Trouble dans le genre : Le féminisme et la subversion de l’identité

13 novembre 2012 | Tags: , , , , ,


Présentation de l’éditeur
Dans cet ouvrage majeur publié en 1990 aux Etats-Unis, la philosophe Judith Butler invite à penser le trouble qui perturbe le genre pour définir une politique féministe sans le fondement d’une identité stable. Ce livre désormais classique pour les recherches sur le genre, aussi bien que les études gaies et lesbiennes, est au principe de la théorie et de la politique queer : non pas solidifier la communauté d’une contre-culture, mais bousculer l’hétérosexualité obligatoire en la dénaturalisant.

Il ne s’agit pas d’inversion, mais de subversion. Judith Butler localise les failles qui manifestent à la marge le dérèglement plus général de ce régime de pouvoir. En même temps, elle soumet à la question les injonctions normatives qui constituent les sujets sexuels. Jamais nous ne parvenons à nous conformer tout à fait aux normes : entre genre et sexualité, il y a toujours du jeu.

Le pouvoir ne se contente pas de réprimer ; il ouvre en retour, dans ce jeu performatif, la possibilité d’inventer de nouvelles formations du sujet.

La philosophe relit Michel Foucault, Sigmund Freud, Jacques Lacan et Claude Lévi-Strauss, mais aussi Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Julia Kristeva et Monique Wittig, afin de penser, avec et contre eux, sexe, genre et sexualité – nos désirs et nos plaisirs. Pour jeter le trouble dans la pensée, Judith Butler donne à voir le trouble qui est déjà dans nos vies.

Biographie de l’auteur
Judith Butler est professeure de rhétorique et de littérature comparée à l’Université de Californie à Berkeley. Elle a écrit plusieurs livres et de nombreux articles sur la philosophie, la psychanalyse, le féminisme et la théorie queer. Elle est notamment l’auteure de La Vie psychique du pouvoir (Léo Scheer, 2002), Antigone, la parenté entre vie et mort (EPEL, 2003), Le Pouvoir des mots (Amsterdam, 2004), Vie précaire (Amsterdam, 2005) et Défaire le genre (Amsterdam, 2006).


« […] Judith Butler propose une redéfinition critique du féminisme et construit un pilier théorique essentiel venant consolider les réflexions menées par les mouvements gais et lesbiens. »
MOUVEMENTS

« Enfin traduite, l’Américaine Judith Butler vient semer le trouble au pays de Lacan, Foucault et Lévi-Strauss en revendiquant l’indéfinition sexuelle. À lire impérativement. »
BEAUX ARTS

« Avec Gender Trouble, Judith Butler déconstruisait la notion de « genre », remettant ainsi en question une partie des théories féministes. Plus de quinze ans après sa parution, cet ouvrage majeur est enfin traduit, et continue à poser problème. »
LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

« Aux quatre coins du champ intellectuel mondial, les questions du genre sexuel et de l’identité sexuée ne sont plus posées dans les mêmes termes depuis qu’est paru Gender trouble, de la philosophe Judith Butler – enfin traduit en français. »
LIVRES HEBDO

« L’ouvrage […] est souvent présenté comme ayant initié tout un domaine florissant d’études, notamment dans les universités américaines, les désormais fameuses gender et autres cultural studies. […] [Selon Butler,] la revendication au respect ou à l’extension des “droits des femmes” ne ferait que renforcer ou, au mieux, confirmer un état d’infériorité, dont celles-ci resteraient à jamais prisonnières. CQFD. »
FIGARO LITTÉRAIRE

« là réside l’une des profondes originalités de l’entreprise butlérienne : avoir suscité avec Gender Trouble une césure épistémique qui s’est incarnée dans le quotidien de toute une population marginalisée et rendue invisible par les normes dominantes. »
LES INROCKUPTIBLES

« “Enfin !”, se diront certains. Enfin une traduction en français de Gender trouble, bible de la théorie du genre et de la théorie queer. »
PARUTIONS.COM

« Popularisés depuis quelques années en France par différents chercheurs, les principes de la question de genre et du queer étaient pourtant orphelins de leur oeuvre fondatrice, Gender trouble, de Judith Butler. Jamais traduit jusqu’alors, ce livre est désormais disponible en français. »
ILLICO

« Il y a quinze ans, la philosophe [Judith Butler] bouleversait les sciences sociales en déclarant que les “genres”, comme on dit aux États-Unis, ne seraient pas déterminés : on ne naît pas femme (ni homme), et on ne le devient pas non plus tout à fait. »
L’EXPRESS

« Opérant une mise en questions radicales de la pensée sur le “genre” dans son rapport à la sexualité, Judith Butler veut rendre intelligible, mais aussi vivable, la multiplication des identités sexuelles et leur “prolifération” dans les failles d’un système binaire opposant hiérarchiquement le masculin et le féminin, et structuré par la norme hétérosexuelle. Pour l’enseignante de Berkeley, être un homme ou une femme est l’effet d’un discours et d’une formation de pouvoir qui peuvent, sous certaines conditions, être subvertis. »
L’HUMANITÉ

«Il aura fallu quinze ans pour que le livre de Judith Butler, Trouble dans le genre, soit traduit en français. Et c’est tant mieux que cette traduction voit le jour tant ce livre est stimulant ! […] Un livre passionnant. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS

« …un vrai débat autour, entre autres, des livres de Judith Butler, transformerait positivement le champs féministe, au bénéfice de tou-tes ses membres, et augmenterait, au-delà de leurs divergences, la puissance d’agir collective des féministes. »
MOUVEMENTS

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Théorie queer et cultures populaires : De Foucault à Cronenberg
%CODE1% Littérature, cinéma, sémitique, psychanalyse, étude sur le genre, féminisme queer, depuis les années 1980, Teresa de Lauretis, universitaire italienne enseignant au Etats-Unis, porte une pensée critique au travers de tous ce champs. Elle relit Freud à partir des épistémologies lesbienne et gaie, en lui empruntant ses théories du fantasme et de la pulsion. Elle revisite Gramsci Foucault ou Althusser, s'appropriant, croisant et hybridant les apports, construisant une conception du sujet de part en part social et psychique. Ce premier recueil de textes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sexe, genre et sexualités
%CODE1%Le sexe désigne communément le sexe biologique qui nous est assigné à la naissance (mâle ou femelle), le rôle ou le comportement sexuels qui sont censés lui correspondre (le genre), et, enfin, la sexualité. Les théories féministes s'attachent à la problématisation de ces trois acceptions mêlées du sexe. Elles travaillent à la fois sur les distinctions historiquement établies entre le sexe, le genre et la sexualité, sur leurs constructions et leurs relations. S'agit-il d'une relation de causalité : le sexe biologique détermine-t-il ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’APA révise le DSM : être transgenre n’est plus un trouble mental ?
Ce samedi 1er décembre 2012, le conseil d'administration de l'APA (American Psychiatric Association - Association américaine de psychiatrie) vient d'approuver les dernières révisions proposées au Manuel de Diagnostique et Statistiques des troubles mentaux, ce qui sera désormais connu comme le DSM-V. Cela marque un jalon historique pour les personnes transgenres et au genre non conforme, que leurs identités ne soient plus considérés comme un trouble mental. L'homosexualité avait été déclassifiée de la même façon des troubles mentaux en 1973. Jusqu'à présent, ...
LIRE L'ARTICLE >>
#radfem2013 Parce qu'un corps mutilé d'homme n'est pas un corps de femme.
Twitter est une fenêtre ouverte sur l'activisme Trans' partout dans le monde et en particulier aux Etats-Unis. On y voit passer régulièrement des documents intéressants en suivant certains mots-dièses (#TERF, #transgender par exemple). Aujourd'hui, j'aimerais partager avec vous une lettre ouverte d'une de mes fidèles amies, Laurelai Bailey, activiste Trans' pour les droits des T, le respect de la vie privée, la lutte contre les discriminations, et la transparence du gouvernement américain (ce qui lui a valu une visite du ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les Queer Day les 7 et 8 février 2013 : rencontres, conférences, concerts à Bordeaux
Débats et rencontres, What's queer, trans-féminismes, féminisme et littérature marocaine, porno-graphies, transyclopédie et King's Queer sont les ingrédients bordelais de ces premiers Queer Days ! JEUDI 7 FEVRIER : 18H ► Conférence : « WHAT’S QUEER ? » Le Girofard (centre LGBT de Bordeaux). A. Alessandrin, docteur en sociologie, Université de Bordeaux *** VENDREDI 8 FEVRIER : 10H30 ► Table ronde : « TRANS-FEMINISMES », Bordeaux 3, maison des suds. « Ce fémo-nationalisme qui nous gagne » (Roa’a Gharaibeh, doctorante en sociologie, Université de Bordeaux) « Trans et féministe » ...
LIRE L'ARTICLE >>
25 aout 2012 : Savannah Garmon à la Mutinerie
4e vague: discussion sur le transféminisme, en théorie et en pratique, avec Savannah Garmon Le samedi 25 aout 2012 de 17h à 19h. La Mutinerie 176 rue Saint-Martin, 75004 Paris Savannah Garmon est une activiste et auteure trans-féministe, elle vit à Toronto et comme elle est de passage à Paris, on l'a invitée à venir discuter avec nous des mouvements qui luttent contre la transmisogynie. Du mouvement pour les droits des gays des années 60 (auquel Sylvia Rivera et Martha P. Johnson ont participé et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Entre homme et femme, la différence est plus construite que naturelle
Entre homme et femme, la différence est plus construite que naturelle. Une prise de conscience qui peut faire avancer le genre... humain. Le sexe est-il politique ? Non, répondait-on il y a encore dix ans, en France : il relève des mœurs. On opposait alors l'harmonie et le doux commerce entre les sexes, censés être inhérents à la culture française, à la trop forte politisation des questions sexuelles outre-Atlantique. Les questions sur le genre – appelées aussi gender studies, pour bien ...
LIRE L'ARTICLE >>
LU dans le CANARD ENCHAINE N°4850 (98° année...sans publicité...) Article repris tel quel par mes soins. Un rétropédalage tout à fait dans l'air du temps, s'est produit en toute discrétion au Ministère de l’Éducation. Début Septembre le directeur du Centre National de Documentation Pédagogique a brusquement "mis sous le boisseau" une de ses publications quelques heures après sa sortie d'imprimerie. Rédigé par un chargé de mission du rectorat de Rouen ce livre était destiné aux profs. Objectif: recenser - pour leur faire la peau, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Comme des animaux
24 intellectuels ont signé un manifeste afin que les animaux ne soient plus considérés comme des objets par le code pénal. J’aime bien nos amis à quatre pattes et j’ai moi-même eu quelques uns d’entre eux dont j’ai pu apprécier la compagnie. Ce qui me met hors de moi, c’est que ces personnes ne marquent aucun signe d’intérêts aux quelques dizaines de milliers de personnes transidentitaires qui dans ce pays vivent comme des citoyennes et des citoyens de seconde zone depuis bientôt ...
LIRE L'ARTICLE >>
LA TRANSYCLOPEDIE : tout savoir sur les transidentités
L'introduction du livre est en ligne >>> ici <<<. De Maud-Yeuse Thomas, Karine Espinera, Arnaud Alessandrin Parce qu'elle sont encore trop souvent reléguées aux rang de la marginalité ou du spectacle, l'histoire, la culture, la réalité et la diversité des transidentités méritaient une "encyclopédie". Dirigée par trois chercheurs engagés dans la clarification des concepts qui entourent les trans : de l'histoire des associations, à l'évolution du droit, en passant par la culture et la santé, les médias, la sexualité (pornographie, prostitution...), les religions ...
LIRE L'ARTICLE >>
Théorie queer et cultures populaires : De Foucault à Cronenberg
Sexe, genre et sexualités
L’APA révise le DSM : être transgenre n’est plus un trouble mental ?
Trans et féminisme : une lettre ouverte à Cathy Brennan
Les Queer Day les 7 et 8 février 2013 : rencontres, conférences, concerts à Bordeaux
25 aout 2012 : Savannah Garmon à la Mutinerie
Entre homme et femme, la différence est plus construite que naturelle
“Déjouer le Genre” le livre que les profs n’auront pas…
Comme des animaux
LA TRANSYCLOPEDIE : tout savoir sur les transidentités

3 responses to Trouble dans le genre : Le féminisme et la subversion de l’identité

  1. Alexandra a écrit le 13 novembre 2012

    Là… La bibliothèque va finir par exploser ! :-) Je préviens… Je n’ai pas la place de la BNF à la maison, hein ?

  2. Nadine a écrit le 13 novembre 2012

    On peut y lire une “démolition point par point de la démonstration quelque peu rétrograde de Madame Jospin -Agacinski!!”

  3. Nathasha a écrit le 13 novembre 2012

    alexandra , numerise et sur ebook c est pas mal , j ai ma tablette et tout ce que je peux numeriser je le fait ,et pas mal de livre maintenant son en version num

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -