Quand les vêtements féminins étaient l’apanage des hommes …

8 août 2012 | Tags: , , , , , ,

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les talons hauts, les bas, le corset et autres pièces de la garde-robe féminine ont d’abord été portés par les hommes et, à une époque où les questions de genres fleurissent, les allers-retours de l’histoire semblent dire que rien n’est jamais aussi « genré » qu’il n’en a l’air.

Jusqu’au Moyen-Âge, le sous-vêtement n’avait pas de fonction érotique, ni ne permettait la distinction des classes, il était simplement utilitaire. C’est à la Renaissance que sa fonction évolua et jusqu’au 18ième siècle, il servait à la fois à protéger les vêtements de la saleté du corps (ils ne se lavaient pas beaucoup …) et à préserver de tissus trop rugueux. Il indiquait aussi la puissance et la classe sociale des hommes, et était aussi un outil de séduction pour les femmes.

Les bas sont apparue au 12ième siècle, pendant la guerre de Cent Ans ; les soldats au Moyen-Âge portaient de sommaires collants, réunion de hauts-de-chausses et de bas de soie. Au 16ième siècle, Voltaire était aussi fabricant de bas et ses écrits sur le sujet à la Duchesse de Choiseul sont restés célèbres. C’est seulement vers 1920 que les premiers bas de soie ont été spécifiquement réalisé à destination des femmes.

Les talons hauts étaient porté par les hommes dans la Grèce Antique, tout comme en Égypte, où ils permettaient aux bouchers de marcher au-dessus du sang. Les légionnaires romains les portaient aussi pour soulager leurs vertèbres lombaires. Comme ils accéléraient la marche, les Barbares aussi les ont adopté. Il a fallu attendre le mariage de Catherine de Médicis avec Henri II pour voir des femmes les porter.

Le corset est lui directement issu de l’armure du chevalier. Au 16ième siècle il servait l’élégance et le pouvoir de l’homme comme il servait l’élégance et la séduction chez la femme, et faisait plier le corps des deux sexes au gré des modes. Et c’est la Révolution française qui a libéré les corps de cette contrainte.

Si le sous-vêtement circule d’un sexe à l’autre depuis des siècles, il passe aussi de dessous à dessus. C’est le cas de la chemise, de la tunique, du corset, … souvent pour une raison érotique (cf le bondage avec les corsets). Révéler les dessous, c’est aussi révéler l’envie de se dévêtir.

Ainsi, si les vêtements ont toujours eu pour fonction d’indiquer distinctement les sexes, les vicissitudes de l’histoire du vêtement intime indiquent que les femmes ont régulièrement emprunté aux costumes masculins pour s’affranchir des servitudes et que se dévêtir, jouir de son corps, c’est aussi gagner en liberté …

(librement adapté d’un article Terra Femina)

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Lingerie et sous-vêtements sexy pour les hommes féminins
Pour les hommes (et les travestis et les transgenres avec service trois pièces) qui veulent des sous-vêtements sexy type lingerie fine, réalisés avec soin et s'intégrant parfaitement à un corps masculin, la société HommeMystère propose des culottes confortables, des soutien-gorges qui tiennent aux épaules, des combinés sexy malin et des tissus et coupes agréables pour être portés toute une journée. Notamment de jolis soutien-gorges et bustiers dans des tailles de bonnet (AA et A), de tour de poitrine et de bretelles adaptés. Je ...
LIRE L'ARTICLE >>
José & Ainara
Jon Uriarte est un photographe espagnol qui propose différentes idées originales sur son site, la dernière consistant à habiller des hommes avec les habits de leur compagne ou épouse pour montrer comment l'évolution du rôle des femmes affecte leur partenaire. "the men under the influence" veut symboliser les changements de rôles récents dans les relations hétéro dans le couple par rapport à nos parents et particulièrement comment ces changements ont affecté les hommes. Ces photos sont une tentative de capturer leurs sentiments ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les hommes japonais découvrent leur côté féminin
Le Japon, c'est une culture qui célèbre le bushido, ou la voie du guerrier, un endroit où les hommes sont des hommes, des soldats, des sumo et des samouraïs. Mais aujourd'hui, de plus en plus d'hommes japonais cultivent leur côté féminin, avec une explosion des ventes de produits de beauté masculins ainsi que des jupes et des robes conçues spécialement pour les hommes. Les activités de travestissement deviennent de plus en plus commerciales dans une société qui était jusqu'à présent très rigide ...
LIRE L'ARTICLE >>
Hommes, femmes : la construction de la différence
%CODE1% XX, XY, comment devient-on un homme ou une femme ? Qui gouverne la construction de notre identité sexuelle ? Nos gènes ? Nos hormones ? La société ? La famille ? … Simone de Beauvoir avait-elle raison lorsqu’elle écrivait « On ne naît pas femme on le devient » ? Sauf accident, tout individu obéit aux lois de la génétique et de la physiologie qui créent dans notre espèce des mâles et des femelles. Mais au-delà, le regard de nos parents, de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les hommes peinent à lire les émotions féminines
Une étude récente un peu passée inaperçue et hautement polémique ... des scientifiques pour prouver ce que certaines femmes ne cessent d'affirmer depuis des années : les hommes ont beaucoup de difficultés à lire les émotions féminines. Et les chercheurs d'y voir un caractère génétique et sexué du cerveau remontant à une période très lointaine de l'histoire humaine. Les chercheurs de l'hôpital universitaire LWL à Bochum (ville d'Allemagne de l'Ouest) ont réalisé une étude avec des hommes volontaires et ont constaté qu'ils ...
LIRE L'ARTICLE >>
Kirk Murphy est âgé de 4 ans et demi sur ce portrait réalisé quelques mois avant son entrée dans le projet
Le Feminine Boy Project (Projet des Garçons Féminins) menace toujours les personnes au genre non conforme. Par Cynthya BrianKate traduit par Nadine GIBAUD. Vous pourrez retrouver le texte original à l'adresse suivante : http://sbpress.com/2010/03/feminine-boy-project/ En résumé : pendant deux décennies, l’état fédéral américain a financé un projet de lavage de cerveau pour empêcher les enfants « de se comporter étrangement » (acting queer). Cette collaboration entre des psychologues anti-LGBTI (Lesbien, Gay, Bisexuel, Transgenre, Intersexe) et les « leaders » de la droite religieuse, connu sous le nom ...
LIRE L'ARTICLE >>
Il porte les vêtements de sa femme !
Reportage sur Direct8, il porte les vêtements de sa femme et témoigne. Il ne s'agit pas juste d'un questionnement sur son identité de genre mais bien sur son genre vestimentaire. Le débat en question est donc sur le "pourquoi les femmes peuvent elles s'habiller en mec sans choquer mais que l'inverse est impossible ?". Ce jeune homme assume son choix devant sa petite amie, sa mère, ses amis mais aussi devant deux débiles machos en fin du reportage. Sa tenue est un ...
LIRE L'ARTICLE >>
Ces athlètes féminines qui sont aussi… des hommes
Une étude menée par des experts des CHU de Montpellier et de Nice, à la demande du Comité international olympique (CIO), vient de percer l'un des mystères du monde sportif : certaines athlètes ont dans leur patrimoine génétique le chromosome masculin Y, ce qui les avantage dans les compétitions. Mais au-delà de la science, cette étude réhabilite au passage toutes ces sportives masculines dont la dignité de femme a été si souvent moquée. L'avancée est scientifique. Elle est aussi, indiscutablement, humaine. L'article ...
LIRE L'ARTICLE >>
Maison close par Lautrec : http://www.parisrevolutionnaire.com
Lou est attirée sexuellement par les hommes ; C’est un fait, une évidence, une réalité. Cela faisait de nombreuses années que Lou savait cela, et cela faisait de nombreuses années que ses partenaires étaient donc de sexe masculin. A l’époque, je veux dire, à l’époque avant laquelle Lou avait révélé (à elle-même et au monde entier) son apparente féminité, ceux-ci se qualifiaient généralement dans la catégorie des « gays » : c’est à dire des personnes d’apparence masculine portant un sexe mâle et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les hommes dans l’armée sont ils plus susceptibles d’être transgenre ?
Selon une étude qui sera bientôt publiée, les hommes américains qui ont servi dans l'armée seraient deux fois plus susceptibles de se considérer comme transgenres que les hommes qui ne sont pas des anciens combattants. Le psychologue George Brown, Vétéran de l'US Air Force a indiqué à l'organisme de presse du Ministère de la Justice, avoir examiné les dossier de plus de 5 millions d'anciens combattants dans le cadre de cette étude. Un papier écrit par Brown en 1988, «Les transsexuels ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lingerie et sous-vêtements sexy pour les hommes féminins
“Les hommes sous influence”
Les hommes japonais découvrent leur côté féminin
Hommes, femmes : la construction de la différence
Les hommes peinent à lire les émotions féminines
Le Feminine Boy Project (Projet des Garçons Féminins)
Il porte les vêtements de sa femme !
Ces athlètes féminines qui sont aussi… des hommes
L’Histoire de Lou – 2ème partie – Lou et les Hommes
Les hommes dans l’armée sont ils plus susceptibles d’être transgenre ?

4 responses to Quand les vêtements féminins étaient l’apanage des hommes …

  1. Alixia a écrit le 8 août 2012

    et oui, et il faut aussi dire que tout pleins de métiers dit ” féminin” n’étais il y a peu, des métiers masculins vu que les femmes n’avaient pas le droit de travailler.

    • Nadine a écrit le 8 août 2012

      Pas le droit de travailler pour l’aristocratie et la bourgoisie, peut-être, mais oui dans le monde paysan et ouvrier ! Certes, les tâches entre les hommes et les femmes étaient cloisonnées, mais les femmes travaillaient au XIX° comme au XX° siècle. Cf. http://clio.revues.org/472

  2. Julie Mazens a écrit le 8 août 2012

    Remarque d’Alicia Mc Rell :

    Notons aussi que dans l’Égypte ancienne, les scribes, maitres d’école et les poètes portaient des perruques avec la coiffe des femmes dû au fait que leur rang étaient considérés comme appartenant au ‘sacré feminin’ spirituellement parlant.

    C’est ce que j’ai voulu symboliser par le choix de la photo associée à l’article.

  3. Clarisse a écrit le 17 juin 2013

    Cet article montre,au profit du temps , qu’ un sexe finit toujours par se saisir de l’ apanage vestimentaire de l’ autre,et ce pour devenir le sien,et vice versa.Non loin de notre époque,nous souvenons nous encore du tollé du port du pantalon pour la femme?L’ homme,quant à lui,est bien loin de ne pouvoir porter ainsi aussi librement la jupe…au risque de répudiation et ,dans le fond,d’ excommunication,au sens au l’ entendait la “sainte “inquisition,et ce celà de la part d’ une forte proportion de la population, si profondement laique et républicaine,aussi…!
    Ceci peut amener à la question,par l’ observation,de la dynamique constante entre hommes et femmes , que nul ne peut sans doute éluder en son for intérieur,ce qui ne le contraindra nullement ,soit à le reconnaitre publiquement,ni à éprouver le besoin de se travestir,ou ,bien au delà,de se vivre dans les frontières mystérieuses, encore en ce climat spécifiquement ostrasciste de la trans-identité , pourtant si réelles,et ce ,depuis la nuit des temps. Celà ne serait il pas la clef de voûte de notre survie ,et de notre perpétuité,au sens large du terme?
    Sur un plan différent,ne voit-on pas aujourd’ hui une classe sociale se saisir et revendiquer le loock des soixantes-huitards,auxquels ils s’ opposent totalement de par leurs histoires,vécus social,et positionnement politique?Le plus attirerait-il le moins ,et réciproquement,comme une valse dynamique propre au seul fait d’ exister?
    Vestimentaire mon cher Watson? Oui,mais y’ a aut ‘ chose! Finalement,vouloir transformer le plomb en or est bien en deçà de ce formidable mecanisme pudiquement occulté,mais qui continue de crever les yeux,et les consciences depuis la nuit des temps,peut être au risque de voir l’ être ,au grand dam des moins pires des démocraties, aux plus atroces dictatures,s’épanouir et se révèler alors,dans une société mondiale humaine,ou la pérénnité de toute forme de vie se verrait enfin protégée de toutes menaces de disparition,pour des fins,actuellement si sauriennes…

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -