Les mâles, essayez d’opter pour une sensualité au lieu d’une sexualité.

2 août 2012 | Tags: , ,

(c) Nat-Sakura 2005

Les mâles, essayez d’opter pour une sensualité au lieu d’une sexualité.

Les personnes mâles et les personnes d’origine masculine, essayez d’opter pour une sensualité masculine ou féminine (ou entre?) au lieu d’une sexualité parce que la sensualité est la moins violente et que c’est aussi la moins décevante et que c’est aussi la moins en perte d’énergie et que la gratification de plaisir et de bien-être peut durer très longtemps ou à tout temps.

La sexualité, ici, se définit comme une quête pour avoir un climax par simplement une excitation par des attouchements de l’organe génital, entre autre le pénis.

La sensualité, ici, est que nous réveillons nos rêves érotiques par simplement voir ou ressentir sa nature, son image et/ou celles de la personne ou des personnes que nous aimions et sans toutefois y arriver vers un climax de l’organe sexuel.

Le climax, ici, est le sentiment de plénitude.

Il n’y a pas beaucoup d’homme, vous savez, une personne qui se bâtit comme tel, à cette image, être masculin et qui jouisse par simplement se voir ou se ressentir comme tel et de s’identifier en camarade avec ses frères aux chromosomes mâles ou femelles. Ici, il n’est pas question de s’affubler avec une femme pour se sentir complet ou plutôt gratifié aux yeux de la société.

Il y a des hommes, des personnes mâles ou des personnes d’origine chromosomique masculine qui se féminisent parce que c’est leur nature et/ou leur identité érotique. Il est important de protéger ces hommes féminins en image et psychologie, vous les hommes masculins.

Il est important d’être érotisé par notre propre image ou par des atouts de notre propre corps. Ceci est en fait une partie intégrante de notre estime en soi. Il semble que les sociétés occidentales ont oublié ce sentiment.

Vous savez, vous pouvez simplement regarder la personne que vous êtes en relation érotique et amoureuse et de ressentir la nature de son image. Vous pouvez la toucher, sentir son odeur, sa nudité partielle ou complète et goûter à sa salive et que ces événements vous donnent un plaisir langoureux et qui dure.

Les orgasmes par l’excitation tendent à fatiguer certaines personnes et à ne pas assouvir complètement le désir de certaines autres personnes parce qu’il y a un arrêt du plaisir après le climax.

Certains sexologues en sont venus à cette conclusion.

N’oubliez votre sensualité et votre image. Et que si vous n’êtes que sexuel, alors tout ce que vous êtes comme image ou identité érotique, c’est votre pénis.

Il me semble que les sociétés occidentales poussent les garçons et les hommes à être viril et à cumuler des conquêtes en pénétration féminine. Certaines factions et peut-être l’entièreté de ces sociétés semblent dire que s’ils démontrent leur sexualité, masculine, ils seront vivants et ils seront bien vus par ces populations.

Je me le suis fait dire, envers moi, cette rhétorique enjôleuse. Et je l’ai vue à maintes reprises envers d’autres garçons de tous âges.

Cette instigation peut avoir un effet d’anxiété sur les garçons, pour finalement sombrer vers la colère ou la déprime. A la fin, les garçons se limitent qu’à leur pénis et ils oublient l’image de leur corps et donc sa santé et son érotisme.

Ce n’est pas l’hormone du désir, ni notre petit chromosome Y ou ni notre soi-disant nature masculine qui nous envoient vers une quête effrénée à assouvir notre désir par conquêtes en pénétrant des personnes féminines (surtout) mais c’est vraiment la société occidentale.

La sexualité n’est pas si importante que ça mais la sensualité, elle l’est parce qu’elle est plus globale et qu’elle ne demande pas nécessairement qu’on soit gratifié par une autre personne. La sensualité nous donne plus d’indépendance.

Sincèrement, Reiko (Meghan Racicot), juillet, 2012.


NDLR : En général, un climax est un point de plus grande intensité d’une force dans une série ascendante ; c’est-à-dire un point culminant. Le terme « climax » a diverses connotations spécifiques et usages. En anglais canadien, climax peut avoir le sens d’orgasme.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La sexualité chez les humains
Ce qui va suivre concerne tout le monde, cis, trav, trans. A en entendre certains, la sexualité serait toute orientée vers la reproduction : par exemple, le longueur du pénis permet d’atteindre l’utérus, pour amener les spermatozoïdes plus près des ovaires, etc. Il faut arrêter avec cette vision extrêmement réductrice. Les organes sexuels du corps masculin et du corps féminin sont tous deux pourvus de tissu érectile (c’est volontairement que je n’écris ni homme ni femme, qui expriment le genre de la personne). ...
LIRE L'ARTICLE >>
31 mai 2014 – ABC et Txy à La Mutinerie
Coucou les filles et les garçons, Samedi 31 mai 2014 nous serons plusieurs animatrices de Txy et de l'association ABC à La Mutinerie à partir de 9h30 pour notre atelier Narratif. N'hésitez pas à nous y rejoindre et venez comme vous êtes ! Les débutantes en travestissement et/ou les personnes en questionnement transidentitaire peuvent se joindre à nous, profitez en ! Vous pouvez vous changer dans la matinée à La Mutinerie elle-même. Sinon venez comme vous êtes :) ! Les sessions précédentes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
Le sexe fort, c'est le sexe féminin ! Voilà une affirmation fort polémique qui nécessite quelques explications ... Il existe un phénomène génétiquement intéressant dans certaines régions de République dominicaine qui est très révélateur de l'évolution des identités sexuelles. Les Guevedoces sont des enfants nés apparemment femmes et qui plus tard (autour de la puberté) commencent à développer des caractéristiques mâles. Littéralement, guevedoces est un mot qui veut dire "testicules à douze ans". Les guevedoces ont des chromosomes XY, mais à cause ...
LIRE L'ARTICLE >>
26 avril 2014 – Txy à La Mutinerie
Coucou les filles et les garçons, Samedi 26 avril 2014 nous serons plusieurs animatrices de Txy à La Mutinerie à partir de 9h30 pour notre atelier Narratif. N'hésitez pas à nous y rejoindre et venez comme vous êtes ! Les débutantes en travestissement et/ou les personnes en questionnement transidentitaire veulent se joindre à nous, profitez en ! Vous pouvez vous changer dans la matinée à La Mutinerie elle-même. Sinon venez comme vous êtes :) ! La précédente session a été l’occasion d’intégrer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sexualité et gouvernabilité des corps au Maroc
Jean Zaganiaris Enseignant-chercheur au CERAM/ EGE chercheur associé au CURAPP/Université de Picardie Jules Verne Sexualité et gouvernabilité des corps au Maroc : la question des transidentités au sein des productions artistiques marocaines «Je me rappelle avoir parlé de l’éjaculation féminine[...]
LIRE L'ARTICLE >>
15 mars 2014 – Txy à La Mutinerie
Coucou les filles et les garçons, Samedi 15 mars 2014 nous serons plusieurs animatrices de Txy à La Mutinerie à partir de 9h30 pour notre atelier Narratif. N'hésitez pas à nous y rejoindre et venez comme vous êtes ! Les débutantes en travestissement et/ou les personnes en questionnement transidentitaire veulent se joindre à nous, profitez en ! Vous pouvez vous changer dans la matinée à La Mutinerie elle-même. Sinon venez comme vous êtes :) ! La précédente session a été l’occasion d’intégrer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Mon mari est une femme pas comme les autres
%CODE1% Sandra Antignani-Viale Editions Tabou 160 pages - 17 euros - juin 2010 Guide sur la psycho-sexualité des couples Présentation de l'éditeur On a souvent entendu parler de la part de féminité chez les hommes. Qu'en est-il vraiment? Ce livre, basé sur l'étude de plusieurs centaines de personnes reçues en consultation, apporte une classification du comportement sexuel qui n'existait pas jusque-là. Sans parler d'homosexualité, les êtres sexués sont socialement cloisonnés dans un stéréotype: d'un côté les hommes, de l'autre les femmes, chacun emprisonné dans leur sexualité. Pourtant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trois astuces faciles pour se sentir plus féminine
Mettre une robe et du rouge à lèvres ne sont pas les seuls moyens pour entrer en mode tgirls. Les femmes utilisent naturellement des techniques plus sophistiquées que ça. C'est pour cela que je souhaite vous faire partager trois évidences (à postiori) qui permettent de se sentir plus féminine. 1. Utilisez du parfum Le bon parfum qui vous correspond peut que vous vous connectez avec votre féminité comme rien d'autre. Le parfum est souvent fortement lié à des souvenirs et votre parfum actuel ...
LIRE L'ARTICLE >>
15 février 2014 – Txy à La Mutinerie
Coucou les filles et les garçons, Samedi 15 février 2014 nous serons plusieurs animatrices de Txy à La Mutinerie à partir de 9h30 pour notre atelier Narratif. N'hésitez pas à nous y rejoindre et venez comme vous êtes ! Les débutantes en travestissement et/ou les personnes en questionnement transidentitaire veulent se joindre à nous, profitez en ! Vous pouvez vous changer dans la matinée à La Mutinerie elle-même. Sinon venez comme vous êtes :) ! La précédente session a été l’occasion d’intégrer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Drapeau genderqueer
Pour ceux ou celles (ou ceuelles??) que ça intéresse, on vient de créer un nouveau groupe privé facebook pour les personnes qui se considèrent comme trans non-binaires, autrement dit genderqueer, androgyne, de genre fluide etc. Il vise tout le monde qui a une identité de genre non pas complètement ou seulement femme ou homme et qui voudrait discuter de ça, et en particulier des questions concernant la visibilité, l'acceptation et l'expression des personnes trans non-binaires en France et des pays francophones: ...
LIRE L'ARTICLE >>
La sexualité chez les humains
31 mai 2014 – ABC et Txy à La Mutinerie
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
26 avril 2014 – Txy à La Mutinerie
Sexualité et gouvernabilité des corps au Maroc
15 mars 2014 – Txy à La Mutinerie
Mon mari est une femme pas comme les autres
Trois astuces faciles pour se sentir plus féminine
15 février 2014 – Txy à La Mutinerie
Genderqueer, Androgyne, Genre fluide, un groupe facebook pour vous !

2 responses to Les mâles, essayez d’opter pour une sensualité au lieu d’une sexualité.

  1. Julie Mazens a écrit le 2 août 2012

    Lu en commentaire sur docti (profil philove) :

    Bonjour,
    Texte très intéressant en effet.
    Les difficultés sont multiples et majeures à atteindre cet objectif. Par essence, l’homme est autant sensuel que la femme.

    Au même titre que notre société valorise les “tombeurs” et dévalorise les “Marie-Couche-Toi-Là”, elle véhicule une image éminemment positive de la sexualité féminine (en général) avec une petite couche de culpabilité judéo-chrétienne et terriblement négative de la sexualité masculine.

    De même, les canaux récepteurs de ces sensualités ne sont pas les mêmes chez les hommes et chez les femmes. Là où une femme sera beaucoup plus tactile, un homme sera beaucoup plus visuel.

    Pour peu que la nana ait un problème d’image avec elle-même (ce qui me semble concerner une majorité de celles-ci), elle refusera de rentrer dans l’univers fantasmagorique de son homme par conditionnement au contrôle de son image et au conditionnement négatif de l’image sensuelle masculine. (En français: une minijupe, des porte-jarretelles, ça fait pute; je ne suis pas une pute et jamais je ne porterai ça).

    De la même manière, les jeunes hommes, à quoi sont-ils confrontés lors de l’éveil de leur sensualité? Au porno, qu’ils prennent pour argent comptant, à des nanas qui sont des “consommatrices” qui ne veulent pas de découverte, de sensualité, mais juste un coup de bite.

    Et à la première histoire un peu sérieuse, la sensualité manque cruellement, d’un côté comme de l’autre. Elle attend un prince charmant, il attend une actrice porno et fatalement ça ne peut pas marcher

    Ma femme adore les massages, et par un massage des pieds, elle s’est déjà approchée très près de l’orgasme. Pas tant que je sois un dieu du massage, mais elle m’a appris à répondre à son besoin de sensualité.

    De la même manière, elle a appris à sortir le cul à l’air sous sa jupe, à porter des PJ, …

    Moi les massages, ça me chatouille et ça m’énerve, comme une mouche qui vous tourne autour de l’oreille.

    Mais on est dans une société du “prêt à consommer”, et de moins en moins de gens prennent le temps d’apprendre à l’autre leurs propre besoins.

    Mesdames, mesdemoiselles, vous voulez que votre homme soit plus sensuel? Apprenez-lui à répondre à vos besoins de sensualité et écoutez-le sans le juger, et répondez vous aussi à SA sensualité à lui!

  2. Celia a écrit le 2 août 2012

    Sexualité sensuelle, non ?

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -