Naissance de soi …

28 septembre 2012 | Tags: , , ,

“Parce que pour moi, c’est vrai tous les jours. ..”, Diane – Août 2012


Je viens de me réveiller, … Besoin d’un café, toilettes, pipi assise, je suis vaseuse et aux antipodes de la jolie fille que je suis, et que je choisis d’être …

J’ai une barbe de trois jours, parsemée de poils blancs, du poil aux jambes, aux bras, sur le torse, des cheveux qui se battent de part et d’autre d’une calvitie bien dessinée …

Physiquement j’ai bien du mal à voir autre chose qu’un homme dans le miroir de la salle de bain …

Et pourtant,

Pourtant ce reflet d’homme va laisser petit à petit la place à une silhouette féminine …

Je me suis promis que l’été 2011 serait mon dernier été au masculin.

J’ai commencé les hormones féminines, il y a un mois, et déjà je ressens des changements en moi, dans mon intimité la plus secrète, à l’intérieur de mon corps, dans mon esprit, je me sens soulagée et déterminée.

Je peux enfin être réconciliée avec moi même, déposer le masque, faire sortir la femme que je suis depuis toujours et arréter de jouer une comédie.

Je sais qu’il me faudra être prudente, cependant, que personne ne me fera de cadeau, que les langues seront parfois affutées dans mon dos… Et puis … Si ça les occupent , la belle affaire … De toute manière, je suis sourde …et heureuse … J’ai choisi de ne pas me plaindre et d’essayer d’avancer dans la vie … De créer mon bonheur !!!

Je fais un effort de mémoire, et je reviens à ces premiers instants de féminité que le petit garçon volait en toute innocence … Est ce une paire de chaussures de ma mère, essayée sur quelques mètres, les talons compensés en bois vertigineux, des sandales en cuir marron et orange avec une lanière pour faire tenir celles-ci à la cheville ?

Est ce, plutôt, une séance de maquillage improvisée par mes tantes adolescentes lors d’un souper de famille chez mes grands parents et me faisant descendre toute fièr(e) , mi troublé(e), mi amusé(e) pour faire admirer le résultat de leur travail à mes parents.

Ne serait ce pas plutôt une jalousie révélée lors d’un défilé d’enfants déguisés, moi , pauvre petit corsaire, regardant un petit garçon habillé, comme je souhaitais l’être, en jolie petite fille…

Je ne crois pas que je saurais un jour la réponse …
En soi, est ce important ?

Ce qui est important, c’est simplement que l’enfant que j’étais, dans son innocence, ouvrait grande la porte des tabous et des interdits !!!

Je jette un voile pudique sur ces années d’enfance que les psychologues appellent années de dormance et qui selon eux, indique que les pulsions sexuelles sont en veilleuse … Et les pulsions de genre ?? Quelqu’un y a pensé aux pulsions de genre ?

Je suis une femme née dans un corps d’homme, éduquée comme un homme, valorisée pour être un homme, encouragée à être un homme, grandissant dans un univers patriarcal ou la place de la femme était plutôt dévalorisée et celle de l’homme sacralisée.

Comment peut on vouloir être une femme dans ces conditions ?

J’ai trouvé l’astuce !!

Ce n’est pas moi qui voulait etre une femme…
J’ai découvert l’univers du fantasme … La femme qui m’oblige à devenir une femme … La guerre des sexes … Prisonnièr(e), pour survivre, je suis obligé(e) de devenir une femme, … une variante … Il n’y a pas d’autre école qu’une école de filles pour m’accueillir donc je dois être une fille !!!

CQFD

Adolescence …
j’ai beau etre une fille, je suis formatée pour être un homme, l’enfant que je suis est continuellement poussé dans les bras de son père qui, peu patient, se demande ce qu’il a fait au bon dieu, pour avoir un garçon aussi gracile, maladroit, reveur, sourd !! Et imperméable aux joies du bricolage, jardinage, de la mécanique et que l’on est sur, si on le cherche, de retrouver dans un livre, ou à la cuisine, pour aider sa mère.

Ça, c’est pour la vie familiale apparente …

La vie en solitaire, ce sont tous les mercredis aprés-midi passés à essayer les robes de ma mère devant un miroir …des robes de plus en plus difficiles à enfiler à mesure que mon corps se développait, n’ais je pas d’ailleurs craint un jour de détruire la glissiére d’une de ses robes de soirées ?? Ma mère faisant un 34, il m’est rapidement difficile de poursuivre l’expérience des essayages.

La vie sociale ?
Un fiasco qui s’aggrave de jour en jour, ma surdité me rend imperméable aux conversations des jeunes de mon age, je passe pour l’idiot du collêge, je découvrirai plus tard qu’en fait, je suis surdouée et que les sujets de conversation des jeunes de mon age ne sont rien face aux tourments qui m’habitent !!!

Je suis travestie (c’est comme cela que je me définis alors !), fascinée par les hermaphrodites, les transsexuelles ( je les envie et j’en ai peur) et j’aime les femmes !! Je vis un enfer de contradictions !! J’ai treize ans et je suis paumée !! Mes fantasmes ont évolué, je suis toujours dans la soumission à la féminité … Une façon bien pratique de me disculper de mon besoin profond de féminité … C’est pas moi, c’est elle !!

Idiote que je suis … C’est moi … Moi qui me protège tant bien que mal de mes envies contre nature, de mon besoin d’aller à ma propre rencontre par des biais qui m’enfoncent petit à petit dans un univers glauque de fantasmagorie …

Alors que je suis moi , moi, une fille, spirituelle, douce, aidante, gentille, je joue à être autre chose, un garçon bizarre, mal à l’aise, pas trés doué avec les filles, doués de fulgurance dans l’intimité mais pataud, mouton dans le groupe …

Est-ce la faute à un père trop dur, cassant, refusant ma sensibilité féminine, la faute à une époque où la différence est encore mal acceptée, la faute à un handicap qui rejette en marge des autres, la surdité et enferme dans le silence et les sous entendus ?

C’est facile à dire après coup que l’on a toujours été une fille …
Et pourtant, depuis toujours, je n’ai jamais été un garçon (comme les autres)

Est ce à dire que j’étais une fille ?
Et pourquoi pas …

( à suivre )

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Photo de Danielle prise le 21 février 2004
Vous allez lire une histoire vraie et rare au sujet d'un jeune garçon qui reçut une aide de la part de sa mère dont certains enfants on besoin, mais que presque aucun ne reçoivent. Daniel aurait du naître fille. Dans ces pages, vous allez rencontrer le père de Daniel qui croit que la réassignation de sexe est contre la volonté de dieu. Vous allez suivre les matches d'escrime avec les bureaucrates, et les conflits de pouvoirs avec les professionnels de la relation ...
LIRE L'ARTICLE >>
Chroniques de Barbara N°1
Il était une fois... et non ce n'est pas un conte de fée mais plutôt une naissance bizarre, celle d'un enfant de sexe masculin avec un esprit féminin. En ce jour ensoleillé du printemps 1969 arrive au monde le 11 juin à 15h45 un enfant né de l'amour de ses deux parents. L'éducation à suivre sera bien sûr celle d'un petit garçon dans toute sa normalité avec des prénoms bien masculins qui ne portent à aucune ambiguïté, ni confusion. Les années ...
LIRE L'ARTICLE >>
Maison close par Lautrec : http://www.parisrevolutionnaire.com
Lou est attirée sexuellement par les hommes ; C’est un fait, une évidence, une réalité. Cela faisait de nombreuses années que Lou savait cela, et cela faisait de nombreuses années que ses partenaires étaient donc de sexe masculin. A l’époque, je veux dire, à l’époque avant laquelle Lou avait révélé (à elle-même et au monde entier) son apparente féminité, ceux-ci se qualifiaient généralement dans la catégorie des « gays » : c’est à dire des personnes d’apparence masculine portant un sexe mâle et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Bref, je suis heureuse…
Hiver 1997: Angers…Je suis dans le train qui me mène à Saumur, un Dimanche soir… La déprime m’envahit!!! je suis au bord des larmes… je viens de laisser sur le quai ma mère qui culpabilise sans savoir ce qui se passe réellement dans mon esprit, et je me rends, comme chaque semaine dans cette maudite caserne ou je suis sensée devenir un homme, un vrai! Maudit service militaire…je suis un garçon et je dois effectivement assumer ce statut pour entrer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Enfin, une femme: une histoire transgenre
Enveloppée dans les atours d'un homme tel un phénix en attente de renaitre - d'être une femme - une femme qui donne de l'amour et ne demande qu'à être aimée. Je l'ai rencontré comme un vieil ami en visite dans le pays, c'est une vraie dame jusqu'au bout des doigts, mariée et heureuse. Classée par la société comme un travesti, "Ramona" parle courageusement de sa vie, de la musique de son cœur, et de ce qu'elle appelle "le meilleur argent que ...
LIRE L'ARTICLE >>
© The Islet of Asperger
En ce moment, j’ai pas la grande forme comme on peut le voir sur mon dernier statut Facebook. J’ai plutôt envie de tout fermer car j’ai vraiment l’impression de n’y rien comprendre. Et c’est là une des caractéristiques du Syndrome d’Asperger, dont je suis atteinte, qui est de ne pas connaître (et comprendre) les codes sociaux. En fait, le Syndrome d’Asperger fait de nous des handicapés sociaux. Je dirais plutôt que le Syndrome d’Asperger est la catégorisation des handicapés sociaux plutôt ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le témoignage de Céline
Le témoignage de Céline Mon idée de la femme et de la féminité n’est pas une mascarade, ni d’ailleurs un prétexte a débordements. Je ne me vois pas, tous poils dehors, bas résille, micro-jupe et maquillage criard, arpenter les rues. Je veux juste être, dans la rue ou en public, une femme comme une autre. J’ai juste envie de me ressembler, de mettre en accord mon apparence avec ma personnalité. Celle que j’ai héritée de ma jeunesse et de ma vie, ...
LIRE L'ARTICLE >>
40 ans de transition ? Quand une oisillonne apprend à voler
Si je puis dire, ma transition a débuté il y a plusieurs années, entre mes 13 et 15 ans. Aussi, je n’ai plus aucun souvenir de cette prise de décision. Je ne me rappelles même plus dans quelles conditions, j’ai pu la prendre. Et je n’ai pas souvenir d’avoir eu une quelconque pression de la part de mes parents et de ma famille. Tout ce que je peux me rappeler est que j’avais conscience que ce désir était plutôt subversif ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
“Maman, J’ai besoin d’être une fille”
Chroniques de Barbara N°1
L’Histoire de Lou – 2ème partie – Lou et les Hommes
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Bref, je suis heureuse…
Enfin, une femme: une histoire transgenre
Ma vie de trans
Le témoignage de Céline
40 ans de transition ? Quand une oisillonne apprend à voler

1 response to Naissance de soi …

  1. Alexandra a écrit le 1 octobre 2012

    Quelles furent nos vies dans ces années de nos jeunesses ? Années très troubles, très troublées…

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -