Photo du profil de ODT

by

Le Transsexualisme : une catégorie nosographique obsolete

1 août 2012 | Tags: , , , , , , , , , ,

Document libre de droit écrit par Arnaud Alessandrin (O.D.T. Observatoire Des Transidentités).

(NDLR: La nosographie est la description et classification des troubles et des maladies).

Le transsexualisme est une invention médicale récente. En France, c’est la conjonction « psychiatrie-droit-médecine » qui assure aujourd’hui son diagnostic et sa clinique. Or, tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif, il apparaît que le « transsexualisme » tel qu’il est proposé par les équipes hospitalières ne répond plus aux demandes des personnes transidentitaires. En effet, seule une minorité de personnes concernées passent par un protocole public de transsexualisation dans leurs « carrières » transidentitaires.

Cette désunion, démontrée quantitativement dans l’enquête INSERM réalisée par Alain Giami, est aussi visible dans les biographies des personnes concernées qui évitent l’étiquette « transsexuelle » et condamnent une clinique qu’ils jugent maltraitante. Dans cet article, je tente de montrer les mécanismes de cette déprise de la psychiatrie sur les transidentités, et les formes actuelles que prend alors la question des « devenirs » Trans.


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Thèse d’Arnaud Alessandrin publiée sur l’Observatoire des Identités (O.D.T.)
DE LA QUESTION ‘TRANSSEXUELLE’ A LA QUESTION TRANS / DE LA QUESTION TRANSGENRE A LA QUESTION CISGENRE Arnaud Alessandrin vient de soutenir sa thèse sur la question trans' dans laquelle il propose un glissement du "transsexualisme" aux "devenirs trans" et de la question "trans" à la question "cis". Il a récemment dirigé le livre collectif "la transidentité : des changements individuels aux débats de société" et co-anime, avec Karine Espineira et Maud Yeuse Thomas, l'O.D.T. (Observatoire Des Transidentités). Le « transsexualisme » est ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le transsexualisme
%CODE1% Présentation de l'éditeur Il serait aujourd'hui facile de changer de sexe. La science permet de modifier l'apparence sexuelle du corps; le droit ne s'oppose généralement pas au changement d'état civil. Beaucoup semblent même voir dans le transsexualisme une étape logique dans la libération des mœurs, après celle de l'émancipation féminine ou de la reconnaissance sociale de l'homosexualité. Mais la levée de la répression en matière de sexualité n'empêche nullement de s'interroger sur une pratique médicale qui, pour répondre à la demande, porte ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Étude sur la situation actuelle concernant le changement d'état civil pour les personnes transidentitaires. Document co-écrit par Corinne Fortier, anthropologue et psychologue, chargée de recherche au C.N.R.S., Paris. Laboratoire d’Anthropologie Sociale (C.N.R.S.-E.H.E.S.S.-Collège de France) Et Laurence Brunet, juriste, Chercheuse associée au Centre «Droit, sciences et techniques», U.M.R. 8103, Université de Paris 1. «Personne ne sera forcé de subir des procédures médicales, y compris la chirurgie de réassignation de sexe, la stérilisation ou la thérapie hormonale, comme condition à la reconnaissance légale de son identité de genre.» (Principes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
J'écris ce petit article pour mettre en évidence un point qui à mes yeux revêt une importance non-négligeable, celui de l'emploi de certains termes ou non, entre autres celui de : transsexualisme, transsexualité, transsexuelle, transsexuel. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, ces termes me font froid dans le dos car ils s'appuient à tort sur le terme de "sexuel" évoquant immédiatement dans l'inconscient collectif une démarche à connotation sexuelle. C'est d'ailleurs pour cela que nous n'aimons généralement pas avoir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Timeline – 1975 à 1990 – du refus de prise en compte du transsexualisme au nom de justifications nationales
Ce document présente l'histoire chronologique de la transidentité en France de 1975 à 1990. Il s'appuie sur une recherche des sources qui sont indiquées sur la page Timeline. 1975 Création à Mulhouse de l'Association Beaumont Continental (ABC). L'association accueille uniquement des personnes dans le sens homme vers femme. Elle est créée sur le modèle de la Beaumont Society, un club anglais de personnes travesties, qui "font du tricot en parlant de football". L'association a fait perdurer cette image de club anglais au ...
LIRE L'ARTICLE >>
Timeline – 1991 à 2011 – du transsexualisme aux transidentités
Ce document présente l'histoire chronologique de la transidentité en France de 1991 à 2011. Il s'appuie sur une recherche des sources qui sont indiquées sur la page Timeline. 1992 La Cour européenne des Droits de l'Homme condamne la France pour avoir refusé durant dix-sept ans un changement d'état civil à une personne transsexuelle opérée. Le 11 décembre, la Cour de cassation rend donc un arrêt contraire à celui de 1975. Cette condamnation marque un virage important dans l'histoire de la transidentité, puisque le changement ...
LIRE L'ARTICLE >>
Malaika, 19 ans, se fait maquiller par une amie chez elle. Du fait de la discrimination de ses camarades de classe, elle a abandonné ses études. Et maintenant, elle danse dans les mariages et différentes fêtes pour gagner de l'argent.
(traduit librement par Julie) La rue Pakistanaise agresse vos sens : enchevêtrements de trafic; pop pakistanais en concurrence avec l'appel de la mosquée à la prière, épices piquantes dans un air torride. Et puis il y a les travestis. Aux feux de signalisation, vous croisez des personnes drapées dans des vêtements rose et rouge élégant, avec un maquillage scintillant. Ils tapotent leurs ongles peints sur la fenêtre de votre voiture, pour demander de l'argent. Et c'est là que vous remarquez le chaume ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexualisme primaire ou secondaire ?
Les tenants de la psychiatrisation de la question trans' parfois agitent le mouchoir rouge des trans' primaires et secondaires pour classer les trans' et les ranger dans la bonne ou la mauvaise boîte selon certains critères. Voyons ce dont il s'agit et surtout ce dont il ne s'agit pas. Je ne nie pas l'existence de "transsexualismes secondaires", qui certes existent (j'en veux pour preuve les cas certes rares de rétro-transition) mais je vais chercher ici à restreindre fortement le champ et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contributions : des articles Wikipédia corrects et sourcés sur la transidentité
Chers tous, chères toutes, Je suis depuis pas mal d'années contributrice sur Wikipédia, l'encyclopédie libre en ligne. Depuis bien des années subsiste sur ces sites un problème en ce qui concerne les sujets du Transsexualisme et du Transgenre. En effet, ces deux articles cohabitent, se contredisent l'un l'autre, ne couvrent pas chacun toute la réalité de ces phénomènes, et contribuent à semer la confusion dans l'esprit de ceux qui veulent savoir. C'est pourquoi je voudrais vous proposer à toutes et tous un travail, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexualisme – Faut-il en finir avec les protocoles ?
Je me permet un titre un peu racoleur pour vous faire part de quelques remarques sur le sujet et pour faire une proposition. C'est une très modeste proposition, je précise. Je voudrais aussi dire que cette réflexion concerne les personnes transidentitaires qui ont décidé de faire une transition – donc passage de femme à homme ou homme à femme (pour pas qu'on me sorte des trucs comme "encore une fois, j'ai rien à foutre ici et blablabla" ;-) ). Pour se comprendre, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Thèse d’Arnaud Alessandrin publiée sur l’Observatoire des Identités (O.D.T.)
Le transsexualisme
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
Timeline – 1975 à 1990 – du refus de prise en compte du transsexualisme au nom de justifications
Timeline – 1991 à 2011 – du transsexualisme aux transidentités
Les transgenres Pakistanais dans une catégorie qui leur est propre
Transsexualisme primaire ou secondaire ?
Appel à contributions : des articles Wikipédia corrects et sourcés sur la transidentité
Transsexualisme – Faut-il en finir avec les protocoles ?

3 responses to Le Transsexualisme : une catégorie nosographique obsolete

  1. Alexandra a écrit le 28 août 2012

    Bel article ! Et en effet, je l’avais dit autrement quelques jours plus tôt dans mon article sur la dépsychiatrisation avec mes tripes, pas comme toi, Arnaud, qui étudies les différentes chromatiques. La souffrance est induite par le milieu, et non une souffrance interne. Si le milieu nous foutait la paix, jamais nous ne souffririons. La psychiatrisation est l’apologie de l’application d’une souffrance par voie d’humiliation, le plus souvent, pour finir par dire : “Vous voyez ? Vous souffrez ! Nous allons faire en sorte que vous ne souffriez plus.”. Dans le même temps, la personne ainsi assujettie à cette psychiatrisation, vient de subir le comble de la souffrance psychologique qu’un être humain peut infliger à un autre.

  2. Nadine a écrit le 28 août 2012

    D’accord Alexandra que cette psychiatrisation est “le comble de la souffrance psychologique qu’un être humain peut infliger à un autre”. Et j’ajouterai que ces psys qui font souffrir sont d’un cynisme sans vergogne, car ils savent très bien qu’ils ne “guérissent” même pas, mais qu’ils donnent juste un peu de réconfort aux dits malades.

  3. Nadine a écrit le 28 août 2012

    Comme dans son article, Arnaud Alessandrin fait référence à Brigitte Bellebeau dans son texte “A quelles conditions puis-je faire quelque chose de ce qui est fait de moi”, je suis allée voir sur le blog en question voir exactement ce qu’elle dit. Il y est, donc, dit entre autre “ce quelque chose qui est fait de moi, fait partie de ma condition d‟être vulnérable, laquelle doit s‟entendre en un triple sens : je suis vulnérable, c’est-à-dire toujours-déjà exposé à l‟autre et à la blessure par cette ouverture même, et je suis vulnérable ce qui signifie fragilisé par les normes qui tentent d‟imposer ce que je devrais être. Enfin je suis vulnérable parce que je désire être reconnu, et je suis vulnérable exactement là où je désire être reconnu.” Et que Arnaud dit en reprenant Marie-Hélène Bourcier “c’est l’accumulation des épreuves sociales, familiales, et aussi médicale, qui peut entraîner de la vulnérabilité. L’histoire des minorités s’est souvent confrontée à l’écueil d’une vulnérabilisation par la souffrance.”

    Tout ceci me fait penser aux difficultés à transiter et qui m’ont fait faire des allers-retours. Choses qui étaient difficiles à suivre pour les quelques amis à qui j’avais mon coming-out. Au point, qu’un ami s’est permis de me dire qu’il reconnaissait bien là “la versatilité du verseau” (oui, je suis verseau). Et qu’à l’époque, j’avais pris pour une claque dans la figure (en fait, cela m’a permis de mieux comprendre ce qu’était la versatilité). Et ce n’est que récemment que j’ai pu dire à cet ami que cette “versatilité” n’était pas celle du verseau mais plutôt d’une certaine vulnérabilité, fragilité, imposée “par les normes qui tentent d‟imposer ce que je devrais être”. Et que mon psy a transcrit en tant que “fragilité psychologique”.

    Nadine

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -