Transition… Du verbe transiter… Se déplacer… Se mouvoir… L’Evolution

24 août 2012 | Tags: , , , , ,

Ce matin, au fil d’un échange, le mot transition a été évoqué dans son sens le plus large et m’amène à cet article afin d’éclairer quelques lanternes.

La transition pour nous qui sommes ou avons été dans un mouvement “Homme vers Femme”, ou “Femme vers Homme” a un sens fort et que nous nous sommes approprié-e-s du fait qu’il résume bien tout ce que nous faisons pour nous retrouver nous mêmes. On en arrive même durant cette période critique, tellement nous sommes obnubilé-e-s par ce passage d’un monde à l’autre (c’est le terme employé dans certaines civilisations amérindiennes), à ce que ce nom commun devienne un nom propre, “La Transition”, avec toutes les majuscules consacrées. Et il y a de quoi ! Toutes (je reviens au féminin, toujours parce qu’il est plus facile de parler de ce qu’on a vécu) autant que nous sommes, avons un vécu de ce passage très intense, même parfois au-delà des limites du supportable.

La Société n’est pas tendre avec nous. Nous sommes quelques unes à bien lui rendre. J’ai fait partie de celles-là, n’ayant pas la langue dans ma poche et étant très fonceuse. Donc… De “la transition” nous passons à “La Transition”. C’est là que nous sommes vues comme narcissiques. Je dois dire que vues de l’extérieur, nous pouvons être clairement totalement insupportables. Nous ne faisons que renvoyer en retour de bâton la violence de ce que nous vivons durant cette période.

Voilà ! La Transition est notre raison de vivre pendant plusieurs années. Chez moi cela a duré du 13 septembre 2010 à ce début d’année, moins de deux ans. Et je serais menteuse si je disais que tout va bien tout le temps. Il y a parfois des retours de flamme inattendus qu’on gère de mieux en mieux. Je sais que j’ai plus le physique de Laure Manaudou que de Shakira, mais désolée, je ne pourrai pas changer mon squelette et de toute évidence ma musculature ! En plus j’adore le sport en détente en plus de l’Aïkido qui est parfois physique dans les entraînements, ça n’arrange pas les choses ! Mais j’assume. Donc, parfois ma carrure pose des questions à certaines personnes. Maintenant, j’en ris franchement et j’ai la répartie très cinglante en général, mais ce ne fût pas le cas à une époque où cela m’affectait fortement, justement durant… La… Allez un petit effort ! Dites moi que vous suivez ! Oui ? Une main se lève : “Transition” !! Bien ! Je vois que l’auditoire suit encore !

Et pourtant ! Des transitions nous en vivons toute notre vie. Nous pouvons transiter dans notre vie professionnelle, dans notre activité associative, dans notre activité sportive. Nous transitons aussi d’amis en amis. Nous transitons politiquement. En fait, tant que nous vivons, nous transitons. Tout être vivant est en constante transition.

Alors vous allez me poser la question immanquablement : “Mais quel est le but de parler ainsi de ce mot particulier qu’est la transition ?”. Ma réponse sera simple. Les transitions de tous les êtres vivants sont généralement passées à la trappe car elles sont communément admises par la Société, la culture. Notre transition n’étant pas bien comprise encore maintenant, voire même étant rejetée car faisant finalement peur et allant à contre-courant de la culture très conservatrice encore en vigueur chez les politiques actuellement dans l’opposition et chez les conservateurs qui votent pour eux, elle est vue avec ces fameuses majuscules. Toutes ces personnes qui sont conservatrices voudraient en fait que rien ne transite. Il n’y a qu’à voir la violence de leur rejet du mariage homosexuel, la violence qu’elles ont pour tout changement sociétal ou culturel. Ce sont des personnes qui rejettent l’Evolution.

Hier soir, passait sur France 5 une émission sur Valérie Giscard d’Estaing, et il a eu un échange à un moment que j’ai trouvé très intéressant : “Je ne suis pas de droite. Être de droite c’est avoir peur de tout. Les gens de droite sont des gens qui veulent tout conserver en l’état, ce qui n’est pas mon cas.”. Je ne suis pas spécialement fan de ce grand homme, mais j’ai trouvé qu’il résumait assez bien l’attachement des idées de droite au conservatisme. La campagne électorale houleuse que nous avons vécue l’a suffisamment montré.

Si j’en avais la possibilité, je remplacerais ce mot “Transition” par le mot “Évolution” bien plus positif et résumant bien ce que nous faisons ou avons fait. Pour ma part, j’ai évolué, je me suis accomplie.

Tant qu’il y a de la Vie, il y a transition. Le jour où la transition s’arrête, c’est que la Mort a remplacé la Vie. Mais allons plus loin… La Mort n’est-elle pas elle-même une transition ? Tout dépend si on croit ou non à la réincarnation. Je vous laisse donc sur cette dernière interrogation qui peut déclencher moult discussions.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
De l’art de ne pas afficher sa transition
Cet article ne se veut pas donner une procédure ou des règles du pourquoi ni comment ne pas afficher sa transition, mais porter à réfléchir sur notre parcours. Alors que personne ne savait pour ma double vie (travestie, transgenre), il était devenu très important pour moi d'être visible. ​Il me fallait des heures de préparation pour être parfaite, des heures pour prendre des photos afin de ne sélectionner que les meilleures poses, les meilleurs sourires et gagner le concours (pardon? quel ...
LIRE L'ARTICLE >>
Cube © Metropolitan FilmExport
Je ne parlerai pas du cocon familial incluant le/la conjoint-e et les enfants, le sujet étant très vaste et très complexe. Il dépasse très largement ce que je souhaite aborder au travers de cet article. Il s'agit bien entendu d'une dimension de la transition, mais du fait de sa complexité et de ses implications, il ne m'est tout simplement pas possible d'en parler ici sans tenter de tenir compte de chaque cas particulier, d'autant que tou-te-s les trans' ne sont ...
LIRE L'ARTICLE >>
Évolution depuis l’opération
(NDLR: ce billet fait suite au billet "Bref aperçu de mon voyage en Thaïlande") Coucou à tout le monde, Je vous écris ce petit billet pour vous faire part des observations que j'ai pu faire sur les changements post opération. Certaines choses m'avaient marquées assez bien. Faut dire, maintenant que j'ai presque plus de testo (0.4), c'est nettement différent. Le dernier truc que j'ai remarqué est le suivant: j'ai beaucoup plus de cil qu'avant et ils sont bien plus longs. C'est assez comique. Je ...
LIRE L'ARTICLE >>
Une transition, une vie, dans un environnement stable
Les personnes transidentitaires en début de questionnement me demandent assez souvent comment réussir leur transition. Ma réponse est simple et toujours la même : construit toi un environnement stable autour de toi. Le plus souvent, la personne reste sur sa faim car elle ne matérialise pas ce qu'elle doit concrètement faire, me parle d'un zillion de trucs qui ne marchent pas dans sa vie, etc. A mon humble avis, avoir un environnement stable autour de soi passe par deux points fondamentaux : 1- apprendre ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transition n’est qu’une étape
Certains se demanderont pourquoi j’ai choisi de dire publiquement quelque chose que je me suis battu pour cacher toute ma vie. Peut-être qu’il n’était pas judicieux pour moi de le faire. Qu’importe. Je ne suis pas là pour revendiquer des droits pour les personnes transexuelles, ni un changement de législation. Je suis juste là pour affirmer que nous pouvons mener une vie normale, singulière, être monsieur ou madame Tout-le-monde. Si j’ai fait ça, c’est avant tout pour dire que tout va bien, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
J'écris ce petit article pour mettre en évidence un point qui à mes yeux revêt une importance non-négligeable, celui de l'emploi de certains termes ou non, entre autres celui de : transsexualisme, transsexualité, transsexuelle, transsexuel. Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, ces termes me font froid dans le dos car ils s'appuient à tort sur le terme de "sexuel" évoquant immédiatement dans l'inconscient collectif une démarche à connotation sexuelle. C'est d'ailleurs pour cela que nous n'aimons généralement pas avoir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fragile
*** Fragile *** A la lumière d’un vécu récent dans mon parcours de vie si particulier, j’ai (re)découvert que j’étais une personne fragile comme le sont la plupart si ce n’est la totalité d’entre nous. Et pourtant la société dans laquelle nous vivons, notre chemin d'existence et plus généralement notre environnement requièrent que nous nous montrions fort-e en toute situation. Sacré paradoxe que voilà. La vérité est que nous ne voulons pas être fragile au point de ne pas pouvoir supporter les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transidentité, discrimination, un vécu
Préambule Aujourd’hui, j’ai pris la décision de vous parler d’un pan de la transition que j’ai vécue jusqu’au mois de juin 2012 et dont j’avais sciemment décidé de ne pas parler afin de ne pas attirer la schkoumoune. Tous mes articles ont globalement été dans un sens positif lorsqu’il s’agissait de vous parler de ma propre transition ; j’avais pris la décision dès le départ de ce blog de ne jamais évoquer les problèmes plus ou moins graves que j’ai rencontrés dans tout ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transidentité est une merde !
Les dégâts sont inévitables. La transidentité est une merde ! J’ai l’air de rigoler ? Ce n’est pas le cas. La transidentité est une merde, pas un choix. On est mal et quand on comprend enfin pourquoi, quand on décide d’agir pour cesser d’être mal, les ennuis commencent. Nous sommes considérées comme égoïstes, dérangées, pas capables d’accepter la réalité (bio), dures pour nos proches, insensibles à la peine que nous faisons aux autres, délirantes. Bien sûr ça se passe bien avec ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Il y a trois semaines, l'une d'entre nous a été victime d'un vol de ses papiers et contrainte à faire état de ce vol au commissariat. Elle ne ressemble plus depuis bien longtemps à ce qui apparaît sur ses papiers et surtout au genre ou sexe présent sur ceux-ci. N'ayant plus aucun de ses papiers, il lui a fallu décliner son identité officielle masculine provoquant l'incrédulité chez l'officier à qui elle déclarait le vol, celui-ci l'accusant même de se moquer de ...
LIRE L'ARTICLE >>
De l’art de ne pas afficher sa transition
La transition, une notion multidimensionnelle
Évolution depuis l’opération
Une transition, une vie, dans un environnement stable
La transition n’est qu’une étape
Transsexualisme, transidentité et transgendérisme
Fragile
Transidentité, discrimination, un vécu
La transidentité est une merde !
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -