Metropolis : le transgenre dans l’art et dans la réalité

26 octobre 2012 | Tags: , , , , , , , , , , ,

Bettina RheimsAu moment où les modèles les plus demandés sont androgyne, Bettina Rheims a pris des photos de 30 jeunes transgenres.

Tout a commencé par un appel lancé sur Facebook. Bettina Rheims, la star française de la photographie, était à la recherche de jeunes personnes qui entretiennent un rapport pour le moins particulier à leur sexe. Elle a reçu des centaines de réponses et noué des contacts aux quatre coins du monde. Pour finalement inviter une trentaine de jeunes hommes et femmes dans son studio. Le fruit de ce travail, « Gender Studies », est présenté par la galerie berlinoise Camera Work (NDLR : site en allemand) à partir du 20 octobre.

« Gender Studies » est une fascinante série de portraits d’hommes et de femmes qui échappent à la distinction habituelle entre masculin et féminin. Le regard de l’observateur tente de les classer, mais les sujets photographiés sont tantôt dans une phase transitoire de métamorphose entre les sexes, tantôt dans un équilibre durable entre les deux. Vêtus de dessous lacérés, déchirés, transparents, à la fois mis à nus et enveloppés, ces corps aux apparences fragiles parlent de leurs vies.

Metropolis a décidé de ne pas s’arrêter à la simple image que livrent ces photographies pour se demander à quoi ressemble la réalité vécue par ces personnes qui brouillent les frontières des genres.


Eloy

Eloy

Dafné

Dafné

Valentijn

Valentijn

Andrej

Andrej

Simon K

Simon K

Kael T

Kael T

Edward V

Edward V

Melvin

Kira C

Kira C

Andy B

Andy B


A voir l’interview de Bettina Rheims en version intégrale, sujet réalisé par Janina Rook et Claudia Bäckmann.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Introduction aux Gender Studies
%CODE1% Manuel d'étude sur le genre de Laure BERENI, Sébastien CHAUVIN, Alexandre JAUNAIT et Anne REVILLARD, publié aux éditions "de boeck". Pourquoi offre-t-on des poupées aux filles et des voitures aux garçons ? Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Comment expliquer qu'elles effectuent les deux tiers du travail domestique ? Pourquoi est-ce si mal vu pour un homme d'être efféminé ? Le pouvoir est-il intrinsèquement masculin ? Il s'agit là de quelques-unes des nombreuses questions auxquelles s'intéressent les études sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Jackie Green
Jackie Green, transgenre, est demi-finaliste de Miss Angleterre le 30 mai au concours de beauté. Sur les 56 filles qui ont pris part à la sélection, seulement 15 ont été choisis pour rejoindre les autres finalistes à aller à la finale de Miss Angleterre, qui aura lieu le 26 Juin 2012 au Athéna à Leicester. Comme enfant, Jackie a toujours agi comme une petite fille et a insisté pour porter des vêtements féminins et pour jouer avec des jouets de filles. Jackie après ...
LIRE L'ARTICLE >>
DR - Huffington Post
Le 19 avril 2013, la Justice iranienne avait contraint un bandit à être humilié publiquement en le forçant à défiler habillé en femme dans les rues de Marivan dans le Kurdistan iranien. Cette initiative misogyne et avilissante n'a pas été du goût de certains hommes Kurdes et maintenant de certains hommes Iraniens qui en solidarité des femmes ont décidé de marquer fortement leur désapprobation du régime qui les rabaisse une fois de plus dans ce pays. Le mouvement a pris suffisamment d'ampleur pour ...
LIRE L'ARTICLE >>
Et si ces acteurs étaient des femmes
Et si les grands acteurs hollywoodiens étaient des femmes, travesties, à quoi ressembleraient-ils? Une idée ? Voici la réponse en images, proposée par le site worth1000.com. Alors surprise ? Sophye
LIRE L'ARTICLE >>
Ganimo
Bande dessinée réalisée pour le projet 17 mai 2012 dans le cadre de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie. La page de Gheof/Ganimo, l'apprenti dessineux !  
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic - Barcelone 2012
Andrej Pejic Rosa Clara Bridal Collection Barcelona 2012 source: Haus of Andrej Pejic Andrej Pejic a toujours refusé de répondre aux questions sur son homosexualité présumée tout comme il refuse de revendiquer le statut d'homme ou de femme exclusivement !
LIRE L'ARTICLE >>
Dr. Kortney Ryan Ziegler
En Septembre 2013, les développeurs et les concepteurs de logiciels et les militants LGBT se réuniront à Oakland, CA., pour l'événement Trans*H4CK, le premier hackathon transgenre du monde visant à résoudre les problèmes spécifiques à la communauté transgenre. Selon ZDNet.com, ce hackfest de 48 heures, prévu du 13 au 15 septembre, mettra l'accent sur le développement d'applications, de sites, de produits et de solutions qui répondent aux besoins, aux risques, aux enjeux et aux intérêts des consommateurs des communautés transgenres. L'argent nécessaire ...
LIRE L'ARTICLE >>
José & Ainara
Jon Uriarte est un photographe espagnol qui propose différentes idées originales sur son site, la dernière consistant à habiller des hommes avec les habits de leur compagne ou épouse pour montrer comment l'évolution du rôle des femmes affecte leur partenaire. "the men under the influence" veut symboliser les changements de rôles récents dans les relations hétéro dans le couple par rapport à nos parents et particulièrement comment ces changements ont affecté les hommes. Ces photos sont une tentative de capturer leurs sentiments ...
LIRE L'ARTICLE >>
Photo “Transgenre”
Cette photo "anonyme" et transgenre nous inspire !   Il se dégage De cette image Le paysage de mon identité Il se dégage De cette image Le visage de ma masculinité Il se dégage De cette image La facette de ma féminité Il se dégage De cette image Le voyage de ma transidentité Elle traduit Le sens de ma vie Elle correspond A mon moi profond Je suis double Je vous trouble Qu’en pensez-vous ? Qu’en dites-vous? Julia
LIRE L'ARTICLE >>
Une chanson d’amour Transgenre devient un hit viral avec 9 millions de vues
Une chanson d'amour Transgenre de la pop star Vid Hiper R Siam devient un hit viral en ligne en Thaïlande et vient de dépasser les 9 millions de vues pour le premier mois de diffusion. Une nouvelle chanson du chanteur pop thaïlandais Vid Hiper R Siam raconte l'histoire d'une femme trans qui devient l'amante de son meilleur ami d'enfance. Près de neuf millions de personnes ont regardé le clip de la chanson sur YouTube depuis qu'il a été envoyé le 9 Mars. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Introduction aux Gender Studies
Jackie Green transgenre demi-finaliste à Miss Angleterre
Les Kurdes répondent aux humiliations publiques des juges intégristes par l’habillement
Et si ces acteurs étaient des femmes
Ganimo
Andrej Pejic – Barcelone 2012
Trans*H4CK – Le premier Hackathon transgenre mondial est prévu pour Septembre !
“Les hommes sous influence”
Photo “Transgenre”
Une chanson d’amour Transgenre devient un hit viral avec 9 millions de vues

17 responses to Metropolis : le transgenre dans l’art et dans la réalité

  1. Mlle Sawasdee a écrit le 26 octobre 2012

    Il est craquant Kael !

  2. Marion HARUKAZE a écrit le 26 octobre 2012

    Pour ma part, je préfère Dafné et Kira C

  3. Nathasha a écrit le 26 octobre 2012

    j aime pas trop ! mais bon c est de l art

  4. Alixia a écrit le 26 octobre 2012

    oui, ben c’est très bien, mais cela reste quand même assez dans certains stéréotypes. héhé.

  5. Celia a écrit le 26 octobre 2012

    Répugnant ! Une femme “naturelle” fascinée par les transsex… “ce qu’on vous montre n’est pas forcément la réalité” (sic !), l’illusion (encore !) Part obscure, part cachée… rejet, mal à l’aise (elle à du mal à le cacher elle même son malaise)… Attraction répulsion (moi c’est la transphobie de ce discours qui me répulse) Résultat : des photos médiocres parce que fashion et s’arrêtant à la surface, traitant les trans comme des objets, des monstres de foire “ça fait peur…” les trans sont le “dark side of society” et ont le courage d’affronter cette part obscure” n’en jetez plus ! Bettina Rheims n’a RIEN compris et ça se voit. Elle malgenre les trans “je les trouve beaux”. Elle les passe ensuite “à la question” pour bien avouer et étaler leurs vies de façon voyeuriste. Guettant le moment ou leur voix “basculait pour donner une clé de ce qu’ils étaient au départ” Ça me dégoute

  6. Celia a écrit le 26 octobre 2012

    Dans mon commentaire précédent il n’est pas forcément clair que je cite les verbatim de l’interview. Cette quête du bizarre, de l’étrange, de l’écart par rapport à une norme, du trouble à quelle visée ?. Cette confusion constante avec la sexualité est pénible. Cette nudité imposée comme un aveu d’une étrangeté est abusive et voyeuriste. Pourquoi ne pas dire simplement que ce qui est bizarre c’est le système de genre fondé sur l’anatomie et qui refuse d’admettre que toutes les variations sont normales ?

    Pour moi c’est le même genre de production que n’importe quel reportage/témoignage TV genre “tellement vrai” etc. De la merde transphobe destinée à faire du fric. Là c’est pas mieux, c’est pire car ça avance masqué derrière la légitimité de “l’art”
    Combien gagne-t’elle sur le dos des trans cette bateleuse de la grande foire fashion ?

    • Mlle Sawasdee a écrit le 26 octobre 2012

      C’est un point de vue, mais alors pourquoi trouve t’ont encore des trans pour collaborer à des événements médiatiques de ce type ?
      Je suppose que les modèles photographiés participent en connaissance de cause à ce genre de projets … certain sont des XXX Boys c’est loin d’être des naïfs question image Trans.
      http://xxboys.20six.fr/

      • Celia a écrit le 26 octobre 2012

        Pourquoi trouve-t’on des trans ? A part une envie légitime de se montrer, un besoin perso de reconnaissance que je comprends et qui ne me choque pas, il y a des trans qui croient sincèrement que de se montrer peut faire avancer les choses, que ça nous visibilise. Je pense qu’ils se gourent car à part quelques émissions valables qui respectent la parole des trans c’est toujours une espèce de démonstration du “spectaculaire trans”, passing spectaculaire ou passé qui laisse ses marques. Mesdames et messieurs les gens normaux, regardez Roger qui s’appelle Gertrude en “vrai”, admirez Georgette qui est devenu Robert… Ça ne fait pas évoluer les consciences.
        J’avais écrit ça sur les émissions de télé, à partir du livre de Karine Espineira, qui sait de quoi elle parle :
        http://cestmongenre.wordpress.com/2012/07/27/jy-vais-jy-vais-pas-a-la-television/

  7. Nathasha a écrit le 26 octobre 2012

    Pour moi c’est le même genre de production que n’importe quel reportage/témoignage TV genre « tellement vrai » etc. De la merde transphobe destinée à faire du fric. Là c’est pas mieux, c’est pire car ça avance masqué derrière la légitimité de « l’art »
    Combien gagne-t’elle sur le dos des trans cette bateleuse de la grande foire fashion

    tres bien resumé Alice ! c est a peut pres ce que je ressent ! c est comme certaine pub avec manequin andro , c est a chier ! enfin pour moi , l art c est pas ca , je donnerai pas un euro pour des truc comme ca

  8. Mlle Sawasdee a écrit le 26 octobre 2012

    Pour les curieuses voici un lien sur le travail de Kael …

    http://www.kaeltblock.fr/xxboys/xxboys.swf

  9. Sophie.d a écrit le 27 octobre 2012

    Je trouve une délicatesse et une ouverture chez cette photographe , qui est loin des reportages irrespectueux que l’on peut voir quelquefois sur les TG.
    Et cela fait toujours avancer notre cause auprès du grand public , devenir des sujets d’art , et bien plus intéressant qu’être la risée dû à l’appartenance à “notre” communauté.

  10. Emma a écrit le 29 octobre 2012

    L’art se discute pas trop … surtout pas au niveau philosophique ou sociétal. Peu importe si on l’aime ou pas, c’est de l’art, point. Discuter du symbolisme de cette galerie et de ce qu’elle fait ressentir à chacun/une, c’est personnel … car cela est en rapport avec les valeurs personnelles. Dire que c’est trans-phobe ou que c’est juste pour se faire des thunes sur le dos des trans… wow… c’est vraiment … aller loin dans l’exagération.

    Pour moi, ça reste de l’art que je peux aimer …. ou pas (et dans mon cas, je l’aime, car j’aime la beauté des corps, des visages, des énergies). Le discours derrière ne m’intéresse pas … car mon appréciation de l’art est personnelle et n’as de la valeur que pour moi.

  11. Magalie Meyer a écrit le 10 avril 2013

    Ce qui faut regardez ici ce n’est pas que ce quelle nous montre en ouvrant cette porte, mais plutôt ce quelle ne nous montre pas après chacun a ses clefs pour ouvrir ses portes, nos portes et y voir ou ressentir ses émotions et ce que cela lui dit, le plus terrible ici serait de rester indifférent .

  12. Ester a écrit le 11 septembre 2013

    En lisant les commentaires je constate que le reproche parfois exprimé concerne l’action même de la photographe: elle n’aurait pas du photographier ces personnes ET signaler qu’elles sont transgenres. Alors cette galerie de portraits aurait été regardée différemment. Peut-être aurait-il fallu laisser deviner ou entrevoir que certains modèles sont transgenres, mais je ne pense pas que l’on aurait estimé que TOUS l’étaient. Et alors se posait la question de l’intérêt d’une telle exposition.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -