(étude) Bien-être psychologique et sexuel de 207 transsexuelLEs français après une opération de sexe

7 novembre 2012 | Tags: , , , , ,

(Une information relayée par notre amie Ester)

Nous formulerons trois remarques importantes :

– quelle est la méthodologie utilisée pour interroger les personnes opérées (contenu du questionnaire) ?

– pourquoi les personnes non opérées ou refusées n’ont-elles pas été interrogées dans le cadre de cette enquête ?

– sur Paris, 266 opérations sur 18 ans ne représente que 16 opérations par an.


Introduction : Depuis plus de 20 ans, l’unité de transsexualisme de l’hôpital Foch accueille des demandes de changement de sexe. Elles font l’objet d’une évaluation d’au moins deux années au terme desquelles une commission pluridisciplinaire (composée de psychiatres, psychologues, endocrinologues et chirurgiens) confirmera ou non le diagnostic de transsexualisme et l’indication de transformation hormono-chirurgicale.

Objectif : Le but de cette recherche est d’évaluer le bien-être des patients en post-opératoire afin de confirmer la pertinence des décisions hormono-chirurgicales.

Matériel et Méthode : Nous avons interrogé, rétrospectivement, sur la base d’un auto-questionnaire élaboré par nos soins, tous les transsexuels opérés de 1991 à 2009 après évaluation psychiatrique à Foch, soit 266 transsexuels (un tiers MF et deux tiers FM). Le questionnaire interroge la vie sociale, familiale, sexuelle et professionnelle, ainsi que leur état psychique et physique en post-opératoire.

Résultats : Nous avons collecté des données sur 207 sujets (78%) dont trois sont décédés.

Il existe un fort taux d’activité professionnelle 85%, 90,5% de FM contre 73% de MF. 9.5% des FM sont inactifs contre 27% des MF. 72% des FM ont un niveau d’étude supérieur (secondaire ou plus) contre 55% des MF.

Les FM (63.5%) vivent plus souvent en famille que les MF (40%). Les MF vivent majoritairement seule (55%) mais l’ensemble des patients vit plus souvent en union libre. Seuls 30% des FM sont mariés contre 10% des MF. Les FM vivent majoritairement en couple (61.5%) contre 41% de MF.

Les FM ont majoritairement des enfants par don de sperme. Peu de patients adoptent. Ils sont nombreux à élever les enfants de leur conjoint(e).

La vie sociale des patients s’est globalement améliorée pour les deux groupes sauf certains MF (10%) qui souffrent de rupture familiale et amicale.

La vie sexuelle s’est améliorée pour 73% des MF et pour 56% des FM car peu ont pratiqué une phalloplastie (40%) et la pose d’une prothèse érectile (24%). 86 % s’estiment en bonne santé physique et psychique.

Le taux de mortalité est faible : 1.5%. Deux décès sont dus à un cancer et l’autre à un suicide (0.5%).

Les patients (92.5%) observent un bon suivi médical post-opératoire, soit par un endocrinologue (66.5%), soit par un généraliste (26%), et/ou par un psychiatre ou psychologue (8%).

Le taux de morbidité psychiatrique post-opératoire est de 3% et d’utilisation de toxique chez 2%, tous des FM.

Les délits en post-opératoire ne sont le fait que de FM (7%).

60% des patients sont satisfaits de la chirurgie, 25% sont insatisfaits et 15% sont mitigés. 71% des patients imputent leur insatisfaction au manque d’esthétisme et 46% au manque de fonctionnalité.

83.5% des patients ont changé leur état civil, 14.5% sont en cours. Deux patients (MF) n’ont jamais demandé de changement d’Etat civil, ils disent regretter. L’un d’eux a d’ailleurs demandé à revenir à son sexe de naissance.

95% des patients n’expriment aucun regret. 4.5% ont ressenti parfois un regret surtout au vu des résultats chirurgicaux.

Conclusion : Dans leur majorité, les patients expriment un bien-être psychologique et sexuel après opération. Cependant, on note une meilleure insertion sociale et familiale parmi les FM et une meilleure satisfaction chirurgicale et sexuelle chez les MF.

Mots-clés : Transsexualisme, psychologie, chirurgie de réassignation, suivi post-opératoire

Source : http://www.sfgparis2012.com/docs/Abstracts-2012.pdf


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Prenez connaissance des échanges qui ont eu lieu le 7 juin 2012 lors de l'audition par le Sénat des personnes se présentant comme je cite "Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à trois, mais nous les représentons toutes." à vous "toutes" de voir... Kiss. Mme Laura Leprince, présidente d'ID Trans' et membre de la commission Identité de Genre d'Homosexualités et Socialisme (HES). - Beaucoup d'associations travaillent sur les questions transgenres. Nous sommes venus au pied levé, à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement De Sexe : Comment S’orienter ?
S’il n’est plus considéré comme un trouble mental, le transsexualisme reste un sujet complexe et débattu. Face à la demande des associations, des filières de soins se mettent en place pour instaurer une prise en charge rigoureuse et pluridisciplinaire de ces personnes en mal d’identité. Le Dr Thierry Gallarda, psychiatre membre du service Hospitalo-Universitaire du Pr Krebs à l’hôpital Sainte-Anne de Paris, va entreprendre une étude autour des liens entre la mémoire autobiographique et la constitution de l’identité de genre. Egora.fr : Qu’entend-on par transsexualisme ? Dr Thierry Gallarda : Du ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transsexuelles VS idiots
Heureuse qui comme Ulysse à fait un long voyage ... Tandis que la transsexuelle accomplie arrive à bon port, l'idiot lui est resté un porc. Le transsexualisme est un long voyage qui nous mène d'un bord à l'autre de nous même. C'est un état Transitoire et évolutif qui naît dans notre détresse et meurt aux confins de notre bonheur. Durant ce temps, l'idiot reste un fin con heureux ... Incapable de se surpasser ! (sauf en connerie >>> voir Barrège ) Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire
La loi sur le harcèlement sexuel a fait couler beaucoup d'encre, et il y a de quoi ! Dans le monde des transidentités, les réactions vives ne se sont pas faites attendre à juste titre. En effet, le harcèlement sexuel a toujours été connoté dans les d'un deux éléments de cette société binaire, soit chez les femmes, soit chez les hommes. Je viens tout de suite sur ce terrain car pour pouvoir ensuite le décliner dans "l'autre monde", il faut déjà analyser ...
LIRE L'ARTICLE >>
Bilan de vie, deux années après l’opération de réattribution (SRS)
Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un sujet qui touche une partie de la population T, qui concerne l'opération de réattribution. Cet article n'a nullement pour but de pousser qui que ce soit sur la voie de l'opération de réattribution. Cette opération est une décision totalement personnelle qui ne doit être influencée par personne. Toutes les T n'ont pas besoin de SRS pour vivre pleinement heureuses, ceci ne doit jamais être perdu de vue. Le vagin ne définit pas la féminité. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sexe, genre et sexualités
%CODE1%Le sexe désigne communément le sexe biologique qui nous est assigné à la naissance (mâle ou femelle), le rôle ou le comportement sexuels qui sont censés lui correspondre (le genre), et, enfin, la sexualité. Les théories féministes s'attachent à la problématisation de ces trois acceptions mêlées du sexe. Elles travaillent à la fois sur les distinctions historiquement établies entre le sexe, le genre et la sexualité, sur leurs constructions et leurs relations. S'agit-il d'une relation de causalité : le sexe biologique détermine-t-il ...
LIRE L'ARTICLE >>
La SRS : besoin physiologique / psychologique ou moyen d’obtenir ses papiers ?
Préambule Dans cet article je n'aborderai que la problématique trans' dans sa particularité puisqu'il s'agit d'aborder l'opération de réattribution sexuelle. De ce fait, je n'aborderai pas la thématique transgenre, sujet largement débattu dans nombre d'articles. Aussi, ne cherchez pas dans cet article le T dans son ensemble, je n'y parle ici que des extrémités du spectre T, sans minimiser l'importance du reste du spectre. Mais comme la chirurgie de réattribution sexuelle est un acte extrême, il ne peut se discuter que ...
LIRE L'ARTICLE >>
Reportage France 3 – “Le sexe de mon identité”
NDLR : Film documentaire projeté lors Festival Chéries Chéris dans le cadre de la marche de l'Existrans. Tous les articles sur ce documentaire >> ici<<<. Tout d'abord ce reportage est très respectueux des femmes et hommes interrogé-e-s ce qui est notable lorsque l'on voit la plupart des reportages sur le sujet depuis quelques temps. Pour une fois, je me fends de la phrase suivante : je vous conseille vivement de le voir, surtout si vous êtes dans la boucle du Gretis ...
LIRE L'ARTICLE >>
Évolution depuis l’opération
(NDLR: ce billet fait suite au billet "Bref aperçu de mon voyage en Thaïlande") Coucou à tout le monde, Je vous écris ce petit billet pour vous faire part des observations que j'ai pu faire sur les changements post opération. Certaines choses m'avaient marquées assez bien. Faut dire, maintenant que j'ai presque plus de testo (0.4), c'est nettement différent. Le dernier truc que j'ai remarqué est le suivant: j'ai beaucoup plus de cil qu'avant et ils sont bien plus longs. C'est assez comique. Je ...
LIRE L'ARTICLE >>
Leur nombre est encore faible, mais il ne cesse d'augmenter.... Aux Etats-Unis, les enfants et adolescents en crise d'identité sexuelle sont de plus en plus nombreux. Du moins, ils le manifestent beaucoup plus. Ils seraient selon certains spécialistes un enfant sur une population de 10 000. Pour eux, un traitement est possible. Portrait de ces enfants qui ne sont pas nés dans le bon corps, Maryse Burgot, Aaron Diamond, Valerie McCabe et Arielle Monange. %CODE1%
LIRE L'ARTICLE >>
Groupe de travail sur le harcèlement sexuel / Collectif d’associations de personnes transsexuelles
Changement De Sexe : Comment S’orienter ?
Transsexuelles VS idiots
Le harcèlement sexuel, phénomène de société à un sens majoritaire
Bilan de vie, deux années après l’opération de réattribution (SRS)
Sexe, genre et sexualités
La SRS : besoin physiologique / psychologique ou moyen d’obtenir ses papiers ?
Reportage France 3 – “Le sexe de mon identité”
Évolution depuis l’opération
Ces enfants qui veulent changer de sexe

4 responses to (étude) Bien-être psychologique et sexuel de 207 transsexuelLEs français après une opération de sexe

  1. Alexandra a écrit le 7 novembre 2012

    Et que cherchent à prouver ces gens ?

    266 opérations en 18 ans ? Là où les Docteurs Chettawut, Suporn, Kamol et bien d’autres en Thaïlande en font environ 200 par an ??? Sans compter les USA, le Royaume Uni, la Belgique, le Canada… La qualité du geste et l’expérience étant directement liés à la répétition du geste… Dois-je en dire plus ?

    Ravie d’être passée dans les mains du Dr Chettawut !

    Je pose à nouveau la question : Que cherchent-ils à prouver ? Leur manque d’expérience ?

    • AlexMec a écrit le 7 novembre 2012

      Je ne sais pas ce qu’ils cherchent à prouver, mais je vois surtout qu’ils ont bel et bien prouvé que la transition est un traitement super-méga-efficace de la transsexualité 😛 99.5% (en comptant ceulles qui ne sont insatisfait-e-s que des résultats de la chirurgie) de patient-e-s ayant subi un traitement hormonal et des opérations chirurgicales aussi lourds mais n’exprimant aucun regret, c’est tout simplement phénoménal! Comparés aux résultats désastreux des traitements purement psychiatriques qu’ils imposaient auparavant, ben comme on dit, “y’a pas photo!” Au vu de tels résultats, aucun médecin un tant soi peu honnête ne peut encore dire que la transition n’est pas LE traitement à envisager à priorité dans les cas de transsexualisme.

      Donc ouais, je ne sais pas ce qu’ils cherchaient à prouver, mais ils ont surtout démontré qu’ils sont de mauvais médecins 😛

      • Alexandra a écrit le 8 novembre 2012

        Yes ! Et ils ont mis 18 ans pour en arriver à cette conclusion, mais ils ne se précipitent toujours pas pour aider celles et ceux qui ont cette nécessité particulière. “Ah ben tiens ! Ils-elles vont mieux ! Ah ben c’est rigolo ça ! Bon… Ben… On continue comme on a fait depuis 18 ans.”.

  2. Clémence a écrit le 8 novembre 2012

    Je me suis procurée cette enquête (elle doit être dans mes dossier “poubelles”) je vais les chercher.. si ça vous intéresse (et si je les trouve) on pourrait en faire des photocopies.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -