Injures et harcèlement des femmes en rue

4 août 2012 | Tags: , , , , , , ,

http://www.youtube.com/watch?v=YVXc2o5shto


L’équation un film + un hashtag = une prise de conscience a encore frappé ces jours-ci sur Twitter.

Le film : Femme de la rue, d’une étudiante bruxelloise, Sofie Peeters. En caméra cachée, elle se promène simplement dans les rues de Bruxelles et fait entendre (enfin ?) les commentaires que certains hommes portent sur elle, en tant que femme, en tant qu’objet.

La réaction immédiate sur Twitter a donc été la création d’un hashtag, #harcèlementderue, ayant pour but de libérer la parole des femmes qui subissent, quotidiennement, ces pressions de la part d’inconnus à peine croisés dans la rue.

La prise de conscience a donc eu lieu ces deux derniers jours, chez les hommes comme chez les femmes: le harcèlement de rue, c’est constamment, peu importe le physique des femmes, peu importe l’origine des hommes, peu importe l’endroit.

Et comment en parler sans tomber dans le racisme ? … quand Le harcèlement-marathon que subissent les femmes au quotidien est le résultat parfait d’une société sexiste, où «l’autre» sert d’origine du mal bien pratique.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Quand Daniel Craig (007) avait soutenu les droits des femmes pour le 100ème anniversaire de la Journée Internationale des Femmes, il y a 2 ans (voix-off de Judi Drench – M)
Pour le 100ème anniversaire de la Journée Internationale des Femmes, il y a 2 ans, Daniel Craig s'est transformé en femme le temps d'un message de soutien à toutes les femmes de Grande-Bretagne et du Monde. Judi Drench, l'actrice qui incarne M dans les dernières adaptations cinématographiques des aventures de l'agent 007, prend la parole en voix-off. « Le monde a changé mais les chiffres restent contre nous. Les femmes sont responsables des 2/3 du travail réalisé dans le monde, mais ...
LIRE L'ARTICLE >>
La loi sur le harcèlement sexuel promulguée
La loi sur le harcèlement sexuel, votée il y a une semaine par le Parlement, a été promulguée lundi depuis le Fort de Brégançon (Var) par le président François Hollande et publiée mardi au Journal officiel. Ce projet de loi de 12 articles avait fait l'objet d'un rare consensus politique et vise à combler le vide juridique créé par l'abrogation du délit par le Conseil constitutionnel. Cette abrogation, le 4 mai, avait entraîné l'extinction immédiate des procédures judiciaires en cours. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Harcèlement : le défenseur des droits veut que la loi protège homo et trans
Le défenseur des droits veut que la loi protège aussi les homos et les trans Le Défenseur des droits Dominique Baudis s'est prononcé mercredi en faveur d'un élargissement de la future loi sur le harcèlement sexuel aux "brimades" et "humiliations" dont peuvent être victimes homosexuels et transsexuels. Auditionné mercredi par le groupe de travail sénatorial chargé de plancher sur le projet de loi, Dominique Baudis s'est "exprimé en faveur d'une définition du harcèlement sexuel qui ne se cantonne pas à la recherche de faveurs ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les associations trans ont été entendues par le Sénat à propos de la loi sur le harcèlement sexuel
Communiqué commun : ORTrans / ID Trans’ / Inter-LGBT Les associations ORTrans, ID Trans’ et Inter-LGBT ont été reçues le jeudi 7 juin par le groupe de travail du Sénat sur le harcèlement sexuel. Cette audition a fait suite à une demande spécifique de nombreuses associations de personnes Trans (ORTrans, ID Trans’, ACTHE, ACCEPTEES-T, Mutatis Mutandis, ABC ) appuyée par l’Inter-LGBT organisatrice de la Marche des Fiertés LGBT de Paris. Sous la présidence de Jean-Pierre Sueur, président de la commission des Lois, Annie ...
LIRE L'ARTICLE >>
Femmes Transgenres en Prison
Pour mettre en perspective une nouvelle bien triste, à quelques jours du T-DOR, voici un document réalisé par le collectif Infokiosque qui présente la problématique des femmes transgenres/transsexuelles en prison avec des témoignages. Observatoire international des prisons (OIP) : "Depuis plus d'un an, elle demandait des informations sur les structures médicales spécialisées dans la prise en charge des transsexuelles. Personne ne lui répondait au niveau du centre pénitentiaire", la détenu "a subi de nombreuses brimades: non prise en compte de sa ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lingerie pour femmes transgenres et travesties par Chrysalis
De plus en plus de femmes transgenres travaillent dans le monde de la mode et une marque de lingerie a su le remarquer. Il s'agit de la marque Chrysalis. Depuis 2010, Chrysalis Lingerie crée des lignes de soutiens-gorge et de dessous qui répondent aux besoins bien spécifiques des femmes transgenres. Les sous-vêtements sont étudiés pour soulever, rentrer et lisser et les soutiens-gorge sont rembourrés. [...] L’idée, d’après Cy Lauz, une des co-fondatrices de la marque, était de créer un produit qui éliminerait au ...
LIRE L'ARTICLE >>
5 octobre : Marche de nuit Féministe en non mixité Femmes, Lesbiennes, Trans
(Communiqué de Presse Collectif Féminin / Rennes) Le 5 octobre 2012, 20h30, place de la mairie, Rennes Et non, le patriarcat n’a toujours pas disparu ! Tous les jours, ici comme ailleurs, les hommes nous infantilisent, nous insultent, nous harcèlent, nous agressent, nous violent, nous battent, nous tuent, nous exploitent, nous payent moins qu’eux, nous discriminent, nous réduisent à des objets de consommation, sont lesbophobes, transphobes… L’hétéropatriarcat sévit ici et partout, il n’est pas l’apanage d’autres cultures comme les discours fascisants voudraient le faire ...
LIRE L'ARTICLE >>
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Prenez connaissance des échanges qui ont eu lieu le 7 juin 2012 lors de l'audition par le Sénat des personnes se présentant comme je cite "Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à trois, mais nous les représentons toutes." à vous "toutes" de voir... Kiss. Mme Laura Leprince, présidente d'ID Trans' et membre de la commission Identité de Genre d'Homosexualités et Socialisme (HES). - Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Hommes, femmes : la construction de la différence
%CODE1% XX, XY, comment devient-on un homme ou une femme ? Qui gouverne la construction de notre identité sexuelle ? Nos gènes ? Nos hormones ? La société ? La famille ? … Simone de Beauvoir avait-elle raison lorsqu’elle écrivait « On ne naît pas femme on le devient » ? Sauf accident, tout individu obéit aux lois de la génétique et de la physiologie qui créent dans notre espèce des mâles et des femelles. Mais au-delà, le regard de nos parents, de ...
LIRE L'ARTICLE >>
DR - Huffington Post
Alors que depuis l'entrée des femmes dans le monde du travail, celles-ci se sont toujours retrouvées à des échelons inférieurs, moins bien payées que leurs pairs masculins, une nième étude tente une approche en mettant le manque de succès des femmes en entreprise sur le compte du manque d'ambition. Cette étude a été réalisée par la Dr. Peggy Drexler, auteur, chercheur en psychologie, Université Cornell. D'autres hypothèses sont avancés toutes plus ou moins contestables, et dans tout ce lot, un cas très parlant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Quand Daniel Craig (007) avait soutenu les droits des femmes pour le 100ème anniversaire de la Journée Internationale
La loi sur le harcèlement sexuel promulguée
Harcèlement : le défenseur des droits veut que la loi protège homo et trans
Les associations trans ont été entendues par le Sénat à propos de la loi sur le harcèlement sexuel
Femmes Transgenres en Prison
Lingerie pour femmes transgenres et travesties par Chrysalis
5 octobre : Marche de nuit Féministe en non mixité Femmes, Lesbiennes, Trans
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Hommes, femmes : la construction de la différence
Les femmes en entreprise : manque d’ambition ou discrimination ? Un FtM témoigne

3 responses to Injures et harcèlement des femmes en rue

  1. DustWind a écrit le 4 août 2012

    Je suis triste… pour Bruxelles.
    Contente pour le message qui dévoile ce que je ressent comme une “cocotte-minute”.

    Bruxelles est une belle ville et est effectivement pleine de différentes “atmosphères”.
    Malheureusement dans beaucoup ce celles-ci l’on entend un bruit de fond.
    Des murmures ou des actes auto-justifiés.

    C’est un malheur que cette ambiance imprègne tout a chacun et que la morale apprise soit “Si cela t’arrive c’est que tu l’avais bien cherché”. Comme le reporter le dit, à des degrés différents sans doute, cela implique toute les couches de la société.
    Et dans ce bruit de fond chacun se sent justifié dans ses propos désobligeants.

    En regardant ce reportage, et suite a l’intervention de l’échevin dont les propos sont pleins de bonnes intentions:

    Si je ne sais pas sortir de chez moi sans me changer c’est parce que je n’ai pas a ma disposition un “flic” friand de “flagrant délit” ???

    Et si par bonheur j’en trouvais un a ma disposition, il n’échapperait pas a la règle: sa réflexion devant une fille habillée d’un “mini” short et de santiags est déjà ouvertement “C’est un appel au viol”… et intérieurement “Si ça lui arrive… elle l’aura cherché” !!!

    Quand au besoin “d’éducation”, je pense que les associations trans, féminines ou autres, font plus d’efforts de ce côté là qu’un appareil étatique qui tout en s’indignant, fonctionnera toujours dans la même “ambiance” que ses administrés.

    Je ne connais pas beaucoup de villes. Je me suis déjà prise d’envie d’en découvrir plus.
    Je ne peu donc pas généraliser cette image de Bruxelles.

    Je voudrais juste vous dire que Bruxelles peu montrer un tout autre visage pendant à cette “ambiance”.
    Il y a là aussi des gens comme Sofie Peeters ou tout comme vous, associations ou trans “actives”, qui dénoncez et qui agissez.

    Deux exemples, car je ne peu pas tout connaitre : http://chezmaman.be et http://genrespluriels.be.

    • Carolyne TeeGee a écrit le 5 août 2012

      Non, elle ne l’aura pas cherché, ni en short, ni en jupe, ni en robe d’été. Tout comme la mamie qui retire sa pension en une seule fois à la poste et qui se fait arracher son sac en sortant.

      C’est quoi ce monde où les victimes sont des coupables et où on fait des agresseurs des victimes ? Comme cet “autre” cité dans l’article, dont tout le monde sait bien que c’est par lui à 95% que les agressions arrivent. Parce que si j’ai bien compris, dans cette affaire il n’y a que des victimes : les femmes qui se font harceler, et cet “autre”, victime expiatoire désignée par la vindicte populaire et forcément raciste qui l’accuse (à hauteur de 95% excusez du peu, il n’y a pas de fumée sans feu).

      Sinon il y a bien une solution : que les kouffars se convertissent à la religion de paix et d’amour et qu’ils bâchent leurs femmes, elles ne risqueront plus rien et au moins elles resteront à la maison pour servir le ricard hallal à leurs époux au lieu d’aller montrer leurs jambes dans les transports en commun (avantage, plus besoin d’aller louer un costume de fantôme pour halloween).
      Et puisqu’on parle de Bruxelles, allez donc faire un tour dans le quartier de Mollenbeck et voyez à quoi ressemble la Belgique.

  2. Carolyne TeeGee a écrit le 4 août 2012

    Prise de conscience ? De qui ? De quoi ? Wouah le scoop : les femmes se font harceler dans les rues de Bruxelles. Oui mais bon, c’est normal, c’est en Belgique, et puis en Belgique ils commencent à prendre conscience de plein de choses à la fois. Tiens, l’autre jour, par exemple, à l’annonce de la libération (largement) anticipée de la femme de Marc Dutroux, pour la première fois il y avait quelques ballons noirs parmis tous les ballons blancs du cortège pour protester contre cette libération et montrer ainsi, par ce geste fort, que les gens n’étaient pas contents dutroux…heuh, du tout. Vous vous rendez compte ? Des ballons noirs ! De mémoire de Bruxellois on n’avait encore jamais vu ça.

    Une seconde, je reviens, le temps de changer de culotte, je n’ai pas pu me retenir de pisser de rire.
    Bon, c’est mieux, on disait quoi ?

    Ah oui, donc les femmes (Belges hein, faut pas tout mélanger non plus, et même Bruxelloises, ça reste très limité) se font harceler. Mais par qui ? Par quoi ? Les chiens errants des rues qui leur mordent les mollets ? Les bouches de métro qui s’amusent à leur soulever les jupes à leur passage ? Ah, on me souffle dans l’oreillette qu’elles seraient harcelées par des hommes, tout s’explique, des hommes de tous lieux, de toutes origines, de toutes conditions.

    Du coup, moi je dis que Sofie Peeters a eu bien raison de déménager pour aller très certainement habiter dans l’île des Amazones (je ne vois pas d’autre lieu où il n’y aurait pas d’homme), elle pourra ainsi échapper à la tragédie qui se prépare.
    Promis, moi, à la prochaine agression sexuelle où une adolescente aura été violée puis égorgée, je me joindrai au nouveau cortège qui se formera, munie d’un ballon rouge, pour montrer que moi aussi j’ai pris conscience et que je ne suis pas du tout contente, mais alors pas du tout, non mais sans blague !

    Ou plutôt non, je ferai comme Sofie Peeters et j’irai rejoindre les amazones dans leur île (Rhâaaaa…lovely), en laissant tous ces docteurs Diafoireux continuer à casser le thermomètre pour faire tomber la fièvre et refuser d’appeler un chat un chat.
    Prise de conscience…mouarf…tu parles !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -