L’UMP inquiète des théories sur le “genre”

8 décembre 2012 | Tags: , , , , , , , , ,

En réaction à la progression de la loi sur le mariage pour tous, dans un amalgame entre orientation sexuelle et identité de genre, plusieurs députés UMP s’inquiètent de la remise en cause des stéréotypes entre l’homme et la femme et demandent la mise en place d’une commission d’enquête sur “la diffusion de la théorie du genre en France”, prenant pour exemple le catalogue de Noël de Super U mettant en scène des filles qui bricolent et des garçons qui pouponnent. Un catalogue qui casse les genres !

Pour le député Xavier Breton, la théorie du genre serait une “idéologie qui consiste à dire que l’homme et la femme sont interchangeables”. Jeudi, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, ce parlementaire a donc demandé “une commission d’enquête pour voir comment cette théorie est en train de s’infiltrer, de se diffuser dans notre pays, sans aucun débat public.”

Dans la résolution qui formule cette demande, les députés UMP ont indiqué qu’en “introduisant la théorie du genre en France, nous serions en face d’une rupture majeure de notre société et d’un bouleversement pour l’ensemble des Français.” et que cette théorie “ne peut être imposée en catimini”.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Jouets de Noël : Super U contre le père fouettard…
Comme l'an dernier, les magasins U viennent de sortir un catalogue de jouets qui prend le contre-pied des clichés sexistes habituels : Fini les petits garçons avec un GI Joe et les petites filles jouant à la dînette, le catalogue est organisé par univers (poupées, bolides, "je fais comme les grands", ...). On pourrait trouver cela tout à fait naturel et s’inscrivant dans le cadre de l’évolution vers l’égalité des sexes. Cela n’a pas manqué de réveiller les opposants au mariage pour tous ...
LIRE L'ARTICLE >>
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie - Les Ministres annoncent en séance leur souhait d’un prochain débat sur toutes les problématiques liées à l’identité de genre. Communiqué de Presse inter-LGBT A l’Assemblée nationale, lors des discussions sur le projet de loi sur le harcèlement sexuel, déjà amendé par le Sénat, l’ajout du motif de discrimination fondée sur l’identité sexuelle à l’article L.225-1 du code pénal a été confirmé. Cela fait suite au travail du collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Catalogue de jouet qui casse les codes du genre ?
Le magazine Le Figaro se penche sur le dernier catalogue de Noël des Magasins U. Ce catalogue de jouet vient casser les codes préétablis sur le genre que l’on subit dès la naissance. Ça fait crier en bien comme en négatif, il suffit de voir les commentaires qui parfois laissent un gout amer d’incompréhension. Mais cette démarche du groupe Système U est une petite avancée, un parti pris (commercial, marketing voir idéologique) qui va mettre une pierre de plus à l’édifice des ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les associations trans ont été entendues par le Sénat à propos de la loi sur le harcèlement sexuel
Communiqué commun : ORTrans / ID Trans’ / Inter-LGBT Les associations ORTrans, ID Trans’ et Inter-LGBT ont été reçues le jeudi 7 juin par le groupe de travail du Sénat sur le harcèlement sexuel. Cette audition a fait suite à une demande spécifique de nombreuses associations de personnes Trans (ORTrans, ID Trans’, ACTHE, ACCEPTEES-T, Mutatis Mutandis, ABC ) appuyée par l’Inter-LGBT organisatrice de la Marche des Fiertés LGBT de Paris. Sous la présidence de Jean-Pierre Sueur, président de la commission des Lois, Annie ...
LIRE L'ARTICLE >>
A nos actes manqués !
Aujourd’hui aurait du être un grand jour pour toutes celles et ceux qui sont dans la galère faute de papiers d’identités correspondant à ce qu’ils sont réellement. Aujourd’hui, lors du vote de la loi sur l’égalité Femmes-Hommes à l’Assemblée Nationale, le député Erwan Binet, (qui fut le rapporteur de la loi sur le mariage), aurait du défendre un amendement concernant le changement d’état-civil des trans avec le soutien du groupe socialiste. Lorsque je l’ai rencontré le 6 novembre, il m’a dit ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Madame la Député, Vous avez présenté vendredi un amendement visant à inciter le service public de l'orientation professionnelle à lutter "contre les stéréotypes de genre". Cet amendement qui a d’ailleurs été voté sans qu’il y ait eu débat est certes une bonne intention. Vous avez déclaré à cette occasion : "plus personne n'a peur de l'expression stéréotypes de genre", Permettez-moi juste de vous faire remarquer que c’est au nom des réactions que pourrait provoquer l’évocation de cette même notion de genre que les personnes transgenres ...
LIRE L'ARTICLE >>
Collectif Existrans – Communiqué de Presse – Une loi et vite !
Démédicalisation et déjudiciarisation du changement d'état civil pour les personnes trans : après l'avis de la CNCDH, le parti socialiste au gouvernement doit plus que jamais tenir ses engagements : une loi et vite ! Le 20 mars 2006, à la suite d’une occupation du siège du PS par Act-Up Paris, François Hollande répondait par courrier : "Il me semble donc indispensable qu’un nouveau prénom d’usage puisse être attribué plus facilement, et que les documents administratifs qui doivent être produits dans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pas facile de changer …… de sexe !
SOCIÉTÉ - Il est possible en France de devenir légalement une femme quand on est né homme, et vice versa. Mais au prix d'un long parcours juridique... Le tribunal de grande instance (TGI) d'Agen doit rendre ce lundi sa décision, après qu'un homme de 40 ans a fait une demande pour changer la mention de son sexe sur son état civil afin d'être reconnu comme femme, même s'il n'a pas subi d'opération chirurgicale des organes génitaux. Il est en effet possible ...
LIRE L'ARTICLE >>
Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 et Identité de Genre
Le Parlement européen vient d'adopter une résolution le 13 décembre 2012 concernant son rapport annuel sur les droits de l'homme dans le monde et la stratégie de l'Union européenne à ce sujet. L'identité de genre est clairement au menu ! Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 concernant le rapport annuel 2011 sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde et la politique de l'Union européenne en la matière (2012/2145 (INI)). ► concernant la liberté d'expression (médias sociaux/libertés ...
LIRE L'ARTICLE >>
En 2001 s'était tenue à Belgrade la première et unique Gay pride en Serbie. Elle s'était soldée par des violences. | AP/Darko Vojinovic
Article paru dans Le Monde du 24 mai 2012. Le Parlement européen a condamné jeudi 24 mai la promulgation ou l'examen dans plusieurs pays de l'Est de l'Europe de lois pénalisant la "propagande de l'homosexualité" et invité le Conseil de l'Europe à prendre les mesures appropriées en cas de violation de ses principes. Dans une résolution adoptée à une large majorité jeudi à Strasbourg (430 pour, 105 contre et 59 abstentions), le Parlement "exprime sa profonde inquiétude face aux évolutions qui ...
LIRE L'ARTICLE >>
Jouets de Noël : Super U contre le père fouettard…
Après le Sénat, l’Assemblée nationale reconnait la transphobie
Catalogue de jouet qui casse les codes du genre ?
Les associations trans ont été entendues par le Sénat à propos de la loi sur le harcèlement sexuel
A nos actes manqués !
Lettre ouverte à Mme Ségolène Neuville, Députée.
Collectif Existrans – Communiqué de Presse – Une loi et vite !
Pas facile de changer …… de sexe !
Résolution du Parlement européen du 13 décembre 2012 et Identité de Genre
Le Parlement européen dénonce les lois discriminantes

10 responses to L’UMP inquiète des théories sur le “genre”

  1. Alexandra a écrit le 8 décembre 2012

    C’est sûr que les dinosaures sont inquiets de la météorite qui est en train de débouler sur eux.

  2. AlexMec a écrit le 8 décembre 2012

    Pour le député Xavier Breton, la théorie du genre serait une « idéologie qui consiste à dire que l’homme et la femme sont interchangeables ».

    Ben, euh, oui? En-dehors de savoir qui va porter les gosses, l’homme et la femme SONT interchangeables, autant que je sache. Du point de vue de la société, qu’est-ce qui est censé changer selon que quelqu’un est un homme, une femme ou autre chose? La réponse qui me parait évidente devrait être “Rien!” Donc c’est quoi, le problème?

  3. Julie Mazens a écrit le 10 décembre 2012

    Une analyse dans Libé : http://www.liberation.fr/politiques/2012/12/09/deux-deputes-veulent-une-enquete-sur-la-theorie-du-genre_866172

    C’est clair, gros mélange entre orientation sexuelle et identité de genre :(. La route va être longue.

  4. Alicia McRell a écrit le 10 décembre 2012

    En fait, si je puis me permettre le problème va beaucoup plus loin il me semble. Au travers de tous ces débats sur le mariage libre, le libre choix de son expression du genre, je que je note c’est une tentative de restriction/contrôle des libertés individuelles. La politique du politique est de contrôler tous les aspects d’un individu. Nos métiers (maintenant il faut des autorisations aux enfants pour vendre des boissons dans leur quartier), nos médias, nos loisirs, et j’en passe sont sous l’influence de diverses procédures et loi les régissant. Désormais, ils passent la vitesse supérieur en tentant de contrôler jusque même la façon dont un individu exprime son identité vis à vis d’autrui… Plutôt écoeurant!

    • Nadine a écrit le 11 décembre 2012

      En effet, il ne faut pas négliger l’attaque portée par ces députés car il s’agit ni plus ni moins que d’une atteinte à la liberté de la recherche scientifique. Même si la portée de leur demande peut être minimisée, il ne faut pas baisser les bras pour autant. D’autant que leur postulat part d’une méconnaissance totale du sujet.

  5. Phlune a écrit le 11 décembre 2012

    Depuis quand faut-il connaître un sujet pour cracher sur les gens qu’on ne peut pas blairer ? Ils pleurnichent sur la “théorie du gender” (Mouarf ! késako ? c’est pour faire américain-pouah-caca, si j’ai bien compris) sans même savoir que la première source de la réflexion d’une Judith Butler, c’est Simone de Beauvoir, dont le “2ème sexe” est comme le coup d’envoi des études de genre en Europe.
    Y’a bientôt 60 ans, quand -même, hein ….
    Mais quand on est con, veule, aveugle et ignare, on ne sait faire que des conserves, bien moisies, en attendant de faire des camps ou des bûchers.
    Il s’agit de garder la main sur les corps, (comme avec les offensives récentes contre l’IVG)
    et c’est très mauvais, si on change d’état civil comme de chemise, ma brav’dame c’est la fin de la civilisation, en gros
    Je savais qu’après le mariage homo, faudrait trouver un os à ronger pour les fachisants en mal de popularité.
    Et il faudra compter avec leur saloperies, on va en entendre d’autres, c’est certain,
    lorsque (ou si ?) le parlement s’occupera de nos fesses dans quelque mois …
    Aujourd’hui, une véritable armada de crétins est prête à s’enrôler dans le pur sexisme de bas étage exactement comme en 1930 on suivait la littérature raciste et scientiste d’Alexis Carel (eugénisme, classement des races, et tutti quanti)
    Beurk, en somme …
    Ce sera intéressant de voir si nos psy préférés, Chiland, Mercader, Cordier, Castel, etc sortent du bois
    et pour défendre qui, ou quoi , hé-hé …

  6. Alex a écrit le 12 décembre 2012

    Absolument dingue de lire des choses comme ça!!!
    en quoi c’est mal qu’une fille préfère manier le marteau au balais?
    et ça n’en fait pas des FT% pour autant
    Oui, homme et femme sont interchangeable à l’exception d’une chose comme l’a si bien rappelé Alexandre, le fait de porter un enfant.
    Pour le reste, non!

    Le pire, c’est que c’est braves gens pensent détenir la “Vérité Absolue”

    • AlexMec a écrit le 12 décembre 2012

      “en quoi c’est mal qu’une fille préfère manier le marteau au balais?”

      Heh, ça me rappelle quand j’étais en classe de 4ème ou 3ème, je ne sais plus. On avait des cours de sport séparés entre garçons et filles, et quand vint la fin de l’année, notre prof ne savait plus trop quoi faire pour nous occuper en attendant l’été. Alors il nous a demandé ce qu’on voulait faire…

      Notre réponse l’a clairement laissé baba pendant une bonne minute.

      Parce que les petites minettes avaient demandé à faire du rugby.

      Bon d’accord, ça n’a pas duré, parce que pour la moitié d’entre nous qui nous éclations comme des petites folles, l’autre moitié s’arrachaient (quasi littéralement) les cheveux les unes des autres. Mais il n’en reste pas moins que quand laissées à elles-mêmes, sans garçons pour les juger, tout un groupe d’adolescentes a spontanément choisi le sport hautement féminin s’il en est qu’est le rugby (et non, au cas où vous vous demanderiez, ce n’est pas moi, la taupe FtM qui s’ignorait, qui ai forcé la main de qui que ce soit 😛 )

      Et je peux garantir que si on nous avait proposé, en cours de techno, d’apprendre à manier un marteau ou à démonter une voiture, une bonne partie d’entre nous auraient joyeusement sauté sur l’occasion – à une condition toutefois: qu’il n’y ait pas de garçons avec nous pour se moquer de nous…

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -