Photo du profil de Celia

by

Elle ou lui ? (et tout le reste du monde alors ?)

10 juillet 2012 | Tags: , , , ,

Je viens de refermer la rééddition du livre de Maxime Foerster, Elle ou lui ? Une histoire des transsexuels en France.

Je vais être assez peu critique parce que j’ai aimé. D’abord c’est bien écrit. Ça se lit comme un roman. L’alternance des évènements et des citations rend le bouquin “page turning”. On ne s’arrête plus. L’histoire, même si on en connait ses dernières péripéties, nous tient en haleine.

Comme je n’avais pas lu l’édition précédente, ce fut pour moi une découverte. Je connaissais un peu l’histoire. J’avais écouté cette année Bambi sur la scène des Folies Bergères lors d’un meeting de l’Inter LGBT. Bambi, c’est une amie à moi (heu… sur Facebook, mais c’est déjà ça, on est jamais que 600). Bambi nous racontait avec beaucoup de subtilité la naissance de l’AMAHO et la controverse liée à cette association qui à la fois permettait aux trans d’avoir un peu la paix avec les flics, mais au prix d’un fichage en tant que malades (Aide aux MAlades Hormonaux). Bambi nous avait aussi raconté l’histoire incroyable de l’envol de Coccinelle.

Maxime Foerster revient sur tous ces évènements et les éclaire d’une analyse légère et bien sentie. Il nous décrit comment d’une relative liberté de s’autodiagnostiquer et de prendre des hormones on est passé dans les années 70 à un backlash sur les trans, désormais soumis au pouvoir des psys lacanien. D’un truc en plume qui faisait rêver le monde entier, on est passé à une répression de ce qui était désormais perçu comme une menace sur le système de genre hétérocentré. Au nom de l’indisponibilité des personnes, on refusa alors aux trans tout changement d’état civil. Malgré la condamnation de la France en 1992 par la Cour Européenne pour atteinte à la vie privée et la nouvelle jurisprudence qui en a suivi, on peut dire que nous ne sommes pas vraiment encore sortis de cette période répressive. Je ne partage donc pas tout à fait l’optimisme un peu forcé de l’auteur qui salue vers la fin du livre des progrès qui n’existent pas. Je n’approuve pas la partie réécrite de ce livre. Il n’y a pas aujourd’hui de dépsychiatrisation en France, malgré Bachelot et le changement de catégorie des ALD (Affections de Longue Durée), et les transitions sont toujours réservées à celles et ceux qui en ont les moyens, sauf à passer dans le circuit des équipes hospitalières. Quand à l’état civil, nous assistons aujourd’hui même à une recul de la cour de cassation qui entérine la demande de triple expertises coûteuses et humiliantes (endocrino, psy et gynéco à 800 euros l’expertise ça fait cher le changement d’état civil, sans compter les frais d’avocat et de procédure)

J’ai par contre bien aimé la façon très claire de rendre aux trans la place qu’ils ont eu dans l’histoire du mouvement gay. De Stonewall où ils jouèrent le rôle principal, au rôle primordial des Gazolines au sein du FHAR, Maxime Foerster rend à Césarine ce qui appartenait jusqu’ici à César et ça fait du bien. A la lumière des évènements passés et des années 80 qui virent l’intégration des homos dans l’establishement, ainsi que la mise en place de lois contre l’homophobie, n’attendons pas trop que nous soit rendu par le mouvement gay la monnaie de notre participation aux luttes qui permirent ces avancées. A l’heure où sonneront les cloches du mariage “pour tous”, à l’heure où les lesbiennes vont “redevenir des femmes”, n’attendons pas de cet universalisme égalitaire et normatif qu’il nous donne plus de droits, à nous autres trans.

Alors merci Maxime de nous offrir ce livre très honnête et passionnant, et à bientôt dans les luttes !

Ah j’oubliais, juste deux petites choses.

La première : pourquoi parler encore des “transsexuels” ? Cher Maxime, vous auriez utilement pu revoir cette terminologie qui ne colle plus du tout à la réalité trans actuelle.

La deuxième : Pourquoi ce titre “Elle ou lui ?” qui reste dans une alternative absolument binaire et limitée des genres? Sortir de ce schéma des genres homme-ou-femme-en-dehors-point-de-salut, là est peut-être la clé de la pertinente question posée par Holly Boswell, cité à la fin du livre, page 191 : “Au lieu de cela, les travestis sont sensés devoir toujours se considérer comme “hommes”, mais des hommes anormaux, non intégrés ou même des fétichistes pervers. Quant aux transsexuels ils doivent souvent complètement renier leur côté masculin et devenir un stéréotype, une femme au rabais pour pouvoir s’intégrer dans la société”

Tiens puisque c’est ça, je vais relire Kate Bornstein !

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Histoire des transsexuels en France
Histoire des transsexuels en France de Maxime Foerster %CODE1% Pays d'émergence du phénomène transsexuel au début du XXe siècle, l'Allemagne réunit alors les conditions nécessaires à la mise en pratique des théories du Dr Magnus Hirschfeld sur les "intermédiaires sexuels". Après le saccage par les nazis de l'Institut de Sexologie, la France prend le relais en Europe : l'artiste Michel-Marie Poulain raconte son changement de sexe dans Voilà et la déportée Marie André Schwidenhammer crée la première structure d'aide ...
LIRE L'ARTICLE >>
Cette histoire chronologique de la transidentité en France doit être enrichie et mise à jour le plus régulièrement possible avec des sources fiables d'information. N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire connaitre des événements manquants ou des erreurs ! cette page est un outil de mémoire collective, il est de notre responsabilité de l'enrichir. NB: cette timeline transidentitaire ne fait que lister des évènements majeurs pour l'histoire de la transidentité, elle ne raconte pas l'histoire de la transidentité comme peut ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changer de sexe
%CODE1% "Juridiquement considérées comme des malades mentales, les "trans" ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être reconnues. Cet ouvrage, premier en la matière, rédigé par deux transsexuelles, veille à nous éclairer sur ce phénomène encore mal connu et mal perçu en France." Un livre de Stéphanie Nicot et Alexandra Augst-Merelle, est publié aux éditions "Le Cavalier Bleu". Ce livre, publié en 2006, est, malgré son sous-titre un peu daté et réducteur, un excellent état des lieux de la trans-identité. Il permet ...
LIRE L'ARTICLE >>
La Transyclopédie : tout savoir sur les transidentités (Introduction)
La Transyclopédie a enfin vu le jour et elle ne pouvait ne pas être à l'honneur ce mois-ci car comme on va le voir, la genèse de ce premier dictionnaire des cultures trans mérite qu'on s'y arrête. Le "T" est aujourd'hui plus en vogue mais il ne l'a pas toujours été dans le monde de l'édition notamment. Les Éditions "Des Ailes sur un tracteur" nous ont aimablement autorisé la reproduction de l'introduction originale de l'ouvrage que nous tenions à livrer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Proposition de loi au Sénat d’Henri Caillavet en 1982
Extrait du livre "Elle ou lui ? Une histoire des transsexuels en France" de Maxime Foerster que je suis en train lire où on peut lire le texte de la proposition de loi de M. Henri Caillavet au Sénat le 9 avril 1982. Malgré un vocabulaire qui a mal vieilli (récurrence maladroite du mot anormalité), on peut y voir, entre autres choses que cette loi prévoyait un Changement d'Etat-Civil facile que l'on soit opéré ou pas. “La proposition de loi du sénateur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France Corinne Fortier [CNRS/LAS] dans le cadre du colloque Traitements et contraintes : approches empiriques des dispositifs de prise en charge institutionnelle, qui a eu lieu les 14 et 15 juin 2012, à l'Université Paris 13 à Bobigny. Nous nous intéresserons aux normes et contraintes du dispositif institutionnel lié au transsexualisme tel qu’il est pratiqué aujourd’hui en France, et en particulier à Paris où nous avons mené notre enquête de terrain en tant qu’anthropologue. Dans le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article déplacé ici : http://www.txy.fr/blog/2012/04/09/histoire-des-transsexuels-en-france/
LIRE L'ARTICLE >>
Suite aux cassations, Entretien avec Maitre Caroline Mécary
Nous nous sommes fait l'écho des arrêts rendus par première chambre civile de la cour de cassation concernant des questions LGBT. Caroline Mécary, avocate spécialiste de ces questions – elle défend un des dossiers notamment – et conseillère régionale Europe Écologie Les Verts, a livré son analyse sur ces arrêts. Comment analyser les arrêts rendus sur le changement d’état civil des personnes trans’? Rappelons qu’un arrêt de la Cour de Cassation, ce n’est pas la loi. C’est une interprétation de l’application de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les transidentités
Au sommaire de cette émission France Inter : les transidentités. %CODE1% Berdaches, Fa’afafines, Xaniths, Hijras, Candomblé… F to M ; M to F…. transgenre… transsexuels… Trans... identités… La traversée des genres est une épopée sans frontières. Un territoire sans carte, un champ identitaire infini, extraordinaire, pluriel. Passionnante sur le plan humain ! Mais à qui appartient le genre ? A l’Etat ? Aux notaires ? Aux psychiatres ? Ce doit être terrible de vivre dans un monde où l’on vous désigne comme l’impossible ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Mouvement transgenre : Changer de sexe
%CODE1% Changer de sexe est une étude transversale de la transsexualité, de la dysphorie de genre et du transgendérisme au XXe siècle. L'ouvrage propose un historique détaillé du transgendérisme ; l'auteur fait aussi état d'entretiens, développe une analyse culturelle et ajoute des anecdotes personnelles, afin de mieux comprendre les problèmes médicaux, sexuels, politiques et sociaux rencontrés par les personnes dysphoriques de genre. Il évoque la vie de quelques transsexuels dont l'histoire personnelle a fait événement, comme Christine Jorgensen, Jan Morris ou ...
LIRE L'ARTICLE >>
Histoire des transsexuels en France
Timeline de la Transidentité en France
Changer de sexe
La Transyclopédie : tout savoir sur les transidentités (Introduction)
Proposition de loi au Sénat d’Henri Caillavet en 1982
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France
Histoire des transsexuels en France, Maxime Foester
Suite aux cassations, Entretien avec Maitre Caroline Mécary
Les transidentités
Le Mouvement transgenre : Changer de sexe

1 response to Elle ou lui ? (et tout le reste du monde alors ?)

  1. Nadine a écrit le 9 janvier 2013

    Je viens de la terminer, c’est un “must-have” pour toutes personnes concernées pas la transidentité. Sa lecture m’a permis de comprendre la trajectoire de la transsexualité en France.

    Et il n’y a pas que du mauvais, notamment pendant la période de années 50-60 où les transsexuels étaient les experts de leur propre transition. Laquelle leur fut “volé” par les psychiatres au début des années 70. Date à laquelle apparut une plus grande sévérité policière et judiciaire.

    Et on oublie un peu trop facilement l’énorme travail de lobbying et de support par le Pasteur Doucé dans les années 80. Et malgré cette cohésion du monde trans avec le Pasteur Doucé, et aussi la proposition de loi du sénateur Caillavet, la cause trans n’a pas bougé d’un iota.

    Alors, évoquer la disparité, voire l’antagonisme, des combats trans et de leurs voix ne me parut plus être évocable quant à ce qui serait la cause de ne pouvoir être entendu par les gouvernements.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -