La Table de Clotilde du 12 octobre 2012

30 octobre 2012 | Tags: , , , , , , ,

La table de Clotilde d’octobre 2012

A l’automne 2008, lorsque furent organisés nos premiers diners à « l’Absinthe », il nous était réservé la longue banquette qui court le long entier d’un mur du restaurant. Tables contre tables en une ligne compacte et soudée, cette disposition spatiale s’avéra peu pratique pour les amies désireuses de se rendre aux toilettes ou fumer dehors mais surtout, elle nous cloisonnait, nous rivant chacune à sa place assignée, et limitant les contacts aux seules personnes côtoyées. Peu après, nous optâmes pour l’occupation de plusieurs tables autonomes dans la salle. Et nous pûmes à notre gré nous déplacer sans déranger.

Ainsi, en ce mois d’octobre, à la table n°1, Loan, longiligne en blouse fuchsia ceinture noire sur jupe noire, faisait la parisienne toute en retenue et élégance. De sa présidence actuelle de l’ABC, elle nous dit qu’elle la voulait consensuelle, sans exclusive et refusait la division en chapelles hormonées ou pas  de notre si petite communauté. Puissions-nous ne pas nous diviser tant nos adversaires sont divers et nombreux : la liberté est un combat sans cesse recommencé. L’oublier est se préparer un avenir dangereux. Pour son premier diner, Émilie était venue en tailleur chic noir trois pièces et corsage blanc. Jeanne, haut brun et jupe verte, accompagnait une amie qu’on dit bio, Michèle, laquelle arborait une robe noire à manches longues de mousseline et pendentif à chainette pour quartiers d’orange métallique et précisément orange perlés.

A la table n°2 avaient pris place Carine en robe façon Mondrian ; nos deux Géraldine, l’une d’Antony, l’autre de Paris et notre jeune couple de tourterelles fidèle à nos diners, Claire et Adriana.

Table n°3, Jacqueline Jolie, en  robe noire, jouait avec une étole rouge, cachantun instantou son menton ou  sa bouche ou ses yeux, minaudant comme une star qu’elle est. Notre amie initia à nos diners Delphine, dont c’était la toute première sortie : elle étrennait donc un pull noir à facettes incrustées brillantes sur une jupe noire. Nous saurons plus tard que cette nouvelle convive fut enchantée par l’accueil et la gentillesse qu’elle reçut. Cette table de Clotilde, une fois encore, avait rempli son objet :  immerger les débutantes dans un lieu public sans avoir à éprouver la moindre crainte. Après un an d’absence, Anne nous revenait, avec un haut noir à volants gris sur une jupe noire. Un bracelet d’argent, large et à motifs floraux entrelacés, accessoirisait son look. Sonia, elle-aussi, avait privilégié le noir et le rouge pour valoriser sa blonde chevelure naturelle, qui la veille, avait été soignée par un coiffeur complice dans un salon de coiffure des plus chics. Et Nadia, en pantalon, avait un  cardigan noir. Sa longue chevelure acajou virevoltait.

Agnès de Pau surgit, moulée dans une magnifique robe ultra-courte, s’installa table n°4 et aussitôt pipeletta avec Heline, ravie de pipeletter et qui n’a pas l’étiquette ostentatoire aussi me demandai-je si sa blouse grise transparente à ocelles noires n’était pas signée Balenciaga…Je crois que oui.

Enfin, table n°5, Aurélie d’Antony confirmait que son pull blanc illumine son joli petit minois et ses yeux noirs au regard profond et malicieux àla fois. Lydieportait une jupe à motif pied-de-poule (et je vous apprendrai vraisemblablement que ce fil est déjà teint avant qu’il ne soit tissé). Quant à Marie, elle s’était transformée ce soir en petit chaperon rouge entièrement vêtu de rouge. Jusqu’aux ongles.

Ainsi, chaque mois, de table en table s’assemblent, se retrouvent les amies d’un soir, amies de robe à la destinée singulière, à la vie doublée et qui compte double par ce transgenre vécu : cette expérience est intransmissible. Dans ce restaurant, beaucoup de clients, s’ils nous remarquent, ne s’attardent pas à nous reluquer, signe de leur indifférence. Ceux qui nous matent sont soient des provinciaux en goguette dans la capitale soient des hommes à qui nous renvoyons involontairement leurs désirs secrets et inavoués.

Personne n’est irremplaçable, dit-on. Mais chaque personne est unique, précise-t-on aussitôt. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, a dit le poète. Il y avait une chaise vide dans nos cœurs, ce soir pourtant : celle de Clotilde, absente pour une raison d’ordre privé. Nous souhaitons la retrouver le mois prochain, inchangée, avec sa courtoisie, son charisme et ses attentions. Avec 20 personnes ce soir à sa table, Clotilde eut été pleinement satisfaite.

Puis la nuit nous enveloppa bien vite, after soon midnight.

Rendez-vous est pris pour le vendredi 9 novembre 2012

Krissie

PS: les photos (zone privée) sont ici et ici.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La Table de Clotilde de novembre 2012 Novembre pluvieux, novembre humide poissait la ville et les gens. Au restaurant « l’Absinthe », les bâches de plastique transparent ceinturaient maintenant la terrasse (elles ne seraient retirées qu’au printemps prochain). Les  braseros électriques teintaient en orange tables et chaises de bois et les consommateurs frileux et orangés s’agglutinaient autant pour boire que fumer. A l’intérieur du restaurant, la chaleureuse décoration nous réchauffait davantage. Toute mince dans sa sobre robe noire, Clotilde accueillait les convives, nos amies. Venant d’une ...
LIRE L'ARTICLE >>
NDLR : L'association ABC section Parisienne a remis en place une table de l'ABC tous les 4ième vendredi de chaque mois. NDLR : Clotilde a décidé pour des raisons personnels de mettre fin à la Table de Clotilde le 15 janvier 2013. Peu parmi les « T » sortent… et s’insèrent en tant que telles dans des relations sociales. Certes, la société est réticente à notre égard, mais pas hostile surtout, dans les grandes villes. Cependant ces « T », fortement majoritaires, n’osent pas affronter le ...
LIRE L'ARTICLE >>
NDLR : Clotilde a décidé pour des raisons personnels de mettre fin à la Table de Clotilde le 15 janvier 2013. Nous vous tiendrons au courant d’une suite que nous pourrions donner. Bonjour, Organisée par la section parisienne de l'ABC, la Table de Clotilde se poursuit en 2013. Elle accueille entre 15 et 20 femmes lors de chaque repas, avec souvent de nouvelles femmes, qui ainsi se retrouvent en public et font connaissance avec ce plaisir extrême: Être vues en public et en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Voir l'article "La Table de Clotilde" pour les informations sur cette soirée organisée par Clotilde : >>> ici <<<.
LIRE L'ARTICLE >>
Voir l'article "La Table de Clotilde" pour les informations sur cette soirée organisée par Clotilde : >>> ici <<<.
LIRE L'ARTICLE >>
Comme chaque mois, "La table de Clotilde" se tiendra le 14 Décembre vers 20h dans un restaurant public.
LIRE L'ARTICLE >>
Merci à Sonia pour l'organisation de cette soirée à L'absynthe après une grosse journée pour l'Existrans. Voir le reportage (photos et vidéo) dans ce billet. Présentes : Sonia, Heline & son ami, Jacqueline, Corie, Florence & Pascale, Valérie & Nathalie, Diana, Manon, Résonancia & son amie, Delphine, Loan, Sylvie, Laura, Julie & Agnès.
LIRE L'ARTICLE >>
(A.N.T.) MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012
MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012 : UNITE POUR LE DROIT AU CHANGEMENT D’ETAT CIVIL LIBRE ET GRATUIT ! Pour la première fois depuis sa création, en 2004, l’Association NationaleTransgenre (A.N.T.) appelle à la 16eme édition de la marche Existrans du samedi 20 octobre. Contrairement aux années précédentes, où la plate-forme revendicative se refusait encore à revendiquer le droit au changement d’état civil libre et gratuit, l’Existrans soutient aujourd’hui clairement ce droit sous le slogan « Des papiers si je veux, ...
LIRE L'ARTICLE >>
EXISTRANS #16 – 20 OCTOBRE 2012 – 14H – PLACE DE LA BASTILLE
COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 octobre 2012 EXISTRANS #16 – 20 OCTOBRE 2012 – 14H – PLACE DE LA BASTILLE L’Existrans : la marche des personnes trans et de celles et ceux qui les soutiennent aura lieu cette année le 20 octobre. Le cortège partira de la Place de la Bastille à 14h pour une marche symbolique et pragmatique où chacunE est attenduE afin de venir scander et défendre les revendications du collectif. Pour cette seizième édition, et dans un climat politique où le changement semble ...
LIRE L'ARTICLE >>
Chéries Chéris 2012 – jusqu’au 14 octobre au Forum des Images
Si vous ne savez pas quoi faire ce week-end, voilà une bonne idée ! Programme des séances : http://cheries-cheris.com/agenda.html «Depuis 18 ans, le Festival international du film gay, lesbien, bi, trans' et +++ (LGBTQI) de Paris défriche, avec éclectisme et curiosité, les cinématographies de ce genre, méconnues ou mal diffusées mais toujours de qualité, explique Pascale Ourbih, la présidente du festival. Jeunes talents, nouveaux territoires cinématographiques, expressions et identités culturelles les plus diverses se rencontrent à cette occasion pour consolider des liens ...
LIRE L'ARTICLE >>
La Table de Clotilde du 9 novembre 2012
La table de Clotilde (Paris)
La Table de Clotilde en 2013
Vendredi 9 Novembre : La Table de Clotilde
11 janvier 2013 : La Table de Clotilde
Vendredi 14 décembre – La Table de Clotilde
Paris – 20 octobre 2012 – Repas après l’Existrans 2012
(A.N.T.) MANIFESTATION EXISTRANS DU 20 OCTOBRE 2012
EXISTRANS #16 – 20 OCTOBRE 2012 – 14H – PLACE DE LA BASTILLE
Chéries Chéris 2012 – jusqu’au 14 octobre au Forum des Images

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -