Photo du profil de Celia

by

Coupables et victimes et de la transidentité

18 juin 2012 | Tags: ,

écureuil cattelan

Ressentir de la culpabilité, je connais bien ce sentiment. C’est sans doute un sentiment utile quelquefois, pour repérer quand on fait bien ou quand on fait mal, mais lorsqu’on continue à se sentir coupable alors qu’on ne fait rien de mal c’est très pénible et il faut parvenir à se détacher de ce sentiment qui nous bloque. Quel mal faisons nous ? Nous perturbons un système de genre qui nous oppresse. Qui est coupable, le système oppressif que nous n’avons pas choisi ou bien nous qui cherchons à vivre en harmonie avec nous même et les autres ? La culpabilité est souvent un masque, un voile qui empêche de voir les choses. Ce voile m’a servi aussi de protection pour ne pas comprendre et du coup pour ne pas agir pendant bien longtemps.

Le jour où j’ai pris le temps d’y réfléchir vraiment à cette culpabilité, correspond au jour où j’ai aussi considéré que les gens qui m’entouraient étaient des êtres et non des objets manipulables, mes victimes. J’ai cessé de me sentir toute puissante, et du coup de me sentir coupable. J’ai permis aux autres de prendre leurs responsabilités, et leurs distance si c’était leur choix.

J’ai moi-même cessé de me sentir victime (de ma mère notamment). Nous sommes tous (en tous cas les gens fréquentables) des êtres doués de raison, rarement des coupables tous puissants ou des victimes incapables d’agir. Bien sûr que ça existe, les victimes, les coupables, mais par rapport à une morale. Je ne considère pas la transidentité immorale ou amorale. Donc je ne considère pas qu’être trans fasse de moi une coupable. Si mon entourage est victime, c’est du système de genre, pas de moi.

Si l’entourage réfléchit aussi, il s’aperçoit qu’il n’est pas notre victime. Mais le problème est que l’entourage ne réfléchit pas toujours très bien. Il est quelquefois perturbé par nos changements, et comme il n’a pas la puissance du ressenti que nous pouvons avoir et qui aide à comprendre, il est un peu paumé. Dans ce cas, la solution de facilité est de s’en prendre à nous ou de faire de nous les responsables du problème. La position de victime est confortable (celle de coupable aussi d’une certaine façon). A nous, si nous pouvons, si l’entourage l’accepte, de faire de la pédagogie. C’est pas toujours simple, mais si l’on se sent soi-même coupable, les choses risquent fort de s’embrouiller, à nos dépends.

Renvoyons au système de genre sa responsabilité, et faisons comprendre à ceux qui croient en ce système que ce n’est qu’une croyance qui ne repose sur rien de sérieux.

Se débarrasser soi-même de cette croyance, c’est la première chose à faire. Cela aide beaucoup à cesser de se sentir coupable.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La transidentité est une merde !
Les dégâts sont inévitables. La transidentité est une merde ! J’ai l’air de rigoler ? Ce n’est pas le cas. La transidentité est une merde, pas un choix. On est mal et quand on comprend enfin pourquoi, quand on décide d’agir pour cesser d’être mal, les ennuis commencent. Nous sommes considérées comme égoïstes, dérangées, pas capables d’accepter la réalité (bio), dures pour nos proches, insensibles à la peine que nous faisons aux autres, délirantes. Bien sûr ça se passe bien avec ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transidentité et la société
NDLR : ce billet constitue une réponse à un article qui a provoqué un grand émoi au sein de la communauté Trans, blessant nombre de personnes. Je suis restée quelques semaines muette très volontairement sur tous les canaux de blogging ayant bien des choses à mettre en place, mais suis loin d'être restée insensible tant à l'actualité du "vrai monde" que de celle du microcosme T. Beaucoup de mouvements prennent forme. On sent nettement une accélération et une prise d'assurance globale qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contributions : des articles Wikipédia corrects et sourcés sur la transidentité
Chers tous, chères toutes, Je suis depuis pas mal d'années contributrice sur Wikipédia, l'encyclopédie libre en ligne. Depuis bien des années subsiste sur ces sites un problème en ce qui concerne les sujets du Transsexualisme et du Transgenre. En effet, ces deux articles cohabitent, se contredisent l'un l'autre, ne couvrent pas chacun toute la réalité de ces phénomènes, et contribuent à semer la confusion dans l'esprit de ceux qui veulent savoir. C'est pourquoi je voudrais vous proposer à toutes et tous un travail, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Tribune : Les personnes trans, toujours victimes, toujours oubliées
Tribune écrire le 29 mars 2012 par Elisabeth Ronzier, présidente de SOS homophobie, et Laura Leprince, présidente de la fédération Inter-trans'. Pour la Journée Mondiale contre l'Homophobie, il nous parait nécessaire plus que jamais de rediffuser cette tribune ! Lire aussi le livre blanc que nous avons mis en ligne récemment. À la rentrée scolaire 2011, le débat public en France s'est focalisé sur l'enseignement de l'identité de genre aux élèves de 1ère. De nombreuses voix, pour la plupart conservatrices, se sont élevées ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
J'écris ce petit article pour mettre en évidence un point qui à mes yeux revêt une importance non-négligeable, celui de l'emploi de certains termes ou non, entre autres celui de : transsexualisme, transsexualité, transsexuelle, transsexuel. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, ces termes me font froid dans le dos car ils s'appuient à tort sur le terme de "sexuel" évoquant immédiatement dans l'inconscient collectif une démarche à connotation sexuelle. C'est d'ailleurs pour cela que nous n'aimons généralement pas avoir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Glossaire de la Transidentité (Anglais-Français)
La conviction profonde d’être homme ou femme s’appelle l’identité de genre. La transidentité est le fait de ressentir une inadéquation entre son corps et son esprit, entre son anatomie et la conviction d’être homme ou femme. Ce n’est pas une affaire de sexualité mais d’identité – ce n’est pas une forme d’homosexualité. Cette situation est source de souffrances psychiques et affectives. Elle pose en outre de nombreux problèmes du point de vue des droits des personnes concernées et notamment des droits ...
LIRE L'ARTICLE >>
19-24 novembre : 1ère semaine de la Transidentité à Toulouse
Du 19 au 24 novembre découvrez la semaine de la Transidentité organisé par Arc En Ciel Toulouse. A l’origine, nous souhaitions commémorer, pour la deuxième année consécutive, la journée mondiale des victimes de la transphobie, le 20 novembre. Puis une succession de hasards et le contexte politique de cette année 2012 qui voit les personnes Trans réclamer pour la première fois, consensuellement, d’une seule voix, le changement d’état civil libre et gratuit, nous ont conduit à composer le programme d’une semaine ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transidentité, discrimination, un vécu
Préambule Aujourd’hui, j’ai pris la décision de vous parler d’un pan de la transition que j’ai vécue jusqu’au mois de juin 2012 et dont j’avais sciemment décidé de ne pas parler afin de ne pas attirer la schkoumoune. Tous mes articles ont globalement été dans un sens positif lorsqu’il s’agissait de vous parler de ma propre transition ; j’avais pris la décision dès le départ de ce blog de ne jamais évoquer les problèmes plus ou moins graves que j’ai rencontrés dans tout ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
La transphobie est le rejet des personnes Trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre. Il est impossible de porter plainte en cas d’acte ou de comportement transphobe puisque ni la loi, ni la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transidentité – Intervenir tôt pour limiter les difficultés
Dylan a 20 ans. Déjà, on a du mal à deviner qu’il est né dans un corps de fille. Sa voix a une tonalité masculine. Depuis quelque temps, il a commencé à prendre des hormones, pour à terme subir une ablation des seins. À ses côtés, Michelle a 59 ans. Elle vient également d’entamer une hormonothérapie, après avoir vécu dans un corps d’homme, partagé sa vie avec une femme durant plusieurs décennies et être devenue père de deux enfants. Nous nous ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transidentité est une merde !
La transidentité et la société
Appel à contributions : des articles Wikipédia corrects et sourcés sur la transidentité
Tribune : Les personnes trans, toujours victimes, toujours oubliées
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
Glossaire de la Transidentité (Anglais-Français)
19-24 novembre : 1ère semaine de la Transidentité à Toulouse
Transidentité, discrimination, un vécu
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
Transidentité – Intervenir tôt pour limiter les difficultés

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -