce 17 mai c'était la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Au delà de cette journée, il y a des événements organisés cette semaine. Quelques idées sur ce qui est organisé. Allez voir les sites de SOS homophobie, de AIDES, de IDAHOT et d'ACCEPTESS-T, membre d'inter-lgbt. http://www.sos-homophobie.org/journee-contre-l-homophobie http://www.aides.org/actu/journee-internationale-de-lutte-contre-lhomophobie-et-la-transphobie-idahot-2015-2939 http://dayagainsthomophobia.org/ http://www.inter-lgbt.org/spip/spip.php?article1076
LIRE L'ARTICLE >>
17 mai 2014 – Journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie – IDAHO
Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie, connue également sous le nom de IDAHO (International Day Against Homophobia and Transphobia), ACCEPTESS-T (association de personnes Trans) et AIDES (association de lutte contre le VIH et les hépatites virales) organisent une action de sensibilisation à Pigalle. Associant diverses structures partenaires, mais aussi des artistes engagé-e-s, nous souhaitons lutter solidairement contre les discriminations à l’encontre des trans, bi-e-s, lesbiennes et gays dans un lieu en dehors de ...
LIRE L'ARTICLE >>
8e Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie
Dans cet interview vidéo réalisé par Yagg, Louis-Georges Tin détaille les grands axes de la 8e Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie qui a lieu aujourd'hui le 17 mai 2012. La Journée Mondiale de Lutte Contre l’Homophobie a pour but d’articuler action et réflexion afin de lutter contre toutes les violences physiques, morales ou symboliques liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre. Elle entend susciter, soutenir et coordonner toutes initiatives contribuant à l’égalité entre les citoyens en la ...
LIRE L'ARTICLE >>
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
(Communiqué Le Refuge) La Ministre Najat Vallaud-Belkacem a choisit de ne pas rendre visite à la seule association de lutte contre l'homophobie et la transphobie reconnue d'utilité publique lors d'un déplacement sur la ville de son siège national, ce jeudi, alors qu'elle est chargée de coordonner une mission nationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. L'Association Nationale Le Refuge fédère plus de 1 300 adhérents dont une centaines d'associations pour lesquelles les notions d'ouverture et de partage sont primordiales. Son refus ...
LIRE L'ARTICLE >>
Hanouna, l’homophobie et la transphobie décomplexées
Depuis bien des années maintenant, Cyril Hanouna sévit en prime time sur C8 avec son émission TPMP à faire des "blagues potaches", des "canulars", et surtout une fixette incroyable sur les homos et par rebond sur les trans. Le point d'orgue vient d'être atteint avec la publication d'une fausse annonce sur le site d'annonces Vivastreet dont voici le contenu Suite à cette annonce, un jeune homme de 19 ans appelle au numéro présent dans l'annonce et se trouve en direct jeudi 18 ...
LIRE L'ARTICLE >>
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
(communiqué de presse SOS homophobie du 28 juin 2012) SOS homophobie intervient dans des collèges et lycées depuis bientôt dix ans pour informer les élèves de la réalité de l'homophobie, de la biphobie et de la transphobie, et ainsi les sensibiliser à l'acceptation de la diversité des relations affectives et sexuelles et des identités de genre. Accueilli-e-s dans des établissements de la France entière grâce à nos antennes régionales, la fréquence de nos interventions s'est accélérée depuis l'obtention de l'agrément national ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
L'association Nationale Le Refuge, reconnue d'utilité publique, appelle l'ensemble des associations citoyennes à se réunir autour d'un collectif national de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Face à un débat qui s'annonce difficile, brutal et passionné, l'association Le Refuge souligne l'importance de fédérer les énergies dans un double objectif de pertinence et de cohésion. Toutes les associations sensibilisées à la lutte contre les discriminations et les exclusions sont concernées par la lutte contre l'homophobie qui concerne tous les secteurs de notre société. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
Internet est le premier territoire d'expression de l'homophobie : 17% des actes homophobes signalés à SOS homophobie y sont repérés. C'est pourquoi SOS homophobie vous donne la parole pour occuper Internet et contribuer à faire reculer les discriminations. Comme sur le clip «Les Mots pour le dire», à vous de partager en un seul mot votre vision de l'homophobie, de la biphobie ou de la transphobie et un autre mot pour décrire le meilleur moyen de l'enrayer. Ces mots sous forme de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Comme son prédécesseur Alvaro Gil Robles en 2006, Thomas Hammarberg, Haut Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, dresse un constat accablant de l’état des droits de l’Homme dans notre pays, qui confirme hélas toutes les critiques émises depuis des années par nombre d’associations. Recommandations aux Etats membres du Conseil de l’Europe Les Etats membres du Conseil de l’Europe devraient : 1. Mettre en œuvre les normes internationales des droits de l’homme sans distinction et interdire expressément la discrimination fondée sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Photo Idaho - 17 mai 2013
Mesdames, Messieurs, Je vous contacte, au même titre que de nombreuses autres associations LGBT, qu'elles soient sportives, étudiantes, féministes, religieuses, professionnelles, tournées vers l'aide aux jeunes, aux transsexuels ... car il m'a semblé que l'objet de mon message pouvait trouver un écho en certain de vous, quelque soit l'objet de votre combat/activité. J'espère  tout d'abord que vous excuserez ma démarche et mon anonymat. Elles n'ont pas pour vocation de vous manquez de respect. Je suis simplement un jeune homme, homosexuel, qui, à sa ...
LIRE L'ARTICLE >>
17 mai : Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie
17 mai 2014 – Journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie – IDAHO
8e Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
Hanouna, l’homophobie et la transphobie décomplexées
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
Respecter les Droits Humains. Le rapport Hammarberg
Lettre, un peu dérisoire, en cette journée contre l’homophobie (et la transphobie)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -