Des conseils pour vos dix premières sorties en travestiE

16 septembre 2012 | Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Lorsque que l’on est travesti ou transgenre et que l’on veut sortir et comme le mentionnait Ester dans un commentaire, il est très important de “choisir son public” : des lieux à certains horaires sont plus tranquilles pour vos premières sorties que d’autres. Et il est important d’y aller crescendo dans les difficultés.

Nous vous avons donc mijoté un programme en dix sorties, essentiellement en journée, de difficulté progressive et sans prise de risque inutile, pour que au fil de ces sorties vous puissiez progressivement augmenter vos challenges tout en vous améliorant tant au niveau technique que mental.

Ce programme n’est qu’un exemple de ce qu’il est possible de faire, il doit vous donner des idées, il doit être adapté à votre situation personnelle (travesti ou transgenre en début de parcours), géographique, sociale et psychologique. Il est basé essentiellement sur mon expérience personnelle et différents échanges que j’ai pu avoir avec des copines.

Dernier point : vous allez voir que ce programme ne se déroule pas seule dans votre coin. A chaque sortie ou presque, vous serez accompagnée d’une ou plusieurs personnes. C’est un élément essentiel de la progression qui s’alimente aussi d’échanges sociaux important et de conseils des copines.

Et quelque soit votre situation personnelle, Vous avez tous les ingrédients dans notre communauté pour trouver les personnes qui peuvent vous accompagner dans vos premiers pas, notamment celles qui sont accréditées.

Alors, plus d’excuses, dehors les filles ! Quand vous y aurez goûté il vous sera difficile de vous en passer.

1. Le tour du quartier

Vous trouverez de nombreuses articles au sujet de la première sortie, y compris sur notre site. Notre principal conseil est de vous faire accompagner par votre compagne, par une amie bio ou par une copine. Très utile pour avoir son opinion et éventuellement corriger quelques défauts puis vous accompagner dans cette première épreuve. C’est votre accompagnatrice qui gérera tout imprévu, par exemple une personne qui demande son chemin …

Sortie à réaliser en fin de journée dans un quartier calme quand les gens sont plutôt pressés de rentrer chez eux, dans une tenue adaptée et discrète. Votre challenge est uniquement d’être naturelle … en luttant contre votre adrénaline :) ! donc évitez toutes les autres difficultés : tenue trop sexy, porte-jarretelle qui se détache, talons trop hauts, maquillage trop voyant, …

Même si j’étais déjà sortie de nuit en rasant les murs de nombreuses fois en plus de 20 ans, je me rappelle avoir fait cette sortie avec Agnès au bras en janvier dernier, avoir été très stressée, m’être fait flasher par trois jeunes filles qui m’ont fait un grand sourire et cela m’a détendu pour la suite de la balade.

Pas la peine de sortir des heures, quelques dizaines de minutes d’une boucle sur quelques rues (idéalement) ou d’un aller/retour, suffisent très largement pour bien apprécier l’instant ! des milliers de sensations différentes, intenses, surprenantes. Fort possible que vous rentriez crevée, nerveusement.

Ensuite, débriefing avec votre accompagnatrice. C’est important dans l’optique de la sortie suivante. Perso, j’ai souvenance de chaussures un peu trop grandes à l’usage, car ce n’est pas pareil de marcher dans le couloir de son appartement et de marcher plusieurs centaines de mètres sur des trottoirs cabossés.

Il est tout à fait probable que vous ne puissiez pas réaliser cette première sortie depuis chez vous, quelque en soit la raison (lieu inadapté, manque de confiance en soi, …). Ce ne doit pas être un frein à vos sorties car il existe de nombreuses parades bien connues, certaines copines en témoignent aussi dans nos forums d’ailleurs : partir de chez une copine, depuis sa voiture, d’une chambre d’hôtel dans une ville éloignée de votre domicile, se changer/préparer dans des toilettes pour handicapés, …

Dernier conseil : vérifiez la météo pour éviter comme moi d’avoir à rentrer précipitamment chercher un parapluie …

2. Le tour du quartier – bis repetita

Même lieu, même heure, même circuit, même consignes (tenue adaptée notamment) mais toute seule … à savoir que vous pourriez être nettement plus stressée que la première fois, non pas parce que vous être seule mais juste parce que vous êtes entrain de réaliser ce que vous faites …

Vous devez vous préparer mentalement aux différentes situations (passer pour une femme, être démasquée ou passer inaperçue malgré des interactions imprévues) qui peuvent survenir pour ne pas être totalement prise au dépourvu. Vous connaissez déjà le trajet, cela réduit pas mal les difficultés.

Laissez donc cet imprévu venir à vous et gérez sans stress.Et je peux vous assurer que vous en aurez un à chaque fois. Vous saurez alors si vous êtes crédible ou non…

Pour cette sortie j’ai souvenance d’un homme dans une voiture m’interpellant pour me demander sa route (il m’a bien fallut aller lui répondre …). Quelle joie de recevoir un “merci madame” même si le gars n’était peut être pas dupe avec ma voix un peu grave :).

A la suivante, toujours dans le quartier, c’est une fille qui ne m’avait pas vu sous son parapluie et qui m’est rentrée dedans … mille excuses et grands sourires ont détendus tout le monde.

Il est à noter qu’une travestie (nous mettons volontairement un E féminin, à comparer au travesti fétichiste) est une personne transgenre qui n’a pas (encore) poussé sa transformation avec des choix irréversibles (hormones THS, opérations faciales et réattribution sexuelle SRS) mais qui assume et respecte sa féminité, notamment par l’image discrète qu’elle présente aux autres.

Du fait de l’exposition médiatique actuelle des transsexuelles voire des transgenres, de plus en plus de personnes le savent et vous pouvez donc facilement passer pour une transsexuelle aux yeux des autres. Nous pouvons donc espérer qu’avec ces évolutions récentes, y compris sur la pénalisation de la transphobie, les “simple” travesties soient tout aussi bien considérées. C’est aussi à vous de jouer par vos tenues adaptées et votre comportement irréprochable !

Dernier conseil : pensez à prendre quelques photos (appareil tenu à bout de bras), cela fait toujours plaisir quelques semaines/mois après de pouvoir se souvenir de ces instants et de mesurer le chemin parcouru.

3. ToutEs Ensemble !

Nous avons déjà témoigné d’une belle sortie de groupe en mai avec les copines Txy à Bordeaux.

Nous entendons déjà la bien réelle critique de ce type d’événement : à plus de trois, il est certain que vous allez passer pour une « bande de travs », la crédibilité du groupe étant inférieur à la crédibilité du membre le moins crédible …

Nous trouvons néanmoins plusieurs avantages indéniables à ce type de sortie:

– réaliser que vous n’êtes pas seule dans la vraie vie à assumer votre travestissement, et que certaines sont même accompagnées de leur femme,

De gauche à droite : Julie Mazens, Laura Camps, Fuijeda, Frédérique Aurélie, Florence Grandema

– rencontrer des copines que vous pourrez revoir ensuite dans un cadre plus discret (pour la suite de votre programme de sorties par exemple), échanger et partager des astuces, des idées, …

– apprendre à supporter le regard et parfois les quolibets de nos concitoyens … et vous armer des armes défensives nécessaires en pareil cas : humour et sourires.

– réaliser un certain nombre d’activités que vous aurez l’occasion de refaire ensuite par vous même : vous promener dans une rue marchande, entrer dans un magasin, prendre des transports en commun, prendre un café à une terrasse, manger au restaurant, … cela vous donnera confiance pour les prochaines sorties puisque vous l’aurez déjà fait une fois !

Ces avantages vont vous permettre de franchir des étapes, de prendre confiance, d’élargir votre réseau de copines réelles et de vous motiver pour la suite du programme.

Vous aurez cette possibilité prochainement pour celles qui montent sur Paris pour l’Existrans du 20 octobre 2012. Sinon il existe de nombreuses possibilités de sorties et week-end régulièrement organisées par des communautés comme Txy : ABC, Hommefleur, …

Dernière possibilité : organisez un brunch dans votre région et invitez quelques copines du site pour faire connaissance :) … tout comme moi des copines passent aussi des annonces de sorties sur le forum prévu à cet effet.

4. Soirée Tête à Tête

Vous avez invité une copine jusqu’ici virtuelle à passer un bon moment ensemble.Essayez d’y aller avec une copine expérimentée, transgenre ou transsexuelle, qui saura comment réagir en toute circonstance.

Elle vous rejoint chez vous pour faire connaissance autour d’un petit apéritif. Vous finissez de vous préparer et vous partez ensemble faire le tour du quartier pour rejoindre un restaurant sympa.

Bien évidemment vous pouvez faire le contraire et la rejoindre chez elle, surtout si vous avez une impossibilité à partir de chez vous en fille.

C’est l’occasion de passer de très bon moments à discuter comme deux copines qui ont plaisir à se retrouver après une longue absence. Plein de choses à se raconter.

Une belle occasion aussi d’avoir vos premières interactions volontaires avec des personnes auprès de qui vous souhaitez de tout votre cœur être reconnue pour une femme, le serveur et le taxi qui vous ramènera le soir ; même si c’est en donnant le change cela fait toujours plaisir et donne confiance pour la suite.

5. En parfaite maitresse de maison

A ce stade, nous allons vérifier que vous avez bien pris toute la dimension féminine du job ! parce que être une femme, ce n’est pas juste porter des robes, des talons hauts et dandiner son derrière chez monsieur l’ambassadeur …

Vous allez donc recevoir une copine avec sa compagne, vous préparer en nana bien sur mais surtout préparer tout ce qu’il faut pour accueillir dignement vos invités : nettoyer et ranger votre maison, dresser une jolie table, préparer les apéritifs, cuisiner le repas, décorer votre maison, … ! aucune aide extérieure n’est autorisée et il est préférable que votre compagne, si vous en avez une, disparaisse des lieux … jusqu’à l’heure des réjouissances …

Nous pouvons vous assurer que l’exercice vaut son pesant de rigolade, quand vous réaliserez que votre verni pas tout à fait sec et les préparations culinaires ont quelques incompatibilités … donc anticipation, préparation méticuleuse et suivi strict de votre feuille de route !

Quel plaisir en tant que maitresse de maison de recevoir les fleurs offerts par vos invités, participer à de longues discussions depuis la cuisine au bruit de la hotte aspirante et enfin raccompagner vos invités à leur voiture (sinon ce ne serait pas une sortie …) avant de plonger dans le liquide vaisselle à deux heures du mat.

6. Après-midi Champêtre

Une après-midi complète est une progression importante qui va vous amener dans la gestion multi-activités féminines : votre passing va devoir être suffisamment bon pour tenir pendant plus de six heures d’affilées sans que des retouches lourdes soient vraiment possible. C’est dans ce type de sortie que vous allez apprécier la dépilation définitive du visage (ou l’épilation à la pince à épiler) …

Nous vous conseillons un cadre vous permettant promenade, discussions, restauration et éventuellement magasinage dans un rayon suffisamment petit pour ne pas avoir à trop vous véhiculer car ce n’est pas l’objectif.

Faites vous idéalement accompagner d’une copine que vous avez déjà croisée lors d’une sortie de groupe et avec qui vous voulez faire plus longuement connaissance pour échanger vos expériences respectives.

Cette après-midi va vous permettre aussi de renforcer votre confiance en votre capacité à être féminine sur une plus longue période en ayant quelques interactions sociales au restaurant, à la terrasse d’un café et avec les personnes que vous allez croiser.

N’hésitez pas à sortie à la belle saison, nous vous avons donné des conseils pour vous maquiller l’été et c’est quand même plus sympa de se promener en petite robe légère sous un beau soleil !

7. Après-midi Shopping

Nouvelle après-midi avec nouvelle copine, votre objectif va être d’enchainer le plus d’interactions sociales possibles. Au niveau tenue, les talons sont absolument à proscrire …

Nous vous proposons une séquence magasinage (au moins quatre différents : chaussures, maquillage, vêtements, bijoux) pendant laquelle vous n’êtes pas obligé d’acheter mais vous devez faire au moins un essayage (les chaussures, c’est le plus simple).

N’oubliez pas non plus que ce qui intéresse la commerçante, c’est d’abord de vendre. Donc pas besoin de stresser ! et n’hésitez pas à reprendre une personne qui vous donnerait du monsieur.

Ça sera aussi pour vous l’occasion d’un bon exercice pratique pour essayer de féminiser un peu votre voix,votre intonation, votre hauteur, votre registre et votre vocabulaire. Et réaliser tout le chemin qu’il vous reste à parcourir sur ce registre.

8. Journée full-nana

Vous allez vous mijoter un programme complet selon une trame assez complète que vous allez enrichir à l’avance de moultes détails et que vous allez suivre à l’heure près :

Comme une gamine devant un gâteau au chocolat :) – avec Ester chez Make Up For Ever à Rue Des Francs Bourgeois.

– prendre les transports en commun pour vous déplacer (seule et/ou accompagnée) entre les différentes activités,

– se promener et visiter un musée avec une copine,

– magasiner (Make up for ever, Carmen Steffens, Natura, …). Attention néanmoins à tous les sacs qu’il vous faudra porter le reste de la journée … même si cela améliore votre passing :),

– reposer vos pieds à la terrasse d’un café en discutant avec une copine,

– participer à une réunion d’une association T pour aider la communauté,

– finir la soirée avec quelques copines autour d’un belle entrecôte et d’un verre de Brouilly,

– rentrer en taxi et vous faire draguer par le chauffeur …

Nous vous conseillons pour cette première journée complète d’avoir bien préparé à l’avance vos différents déplacements car le temps file très très vite et notre agilité à ce stade n’est pas suffisante pour ne pas prendre un peu de retard à chacune des activités prévues.

Sans compter le fameux imprévu (on ne sait jamais quoi mais il y a toujours un imprévu …). Dans mon cas, ma première journée full nana vu l’explosion de mes talons fatigués et l’obligation de trouver dans l’urgence un magasin de chaussures avec une taille 42 assortie à ma tenue … comme quoi, il faut vraiment suivre les conseils du kit de survie et avoir des ballerines dans son sac à main … surtout pour cette sortie là !

Une fois une telle journée vécue, remise de votre fatigue et de vos émotions, vous n’aurez qu’une envie : la renouveler le plus souvent possible. Bravo, la fin du programme approche et vous allez décrocher votre diplôme avec nos félicitations !

9. Au bras d’un homme

Quel plaisir de se sentir une femme au bras d’un homme ! En balade puis invitée au restaurant.

Recherche Homme assumant, prévenant et courtois. Denrée rare pas facile à trouver, donc ne me contactez pas, je ne vous donnerez aucun téléphone !

Cela devrait être votre plus belle sortie car un homme prévenant et courtois va vous mettre en valeur en tant que femme. Avant cette neuvième sortie, cela aurait été prématuré, il serait certainement parti en courant 😉 !

Et comme tout le monde trouve naturel de voir un homme et une femme ensemble, vous apprécierez d’autant plus vos progrès aussi bien dans votre comportement, vos attitudes, votre fluidité, votre aisance, votre confiance et donc votre féminité.

Bien évidemment, l’orientation sexuelle n’étant pas l’identité de genre, vous sauterez la fin prévisible de cette étape si vous n’aimez vraiment que les femmes :)

10. Déjà la dixième ?! quartier libre !

Quartier Libre à Agia Galini en Crète

Normalement, arrivée à ce stade, vous n’avez plus besoin de programme et vous avez déjà cessé de compter ! Vous sortez seule, avec une copine ou en groupe au gré de vos envies, de vos humeurs et de toutes possibilités qui s’offrent à vous !

Profitez de votre liberté, de votre épanouissement. Mais restez toujours prudente, si beaucoup de personnes nous apprécient ou sont indifférentes, il y a des imbéciles et des méchants partout.

Bonnes sorties à toutes.

Kisss !

NB: je tiens tout particulièrement à remercier Ester pour les conseils de bon sens qu’elle prodigue depuis des années et qui ont très largement inspiré cet article.


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
NDLR : ce billet était initialement une syndication autorisée d'articles d'un blog de travestis. A la demande récente de l'auteur, nous avons supprimé ce contenu et, en lieu et place - notamment pour garder les commentaires de qualité, référencé dix conseils basés sur du contenu original publié sur Txy. Dix conseils pour votre première sortie en travestie comprends les rubriques suivantes : 1. être prêtE à sortir pour  « tester » son passing 2. se préparer un programme en dix sorties 3. s'exfiltrer de chez soi 4. choisir ...
LIRE L'ARTICLE >>
[TravestiE Tout Terrain] Sortir en nana – Trucs et Astuces pour une exfiltration reussie !
Pour faire suite à nos conseils pour vos première sorties, vous êtes nombreuses, travesties et transgenres, à hésiter à franchir le pas de votre porte par crainte d'être vu par l'entourage, les voisins ... tout le monde n'ayant pas la chance d'habiter un immeuble dans une grande ville, réel avantage car dès le couloir atteint, personne ne sait d'où vous venez ... Alors évoquons ici les petites stratégies pour se travestir puis filer à l'anglaise passer une agréable journée en promenade ...
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic avec un push-up
Ce tutoriel pour travestie ou transgenre en début de parcours fait suite aux conseils pour réaliser vos premières sorties et aux astuces pour sortir de chez soi en toute discrétion. Cette troisième partie a été réalisé en partant des conseils très pertinents que l'on trouve sur la toile, notamment chez Ester de Paris et chez Jacqueline, conseils disponibles depuis plusieurs années sur leurs blogs respectifs que j'ai enrichis de mes expériences récentes avec mes premières sorties en 2012. Son fil conducteur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les Sorties par et pour les T !
Les sorties, mode d'emploi Les indispensables accessoires de votre sac à main - comment survivre à une sortie ! Des interviews pour vous motiver ! Tutoriels : Des conseils pour vous rassurer || Des conseils pour vous exfiltrer || Des idées reçues à oublier ! Bonnes Adresses (annuaire des lieux et établissements trans-friendly, ouverts aux travestis et transgenres) Les sorties organisées par Txy Une des missions de Txy est d'organiser plusieurs fois l'an des sorties officielles avec un programme permettant aux débutantes comme aux confirmées de ...
LIRE L'ARTICLE >>
(c) Nath Sakura, 2012
Un billet qui me trotte depuis assez longtemps dans mes quelques neurones de nana givrée et qui se rappelle à mes bons souvenirs ! car dans deux jours ma prochaine sortie et mon ange Agnès qui me parle de son appareil photo à charger, des photos qu'elle va prendre de nous. Et moi d'imaginer l'organisation nécessaire pour que mon iphone ait suffisamment de jus entre le départ du matin, la rencontre avec Manon pour sa première sortie, la marche Existans, le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les rendez-vous Txy … petit retour sur le 24 novembre … et prochaines sorties !
Pour celles et ceux qui n'ont pas pu participer à la journée du 24 novembre 2012, Clémence vient de nous transmettre une petite vidéo en deux parties qu'elle a réalisé et monté. L'occasion pour nous de revenir sur cette sortie "Transgenre" ! ► Julie nous présente les objectifs de cette sortie : réunir toutes les copines de tous parcours travestis, transgenres, transsexuelles et apparentées autour de plusieurs activités : atelier maquillage avec la participation de Melany, lancement du recueil Trans' avec les Loups ...
LIRE L'ARTICLE >>
Événements & Sorties
Votre communauté Trans vous propose tous les événements et les sorties organisés par et pour les travestiEs, les transgenres, les intersexes, ... ! projection de films, débats, permanence des associations, sorties entre copines, ateliers de maquillage ou de coaching, manifestations pour nos droits, séances de dédicaces de livres T, ... >>> Nous soumettre un événement ou une sortie <<< Retrouvez nos autres pages de vie sociale concernant nos Sorties, nos Bonnes Adresses et les Petites Annonces. Événements & Sorties à venir CONTENTS Nous soumettre un événement
LIRE L'ARTICLE >>
[TravestiE Tout Terrain] Maquillage et soleil font très bon ménage !
Nouvelle rubrique que nous initions aujourd'hui : le/la travestiE tout terrain avec un premier sujet que nous avons déjà abordé très rapidement sur ma page facebook : comment se maquiller quand il fait 35°C ou plus à l'ombre ... Le sujet a démarré mardi dernier avec l'arrivée des grosses chaleurs sur la France et notre amie Alexa Queen qui nous faisait remarquer que le maquillage en été, pas facile facile pour unE travestiE : "Dur dur de se make up avec ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conseils vestimentaires pour les travesti(e)s
Première étape Travestie ou Transgenre, vous devez réaliser que vous êtes une femme à part entière avec ses qualités et ses défauts ; dans votre cas, généralement assez grande, plutôt ronde du bidou, plutôt carrée des épaules, plutôt masculine du visage, ... Vous n'êtes ni pire ni vraiment différente. Vous devez vous assumer et ne surtout pas chercher à vouloir ressembler à la poupée barbie sexy que les sites de VPC soit disant spécialisés "Travesti" essayent de nous vendre. Votre shopping : à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sortir comme une grande fille : le sac à main, votre kit de survie !
Vous n'auriez pas l'idée de partir dans le désert sans prendre un bon GPS, une gourde pleine d'eau, un chapeau et un sérum antivenimeux contre les morsures de serpent ou de scorpion ! Donc, pour vos premiers pas en tant que fille en extérieur, il est important d'emmener avec vous le strict minimum pour survivre à tout imprévu qui pourrait vous mettre dans une situation plus ou moins délicate en milieu urbain. L'idée de ce tutoriel m'est venue après avoir vécu il y ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
[TravestiE Tout Terrain] Sortir en nana – Trucs et Astuces pour une exfiltration reussie !
Dix idées reçues pour votre (première) sortie en travestie
Les Sorties par et pour les T !
Suis-je belle ? La travestiE et le rituel des photos
Les rendez-vous Txy … petit retour sur le 24 novembre … et prochaines sorties !
Événements & Sorties
[TravestiE Tout Terrain] Maquillage et soleil font très bon ménage !
Conseils vestimentaires pour les travesti(e)s
Sortir comme une grande fille : le sac à main, votre kit de survie !

41 responses to Des conseils pour vos dix premières sorties en travestiE

  1. Justine Crossi a écrit le 16 septembre 2012

    très bien fait tes conseils. C’est progressif et ça va en aider plus d’une je pense.

  2. Nadine a écrit le 16 septembre 2012

    Le jour où je pourrais inviter quelques copines à la maison, je serais super heureuse ! Pour moi, y’aura pas de risque de mélanger le vernis à ongle avec la nourriture car le vernis je le fais la veille ce qui me laisse plus de temps pour les autres choses, maquillage entre autre. Et il est sec quand c’est nécessaire.
    J’aimerais bien aussi faire du magasinage avec des copines, je trouve cela plus amusant que toute seule !

  3. Aurore a écrit le 16 septembre 2012

    Tres bon conseils ! Mais cela ne m’etonnes pas de cette charmante Julie !
    Pour ma part je vois que j’ai sauter beaucoup d’étapes pour aller à la combinaison 3-7-8.
    Sinon, pour les celibataires, la 5 peut tres bien etre la numero 1 !
    :)

  4. Périne Jane a écrit le 16 septembre 2012

    bonjour à toutes,
    les conseils sont très bien, mais cependant ne sont pas transposables pour chacune d’entre-nous.
    Pour faire une sortie (première) il y a plusieurs cas :
    – 1er cas, comme ici, la compagne est prenante dans cette transition, et on habite dans une grosse agglomération.
    Là, les conseils peuvent très bien être dupliqués, toutes ou presque les conditions sont remplies (proximité de consoeurs,
    rue qui se dépeuple en fin d’après-midi, … les conditions citées dans le texte)
    – 2ème cas, la personne vit en province, à la campagne ou dans une petite ville ou village.
    Là la mise en oeuvre est différente, si de surcroît la compagne ne participe pas (non au courant ou refus) les chances de
    pouvoir faire cette première sortie autrement qu’en solitaire sont très minces.
    Là il faut se “jeter à l’eau”, le jour qu’on peut, celui qui nous donne plus de courage que les autres jours. Dans ce cas,
    bien sûr, on fera des repérages avant d’aller en fille à cet endroit ; mais là aucun filet, personne pour vous rattraper en cas
    de mauvais pas ou de mise ne danger…
    On ne peut compter que sur soi !

  5. helea a écrit le 16 septembre 2012

    Hello les filles,
    Merci pour cet excellent article Julie.
    Mon problème à moi c’est ma taille, snif, 1m80… donc pour l’extérieur talons plats obligatoire ! mais malgré ça je suis complexée, si seulement je pouvais perdre 15cm, je les donne avec plaisir lol !
    Bises à toutes.

    • Nadine a écrit le 16 septembre 2012

      Taratata, 1m78 et talons ! Certes, je mets pas 10 cm, mais 7 cm me conviennent d’autant que 10 cm, j’ai des difficultés à marcher avec !

    • Julie Mazens a écrit le 16 septembre 2012

      idem Nadine

      1m77 et talons ! et 7 à 8 cm sont suffisant hors soirée spécifique.

      Kisss

      • natacha a écrit le 13 novembre 2012

        vous avez de la chance:je fais 1M85 ,donc talons 3-4 cms ,et je chausse du 44.
        Et pour les sorties ,c’est compliqué,car pas de soucis accompagnée ,que ce soit à la campagne ou autre,mais seule je n’y arrive pas,d’ailleurs ne suis pas à l’aise non plus seule en homme.Je me sens abandonnée ,lol…J’ai pas d’amis et ça se voit lol

    • gaelle55 a écrit le 2 décembre 2012

      je me joins à cette discution et je crois que je vous bats,moi,je fait 1m87,je chausse du 44 et je porte toujours des talons(7cm),2 amies présentent sur ce site me connaissent et m’ont déjà vues et peuvent prouver ce que j’avance,quand je suis “femme”,je n’arrive pas à marcher avec des chaussures plates,j’ai essayé mais c’est impossible pour moi.je n’ai que des chaussures ou des bottes et toutes à talons

  6. helea a écrit le 16 septembre 2012

    Sur les Champs Elysées y a un resto Léon de Bruxelle, franchement j’adorerais qu’on se ballade entre fille et qu’on aille au resto, qui est partante ? yessssss !!!

  7. Alixia a écrit le 16 septembre 2012

    j’aurais bien aimer vous suivre, mais j’ai expo tous les dimanches jusqu’a fin octobre et ensuite pas dispo non plus en novembre.

  8. Martyne a écrit le 17 septembre 2012

    Excellent article avec des explications importantes.

  9. loulou a écrit le 17 septembre 2012

    très bon article, par contre concernant les talons, je rajouterais que je les est bannis de ma garde robe de jour (et même de soirée quand je ne connais pas tout les gens). Je mesure 1m80 donc les talons c’est automatiquement plus de regard, plus de gens qui portent attention sur vous et si le passing n est pas irréprochable, plus de chance de se faire griller

    • Nadine a écrit le 17 septembre 2012

      C’est vrai que les talons c’est plus de regard. Aussi, je me demande à chaque fois face aux regards appuyés si j’ai été “grillée” ou si c’est ma taille. Mais ma grande taille, je la dois à ma mère qui elle faisait 1m71 pour son époque. Et qu’elle se prenait souvent “il fait chaud la haut ?”. Mais dans mon coin du Val d’Oise, ça pose moins de problème qu’à Paris même, bizarre non ?

  10. loulou a écrit le 17 septembre 2012

    Bah l’idée c est qu’ avec des talons aiguilles de 10 cm je culmine à 1m90, habitant dans le 18e je me prend forcément des regard, alors qu’en ballerine pas de regard tout passe bien ^^

  11. Jacqueline a écrit le 28 octobre 2012

    Personnellement, j’aurais placé la visite d’un musée ou d’une expo plus en avant (3ème position peut-être) dans l’échelle croissante des difficultés. Sauf à la caisse, où le personnel peut toujours nous regarder de travers, (mais on s’en sort toujours par un sourire ou un mot gentil) il ne peut rien se passer: les gens se rendent dans cet endroit pour y voir quelque chose: oeuvres d’art ou autre. De ce fait,leur regard est captivé par l’objet de leur visite et ils ne prêtent aucune attention aux autres visiteurs (euses). J’écris ceci par expérience. Le Mondial de l’auto, le musée d’Orsay, Beaubourg, etc… m’ont vue les visiter plusieurs fois.

  12. natacha a écrit le 18 décembre 2012

    c’est possible un article qui donne des conseils pour passer de l’état”:je sors avec des amies le jour depuis des annees ” a “je sors seule a la campagne sans plus avoir peur et stresser”, j’en suis la et je cherche des moyens pour contrer ma phobie sociale .Je ne suis plus vraiment travestie de salon mais pas encore assumée completement seule dans la société.
    Quand je dis des sorties c’est pole emploi, le fameux rendez-vous obligatoire,aller a la banque voir son banquier,aller a une terrasse de café seule et y prendre du plaisir ,faire ses courses a auchan etc…Merci par avance

    • Michèle de Guernhir a écrit le 31 mars 2014

      moi je suis passée du cachée à tu prends ou tu laisse; mais si tu as besoin de progressivité va faire des courses dans un endroit inconnu ou tu as peu de probabilité de retourner.
      il faut y aller féminine ; comme on le sent et comme on se sent bien surtout, acheter quelque chose de banal ; pas des préservatifs parce que la caissière aura obligatoirement un regard inhabituel sur vous; une baguette , une bouteille de lait …. et suivant ce que vous achetez payez avec votre carte car il ya moins d’échange verbal et pas de ‘contact’ au moment de rendre la monnaie.

      voila et en sortant on se dit quoi ? ” elle ne m’a pas bouffée , ni insultée , ni appelé la surveillance ” car certainement nous avons été pour elle une cliente comme les autres.

      de mon expérience en tant que MtF il est plus facile d’avoir des contacts avec les femmes , car les hommes verrons le coté sexe et aurons à se battre avec leur phantasmes , alors que les femmes même si elles nous voient différente nous accepterons comme nous nous présentons.
      cette expérience je l’ai faite mille fois.
      ayant déménagé j’ai changée d’agence banquaire , je suis allée prendre RDV et j’ai demandé à ce que ce soit une femme qui me recoive et soit ma conseillère . je leur ai même donné un chéque de mon prénom actuel : michèle alors que le compte est officiellement ( impossible à modifier ) Mr ….. .
      pour cela il faut jouer franc-jeu. je ne me dissimule pas derrière des fausses excuses non formulées en priant que la piece tombe du bon coté . pile ou face je connais j’y ai déja perdu à la naissance !
      la franchise ( autant que possible , sauf pole emploi ou je n’ai pas essayé de perdre mes indemnités ) est toujours payante.
      et quand je me présente qq part ( banque , CCAS car j’ai eu ‘droit’ aux resto du coeur , etc …) là ou l’identité est demandée je lache généralement un ” officiellement ( prénom masculin )…..” ensuite cela dépend de l’interlocuteur certains disent parce que autrement c’est quoi ? ou encore pourquoi ? et c’est la ou il ne faut pas rentrer sous terre.
      ce n’est pas plus dur à dire et doit se dire sans plus de complexe : ” je suis une femme dans un corps d’homme” ” j’ai perdu a pile ou face à la naissance ” ou encore ” ce qu’il y a sur l’étiquette ne correspond pas à ce qu’il y a dans la bouteille” que de dire ” je boite car j’ai eu la jambe broyée dans un accident ”

      c’est aussi possiblement lié à l’idée que l’on a de soi. moi je ne me sent aucun culpabilité . on m’a faite comme ca : je n’ai pas choisi , ce n’est pas un vice. une personne que je voyais aux restos ai devenue amie lorsque je lui ai dis ” c’est comme une rage de dent ; ca te tombe dessus , tu ne choisi pas ” .
      et puis des gens anormaux …il y en a des quantités de toutes sortes mais au moins moi je me soigne ! (lol)
      pour résumé ? prend confiance en toi et dis toi que tu vis pour toi pas pour les autres et ce qu’ils pensent ; et qu’il n’y a qu’une seule personne qui peux se battre vraiment pour toi : toi-même.
      bises
      ( oups je viens de voir : décembre 2012 , j’espère que tu as progressé depuis )

      • Loïc a écrit le 10 juin 2014

        Bonjour, je suis ftm et malgré ma demande, que ce soit à ma banque ou une autre, impossible de mettre mon prénom masculin sur les chéquiers… Ils me disent qu’ils sont obligés même de mettre Mme… Ils doivent mettre ce qu’il y a sur la carte d’identité… Enfin, je suis en train de gonfler mon dossier pour passer au tribunal et changer tout ça… J’espère que ce sera assez rapide. J’ai hâte !

  13. Morgane Beaumont a écrit le 10 février 2013

    J’ai un peu d’expérience sur ça Natacha. Écris moi si tu t’interroges toujours.

  14. Héloïse de Montgri a écrit le 15 mai 2013

    J’ai jeté un coup d’oeil sur les étapes. C’est progressif mais j’avoue que je suis passée de la phase 0 à la phase 7 du premier coup. Je devais faire une sortie avec un amie qui avait de l’expérience et vu qu’elle ne pouvait pas venir, je n’y ai pas tenu, je suis sortie seule. J’en avais plein le dos de rester dans mon placard à balais. Je suis d’un naturel extraverti donc j’ai très bien vécu le moment. Quand aux jugements vu mon histoire personnelle, ils m’importent peu. S’il y a des personnes que cela gêne c’est surtout ceux qui sont choqués, pas moi. Et puis comme j’ai l’habitude d’écouter de la musique en ville et de ne faire attention à personne, en fille c’est la même chose. En somme chacune avance à son gré louvoyant entre les obstacles selon ses humeurs.

  15. aline djam a écrit le 12 janvier 2014

    bonsoir les filles,
    je suis sur bordeaux, débutante et j’aimerais être accompagnée pour ma première sortie. qui peux me conseiller sur la tenue, le maquillage… bises à toutes.
    (quel plaisir de parler au féminin !!!!)

  16. Michèle de Guernhir a écrit le 31 mars 2014

    coucou
    je n’ai pas vraiment ressentit ce problème, tout au moins pas comme ca

    je suis passée à sortir habillée avec ce que je trouvais féminin sur le moment ; dans ma voiture et sans en descendre à la campagne à vie sociale en milieu ouvert.

    j’ai bien entre les deux un souvenir de soir de réveillon .
    seule avec ma petite robe en tricot , bottes et maquillée comme une voiture volée.
    je me ‘lances’ pour aller à Rennes direct du hameau de 10 personnes à la grande ville.

    je gare ma ‘poubelle’ (vieille voiture sans controle technique ) je descends “jusqu’à la tout va bien…” je ferme la porte et …passe au ralenti une voiture de police .
    euh comment dire ? j’ai pas mouillée ma culotte , mais j’ai flippé .
    pas de CT et bla bla et sans doute du Mr en veux tu en voila etc je me voyais mal partie
    je suis remontée dans ma voiture et rentrée chez moi. wouah ! bonne année c’est la fète
    évidement sur le moment on se trouve un peu conne , mais finalement maintenant c’est un souvenir amusant.

    quelques mois après j’ai déménagé vu que l’on m’a proposé un logement HLM.

    nouveaux voisins , nouvelle ville .
    il va falloir se faire accepter de tout le monde et apprendre à connaître les autres.
    alors conseil : foncez !

    c’est le moment idéal au moins les gens vous accepterons ou pas mais ils n’aurons pas à faire ‘la traduction ‘ le moment venu.
    ce qui m’a aidée aussi beaucoup c’est que je suis dans une petite ville ( moins de 15 000 ) plutot gros bourg de campagne et c’est bien . il y a certainement des harpies qui me toisent et des gros paysans qui crachent au sol de dégout , mais c’est seulement intérieurement car ils n’ont pas assez le courage de leur opinion pour me le montrer .
    ca ce solde par soit de l’indifférence et c’est déjà pas mal , soit une acceptation ” en l’état ” .

    j’ai mises quelques semaines à m’exprimer vraiment , et des copines me le disent maintenant “au début on ne savait pas trop….” mais j’ai toujours mise en avant ma féminité ; parfois maladroitement ; et je suis toujours restée fière et n’ai jamais rasés les murs .

    il n’y a que quelques endroits ou je vais ‘déguisée’ en mec : jean , Tshirt , baskets car officiellement toujours Mr en fait il n’y a que Pole emploi j’ai trop le trac qu’ils me disent que “vous n’êtes pas dans une situation d’employabilité mr ….” je bon truc pour être radié(e) donc je leur donne ce qu’ils attendent.
    cela ne m’empêche pas de répondre aux annonces ( en tant que Mr) mais j’ai décidé que mon prochain RDV j’irai en jupette ! l’employeur il prend ou il laisse .

    c’est en fait un ‘positionnement’ que l’on a en soi.
    je suis femme , avec un problème ok , mais femme
    pas un mec déguisée , travesti ou je ne sais quelle forme dite ‘honteuse’ de manière de se présenter. ( ce qui est vrai aussi pour l’autre sexe ).

    les gens agissent un peu comme un miroir .
    si on leur prète une manière de regarder et qu’on l’intègre dans son comportement je crois qu’on a tout faux; car on ne sera pas à l’aise avec soi-même , cela se verra et ils reverrons une vue ‘biaisée’ , ils aurons devant eux une personne drole et pas à l’aise on ressentira leur regard et cela viendra s’ajouter au mal être

    moi je pense : cool pour être cool et comme je suis provocatrice , quand j’ai eu des regards désobligeants , je roulaient encore plus du croupion !!! lol en me disant ” t’en a assez ou pas ? ” et ceux qui dépassaient plus encore la ligne ils ont eu droit à un ‘doigt’ ( et encore maintenant )
    j’écris cette phrase au passé car maintenant ils regardent plus mes jambes ( toujours en talons ) robe ou jupe et le pépères du coin ca les changent de mémère …..(lol) , mes fesses et même parfois mon entre-jambes quand très exceptionnellement je suis en pantalon ( surtout les femmes ) .

    le plus important et le ‘but’ final est de vivre sans se sentir sous le regards des autres et dans ce rapport il y a les autres et soi.

    c’est un peu une histoire de caractère du genre : il y a un fou du volant face à vous , vous vous jetez dans le fossé pour le laisser passer comme il l’entends ou vous êtes à votre place et c’est à lui d’avoir un comportement correct.
    perso je reste à ma place

  17. kassandra a écrit le 24 octobre 2015

    je commence de plus en plus a accepter etre moi,je n’accepte toujours pas mon corps mais essaye de travailler dessus pour l’accepter
    pour le moment les seul moment ou je me travestie c’est chez moi je passe pas encore le cape
    mais je suis en trin de discuter de plus en plus avec une amie qui c’est que je suis transgenre et accepte mais avec elle je ne dépasse pas encore juste le vernie et les bijoux ,mais je veux essayer de voir avec elle pour rester une soirer chez elle avec sa fille qui m’accepte aussi mais la je serai en robe et perruque, mais j’ai encore un peux peur de passer le cape petit a petit j’essaye

  18. Laetitia Cast a écrit le 16 mai 2016

    L’idée du shopping dans la boutique de chaussures est très bonne.
    Toutefois il y a un bémol de taille… Et c’est la taille que faire quand on a un 45???

  19. Ester a écrit le 17 mai 2016

    Pour les chaussures de grande taille il faut d’abord chercher sur internet s’il y a des points de vente prés de chez toi. A Paris il y a quelques magasins spécialisés. En Belgique aussi. Il est toujours mieux de pouvoir essayer avant d’acheter.
    A Paris j’ai remarqué dans les quartiers africains les marchands de chaussures ont des grandes tailles le 42 est courant, au dela je n’ai pas fait attention (j’étais avec une amie qui voulait s’acheter des chaussures, ce n’était pas moi qui était concerne avec mon 41 pas de problèmes)

  20. Mallory a écrit le 6 décembre 2016

    Je tombe sur ce billet ce soir…cette nuit.
    Marrant je suis sorti tout seul aujourd’hui, direction Ikea, et c’est vrai qu’il y a toujours un truc qui finit par mettre la pression, et finalement le meilleur moyen d’arriver à surpasser les petits stress est de paraître le plus naturelle possible. Perso je me mets dans la position, “je suis un TV et j’aime bien, j’espère que ça vous dérange pas…sinon tant pis, j’y peux rien”
    Sinon autre conseil judicieux de ce billet, la tenue doit toujours être adaptée, la sortie publique est aussi pour moi un acte “militant” plus que tout tract ou message que l’on pourra porter. Courtoisie et respect, c’est important.

  21. Mallory a écrit le 6 décembre 2016

    A propos pour les chaussures, j’ai remarqué un magasin “Gabor” au début de la rue du Louvre à Paris. C’est une marque allemande qui fait les grandes tailles pour femme (jsq 45 ou 46). Les modèles sont plutôt sympas.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -