Condamnation d’un hermaphrodite au XVIIIe siècle

27 novembre 2012 | Tags: ,

Costume d’hermaphrodite (fin du XVIe, début du XVIIe siècle)

Au début du XVIIe siècle, un jeune hermaphrodite ayant choisi le sexe masculin qui dominait en lui, fut convaincu d’avoir usé de l’autre sexe. Par arrêt du parlement de Paris, de 1603, il fut condamné à être pendu puis brûlé.

A la fin du même siècle, le médecin de l’hôpital de Toulouse ayant trouvé une personne hermaphrodite, connue sous le nom de Marguerite Malaure, dans laquelle le sexe masculin paraissait dominer, quoiqu’elle eût jusqu’alors porté l’habit de fille, on lui enjoignit de porter un habit d’homme, après avoir consulté les vicaires généraux. Cinq ans plus tard, ayant été trouvée vêtue d’un habit de fille, elle fut punie de prison. Enfin, par une ordonnance des capitouls de Toulouse, du 21 juillet 1691, il lui fut enjoint de se nommer Arnaud Malaure, et de s’habiller en homme, avec défense de prendre le nom et l’habit de femme, à peine du fouet.

Du mariage de Jean-Baptiste Grandjean et de Claudine Cordier naquit en 1732, à Grenoble, un enfant baptisé sous le nom d’Anne, fille de Jean-Baptiste. A peine parvenue à sa quatorzième année, un instinct de plaisir la rapprochait sans cesse de ses compagnes ; la préférence des hommes, au contraire, la rendait froide et tranquille. La Grandjean, par le conseil de son confesseur, et du consentement de son père, quitta les habits de fille pour prendre les habits d’homme. Elle épousa même en 1761 Françoise Lambert, le mariage étant précédé de trois publications de bans, et célébré avec les formalités ordinaires. Il paraît que le père de la Grandjean donna son approbation à ce mariage ; que même en l’émancipant, il lui donna dans l’acte d’émancipation, le nom de Jean-Baptiste, que la Grandjean porta toujours depuis.

Mais une nommée Legrand, que Grandjean avait connue à Grenoble et avec laquelle il avait pris des familiarités, eut occasion de voir à Lyon la femme de Grandjean à laquelle elle fit part de son étonnement concernant ce mariage eu égard au caractère hermaphrodite de son époux. Ce discours surprit Françoise Lambert, elle fit des réflexions sur la stérilité de son union, et son confesseur lui conseilla de n’avoir plus de familiarité avec son mari.

La nouvelle divulguée par la Legrand frappa les oreilles du substitut du procureur-général de Lyon, qui rendit plainte contre cet individu. Des témoins furent entendus ; l’accusé visité ; les chirurgiens, dans leur procès-verbal, après avoir rendu compte de ce qu’ils avaient trouvé appartenir au sexe masculin, curent devoir attester que le sexe prédominant de Grandjean, était celui de femme.

Sa description, telle qu’on la trouve dans le mémoire rédigé à cette occasion, révèle que tout l’ensemble de la Grandjean paraissait être un mélange des deux sexes dans la même imperfection. Nous apprenons que cet hermaphrodite avait de la gorge plus qu’un homme n’en a communément, mais qu’elle n’était point délicate, ni sensible aux coups. Ses mamelons, si l’on consultait leur grosseur, appartenaient au sexe féminin, mais on n’y voyait point ce cercle d’un rouge obscur au milieu duquel ils se trouvent placés chez les femmes ; sa voix était celle d’un enfant mâle qui arrive dans l’adolescence, et qui dans une espèce d’enrouement, rend des sons, tantôt graves, tantôt aigus.

Grandjean fut interrogé et mis dans un cachot les fers aux pieds. Enfin sentence intervint à Lyon, qui condamna l’accusé à être attaché au carcan pendant trois jours avec cet écriteau, profanateur du sacrement de mariage, à être fouetté par la main du bourreau et au bannissement à perpétuité. Sur l’appel interjeté par Grandjean, il fut transféré dans la conciergerie et mis au secret. Me Vermeil entreprit sa défense, et dans un mémoire aussi décent que curieux, établit que l’accusé étant dans la bonne foi, il n’y avait point eu de profanation du sacrement de mariage, et conséquemment point de délit.

Il termina par observer que le jugement prononcé contre Grandjean, rapproché du temps où les Romains encore barbares jetaient les hermaphrodites à la mer, eût été plus facile à justifier ; mais que les Français étaient gouvernés par des lois fondées sur l’humanité et la justice, l’accusé ayant donc tout lieu d’attendre de la cour un arrêt qui le déchargeât de l’opprobre et lui rendît la liberté.

Le succès couronna les efforts du défenseur de Grandjean : et par un arrêt rendu en la Tournelle, au rapport de M. de Glatigny, le jeudi 10 janvier 1765, la sentence fut infirmée, quant aux peines prononcées contre Anne Grandjean : le mariage fut déclaré nul et abusif, et la Grandjean tenue de reprendre l’habit de femme, avec défense de hanter Françoise Lambert, et de contracter aucun mariage.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
http://www.dailymotion.com/video/xfhmyq_d-art-d-art-hermaphrodite-endormi_creation Cette œuvre a été trouvée à Rome, à proximité des thermes de Dioclétien. Le copiste de l'époque romaine reproduit peut être un original grec de Polyclès datant du IIème siècle avant Jésus-Christ, cité par Pline l'Ancien (Histoire naturelle XXXIV,80) sous le nom de Hermaphorditus nobilis. Le cardinal Scipion Borghèse confiera l'exécution du matelas au Bernin en 1619. David Larique travaillera dans le même temps à la restauration du marbre antique. Hermès aura de nombreuses liaisons amoureuses. Il donnera naissance à Hermaphrodite et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Une chanson triste sur la plasticité des sentiments. La story d'un hermaphrodite inversé. Tous habillés de ying et de yang et musiciens de nos vies. D'accords en accords, les notes se rapprochent des mots. Les mots des ressentis. Les ressentis de la cohérence. Tant et si bien que la musique sonne. La mélodie se fait naturellement. Tour à tour suave et légère. Maintenant pénétrante et harmonieuse. Changement d'octave et la paix se fait au-delà de toute logique dans l'intégration de ce qui semblait opposé. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XEH2_blCuGA Parole de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Homme ou femme ? : La confusion des sexes
%CODE1% L'habit ne fait pas le moine, dit-on...  l'abbé de Choisy, le chevalier d'Eon, Mlle Maupin, célèbre cantatrice à l'Opéra de Paris, la marquise de Morny refusaient le conformisme de leur genre et avaient l'habitude de revêtir les costumes de l'autre sexe. Loin d'être marginaux, ils menèrent souvent leur vie au grand jour. Ainsi, habillé en femme, Timoléon de Choisy écrivit son Histoire de l’Église en onze volumes ; mais il vivait sa sexualité au masculin et il eut un enfant de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Trains : à partir de Paris - Montparnasse ou de La Défense, différentes directions possibles; descendre à Versailles Chantiers RER C : Bien prendre la Direction Saint Quentin en Yvelines, et descendre à Versailles Chantiers En sortant de la gare : descendre l’esplanade, traverser, prendre rue Franklin, puis l'Avenue de Paris sur la droite. (10mn à pied) Bus 171 : à Pont de Sèvres, descendre à l'arrêt Jean Mermoz
LIRE L'ARTICLE >>
Nous avions l'année dernier organisé un week-end comme celui-la est c'était une réussite cela permet a certain et certaine de vivre loin de chez eux/elle une week-end dans leurs genre de destination avec conseils, soutient et cela sans aucun jugement Afin que vous ne soyez pas pris de cours, nous vous communiquons la date du prochain W.E de votre association favorite ;-) les 25 26 27 septembre Nous serions heureux de vous accueillir dès le vendredi soir sur Lyon, pour les personnes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Chevalier d’Eon : « Une vie sans queue ni tête »
%CODE1% Est-ce un homme, une femme, un hermaphrodite ? L’énigme de son sexe aura sûrement beaucoup plus fait pour sa réputation que tout ce qu’il entreprit dans sa longue existence. Ses aventures dépassent de loin par l’extravagance tout ce qu’un romancier peut imaginer, mais leur intérêt ne s’épuise pas dans les péripéties d’une vie « sans queue ni tête » comme il le dit un jour. Tout à la fois agent secret de Louis XV et diplomate officiel, il est mêlé à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
Loin de propager une « théorie du genre » fantasmatique, les programmes de SVT de première fournissent le cadre d’une naturalisation du genre aussi discrète qu’incontrôlée, un cadre en outre incohérent. Suite à une surprenante réécriture du programme, des discours pour le moins ambigus, discutables, voire contraires à l’état des connaissances se sont immiscés dans les supports pédagogiques. L'article complet de Odile Fillod est ici. De nouveaux programmes en sciences de la vie et de la Terre (SVT) arrêtés en juillet 2010 sont en vigueur depuis ...
LIRE L'ARTICLE >>
Circulaire sur le changement de sexe à l’état civil
Circulaire de la DACS n° CIV/07/10 du 14 mai 2010 relative aux demandes de changement de sexe à l’état civil. L’attention du ministère de la justice et des libertés a été appelée à de nombreuses reprises sur les difficultés que peuvent rencontrer certaines personnes transsexuelles ou transgenres (c’est-à-dire n’ayant pas subi l’opération de mise en conformité de leurs organes génitaux avec le sexe revendiqué) pour obtenir le changement de leur sexe en marge de leurs actes de l’état civil.
LIRE L'ARTICLE >>
Retour en arrière pour les droits des Trans
Retour en arrière pour les droits des Trans : La cour de Cassation publie un arrêt plus restrictif que celui de 1992 sur les changements d'état civil. Communiqué de presse du 12 juin 2012 Ce 7 juin dernier, la cour de cassation vient de publier un arrêt sur la question du changement d'état civil dans l'affaire qui a débuté en 2008, opposant S. (prénom modifié) à la France. S. se dit femme d'origine transsexuelle, opérée en 2008 par le Dr Suporn en Thaïlande, ...
LIRE L'ARTICLE >>
5 mai 2014 – Qu’est-ce qu’un corps vulnérable ?
Dans Ce qui fait une vie, Judith Butler définit les corps vulnérables comme des corps dépendants d’un environnement  instable et parfois violent à leur égard. Les corps vulnérables sont des corps qui existent mais dont on ne reconnait pas la valeur et la dignité de l’existence en tant que telles. La vie précaire des corps vulnérables n’est pas protégée par le droit mais aussi par la société, et leur mort ne fait pas l’objet des pratiques de deuil commémorant l’importance de ...
LIRE L'ARTICLE >>
D’Art d’Art – Hermaphrodite endormi
Les Têtes Raides – L’Hermaphrodite
Homme ou femme ? : La confusion des sexes
Centre Spirituel Notre Dame du Cénacle – Versailles
week-end TXY de Lyon et Le Jardin des T
Le Chevalier d’Eon : « Une vie sans queue ni tête »
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
Circulaire sur le changement de sexe à l’état civil
Retour en arrière pour les droits des Trans
5 mai 2014 – Qu’est-ce qu’un corps vulnérable ?

2 responses to Condamnation d’un hermaphrodite au XVIIIe siècle

  1. Liv a écrit le 27 novembre 2012

    Et bien, heureusement que les choses se soient améliorées un petit peu depuis, même s’il reste du chemin à faire

  2. Clotilde Kallas a écrit le 28 novembre 2012

    Quand je pense que le XVIIè siècle est nommé “le grand siècle” et le XVIIIè “le siècle des lumières” !!
    Il faut vraiment que ces hermaphrodites mettent en évidence la culpabilité des élites religieuses et nobles pour subir de tels traitement.
    La société cache ses failles, ses peurs derrière une morale inhumaine, qui donne bonne conscience à la majorité de ses membres.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -