Vivre en société et être reconnue administrativement

21 septembre 2012 | Tags: , , , , ,

Ce matin j’avais une analyse de sang habituelle à réaliser. Jusqu’à présent, j’avais fait toutes mes analyses dans un laboratoire qui me connaissait depuis une dizaine d’années. Je n’avais donc jamais vraiment expérimenté la réalité de la reconnaissance administrative de ma Carte Vitale dotée du 2.

Petit moment de bonheur simple… Je présente mon ordonnance, ma Carte Vitale, ma carte de mutuelle et j’attends d’être appelée. La laborantine m’appelle, et regarde mon dossier en même temps qu’elle prépare le matériel de prise de sang… Et la question arrive à laquelle je devrais m’attendre, mais… pour laquelle je me retrouve bête pendant un quart de seconde le temps de réagir : “Vos dernières règles datent de quand ?”… (le blanc de moins d’une seconde) “Je n’en ai pas.”, “Ah mais madame, il fallait le préciser à l’assistante médicale. Ça facilite le traitement de votre dossier.”. Et elle procède à la prise de sang.

Intérieurement j’ai eu ce petit arrêt car je ne m’attendais pas à cette bête question, et c’est normal. Il s’en est suivi un moment de bonheur intérieur de me dire que pour que l’on me pose cette question, c’est que le parcours est vraiment terminé à tous les niveaux. Il est vrai que j’ai cette chance d’avoir eu mon numéro de sécurité sociale en avance de phase par rapport à mon changement d’état-civil. Les deux viennent de converger.

Depuis maintenant presqu’une semaine je vis très différemment. Je n’ai plus de “crainte” de devoir être “confondue” dans toutes les situations de la vie. Tout est en ordre de marche désormais et cela se ressent sur ma manière d’envisager la vie dans mon quotidien. Il n’existe plus aucun décalage. La société ne peut plus me mettre en échec même en creusant au plus profond de mon identité administrative. Je suis sortie de ce que j’appelle la zone de danger administrative. C’était la dernière qui subsistait. Celle-ci disparue, j’ai ma vie sans encombre tout comme n’importe quelle autre femme, étant une femme aussi bien physiologiquement qu’administrativement.

Être reconnue administrativement pour tout-e transexuel-le, ce qui constitue encore la dernière étape dans ce pays, permet une vie sereine qu’on ne peut expérimenter que lorsque cette reconnaissance devient réalité. Ne plus avoir de décalage forcé entre qui on est et qui est présenté sur les papiers n’a pas de prix. Pour toutes les personnes qui vivent au quotidien sans avoir jamais connu ce décalage, elles ne peuvent se rendre compte de la richesse qu’elles ont dans les mains. Nous qui avons dû pendant plusieurs années (Un an et sept mois pour moi, à partir du jour où je suis passée en vie 100 % Alexandra vue par les autres) vivre avec ce décalage connaissons la valeur de cette harmonie entre qui nous sommes et ce que nos papiers renvoient aux autres.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Il y a trois semaines, l'une d'entre nous a été victime d'un vol de ses papiers et contrainte à faire état de ce vol au commissariat. Elle ne ressemble plus depuis bien longtemps à ce qui apparaît sur ses papiers et surtout au genre ou sexe présent sur ceux-ci. N'ayant plus aucun de ses papiers, il lui a fallu décliner son identité officielle masculine provoquant l'incrédulité chez l'officier à qui elle déclarait le vol, celui-ci l'accusant même de se moquer de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Samedi 20 Juillet 2011Réunion 2 de préparation l’Existrans 2011 Présent-e-s :Talah (Acthe) ; Giovanna (Acceptess-t) ; Monique ; Elisabeth (Inter Trans) ; Axelle (Acthe) ; Erika ; Hélène (Act up). Ordre du Jour :- Mot d’ordre- Le parcours- Les revendications- Communiqué de presse- Dossier de presse- Conférence de presse- Invitations aux "personnalités"- Qui dépose la marche- Matériels divers pour la marche- Divers Compte rendu :Modification de l’ordre du jour- Ajout du mot d’ordre- Ajout de divers Mot d’ordrePropositions :- Changement ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transidentité, discrimination, un vécu
Préambule Aujourd’hui, j’ai pris la décision de vous parler d’un pan de la transition que j’ai vécue jusqu’au mois de juin 2012 et dont j’avais sciemment décidé de ne pas parler afin de ne pas attirer la schkoumoune. Tous mes articles ont globalement été dans un sens positif lorsqu’il s’agissait de vous parler de ma propre transition ; j’avais pris la décision dès le départ de ce blog de ne jamais évoquer les problèmes plus ou moins graves que j’ai rencontrés dans tout ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le titre suffit à décrire ce que probablement toute personne transsexuelle ressent. Comment ne pas avoir ce ressenti lorsque dès le plus jeune âge on se force à jouer au petit garçon alors l’on se sent petite fille? Comment ne pas être troublé par ce décalage entre cette vérité que l’on a en soi et celle de la norme extérieure? Comment ne pas être en désaccord avec le monde extérieur et le besoin de se vivre dans le genre désiré qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le 2 entériné !
Samedi matin, j'ai reçu dans ma boîte aux lettres ma carte de mutuelle. Lundi matin, je recevais mon attestation d'ouverture des droits de la part du RSI-RAM dont je dépends. Ce dernier document vaut Carte Vitale. Il donne les mêmes droits qu'une Carte Vitale, à l'exception que la pharmacie doit entrer manuellement ce document dans sa base de données ce qui entraîne pour elle un fonctionnement en "mode dégradé" pour ses propres remboursements. J'ai immédiatement scanné mon attestation et l'ai envoyée ...
LIRE L'ARTICLE >>
CEC – URSSAF
Lorsque vous êtes indépendantE, vous avez quelques papiers supplémentaires à faire modifier dans le cadre de votre changement d'état civil (CEC). La démarche Bien que votre CEC ne soit pas encore mis en place, vous avez la possibilité de faire mettre un nom d'usage. Pour cela, vous devez aller sur le site de l'URSSAF et vous devez saisir un formulaire appelé P2PL qui vous permet de faire apparaître le nom d'usage. Le formulaire de saisie est disponible ici : https://www.cfe.urssaf.fr/saisiepl/ Lorsque vous avez fini ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le quotidien, l’intimité et le passé
Depuis quelques temps, sur la toile, existe des échanges vifs sur la gestion de nos passés alors que nous avons fini nos parcours et que nous sommes à nouveau entrées dans l'anonymat après une transition forcément éprouvante à plus d'un titre. Je ne connais pas une fille qui voudrait rester longtemps dans cette phase transitionnelle la rendant vulnérable dans son quotidien, ou alors cela s'appelle aimer souffrir. N'étant moi-même pas adepte de la souffrance, j'ai focalisé toute mon énergie à rester ...
LIRE L'ARTICLE >>
Fièvre résurrectionnelle
Comme le dit le vieil adage : quand les chevaux sentent l'écurie, ils piaffent d'impatience (quand c'est le cavalier qui "sent" l'écurie, il vaut mieux prendre ses distances, mais "foin" de digression, et puis chacun ses goûts). Alors voilà, here we are ! Alleluiah mes soeurs ! L'avènement du Messie est enfin arrivé ! Celui qui nous vient tout droit de l'autre pays du fromage (ça va nous faire un bon polder...heuh, bol d'air, désolée) ou de cet autre plat pays ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transition… Du verbe transiter… Se déplacer… Se mouvoir… L’Evolution
Ce matin, au fil d'un échange, le mot transition a été évoqué dans son sens le plus large et m'amène à cet article afin d'éclairer quelques lanternes. La transition pour nous qui sommes ou avons été dans un mouvement "Homme vers Femme", ou "Femme vers Homme" a un sens fort et que nous nous sommes approprié-e-s du fait qu'il résume bien tout ce que nous faisons pour nous retrouver nous mêmes. On en arrive même durant cette période critique, tellement nous ...
LIRE L'ARTICLE >>
CEC – Le Changement d’Etat-Civil par la pratique
Dans la série d’articles qui va suivre, je vais vous parler de ce que j’ai vécu dans la globalité de mon Changement d’Etat-Civil (CEC). Il s’agit de ce fait de mon expérience qui n’est pas forcément totalement reproductible. La grande aventure du CEC, comme je me plais à l’appeler, a commencé pour moi dès lors que j’ai fini de réaliser mon coming-out le 21 janvier 2011 auprès de tout l’entourage, environnement professionnel compris. et a fini le 27 novembre 2012 lorsque ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se faire voler ses papiers, ou le problème de la déclaration de vol pour les Trans’
Compte-rendu 2e réunion de préparation de l’Existrans 2011
Transidentité, discrimination, un vécu
Etre un mensonge
Le 2 entériné !
CEC – URSSAF
Le quotidien, l’intimité et le passé
Fièvre résurrectionnelle
Transition… Du verbe transiter… Se déplacer… Se mouvoir… L’Evolution
CEC – Le Changement d’Etat-Civil par la pratique

3 responses to Vivre en société et être reconnue administrativement

  1. Alixia a écrit le 21 septembre 2012

    je sais que certaines subissent de la discrimination dans le monde médical, jusqu’a présent,j’ai pas réellement eu ce genre de problème et pourtant, j’ai été hospitaliser en urgence a l’hopital de Granville et malgré un 1 sur ma carte vitale, j’ai bien eu que du madame de la part de tout le personnel des urgences. est aussi été hospitalisée a Montpellier et idem, pas de soucis particulier.
    pour tout ce qui est labo, je viens une demi heure avant l’ouverture et pas de soucis non plus. ensuite, tout mes médecins sont au courant et j’ai que du madame.
    sais pas si c’est la ville qui fait ça, mais je ne sais pas ce qu’est le rejet. mais je compatis pour toutes celles qui le subisse.

  2. Alexandra a écrit le 21 septembre 2012

    Tout dépend sur qui tu tombes… Tout dépend si la personne est ouverte ou pas. Par contre, s’entendre demander quand ont eues lieu les dernières règles, cela n’est possible que dans des cas comme le mien. Ça implique vraiment un administratif changé, et je dirais indépendamment d’une SRS. C’est le 2 qui fait tout. Comme quoi… Les gens sont conditionnés par des codifications, les cases. Je suis opérée, mais une fille qui n’aurait pas été opérée mais avec le 2 (cas d’un CEC abouti sans opération, tout à fait possible) aurait eu la même question. C’est de choses comme ça que la société a peur. Ça prouve combien la société doit s’adapter et combien ce numéro de sécu n’a pas de sens au final.

  3. Alixia a écrit le 22 septembre 2012

    surtout quand on sait les origines du dit numéro de sécu.
    de plus le dit numéro de sécu est plus que discriminatoire.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -