by

Distance

16 août 2012 | Tags: , , , , ,


Je crois qu’c’est la nuit
Mes larmes cachent le jour
Je n’vois que la pluie
J’ai dû laisser passer mon tour
Je ne comprends plus
Je n’ai plus de repères
Au fond d’ma propre rue
Je sais plus je me perds

Vraiment je sais plus
Un fantôme est en moi
J’ai perdu la vue
J’ai dû cramer ma voix
Je ne vois plus rien
J’ai perdu mon passé
Je suis comme un chien
Aboyant sur le pavé
Je ne suis plus rien
Juste une épave à brader…


Marrant comme on trouve toujours chez Hubert un titre ou un texte qui correspond peu ou prou à l’ambiance du moment, enfin marrant, j’me comprends…je sens que je vais (encore) me faire des amies sur ce coup là.

Winnie l’ourson au pays des Bisounours, surfant sur les vagues à l’âme de l’écume bouillonnante qu’on trouve à la sortie des collecteurs d’égouts, charriant leur lot de pestilences aux remugles d’outre-tombe, putréfactions des chairs et des esprits, la seule étoile que j’aurais dû vénérer étant celle de l’Ajax (WC)…on n’est jamais assez prévoyante, ça m’apprendra. Ou plutôt non, ça m’a appris, ça m’a même tellement bien appris, qu’à la prochaine guerre-crise-épidémie-nosographie-dysphorie (biffer les mentions incongrues), la polythérapeute ne répondra plus !

Pourtant je m’étais prévenue; mais j’ai une propension naturelle à ne pas écouter ce que je me dis, quarante ans à espérer et à vivre de rêves, forcément on prend des mauvaises habitudes. J’en avais rêvé ? La Vie l’a défait. Pour ça on peut lui faire confiance. Et si ça ne suffit pas, on peut toujours en rajouter, comme lorsqu’on blâme la fille en jupe qui vient de se faire violer ou qu’on sermone la petite grand-mère qui a retiré sa maigre pension en une seule fois et qui vient de se faire arracher son sac.C’est curieux que, dans ce monde de cons où l’inversion des valeurs est monnaie courante, où l’on culpabilise les victimes en dédouanant les coupables, les “braves gens” aient autant de mal avec les personnes dans mon genre.

Oh, j’ai bien une vague idée du pourquoi du comment de la chose, enfin quand je dis vague, je sais très bien que ce que la plupart d’entre eux me reprochent ce n’est pas tant le fait d’être trans, finalement, mais plutôt le fait d’être une vieille trans, sans parler du physique qui l’accompagne. On pardonne tout aux jolies femmes, comme on dit, alors que mes soeurs transsexuelles se rassurent, c’est exactement pareil pour nous, avec la seule différence, c’est que lorsqu’on n’est pas moulée comme les modèles des magazines, on doit également subir la circonstance aggravante de notre “contre-nature” biologique. 20 ans et un physique de lolita, je parie que j’aurais beaucoup moins de problèmes au boulot ou ailleurs, parce que la tolérance, et bien qu’il n’y ait plus de maisons pour ça, elle reste tout de même à géométrie plus que variable chez la majorité des gens, trans comprises, c’est ça qui est le pire.

Parce qu’il faut savoir une chose, c’est que dans ce monde de cons, et même de sales cons pour certains, certaines trans ne dérogent pas à la règle d’un certain “mimétisme”, et c’est d’autant plus dommage que “l’esprit communautaire” en prend un sacré coup dans la tronche, sans parler d’autres dommages aux conséquences parfois funestes.

Prenons par exemple le cas de toutes celles qui sévissent sur le net, à travers certains forums ou autres réseaux sociaux, qui servent parfois de repaires à de véritables asociaux. Ainsi telles “Grandes Prêtresses” auto-proclamées de la confrérie du Grand Ordre du Ruban Violet (à l’instar des poulets de Bresse ou de la Rosette de Lyon, sauf qu’elles devraient plutôt avoir le label d’Appellation d’Origine Incontrôlée et Incontrôlable) qui dispensent leurs bons conseils, voire leur catéchisme pour les plus illuminées, ont-elles seulement conscience de ce que leurs certitudes, assenées comme autant de vérités indiscutables, peuvent engendrer quelquefois ?

Tour à tour psys, endocrinologues, médecins, chirurgiens tant qu’on y est, elles ont réponse à tout ce qu’un parcours doit comporter et donnent LA recette d’une transition réussie (et pour les ongles incarnés elles proposent quoi ?). En voyant ça, moi je dis que le numérus clausus est un véritable scandale, alors qu’on manque de médecins compétents (en un seul mot). Pour avoir écouté les sirènes de ces spécialistes, pour ma part j’ai perdu 8 mois de THS en refusant de prendre de l’Androcur à cause de ses effets indésirables (fabriqué par le laboratoire Bayer en plus, le même qui à une autre époque élaborait le gaz moutarde, si c’est pas une preuve ça…). Et puis un jour, à force de me cogner la tête contre les murs pour ne pas voir d’évolution notable, j’ai eu besoin d’un cachet d’acide acétylsallicil…acétilsalycili…ah merde, d’aspirine quoi, et c’est en lisant les effets secondaires indésirables de ce médicament anodin en apparence que je me suis mise à relativiser, et j’ai aussitôt appelé mon endo pour lui demander de changer mon traitement, un peu penaude.

On me répondra sans doute que les médecins (les vrais) n’y connaissent rien, comme ça m’a déjà été dit à la faculté de facebook, et le récent scandale des prothèses PIP est une preuve de plus, mais j’ai la naïveté de m’en remettre à leurs diagnostics et leurs actes (et puis si j’avais dû fabriquer mes propres prothèses mammaires, j’en serais sûrement restée aux sacs de riz ou de lentilles…pas mal, mais si on danse, ou à moins de toujours avoir une paire de maracas à portée de mains).

Mais bon, tout bien considéré, ces filles adoptives d’Hypocrate ne sont pas les pires à œuvrer sur le ouaibe, car pour certaines elles sont en quelque sorte investies d’une mission divine…elle ont juste oublié que la transsexualité est une “religion polythéiste” qui comporte autant de divinités qu’il y a de fidèles, le tout est de le savoir, même si pour les débutantes en quête d’informations il n’est pas évident de séparer le bon grain de l’ivraie (qui dit vrai, qui a un grain ? )

Non, les pires, ce sont ces arachnides qui se servent de la toile du net pour tisser la leur, ces poulpes aux multiples tentacules terminés par des claviers et qui passent leur temps sur tel ou tel forum à traquer le moindre animalcule que leur nuage d’encre virtuelle n’aura pas encore aveuglé, ces initiées, gardiennes de leur propre sérail ou du temple de leur suffisance, qui distribuent des bons ou mauvais points de transsexualisme, tels des petits dictateurs de républiques bananières s’arrogeant le droit de vie ou de mort sur leurs féaux sujets.

Ah mais attention, excusez du peu, ce ne sont pas de vulgaires trans en cours de parcours ou encore en questionnement (pouah quelle horreur), ce sont de vraies femmes elles, opérées pour la plupart depuis belle lurette, alors elles “savent” forcément, et c’est vrai que lorsqu’on est une femme et qu’on passe ses jours et ses nuits sur des forums pour trans, à titiller les gens pour des conneries, l’évidence devrait sauter aux yeux, suis-je conne…

Combien j’ai pu en croiser des comme ça (virtuellement heureusement), qui dès qu’on ose émettre un avis différent, qu’on parle de son propre parcours, qu’on a une autre vision du monde, ou simplement qu’on n’est pas conforme au “beau modèle” (il y avait un barbu qu’on appelait comme ça autrefois, un type qui a révolutionné la mode féminine…), on est aussitôt considérée moins qu’une fiente de pigeon qui aurait terminé sa course dans la crème dessert qu’on s’apprêtait à déguster.

Combien j’ai pu en subir de ces donneuses de leçons de féminité qui voulaient m’en remontrer au moindre faux pas de ma part, que ça en devenait systématique, manière de se rassurer sans doute ? La méthode Coué a encore de beaux jours devant elle on dirait… Un physique plus joli que le mien ? Pas difficile. Un maquillage plus élaboré ? Jamais été douée en peinture. Des postures savamment étudiées et des tenues sexys ? Chez moi c’est dans l’intimité que ça se passe, mais chacune ses goûts. Et après, qu’est-ce que ça prouve ? Qu’on peut très bien avoir un physique de Real Doll mais la délicatesse et la grâce d’une Jackie Sardou, et dès qu’on l’ouvre ça ne trompe personne (et pourtant je suis parisienne d’origine). Parce qu’entre celles qui, par leurs écrits, laissent s’exprimer leur “féminité” de salle de corps de garde, et les autres qui transpirent la testo par leur agressivité crasse, à croire qu’un excès de tucking est à l’origine d’un oubli de la part de leur chirurgien, je pense qu’il faudrait qu’elles revoient leurs fondamentaux, ou mieux, qu’elles se consacrent exclusivement à leurs vies de (vraies) femmes.

Ça permettra peut-être aux autres, celles qui éprouvent de la compassion et de l’empathie pour leurs sœurs d’infortune, et qui ne veulent pas jouer à celle qui pissera le plus loin, de retrouver une communauté soudée, basée sur le postulat que toute trans dans le monde devrait être avant tout la soeur de l’autre, quelles que soient ses origines ethnico-socio-professionnelles ou la couleur de sa petite culotte. Tendresse, douceur, affection, compassion, empathie, fragilité…toutes ces choses en fait qui caractérisent celles qui n’ont pas oublié que la Femme est l’avenir de l’Homme.

En attendant, moi je vais prendre de la distance avec tout ça, histoire de préserver les femmes et les trans qui constituent la petite communauté à laquelle j’appartiens et avec laquelle je partage peu ou prou les mêmes valeurs, rien à prouver et rien à vendre…

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Ah, les médecins spécialistes… Les rapports des trans’ avec leurs gynécologue, urologue ou endocrinologue ne sont pas toujours faciles, loin s’en faut. Dans la vidéo du jour, Gabriell, Anakin et Julie font part de leur expérience et expliquent pourquoi il est important de continuer à les consulter. N’hésitez pas à témoigner via le sondage et/ou dans les commentaires! Présentation et sketches: Rochelle Grégorie. http://www.dailymotion.com/video/xrhhxa_voila-les-t-les-medecins-specialistes_lifestyle
LIRE L'ARTICLE >>
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”. J’ai reçu cette lettre aujourd’hui, signée du chef de cabinet de François Hollande. Ça roule quoi, François Hollande est d’accord avec nous ! Du coup même plus besoin d’aller à l’Existrans, la marche des trans et de ceux et celle qui les soutiennent (heu à toutes fins utiles je vais y aller quand même, c’est le 20 octobre, 14:00 Place de la Bastille à Paris, on sait jamais…). J’ai caviardé les ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Réalisateur : Valérie Mitteaux Producteurs : ARTE FRANCE, OSTINATO PRODUCTION, CHAZ PRODUCTIONS Ils sont nés femmes mais vivent aujourd’hui comme des hommes. Portraits croisés de quatre "transboys" ou trans' FtM. Kaleb a une trentaine d’années. Après avoir fait le choix de "transitionner" (passer du féminin au masculin), il participe à des ateliers pour s’approprier sa masculinité. Lynn, lui, n’a jamais suivi de traitement hormonal. Il s’est autoproclamé "homme" et le revendique dans un one-man-show. Miguel, qui a collé des photos du temps où il s’appelait ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué du collectif Existrans : quelques nuances nécessaires
On ne peut que se réjouir des récentes conclusions de la CNCDH appelant à l'arrêt des pratiques de stérilisation forcée sur les personnes trans', actuellement conditions préalables à la correction de leur état civil. Toutefois, le communiqué signé par Txy et d'autres organisations et diffusé par le collectif Existrans n'est pas exempt de défauts et il importe, aussi tardif que cela puisse sembler, de les mettre en avant et d'appeler à un débat public et à des éclaircissements en attendant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Par définition la Trans est une emmerdeuse, ce qui peut se comprendre vu son parcours. Plus elle est vieille et plus elle est chiante, ce qui n'est pas forcément une règle ou exponentiel et là aussi cela peut se comprendre. La trans aime à se définir seule, elle a sa propre vision des choses qui n'est pas forcément mauvaise et elle est susceptible. Pour aborder une personne Trans sans forcément entrer en conflit linguistique avec elle, le mieux est de lui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lana Waschowski - DR Aceshowiz
Le féminisme de certaines femmes est clairement transphobe. En cette journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, nous pouvons décerner la palme de la transphobie à Stylist qui pense qu'une femme trans' n'est rien d'autre qu'un homme féministe !! Dans cet article, on croirait presque que d'un coup de baguette magique, Lana "s'est transformée en femme". Elle est considérée par ce magazine féministe comme "un Homen" ou encore "homme féministe" !  Une totale aberration ! Par ailleurs, la transphobie de ...
LIRE L'ARTICLE >>
La force de caractère, notre meilleure arme
Nous avons eu, sur le merveilleux nouveau chat de Txy, une conversation sur les psys, les ALDs, et le parcours transidentitaire globalement. Nous parlions notamment de la détestable toute-puissance des médecins, et j'évoquais le fait que je ne l'avais pas ressentie durant mes interactions avec iceux. Mon hypothèse, et je l'espère vraie, c'est que la nature déteste le vide. Du coup, quand la personne trans' est effacée, faible, et ne s'affirme pas au centre des démarches, le corps médical remplit le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !
J'ai parlé précédemment de mon positionnement de femme d'origine transsexuelle par distinction vis à vis des femmes bio et j'avais mis de coté le transgendérisme. Tout d'abord je rappelle que durant notre parcours nous avons tous été pendant une période plus ou moins longue, tout d'abord travesti(e), ensuite trans-genre et enfin transsexuel(le) pour ceux et celles qui se destinaient à l'opération. Le résultat de ce long parcours fait de nous des hommes ou des femmes socialement reconnu(es) comme tel(le). Pour ceux qui en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les médecins spécialistes
La réponse à ma “Lettre ouverte d’une trans à François Hollande”
TransKind n° 5
Fille ou Garçon mon sexe n’est pas mon genre
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Communiqué du collectif Existrans : quelques nuances nécessaires
Trans bidule, Trans machin, Trans truc …
Quand Stylist un journal féministe prend Lana Wachowski, femme trans’, pour “un Homen, homme féministe” !
La force de caractère, notre meilleure arme
Trans bidule, Trans machin, Trans truc … Quatro !

3 responses to Distance

  1. Naïs a écrit le 16 août 2012

    Cela résume parfaitement ce que je pense aussi !! prends soin de toi les autres …laches prise et carpe de poisson diem 😀

  2. joanna a écrit le 16 août 2012

    oui la distance peux avoir des chose négative comme positif pour moi la distance d’un amoure nous a rendu plus fort
    je ‘t’aime ….

  3. roxy a écrit le 16 août 2012

    Remarquablement écrit et d’une vérité sans failles. Les fantoches d’opérette que tu cites sont autant de vilaines tumeurs cancéreuses au sein de cette communauté…
    Certains cancers heureusement se soignent par l’ablation de la tumeur…

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -