Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations

22 novembre 2012 | Tags: , , , , ,

Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre (31 octobre 2012).

Des groupes de travail ont eu lieu au ministère du droit des femmes ces dernières semaines.

Nous nous faisons l’écho du programme de lutte contre les discriminations LGBT qui devrait être mis en place ces prochains mois. A diffuser très largement !


L’orientation sexuelle, réelle ou supposée, motive aujourd’hui encore trop souvent la moquerie, l’insulte ou l’agression.

En France, d’après les dernières enquêtes réalisées, un homosexuel sur quatre a déjà été agressé physiquement en tant qu’homosexuel au cours des dix dernières années, et un sur deux a déjà été agressé verbalement. Les jeunes sont encore trop souvent victimes de harcèlement en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Cela plonge beaucoup d’entre eux dans une grande souffrance et les expose à un risque accru de suicide.

En raison de la persistance des violences et des discriminations, la simple expression de l’homosexualité reste trop souvent une épreuve. Dans l’entreprise, à peine plus de la moitié des homosexuels prend le risque de parler de son orientation sexuelle. L’autre moitié ne peut que difficilement conjuguer sa vie professionnelle à sa vie privée.

Ce malaise renforce l’ignorance. L’homophobie est l’hostilité manifestée non seulement à l’égard des homosexuels, mais plus largement envers les individus exprimant à une différence par rapport à la norme sexuelle. Elle se décline en lesbophobie et transphobie. L’homophobie est une violence pour toute la société, car elle empêche des rapports libres et égaux entre les individus, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels. Condamnée par la loi, l’homophobie infuse cependant encore beaucoup d’esprits et s’exprime à des degrés divers dans un grand nombre d’actes au quotidien.

Sortir l’homophobie de l’invisibilité et de l’indifférence, la nommer et la traiter en tant que telle partout où elle se pose, en utilisant tous les leviers possibles de l’action publique : tel est l’objectif de ce premier programme d’actions gouvernemental, qui a été conçu par l’ensemble des administrations et qui les engage.

Avec le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, la France entend franchir un pas important : trente ans après la loi dépénalisant l’homosexualité, treize ans après le vote de la loi sur le pacs, les préjugés reculent, l’égalité est en marche et n’a pas de raison d’attendre.

Pourtant, ce progrès dans l’égalité des droits ne fera pas, à lui seul, reculer du jour au lendemain les expressions de peur, de rejet, d’intolérance, et de violence vis-à-vis de la différence relative à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre qui continuent de se manifester dans la société française.

Les outils de prévention et de lutte contre ces violences et discriminations doivent être renforcés. Ces violences et ces discriminations, du fait de leur particularité, appellent un traitement spécifique. C’est dans cet esprit que le gouvernement a conçu le premier programme d’actions interministériel.

Ce programme a fait l’objet d’une large consultation et d’un travail interministériel inédit. Il a été conçu en lien étroit avec les associations. Six groupes de travail portant sur la lutte contre les stéréotypes, la lutte contre les discriminations dans l’emploi, les mesures contre les violences, les actions à l’égard des services sociaux, l’action internationale et les parcours des personnes trans se sont réunis en septembre et octobre 2012.

Une centaine d’organisations ont été associées à cette consultation : associations de défense des droits des personnes LGBT, associations de défense des droits de l’Homme, acteurs de l’éducation, partenaires sociaux, institutions concernées par la lutte contre les violences et les discriminations. Plus de soixante- dix contributions ont été déposées dans ce cadre.

Des rencontres de terrain dans plusieurs villes de France ont par ailleurs permis d’échanger avec les acteurs impliqués dans la lutte contre ces violences et discriminations. Ces derniers comme le Défenseur des droits ont permis, par leur engagement, de faire progresser la lutte contre ces violences et à ces discriminations. Mais ces réponses ne peuvent se substituer à l’action de l’État. La lutte contre l’homophobie doit devenir une politique à part entière de l’État.


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
En marge de la Marche des Fiertés – Programme Gouvernemental
(communiqué gouvernemental) A l’occasion de la marche des fiertés organisée le samedi 30 juin, le Premier ministre souhaite réaffirmer que le gouvernement a inscrit à son programme de travail des prochains mois la mise en œuvre des engagements pris pendant la campagne présidentielle, en matière de lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Le droit au mariage et à l’adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés. Toutes les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Carte des discriminations Transphobes
La carte des discriminations sert à répertorier sur tout le territoire français toutes les discriminations et les violences subies respectant le lexique international utilisé pour l'atteinte aux droits humains : HURIDOCS. Actuellement il y a 67 actes de transphobie répertoriées sur le territoire français. Née d'un projet interassociatif, cette carte est subventionnée sur fond documentaire européen géré par IlGA Europe. Elle permettra de réaliser une étude quantitative et géographique des actes de transphobie (discrimination et violences) subies par les personnes trans. Si vous ...
LIRE L'ARTICLE >>
Intergroupe sur les droits LGBT – Dernière enquête de l’UE sur les discriminations
L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) avait lancé une enquête LGBT à l’échelle européenne sur les discriminations inclut l'orientation sexuelle et l'identité de genre. La Commission européenne vient de publier les résultats de cette enquête sur les discriminations dans l'Union européenne, y compris, et pour la première fois, fondées sur l'orientation sexuelle et sur l'identité de genre. Aucun changement significatif n'a été enregistré au cours des trois dernières années. Cet Eurobaromètre 2012 sur les discriminations indique que 46% des personnes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
(communiqué de presse SOS homophobie du 28 juin 2012) SOS homophobie intervient dans des collèges et lycées depuis bientôt dix ans pour informer les élèves de la réalité de l'homophobie, de la biphobie et de la transphobie, et ainsi les sensibiliser à l'acceptation de la diversité des relations affectives et sexuelles et des identités de genre. Accueilli-e-s dans des établissements de la France entière grâce à nos antennes régionales, la fréquence de nos interventions s'est accélérée depuis l'obtention de l'agrément national ...
LIRE L'ARTICLE >>
La Marche des Fiertés – Programme de la Semaine
La Marche des Fiertés est toujours d’actualité ! Paris, le 18 juin 2012 Marcher, pour l’égalité des droits bien sûr, mais pas seulement. Les premières marches pour le respect et les droits des personnes homosexuelles et trans. ne datent pas d’hier ; la première marche homosexuelle indépendante a eu lieu à Paris, le 25 juin 1977, puis à l’appel du CUAHR (Comité d’Urgence anti-répression homosexuelle), à nouveau en 1979 et 1980. A partir de 1981 la Gay Pride, puis Lesbian and Gay Pride ...
LIRE L'ARTICLE >>
Glossaire de la Transidentité (Anglais-Français)
La conviction profonde d’être homme ou femme s’appelle l’identité de genre. La transidentité est le fait de ressentir une inadéquation entre son corps et son esprit, entre son anatomie et la conviction d’être homme ou femme. Ce n’est pas une affaire de sexualité mais d’identité – ce n’est pas une forme d’homosexualité. Cette situation est source de souffrances psychiques et affectives. Elle pose en outre de nombreux problèmes du point de vue des droits des personnes concernées et notamment des droits ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée
(AFP) Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée. Le Sénat a inscrit à l'unanimité, jeudi, la discrimination envers les transsexuels dans la liste des discriminations punies par le code pénal, dans le cadre du débat sur le projet de loi contre le harcèlement sexuel. Un amendement consensuel, rédigé sur la base d'un sous-amendement du gouvernement et de plusieurs amendements des écologistes, de l'UMP, du PS et du groupe CRC (communistes), a été adopté en ce sens. Il ...
LIRE L'ARTICLE >>
Discriminations LGBT-Phobes à l’école – Rapport Teychenné
Rapport Teychenné Un rapport réalisé par M. Michel Teychenné pour le ministre de l'éducation nationale sur les discriminations LGBT-phobes (homophobie et transphobie) à l'école, état des lieux et recommandations. Publié en Juin 2013, le rapport a été remis au ministre le 11 juillet dernier pour des mesures à la rentrée scolaire 2013 ? A noter que Michel Teychenné était chargé des questions sur l'égalité des droits des personnes LGBT pendant la campagne présidentielle de François Hollande. Le fichier peut être téléchargé au format ...
LIRE L'ARTICLE >>
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
Loin de propager une « théorie du genre » fantasmatique, les programmes de SVT de première fournissent le cadre d’une naturalisation du genre aussi discrète qu’incontrôlée, un cadre en outre incohérent. Suite à une surprenante réécriture du programme, des discours pour le moins ambigus, discutables, voire contraires à l’état des connaissances se sont immiscés dans les supports pédagogiques. L'article complet de Odile Fillod est ici. De nouveaux programmes en sciences de la vie et de la Terre (SVT) arrêtés en juillet 2010 sont en vigueur depuis ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contribution pour une étude sur les discriminations au travail des personnes LGBT
Cet article se fait le relais d'un appel à contribution pour une enquête dans le cadre d'une étude préliminaire sur les discriminations au travail ou en recherche d'emploi des personnes LGBT. Le monde professionnel est un lieu où les discriminations directes ou indirectes dues à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre des travailleuses et des travailleurs sont encore très présentes. En tant que personnes transidentitaires, notre communauté est très largement concernée avec des enjeux spécifiques liés notamment au changement d'état ...
LIRE L'ARTICLE >>
En marge de la Marche des Fiertés – Programme Gouvernemental
Carte des discriminations Transphobes
Intergroupe sur les droits LGBT – Dernière enquête de l’UE sur les discriminations
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
La Marche des Fiertés – Programme de la Semaine
Glossaire de la Transidentité (Anglais-Français)
Le Sénat décide que la discrimination envers les transsexuels sera désormais réprimée
Discriminations LGBT-Phobes à l’école – Rapport Teychenné
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
Appel à contribution pour une étude sur les discriminations au travail des personnes LGBT

3 responses to Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations

  1. Nadine a écrit le 22 novembre 2012

    Mettre en place le “La possibilité ouverte aux personnes trans d’utiliser un numéro de sécurité sociale provisoire […] simplifiée” ne sera-t-elle pas une autre forme de discrimination ? En quoi serait-ce un plus d’avoir un numéro de sécu transitoire ? Serait-il mis en place dès l’accord d’un ALD, ou alors pour toutes personnes motivées par le courrier d’un psychiatre ou le médecin traitant (ce qui reviendrait un peu à une demande de prise en charge) ?

  2. Nathasha a écrit le 22 novembre 2012

    jamais contente les filles !il y a toujours un mais ! j ai un élément de réponse mais je le garde pour moi car tu va hurler a la discrimination !

    • Nadine a écrit le 23 novembre 2012

      Roooooooh ! J’ai jamais hurlé à la discrimination ! Tu peux me l’envoyer en MP, aussi !

      Mais ici, je pose des questions aussi ! Et qui appellent des réponses ! Car je ne suis jamais sûre de quoi que ce soit !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -