[Concours Txy 2012] “Prison de soie” par Emy Yxes

26 août 2012 | Tags: , , , ,

Emy Yxes.

J’attendais patiemment, encore. Tous les gens de la salle d’attente étaient venus pour un seul et même examen. J’aimais observer la folle diversité qui se dressait devant moi : une diversité synonyme d’égalité, bien qu’elle ne soit composée que d’hommes. Il y avait le vieux beau dans un coin, un costume impeccable, un rasage soigné ; il se tenait droit comme un piquet et son visage était figé dans une moue de pose de star. Juste à côté de lui, un homme avec une haute crête noire, le tout dans un style punk gothique, mâchait de manière sonore son chewing-gum. J’étais surpris de voir autant de petits jeunots, assis à droite, à gauche, avec peu de poils au menton et une satanée acné qui les rongeait de l’intérieur.

Ce que je ressentais avant tout devant ce brassage, ce n’était pas l’odeur de transpiration âcre de mon voisin qui se propageait malencontreusement jusqu’à mes narines, c’était une certaine tension qui rendait la scène irréelle ; tout semblait aller si lentement. Chaque individu regardait périodiquement l’heure : certains fixaient leurs montres ; d’autres se concentraient uniquement sur l’horloge murale; même les plus décontractés, en apparence, jetaient régulièrement un œil inquiet à leur portable.

Trois nouvelles personnes s’installèrent dans la pièce. Nous devions maintenant être une bonne vingtaine, alors que le service de l’hôpital avait ouvert à peine une heure auparavant. Il n’y a pas à dire, «à Paris ça grouille de monde» comme disait mon pote Juju. « Numéro 198 » s’écria l’infirmière, me sortant de ma torpeur.


Visualiser ce texte sous Google Docs >>>

Télécharger ce texte au format PDF >>>


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Elodie Pam.
– Et merde..., mon mascara est sec!... C'était toujours pareil. Lorsque tout était enfin prêt, un petit détail venait tout gâcher. Le grain de sable dans l'engrenage. L'insupportable imprévu. Charlotte enrageait. Les invitées n'allaient pas tarder. La maison était rangée. Le frigo était rempli, tout comme le bar. Rien ne manquait. Le maquillage n'avait jamais été son point fort. Nulle soeur, nulle mère ne lui avait enseigné ces gestes anodins que les femmes connaissent par coeur. Un trait de crayon au ras des ...
LIRE L'ARTICLE >>
Nadine.
Il était une fois un homme qui voulait devenir une femme. Homme, il n'avait pas le souvenir de s'être senti comme tel. Ni même, le souvenir de s'y être senti à l'aise avec cette idée. Il avait pourtant essayé de se conformer à ce que son corps lui disait, à ce que l'état-civil disait de lui. Cependant, il n'avait pas failli à sa tâche qui lui incombait. Il avait réussi à fonder une famille, mais ne se sentait pas vraiment ...
LIRE L'ARTICLE >>
[Concours Txy 2012] “EllIl” par Barbara French
Un jour... La chambre de Southsea donnait sur la mer. Les rideaux bouillonnaient sur une moquette sable. La coiffeuse trônait au bout d’un lit de chintz fleuri. Tout était anglais. Revenu à ses premières amours de la côte et des embruns huilés du port de guerre, Anton avait retrouvé le chemin de la petite maison où il avait connu Deborah. Rien n’avait pu le retenir à Paris. La commode de pin l’appelait. La première fois, aperçue dans l’entrebâillement de la porte, elle ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pretty.
Prenez le temps de lire cette histoire. Et de la relire. Si des cas ou des personnes vous rappellent quelque chose, sachez qu'ils appartiennent à la réalité sous d'autres noms, sous d'autres lieux, que rien n'est fortuit. Je connais intimement chacun de ces personnages. Même si je ne fais pas toujours allusion aux précautions à prendre en cas de relation sexuelles avec des partenaires non habituels. Mes personnages font des tests réguliers sur les MST. Au besoin, ils utilisent un préservatif, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Diane.
Décliner l’invitation. Il lui fallait décliner l’invitation. De manière civilisée, courtoise mais ferme et définitive. Qu’il n’y ait plus à y revenir. Cet homme s’était montré agréable, poli mais elle sentait qu’au delà de ses paroles banales d’approche, puis de ce « Vous » utilisé pour la séduire, des compliments distillés, toujours au bon moment et auxquels elle avait du mal à résister, de cet empressement quotidien à la retrouver sur internet, de ces petits rendez- vous virtuels volés sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Carolyne TeeGee.
C'est compliqué de se souvenir, au fur et à mesure que le temps poursuit son oeuvre d'érosion ... On mélange les dates, les lieux, tout se confond plus ou moins dans les limbes de la mémoire, on se revoit il y a 30 ans avec le visage d'aujourd'hui, on a tendance à enjoliver les choses ou à les sublimer... Pas facile, mais je vais essayer d'être la plus proche de la réalité de l'époque. Visualiser ce texte sous Google Docs >>> Télécharger ce ...
LIRE L'ARTICLE >>
[Concours Txy 2012] Extrait de “Coeur de Pierre” par Auxane
De toutes les étapes de sa transformation, le maquillage est celle qu’Alex affectionne le plus. C’est un immense bonheur que de se voir, touche après touche, transformé en l’être qu’il est au plus profond de lui. Non... son maquillage n’est pas un masque qui cache l’homme, mais une gomme, qui efface l’une après l’autre les imperfections de la femme et la révèle dans toute sa splendeur. Pour que ce moment soit encore plus exceptionnel, il ne laisse rien au hasard, commence à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Cécile Hellmann (Association Chrysalide Lyon).
Rajustant son sac de toile en bandoulière, Thérèse met précipitamment ses lunettes de soleil en descendant du bus. D'un pas pressé mais prudent, elle remonte la rue jusqu'à la place bordée de platanes. Elle fait une halte avant de déboucher sur l'esplanade et s'assure que son chapeau de paille à larges bords dissimule son visage. Jean-Luc habite de l'autre côté, mais elle ne va pas le voir. Il ne sait même pas qu'elle est en ville. Son compagnon l'a appelé hier ...
LIRE L'ARTICLE >>
Roxanne Sharks.
2012, portrait de la transidentité en France « Il fuit son corps pour un autre corps idéaliste, stérile. C’est parce qu’il met en question les racines de notre identité que ce transfuge nous interroge. La large diffusion de l’information par les médias et les progrès de la médecine ont propulsé le transsexuel sur la scène des phénomènes de société. Le transsexuel fascine : il est l’objet total du désir. "L’homme prostitué en femme a beaucoup de succès sur les trottoirs" (Welzer-Lang). ...
LIRE L'ARTICLE >>
Justine Crossi.
Sept heures. Mes parents me lève pour aller à l’école. J’ai neuf ans et nous sommes au mois de juin. Je prends mon petit déjeuné comme tous les matins et je pars seul à l’école. Sur le chemin, je rencontre un ami et nous nous mettons à parler de la fête de l’école. On retraçait une histoire que nous avions écrite où une fée se faisant enlever par des brigands. J’avais un tout petit rôle la dedans, je faisais un garde ...
LIRE L'ARTICLE >>
[Concours Txy 2012] “Vendredi” par Elodie Pam
[Concours Txy 2012] “Elle, ou la découverte de l’amérique” par Nadine
[Concours Txy 2012] “EllIl” par Barbara French
[Concours Txy 2012] “Jacques et Kim” par Pretty
[Concours Txy 2012] “Elle” par Diane
[Concours Txy 2012] “Transition” par Carolyne TeeGee
[Concours Txy 2012] Extrait de “Coeur de Pierre” par Auxane
[Concours Txy 2012] “Un secret” par Cécile Hellmann
[Concours Txy 2012] “2012, portrait de la transidentité en France” par Roxanne Sharks
[Concours Txy 2012] “Une vie de rêve” par Justine Crossi

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -