Photo du profil de Nadine

by

Métissage des genres

6 août 2012 | Tags: , ,

© http://www.blackradionetwork.com/news?q=Other%20Sports

© http://www.blackradionetwork.com/news?q=Other%20Sports

Garçon manqué ou garçon efféminé ; c’est mon genre. Et nul besoin d’être trans pour affirmer une identité de genre telle que définie dans les principes de Yogyakarta « comme faisant référence à l’expérience intime et personnelle du sexe faite par chacun, qu’elle corresponde ou non au sexe assigné à la naissance, y compris une conscience personnelle du corps (qui peut impliquer, si consentie librement, une modification de l’apparence ou des fonctions corporelles par des moyens médicaux, chirurgicaux ou divers) et d’autres expressions du sexe, y compris l’habillement, le discours et les manières de se conduire » et reprise par Thomas Hammarberg dans ses recommandations sur les droits de l’homme et l’identité de genre.

Et mon genre dans ce cas, je ne l’ai pas forcément choisi. Ce sont les autres qui me l’ont donné (la société, quoi) en me nommant ainsi. Car, je n’ai pas choisi d’être un garçon manqué ou un garçon efféminé. Mais j’aurai pu, si nous n’étions pas dans un système où la référence à l’homme est dominante, être ou me désigner comme une fille manquée ou une fille masculine. Je n’ai pas choisi d’être ce que je suis et pourtant, on peut me considérer comme hors norme, voire sous-humain. On peut me mettre dans des cases que je n’ai pas choisi et être considéré comme un(e) pestiféré(e). N’importe qui peut me juger de manière négative et me condamner à mort, sans aucune forme de procès. Si je suis un garçon manqué (ou femme masculine), je peux très bien être valorisé car il semblerait que les dits garçons manqués soient mieux acceptés que les garçons efféminés (ou fille manquée). Et encore…

Dans ce monde binaire strictement compartimenté, on ne laisse nulle place à un entredeux. Et pourtant, au vu de ce que le langage populaire, dont on a vu quelques exemples ci-dessus, il semblerait bien qu’il y ait (toujours ?) eu de la place pour cet entre-deux. Même, si cela n’est pas accepté par tout et par tous. Aussi, pourquoi la société ne reconnaîtrait-elle pas officiellement, en édictant des lois qui protègeraient efficacement toutes les personnes ayant une identité de genre qui ne rentrerait pas dans les cases hermétiquement fermées de la binarité sexuelle. La société reconnaît et autorise les unions mixtes donnant naissance à un métissage multicolore. Qu’en aurait-il été si nous étions encore défini en fonction de notre couleur de peau et que la mention soit marquée tant dans notre acte d’état-civil que sur notre carte d’identité ? Aurions-nous décrit les enfants issus de ce métissage de la même manière que cela fut dans les colonies du temps de l’esclavage, notamment aux Antilles ? Aurions-nous dit, en fonction de leurs couleurs, que nos enfants seraient nègre, mulâtre, métis, quarteron, mamelouque ou câpre comme on les désignait en Martinique ? Non, certes pas, et il en est bien ainsi ! Alors, pourquoi devrions-nous garder ces appellations de garçon manqué, de garçon efféminé, d’androgyne, de travesti, de travgenre, de transgenre, de transsexuel, etc. parce que certaines personnes sont à un stade particulier de transition, et si transition il y a (car une transition n’est pas obligatoire) ! Et, de là, établir un classement, une hiérarchie comme cela fut le cas en Martinique aux jours mauvais. Même, si en Martinique, il demeure toujours une sorte de hiérarchie au niveau de la couleur de peau, je souhaite qu’il n’en soit pas ainsi et que l’identité de genre accepte son métissage sans hiérarchie ni désignation discriminante.

Vive les T !

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
Le sexe fort, c'est le sexe féminin ! Voilà une affirmation fort polémique qui nécessite quelques explications ... Il existe un phénomène génétiquement intéressant dans certaines régions de République dominicaine qui est très révélateur de l'évolution des identités sexuelles. Les Guevedoces sont des enfants nés apparemment femmes et qui plus tard (autour de la puberté) commencent à développer des caractéristiques mâles. Littéralement, guevedoces est un mot qui veut dire "testicules à douze ans". Les guevedoces ont des chromosomes XY, mais à cause ...
LIRE L'ARTICLE >>
Zut, je suis pas une vraie trans, je suis juste un travgenre
C’est marrant de penser que la transidentité ne choisit pas ses cibles. Ça veut dire en gros qu’on peut être trans et ne rien comprendre à la transidentité. Ainsi, il existe des trans qui n’ont absolument rien compris à la différence entre sexe et genre. On peut être trans et reproduire les pires discours de la pathologisation ! Pour ces personnes, comme la Madame Lysebeth “femme issue de la transidentité” qui doit s’ennuyer comme un rat mort sur son forum de VRAIES ...
LIRE L'ARTICLE >>
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
Dans la perspective de la future loi sur la famille, associations et parlementaires partent à l'assaut de la Gestation Pour Autrui (GPA). Les parlementaires s'apprêtent à déposer une proposition de loi visant à inscrire dans la Constitution le principe de l'indisponibilité de l'être humain. Quel rapport avec nous ? Jusqu’en 1992 la cour de cassation refusait aux trans le changement d’état civil au nom de ce principe de l’indisponibilité des personnes. Autrement dit, une personne ne peut librement disposer manière pleine et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe
Paris (lundi 9 septembre / 18h) : Le député UMP Xavier Breton, très engagé dans la bataille contre le mariage homosexuel, s'inquiète à présent des intentions du gouvernement en matière de procédure de changement de sexe, craignant un "passage en force" sur le sujet. Dans une question écrite adressée à la ministre de la Justice Christiane Taubira et publiée lundi, le député demande si le gouvernement entend reprendre une proposition de loi de la gauche déposée fin 2011, visant "à la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Parlement européen demande à la Commission d’accélérer les travaux sur les questions transgenres
Hier, mardi 16 avril 2013, le Parlement européen a demandé à la Commission européenne d'intensifier son action contre la discrimination subie par les personnes transgenres lors de l'achat ou lors de l'accès aux biens et services. La chambre plénière a adopté son rapport sur la transposition et l'application de la directive 2004/113/CE, le droit de l'UE garantissant l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes lors de l'accès des biens et services. Rédigé par l'eurodéputé socialiste Zita Gurmai, le rapport rappelle ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le monde harmonieux des trans and co…
Le monde harmonieux des trans and co… De l’homme (de la femme) du monde cis ou du trans/travesti/autre du monde trans, la/le transgenre aura-t-il/elle à se méfier le plus ? Notre pire ennemi est dans le miroir me direz-vous… Autant je navigue au milieu de mes amis/amies, de ma famille, de fréquentations militantes sans craindre aucun propos déplacé, aucune pique sardonique, autant j’ai pu essuyer quelques fois de la part de quelques trans, des remarques, des observations plus que maladroites, blessantes même, me ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie : un obscurantisme ordinaire
par Jean Zaganiaris, politologue Si l’on a tendance aujourd’hui à utiliser le mot « obscurantisme » pour désigner les délires théocratiques, il faut rappeler que ce terme peut aussi revêtir des formes non religieuses tels que le machisme, le racisme, le colonialisme, la raison d’Etat, le capitalisme, l’homophobie et la transphobie … Les « fous de dieux » sont tout aussi obscurantistes que l’appareil étatique responsable de l’enfermement du groupe de rock russe Pussy Riot, que les politiques ultra libérales imposées en Grèce ou bien ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire
La loi sur le harcèlement sexuel a fait couler beaucoup d'encre, et il y a de quoi ! Dans le monde des transidentités, les réactions vives ne se sont pas faites attendre à juste titre. En effet, le harcèlement sexuel a toujours été connoté dans les d'un deux éléments de cette société binaire, soit chez les femmes, soit chez les hommes. Je viens tout de suite sur ce terrain car pour pouvoir ensuite le décliner dans "l'autre monde", il faut déjà analyser ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Étude sur la situation actuelle concernant le changement d'état civil pour les personnes transidentitaires. Document co-écrit par Corinne Fortier, anthropologue et psychologue, chargée de recherche au C.N.R.S., Paris. Laboratoire d’Anthropologie Sociale (C.N.R.S.-E.H.E.S.S.-Collège de France) Et Laurence Brunet, juriste, Chercheuse associée au Centre «Droit, sciences et techniques», U.M.R. 8103, Université de Paris 1. «Personne ne sera forcé de subir des procédures médicales, y compris la chirurgie de réassignation de sexe, la stérilisation ou la thérapie hormonale, comme condition à la reconnaissance légale de son identité de genre.» (Principes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Retour sur le traitement médiatique d’un changement de sexe Nantais
NDLR : nous avions publié en septembre 2012 un article sur une enseignante à Nantes, suite à son changement de sexe. Sophie nous a demandé de pouvoir exprimer son opinion à propos des articles traitant de cette information. J’ai lu l’article sur le changement de sexe d’une collègue de Nantes, et je serais très contente si vous faisiez apparaitre mon opinion à propos des articles traitant de cette nouvelle. Mais pas juste ce que je pense du changement de sexe d’une collègue, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le sexe fort, c’est le sexe féminin !
Zut, je suis pas une vraie trans, je suis juste un travgenre
GPA : Un nouveau recul pour les trans…
Un député UMP interpelle le gouvernement sur la procédure de changement de sexe
Le Parlement européen demande à la Commission d’accélérer les travaux sur les questions transgenres
Le monde harmonieux des trans and co…
La transphobie : un obscurantisme ordinaire
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Retour sur le traitement médiatique d’un changement de sexe Nantais

5 responses to Métissage des genres

  1. Alixia a écrit le 6 août 2012

    oui Nadine, sauf que bien souvent dans le cas des trans c’est eulles-mêmes qui se donne des étiquettes, donc illes ne peuvent que se blamer eulles-même. non??
    tu vois, rien que moi j’ai créer une nouvelle étiquette ” trans alien” ptdr

  2. Naïs a écrit le 7 août 2012

    Moi qui hésite encore a employer le mot chatte pour parler d’un chat femelle 😀 alors ! c’est si compiqué la langue française 😀

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -