L’équilibre d’une vie est toujours délicat à trouver et fragile à conserver!

6 juillet 2012 | Tags: ,

L’équilibre d’une vie est toujours délicat à trouver et fragile à conserver !

La mienne ressemble à celle d’une personne casse-cou, toujours prête à s’écraser le nez par terre, car pour survivre et pouvoir m’épanouir j’ai été contrainte de la maintenir depuis de nombreuses années dans un grand écart permanent entre masculin de façade et féminin invisible… Ce n’est pas un choix et ça ne l’a jamais été, je ne vis pas ainsi pour assouvir un quelconque fantasme sexuel, non, croyez bien que ma vie aurait été plus simple si je n’avais pas été transidentitaire depuis mon plus jeune âge, seulement je ne me suis jamais senti “garçon”, tout en sachant parfaitement que physiquement je n’étais pas une fille et que je ne serai hélas jamais une femme.

Pourtant j’ai mené, au prix d’une violence terrible que je me faisais subir, cette vie “d’homme” que mon corps m’imposait dans cette société, par lâcheté j’ai accepté de me cacher derrière mon sexe masculin et de me soumettre à lui, de mentir et de tromper tout le monde ou presque sur ma véritable personnalité.

Au bout de longues années, plus de quarante ans, ou j’ai réussi à tenir le rôle que mon physique m’imposait sur la scène publique, j’ai totalement craqué et tenté à plusieurs reprises de mettre fin à mes jours… Mais l’instinct ultime de survie combiné à l’amour de Pascale et mes devoirs envers nos trois enfants, ont fait que je suis encore de ce monde.

L’on dit que ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort et je confirme cette affirmation, j’ai trouvé la force de me dévoiler et d’assumer au grand jour mon état transidentitaire, l’accompagnement de Pascale, les relations avec nos enfants, les relations tissées au fil du temps avec des personnes partageant les mêmes ressentis intimes, tout en les adaptant à leur propre configuration de vie, ont fait que je vous lisez ces lignes aujourd’hui et que vous visitez ce profil et son contenu. Sous la légèreté que j’affiche en portant mes tenues féminines, derrière mon visage recouvert par mon maquillage, sous mes sourires sur les photos que je partage dans l’objectif de montrer qu’il ne faut jamais renoncer à être soi et qu’un jour on pourra peut-être l’être enfin, il y a tout ce que livre en témoignage depuis que je ne suis affirmée telle que je suis véritablement intégralement et que j’exprime de mon mieux comme dans ce billet.

Ces parcours de vie comme le mien, qui n’est qu’un et uniquement le mien, parmi des milliers qui sont tous individuels, qui nous conduisent on ne sait jamais ou ni dans quelle direction finale sont une vie sur un fil tendu au dessus du vide que l’on traverse en équilibriste sans balancier ni sécurité, on peut juste essayer de se rattraper au fil si on tombe et si on le rate et bien fin du spectacle!

Autours de nous on aura bien tenté de nous dissuader de nous engager dans ce numéro d’acrobate dangereux voir mortel, seulement c’est impossible, on ne peut pas résister à notre nature, non pas celle du goût du risque mais celle qui est dans notre esprit et qui s’oppose à notre corps physique, on doit concilier impérativement les deux, le réglage du curseur de cette conciliation n’est jamais identique, il appartient à chaque transidentitaire de trouver le sien entre zéro et cent quatre vingt degrés sur trois cent soixante car autant de garçons que de filles cherche ce point d’équilibre parfait entre ce qu’ils ressentent et ce qu’ils sont.

C’est dès l’enfance qu’il faut permettre d’exprimer ceci aux individus et il faut savoir l’écouter le plus tôt possible pour les adultes, sinon c’est condamner son enfant à une vie de tourments dans une guerre sans quartier contre lui même, ni vaincu, ni vainqueur à ce conflit, une seule victime et soit un mort, soit une rédition sans conditions du corps, de l’apparence, à l’esprit! Alors seulement vous verrez son véritable sourire comme vous voyez le mien et ma joie de vivre aujourd’hui, kiss.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Réalisateur : Valérie Mitteaux Producteurs : ARTE FRANCE, OSTINATO PRODUCTION, CHAZ PRODUCTIONS Ils sont nés femmes mais vivent aujourd’hui comme des hommes. Portraits croisés de quatre "transboys" ou trans' FtM. Kaleb a une trentaine d’années. Après avoir fait le choix de "transitionner" (passer du féminin au masculin), il participe à des ateliers pour s’approprier sa masculinité. Lynn, lui, n’a jamais suivi de traitement hormonal. Il s’est autoproclamé "homme" et le revendique dans un one-man-show. Miguel, qui a collé des photos du temps où il s’appelait ...
LIRE L'ARTICLE >>
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Delphine Philbert, auteure du livre "Devenir celle que je suis" aux éditions Max Milo, est interviewée par Laurence Garcia, journaliste responsable du 5/7 du Week-End sur France Inter La discussion aborde les sujets suivants : - inégalité des droits en France : transphobie, droit de se taire, mépris de l'identité de genre, - chiffre des suicides : 34% de tentatives de suicide chez les jeunes trans, - le parcours de delphine et évolution des relations familiales et sociales, gestion de la transparentalité, rupture brutale ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les transsexuels, ça n’existe pas ! et autres considérations — Aller vers soi
Il y a quelques jours, j’ai décidé de lancer une petite bombe sur Facebook en annonçant, sur le chemin du retour de Lyon où j’ai subi une chirurgie au niveau génital, « Les transsexuels, ça n’existe pas ». J’entends par là, les femmes prisonnières de corps d’hommes et les hommes prisonniers de corps de femmes, ça n’existe pas, et ça ne peut pas exister. Ce qui existe, c’est les garçons et les filles d’un côté, et les corps de l’autre. Les transsexuels n’existent pas, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Jenny témoigne de sa décision d’entamer une transition MtF
D'origine anglaise, j'habite en France à Saint Malo depuis quinze ans et je viens de décider d'entamer une transition MtF. Voici une petite vidéo pour présenter ma décision. Avant de me lancer sur cette transition irréversible, j'ai considéré toutes mes options. Même si je sais que je me sens femme, une transition c'est pour la vie et c'est plus compliqué que de juste prendre des hormones ou faire des séances laser. D'après moi le succès d'une transition dépend d'abord de la qualité ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le comptoir de l’info: la transidentité
Anne Gaelle et Florence Bertochio discutent sur la transidentité. - mal être dans l'enfance, l'adolescence : j'ai l'impression que je ne suis pas dans le bon corps - la transidentité n'a rien à voir avec la sexualité mais avec le genre - histoire vielle comme le monde : des enfants se construisent dans un genre qui n'est pas le sexe biologique - il faut les accompagner - problématique des papiers d'identité, incompréhension des pouvoirs publics pour simplifier la vie des trans - procédure pour le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pré-Hop – 2 ! Ne me demandez pas de croire que je suis vraiment une femme, je n’ai jamais été vraiment un homme
Une trans opérée (du bas) avec laquelle j’ai discuté récemment me disait que son corps mâle lui posait encore des problèmes post-op, parce que ce corps mâle toujours présent par certains aspects ne lui permettait toujours pas de vivre dans le genre féminin qu’elle désirait. Elle est une femme maintenant pour tout le monde, y compris pour ses amants. C'est pour elle-même qu'elle n'est toujours pas vraiment une femme. Pour elle, le genre féminin ne s'arrête pas à être une femme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Leur nombre est encore faible, mais il ne cesse d'augmenter.... Aux Etats-Unis, les enfants et adolescents en crise d'identité sexuelle sont de plus en plus nombreux. Du moins, ils le manifestent beaucoup plus. Ils seraient selon certains spécialistes un enfant sur une population de 10 000. Pour eux, un traitement est possible. Portrait de ces enfants qui ne sont pas nés dans le bon corps, Maryse Burgot, Aaron Diamond, Valerie McCabe et Arielle Monange. %CODE1%
LIRE L'ARTICLE >>
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”. J’ai reçu cette lettre aujourd’hui, signée du chef de cabinet de François Hollande. Ça roule quoi, François Hollande est d’accord avec nous ! Du coup même plus besoin d’aller à l’Existrans, la marche des trans et de ceux et celle qui les soutiennent (heu à toutes fins utiles je vais y aller quand même, c’est le 20 octobre, 14:00 Place de la Bastille à Paris, on sait jamais…). J’ai caviardé les ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Les transsexuels, ça n’existe pas ! et autres considérations — Aller vers soi
Jenny témoigne de sa décision d’entamer une transition MtF
Le comptoir de l’info: la transidentité
Pré-Hop – 2 ! Ne me demandez pas de croire que je suis vraiment une femme, je n’ai
Ces enfants qui veulent changer de sexe
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”

1 response to L’équilibre d’une vie est toujours délicat à trouver et fragile à conserver!

  1. Alexandra a écrit le 19 août 2012

    Tu fais bien des choses pour nous toutes, souvent au mépris de ta propre protection. Combien de filles as-tu sauvées de l’ornière ? Tu es très loin dans ton cheminement, tellement loin que tu n’as plus à rien à te prouver. Cette société est bien en retard pour te rendre tout ce que tu lui as donné. C’est la société qui retarde, elle a besoin d’une remise à l’heure… Mais peut-être un jour, la roue tournera-t-elle suffisamment et pourras-tu enfin vivre totalement pleinement ?… C’est tout ce que je te souhaite.

    Gros bisous en ce dimanche caniculaire.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -