La liberté de vivre sans contrainte, la tête haute

9 septembre 2012 | Tags: ,

MilanJ’ai enfin pu reprendre mes activités sportives et martiales en totalité. J’ai décidé de reprendre la compétition cycliste et je m’entraîne désormais avec quelques femmes qui sont devenues des copines. Je m’entraîne aussi avec les copains de l’époque “précédente” et avec qui je m’entends toujours aussi bien. Durant quinze jours, quand je suis revenue sur le lieu majeur d’entraînement que j’ai fréquenté pendant nombre d’années, j’avais pris la décision de laisser les autres cyclistes des autres clubs me re-découvrir. Je savais pertinemment qu’ils finiraient par me reconnaître. En Ile-de-France, là où je m’entraîne il y a ce qu’on appelle communément “Radio Bois”. Les nouvelles se propagent très vite. La vitesse de la lumière fait pâle figure devant cette radio très réactive. Aussi depuis une semaine, ceux qui me connaissaient auparavant ont fait le lien. Je ne m’émeus pas pour autant. Je sais désormais que j’ai déplu à certains cyclistes, peut-être plutôt à certaines cyclistes. Dans tous les cas, on ne pourra m’empêcher d’être sur le vélo et mon métabolisme étant totalement féminin, on ne peut m’opposer la présence de testostérone et de créatinine à des degrés masculins dans le corps. Mes dernières analyses hormonales me situent en “pic milieu de cycle” ou en “pic ovulatoire” ou en “phase pré-ovulatoire” selon l’hormone surveillée. Je ne suis donc certainement plus de facture métabolique masculine ce qui a une incidence directe sur la façon dont mon corps réagit à l’effort.

Mon retour dans le cyclisme représentait la dernière étape de mon retour dans tout ce qui me passionnait auparavant. J’ai retardé ce retour du fait de la guérison suite à l’opération. Etre sur une selle de vélo est quand même être en appui directement sur le périnée, lieu où l’opération a été réalisée. Le temps mis pour revenir dans ce milieu des compétitions cyclistes a été uniquement dicté par la guérison et me décider à tenter un premier entraînement sans avoir peur de risquer me blesser.

Je vivrai la tête haute même si je sais que je dérange certaines personnes proches. Ces photos ont toutes été prises entre début août et hier pour ce qui concerne le cyclisme. Je refais ces activités par passion et la vie m’est désormais totalement ouverte. Je compte bien en profiter comme jamais je n’en ai profité auparavant. Il est hors de question que je me laisse intimider.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La Friche – Belle de Mai – Marseille
L’ancienne Manufacture de tabacs du quartier de la Belle de Mai, à Marseille, renait ! Elle est devenue en moins de dix ans un espace unique d’expérimentations et de rencontres. Une surface imposante dédiée à l’expérimentation et à la création artistique immergées dans notre environnement (quartier, ville, pays, monde) et nos enjeux sociétaux (politique, économie, social). Adresse Entrée 1 (piétons uniquement) : 41 rue Jobin - 13003 Marseille Entrée 2 (piétons, livraisons et parking restreint) : 12 rue François Simon - 13003 Marseille Transports En bus ...
LIRE L'ARTICLE >>
Poulpe ramené en surface juste le temps de la photo, pas plus d'une seconde hors de l'eau.
En ce beau jour ensoleillé, j'ai décidé de parler de choses légères. Ça changera un tout petit peu. Il est vrai que ces derniers temps, l'actualité ainsi que ma confrontation à la recherche de mission ou de CDI en même temps que la finalisation de la plupart de mes papiers, ainsi que deux confrontations à des réactions transphobes m'ont quelque peu assombrie temporairement. Je ne suis après tout (si si ! Je vous assure !) qu'un être humain ! Ça ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transition… Du verbe transiter… Se déplacer… Se mouvoir… L’Evolution
Ce matin, au fil d'un échange, le mot transition a été évoqué dans son sens le plus large et m'amène à cet article afin d'éclairer quelques lanternes. La transition pour nous qui sommes ou avons été dans un mouvement "Homme vers Femme", ou "Femme vers Homme" a un sens fort et que nous nous sommes approprié-e-s du fait qu'il résume bien tout ce que nous faisons pour nous retrouver nous mêmes. On en arrive même durant cette période critique, tellement nous ...
LIRE L'ARTICLE >>
19 juin 2010 Je vais vous présenter dans cette rubrique mon bilan physique, ressenti et psychologique. Tout ce que je vais vous décrire est apparu durant ces 2 mois passés: donc à mettre très probablement sur le compte du traitement “androcur 50mg + estreva 1,5g”. 1- Bilan physique      – ma masse musculaire c’est petit à petit estompée, mes muscles ne sont plus aussi rebondis et j’ai la nette sensation d’avoir moins de force (j’éprouve aujourd’hui mille difficultés à remonter un chariot de courses à ...
LIRE L'ARTICLE >>
“On est pas des cadeaux” sur Radio Canut
"On est pas des cadeaux", Une émission de radio pour faire entendre nos voix, parler de nos luttes et relayer celles dont on est solidaire. Le collectif qui anime cette émission sur la radio lyonnaise Radio Canut en NON MIXITE TRANS, GOUINES, PEDES  avec des bases féministes. Le collectif est contre toute forme de sexisme, contre l’oppression patriarcale et les normes de genre. Le féminisme n’a pas que pour objectif l’émancipation des femmes. Lutter contre le sexisme c’est se battre à changer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lettre à mon père
Cher Père. Tu me prévoyais les pires affres, j'ai réussi au-delà de ce que tu espérais pour "celui", celle, en réalité, que tu as "créé-e". Malgré ce que tu m'avais prévu comme trajectoire pour toi "la pire",... Ce qui suit répond à ce que tu dis le 14 novembre 2010, jour de l'anniversaire de mes 43 ans, et aussi lendemain du jour où je te communiquais qui j'étais... Je ne suis pas au bois. (Ce qui est pour toi la déchéance et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Depuis mes vacances aux Baléares qui furent décisives dans ma perception de mon ancrage dans la vie, mes objectifs et mes combats ont considérablement changé. J'opère un glissement vers la cause féministe sans pour autant être militante, mais ma position devient de plus en plus affirmée. Ce glissement s'est produit sans même que je m'en aperçoive immédiatement. Je le vois au travers de mes interventions sur les médias sociaux. Ma vie prend vraiment tout son sens. Je peux enfin en profiter ...
LIRE L'ARTICLE >>
De la situation française et de ses “solutions”
Au loin, dans mon appartement montréalais, j’observe ce qui se passe sur la scène Trans parisienne et française. Je ne suis pas une militante, je ne suis pas une passionnée, je ne suis pas impliquée et je progresse seule sur le chemin de ma féminité. Bien, mal … je n’ai pas envie de me poser de questions, je n’ai pas envie de vivre dans ce combat perpétuel de quelques unes tout en respectant totalement leur engagement. J’ai simplement du mal à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trans-phobie intériorisée. La pesanteur de la société
Pourquoi toutes les cis-femmes sont reconnues comme femmes, peu importe leur beauté ? Pourquoi ne sommes-nous pas ainsi reconnues, à moins d'attendre le Saint Graal, le passing. Je suis certaine qu'il y a des femmes qui ne se soucient pas de se savoir reconnues parfois en tant que femmes, mais finalement cela n'est pas une préoccupation réelle dans leur vie, peu importe ce qu'elles font, elles feront toujours partie du groupe reconnu de base comme celui des femmes. S'agit-il de l'identité ? Durant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Mélange Instable
Ce matin, j'ai un coup de cœur terrible pour un blog que je viens de découvrir par hasard. En plein débat sur l'abolition de certaines drogues, la dépénalisation ou la réglementation de la prostitution, Mélange instable est un blog qui ne peut pas vous laisser indifférentE. A lire aussi pour certaines copines Trans qui pensent qu'une prostitution libre et choisie serait possible ... En résumé, et comme souvent : Ceux qui parlent ne savent pas (ou si peu...), et ceux qui savent ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
La Friche – Belle de Mai – Marseille
Tranche de vie
Transition… Du verbe transiter… Se déplacer… Se mouvoir… L’Evolution
1er bilan biologique apres 2 mois de traitement!
“On est pas des cadeaux” sur Radio Canut
Lettre à mon père
Changement d’objectifs
De la situation française et de ses “solutions”
Trans-phobie intériorisée. La pesanteur de la société
Mélange Instable

6 responses to La liberté de vivre sans contrainte, la tête haute

  1. Nadine a écrit le 10 septembre 2012

    Alexandra, tu t’es faite squatter ton article par de la pub !

  2. Alexandra a écrit le 10 septembre 2012

    Donc, après enquête de tous les côtés, le problème ne vient pas de l’article. Mais @Nadine, j’ai demandé vérification à Yagg du côté de leur serveur et d’après ce que tu me dis le squatting d’article a disparu subitement. Phénomènes inexpliqués quand vous nous tenez !

  3. Nadine a écrit le 10 septembre 2012

    Désolée, mais il semblerait que mon Mac m’ai fait un tour de cochon !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -