Photo du profil de Cand

by

Candice De Lau

7 janvier 2013 | Tags: , ,

Candice a la lourde tâche d’ouvrir le bal de notre nouvelle rubrique hebdomadaire avec son interview ! celle d’une personne merveilleuse et gentille qui fait tant pour notre communauté Transgenre !


1. Quel est ton prénom ? D’où vient-il ?


(NDLR: choisir son prénom a donné lieu à un billet assez complet qui parle notamment des points mentionnés par Candice)


2. Qui a été le plus fervent supporter de ta transition ?

La plus fervente supporter de ma transition est une trans … c’est Jeanne ! … ce qui d’ailleurs ne m’a pas facilité les choses parce qu’il faut toujours se méfier du prosélytisme des trans. En même temps, il est important d’avoir quelqu’un qui vous encourage et vous aide à vous remettre en question : encouragement en me disant que mon identité ne faisait aucun doute, remise en question en s’exerçant ensemble, parce qu’adopter les codes féminins n’est pas si évident.

Avant, je m’habillais en fille en cachette … un jour, j’ai décidé d’oser et je me suis rendu à la garden-party d’une association trans de Bordeaux … j’étais terrorisée mais j’avais tellement envie. C’est là que j’ai rencontré Jeanne et après, nous nous sommes appelées. Elle m’a donné rendez-vous un soir, dans un bar. J’osais pas dire que je n’étais jamais sortie en public, je veux dire en dehors des lieux spécialisés ou des rues sombres et désertes !

J’y suis allée et cette garce m’attendait en terrasse ! Panique totale ! Elle m’a dit que je devais prendre ma consommation au bar … me lever, marcher, parler … je ne pouvais pas ! Alors, j’ai rien bu ! Enfin, jusqu’à ce qu’un garçon s’assoit à notre table et nous offre un verre et papote et papote …

Après, en y réfléchissant, j’ai le sentiment que chaque personne rencontrée m’a aidé à m’affirmer dans mon expression … c’est comme si, à chaque nouvelle rencontre, je me sentais plus forte, plus affirmée, plus sûre moi.


3. Quel est ton plus grand plaisir dans ta vie depuis le début de ta transition ?

Candice De LauDepuis le début de ma transition, mon plus grand plaisir … je ne sais pas si ce mot est adapté. Il n’est pas assez fort. Je me sens plutôt dans le registre de la révélation. Quelque chose d’inouï, que je croyais impossible, un secret que j’aurais du emporter dans ma tombe.

A chaque étape, je m’affirme et m’épanouis. C’est tellement fort que cela m’inquiète parfois ; je veux dire que l’excès de bonheur risque de me retomber dessus un jour, le conte de fée va s’arrêter, c’est un piège …

Jamais auparavant, je n’avais pris conscience de la valeur de ma vie. Avant, j’étais figée dans une tristesse latente ; aujourd’hui, j’existe. Ce qui est d’ailleurs paradoxal, c’est que la lutte ne me fait plus peur et la mort beaucoup moins … chaque jour est tellement délicieux, tellement inestimable, qu’en payer le prix ne m’effraie plus … pis, je me laisserais pas faire, non mais !

Vivre à fond ! Il m’a fallu attendre mon acceptation de genre pour comprendre le sens de cette expression. J’ai trouvé mon équilibre, cet équilibre canalise mon énergie. En plus, en acceptant de m’aimer, j’ai aussi appris à aimer les autres !

Alors, mon plus grand plaisir depuis le début de ma transition, c’est de vivre.


4. Qui est ton modèle dans la communauté T ?

Mon modèle dans la communauté trans, c’est Miss H ! Ôlala, je ne vais plus oser lui parler après ce coming-out idôlatre ! Noooon ! En fait, Héline n’est pas mon idole … mais elle représente exactement ce que j’attend d’une transition : l’aisance, la simplicité, la discrètion et le bon goût.

Je ne sais pas si elle a conscience de son positionnement tellement particulier. Il y a plein de débats à la con dans notre communauté et elle a naturellement fait une synthèse de tout ça : passing ravageur sans jouer à la jolie poupée, corps féminin ordinaire sans faire sa bimbo, intégration sociale hyper efficace et sans heurts, vie amoureuse stable et classique … une synthèse de la transsexuelle et de la transgenre … l’expression vivante du mot Trans ! Une égérie quoi !

Sans rire, j’ai toujours aspiré à une vie discrète et ordinaire (si j’avais été un garçon, j’aurais voulu être ingénieur, 4 enfants, jolie femme, pavillon confortable et maison à la mer :-) ). J’aime les gens simples et humains. J’aime la gentillesse tranquille. Je ne calcule pas. J’aime l’humour, la dérision et l’imagination.

Comme Héline a réussi sa transition avec toutes ces qualités, je ne peux que l’admirer et la prendre comme modèle.


5. Quel(s) changement(s) aimerais-tu voir dans le monde ?

J’aimerais que le monde connaisse deux grands changements.

Comme R.L Stevenson (vous savez … l’île au Trésor), je crois que la première qualité sur Terre est la gentillesse. D’ailleurs, c’est tellement une qualité importante que les méchants se sont empressés d’assimiler gentillesse et bêtise ! Non ! La gentillesse est la mère des qualités. Elle n’empêche pas de réfléchir, de se positionner, d’agir, d’affirmer son caractère … mais elle empêche toutes les graves erreurs comme la violence et la guerre … et puis, elle aide à pardonner.

Le plus beau changement dans le monde serait que chacun, êtres et Nations et entreprises, apprennent la gentillesse. Tout irait tellement mieux ensuite.

Le second grand changement, ce n’est pas un scoop, serait une acceptation pleine et entière de la condition trans : liberté, reconnaissance, droits et devoirs équivalents aux autres humains.


6. Que fais-tu pour que ces changements se réalisent ?

Pour l’acceptation de la condition trans, je milite !

Comme j’ai un caractère particulier – enthousiaste et entier – je le fais à ma manière, un peu brouillonne, dans tous les sens … mais je le fais ! Je crois qu’il est finit le temps des terroristes ; les moyens du militantisme doivent évoluer en s’appropriant les outils de communication qui sont la meilleure approche pour convaincre et faire évoluer les mentalités.

Je crois qu’il faut arrêter de chouiner sur notre sort en accusant la terre entière de transphobie. Je crois qu’il faut se prendre en main et tricoter tranquillement le statut trans de demain : si nous ne le faisons pas, personne ne le fera.

Alors je m’amuse, j’exprime ma joie, j’essaye d’être simple et franche, j’essaye de faire des petites choses concrètes à ma mesure.

En ce moment, j’ai quelques chantiers/actions en cours :
– un roman – Thriller Transgenre – pour amuser et faire connaître ;
– un forum de discussion – Le Salon de Pauline – pour se soutenir dans un lieu intime et discret ;
– le projet de mieux informer les homosexuels des spécificités de l’orientation de genre, avec SoS Homophobie ;
– participer à Txy et aider Julie si je peux ;
– faire mes actions secrètes avec le M.I.T (ah ah ah ah ah – rire sardonique et guttural).

Pour l’avènement sur Terre de la gentillesse, c’est juste super facile : j’essaye d’être gentille ! Gentille avec tout le monde … même avec les gens qui ne sont pas gentils avec moi, avec ceux qui me prêtent des intentions malignes (ah ah ah ah ah – même rire sardonique et guttural avec une pointe de moquerie) … surtout avec celles et ceux qui ont besoin d’aide, qui sont perdu-e-s ou tristes …


7. Dis-nous quelque chose spécial ou unique te concernant !

Le truc spécial me concernant, c’est la seconde vidéo qui le dit : j’adore chanter !

Le problème, c’est que j’adore chanter des trucs que personne n’écoute : je suis totalement déphasée dans mes goûts musicaux … mais je m’en fous car je m’amuse !

NDLR: en fait tout le monde adore écouter Candice chanter ! et nous avons la preuve >>> ici <<<.


8. Dis-nous un truc super gentil et agréable concernant la communauté Txy:) !

Si Txy est la première communauté dédiée à l’identité de genre dans les médias français … alors, nous sommes pionniers ! C’est une aventure géniale et je suis fière d’y participer avec vous.

Les trans ont de belles âmes, je suis convaincue que nous avons une place particulière et précieuse dans l’ordre du monde … alors, soyons fières ! En tout cas, moi, je suis hyper-fière de vous connaître.

Candice

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Portrait officiel de Bruce :) !
Aujourd'hui notre Huitième Merveille du monde donne la caméra à bruce, activiste et réalisateur Trans, qui a notamment réalisé le film Beware pour What The Film. 1. Quel est ton prénom? D'où vient-il ? 2. Qui a été le plus fervent supporter de ta transition ou de l'expression de ton identité de genre ? 3. Quel est ton plus grand plaisir dans ta vie depuis le début de ta transition ? 4. Qui est ton modèle dans la communauté Trans ? Qui t'inspire le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Barbara Littlebird
Aujourd'hui notre Huitième Merveille du monde donne la parole à Barbara Littlebird, Présidente de l'Association PhoenYX (Association TLGB dédiée à l’assistance aux personnes transsexuelles afin de diffuser des informations pertinentes nous permettant de mieux vivre et effectuer nos parcours) et ancienne secrétaire de l'association Derrière La Porte. Retrouvez aussi son témoignage dans >>> Les Chroniques de Barbara <<<. 1. Quel est ton prénom? D’où vient-il ? Mon prénom est Barbara, il est venu de lui même au cours de la première vrai soirée ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les Huitièmes Merveilles du monde – Pour être interviewé !
Si vous aussi vous souhaitez partager vos actions positives pour la communauté Trans et faire partie des huitièmes merveilles de ce monde, il vous suffit de vous inscrire (si ce n'est pas encore le cas) puis de nous envoyer un petit email à contact@txy.fr avec : - une réponse écrite détaillée à chacun des questions suivantes, - une photo de vous et - une vidéo accompagnant au moins une des questions. NB: Pour nous transmettre les photos et les vidéos, vous pouvez utiliser un ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Caroline Bailet
Aujourd'hui notre Huitième Merveille du monde donne la parole à Caroline Bailet, une niçoise active, Vice Présidente du Centre LGBT et Secrétaire de l'Association des Transgenres de la Côte d'Azur ! 1. Quel est ton prénom ? D'où vient-il ? Quand j'étais gosse, de temps en temps je jouais avec une petite fille au parc, brune, cheveux longs, elle s'appelait Caroline. J'ai toujours pensé que j'aurais dû être comme elle. Donc j'ai toujours considéré ce prénom comme le mien. 2. Qui a été ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Hélène Hazera
Huitième Merveille du monde, Hélène Hazera est une journaliste, actrice, réalisatrice et productrice d'émissions française. Hélène participe chaque année à l'organisation de la marche de l'Existrans et s'occupe de la commission Trans d'Act'Up. En 2012, Hélène a participé à la campagne des vidéos Voila les T ! de prévention et de santé pour les transidentaires, notamment comment vivre avec le VIH. 1. Quel est ton prénom? D'où vient-il ? Hélène c'est le prénom le plus proche (à mon sens) du nom que mes parents ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le comptoir de l’info: la transidentité
Anne Gaelle et Florence Bertochio discutent sur la transidentité. - mal être dans l'enfance, l'adolescence : j'ai l'impression que je ne suis pas dans le bon corps - la transidentité n'a rien à voir avec la sexualité mais avec le genre - histoire vielle comme le monde : des enfants se construisent dans un genre qui n'est pas le sexe biologique - il faut les accompagner - problématique des papiers d'identité, incompréhension des pouvoirs publics pour simplifier la vie des trans - procédure pour le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Vie Sociale
Événements et Sorties Votre communauté Trans vous propose tous les événements et les sorties organisés par et pour les travestiEs, les transgenres, les intersexes, … (projection de films, débats, permanence des associations, sorties entre copines, ateliers de maquillage ou de coaching, manifestations pour nos droits, séances de dédicaces de livres T, …) Annuaire des Bonnes Adresses || Critiques Quand on est unE travestiE ou une personne transgenre, il n’est pas toujours facile de trouver les services ou les lieux de sorties qui soient ...
LIRE L'ARTICLE >>
Charly Fuijeda Chedeville
Une Huitième Merveille du monde exceptionnelle avec Charly (alias Fuijeda), un éoniste décomplexé, passionné et passionnant qui maitrise l'art du travestissement et bientôt celui de la vidéo. Retrouvez aussi Fuijeda la semaine prochaine à Bordeaux pour une sortie Txy pleine de surprise qu'il organise ! 1. Quel est ton prénom? D’où vient-il ? 2. Qui a été le plus fervent supporter de l’expression de ton identité de genre ? 3. Quel est ton plus grand plaisir quand tu t’habilles en fille ? et ta ...
LIRE L'ARTICLE >>
bruce
Barbara Littlebird
Les Huitièmes Merveilles du monde – Pour être interviewé !
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Caroline Bailet
TransKind n° 5
Hélène Hazera
Le comptoir de l’info: la transidentité
Vie Sociale
Charly Fuijeda Chedeville

33 responses to Candice De Lau

  1. Alixia a écrit le 7 janvier 2013

    génial ce premier interwievew, vivement les autres.

  2. Mlle Sawasdee a écrit le 7 janvier 2013

    Je ne sais plus ou me mettre !!! … Ma chère jonquille j’ai pas fini de frimer ;););) elle comprendra :)
    Candice je ne sais quoi dire, je suis flattée, mais honnêtement je suis une bonne copine pour rigoler, décompresser, profiter de la vie mais de la a faire de moi une “égérie” Ouahhhh
    Merci Candice, moi aussi je vous aime toutes car sans vous les copines je ne serai pas moi :)

  3. Alexandra a écrit le 7 janvier 2013

    Un seul mot : Géniale !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je trouve qu’on s’amuse de plus en plus depuis quelques mois et que ce n’est pas près de retomber. Et puis oui, t’as raison, le temps des terroristes prend fin et on va continuer à œuvrer en gentillesse pour que ce temps soit révolu.
    Vraiment géniale ton interview ! Yes yes yes yes yes yes yes !

  4. Jeanne Swidzinski a écrit le 7 janvier 2013

    Supporter ? Effectivement, j’accepte cette qualification. Quand je t’ai rencontré, je trouvais dommage qu’une si jolie “fleur” (encore en bouton) ne puisse pas s’épanouir dans ce genre qui t’allait si bien! :)
    Et tu en a accepté les contraintes en construisant toi-même tes “épreuves” faites de rencontres multiples. Tu n’es pas restée que chez toi devant la glace, tu as progressivement accepté les regards, tu t’es confronté à des discussions, subi une réflexion transphobe, bref, tu t’es construite “socialement” en plus de ta recherche personnelle intériorisée.
    Mais, je ne me suis pas dit “tiens, je vais coacher Candice”, c’est à travers notre amitié et le partage de moments conviviaux que nous avons échangé et fait nos commentaires sur les situations que nous vivions. :)
    Tu as eu la chance également d’avoir une bonne “base”, càd pas trop marquée par la testo, donc, cela facilite le passing , physique, vocal, comportement… Cela rend plus facile la démarche de transition et renforce la confiance.

  5. Alicia McRell a écrit le 7 janvier 2013

    J’ai beaucoup aimée cette interview qui reflete bien la personalité douce de Candice.
    Une révolution est en marche, ça c’est sur, á nous de faire evoluer les mentalités, avec tact et délicatesse.

  6. jonquille a écrit le 7 janvier 2013

    Héline ça va tu n’as pas trop les chevilles qui enflent ? lol, ( là je suis morte de rire tu me connais hein 😉

    Candice j’ai trouvé cette interview génial et la seconde vidéo ou tu chantes très “rigolote” c’est malin j’ai la chanson dans la tête maintenant lol

    Bravo !

  7. Marie Hervy a écrit le 7 janvier 2013

    Très bon interview,j’aime la sincérité,moi qui veux démarrer ma transition ça me donne encore plus de confiance et je sais que je vais pouvoir compter sur beaucoup d’entre vous pour me soutenir,amitié.

  8. Frederique a écrit le 7 janvier 2013

    Bon candice arrete!comment veux tu qu’apres ça on ose faire l’interview? Tu me file des complexes! Lol tu ecris trop bien ,tes videos son top et en plus tu chantes bien! Mefie toi je sais pas si tu t’en rends compte mais toi aussi tu es une egerie… Non serieusement continue! Tu donne l’envie de se battre, que c’est possible d’etre soi meme et heureuse… Bravo
    Bises
    Celina

    • Cand a écrit le 7 janvier 2013

      Pfffff ! toi, des complexes ? Pffff ! J’espère bien que tu vas la faire cette interview …

      Au rythme d’une interview par semaine au minimum (Julie est pleine de santé, elle devrait absorber deux interviews) et bientôt … on aura toute notre interview sur Txy !!!!!!!!!!!! Whouououou !

  9. Mlle Sawasdee a écrit le 7 janvier 2013

    Candice tu es trop forte à la guitare! iI me semble qu’il y a d’autre musiciennes ici non ?
    A quand un ptit groupe pour rigoler qui va s’appeler les EGERIES ? …. why not !

    Malou, je porte des bottes aujourd’hui, donc mes chevilles tiennent le coup mais c’est limite… c’est la faute de Candice…;)
    Bizzzz

  10. jonquille a écrit le 7 janvier 2013

    j’aimerai bien voir l’interview de la “petite frimeuse” j’espère qu’elle chante aussi bien que Candice 😀

  11. Vanille a écrit le 8 janvier 2013

    c’est curieux, j’avais laissé un message hier soir sur fb mais il ne semble pas qu’il soit resté. j’étais en tt cas tt à fait d’accord avec le discours de Candice concernant la gentillesse. Je pense que cette attitude envers sois et les autres devra un jour dominer sans quoi l’humanité restera au stade où elle est. à savoir dominée par la dualité et le centrage sur soi. bisous les filles vous assurez trop! merci pour toute l’inspiration et l’allégresse que vous m’apportez. bisous.

  12. laura ledoux a écrit le 8 janvier 2013

    La classe! et la petite chanson super bien interpretée, c’est sur que tu places la barre trés haut jolie candice!

  13. Lolita a écrit le 8 janvier 2013

    Félicitations pour cette 1ère interview et surtout pour tes talents de musicienne.
    Tout cela ne peut que donner une image valorisante des transgenres.
    Bises,
    Lolita

  14. Marion HARUKAZE a écrit le 8 janvier 2013

    Très sympa cette interview. J’aime bien ton interprétation de tico tico.

  15. Celia a écrit le 8 janvier 2013

    Le principe de l’interview positivante est top. Candice est top. Bravo Candice, la chanson est superbe, tu as une voix magnifique aussi.

    J’ai deux réflexions.
    Tout d’abord, c’est vrai que c’est difficile de prendre la suite, non seulement parce que la qualité de la première prestation “met le niveau” mais aussi surtout quand, comme moi, on souhaite rester anonyme ! Je rame pour éliminer les traces sur Internet de mes quelques brèves apparitions publiques et c’est très galère. Google est ton ami ? Heu il peut aussi être ton ennemi. Avant le changement d’état civil je m’en fichais d’être visible, et maintenant j’ai envie de vivre sans que quiconque me googlelisant ne tombe direct sur X pages “trans… trans… Trans…”. Je veux être moi avant d’être trans, et pouvoir dire à qui je veux quand je veux cet état de fait. je ne me cache pas, mais j’aimerais que ce ne soit pas la première chose que l’on sache de moi, et intéresser les gens autrement que par ça, surtout les nouvelles personnes que je rencontre. Sans parler de mes clients (je travaille en indépendante)
    Donc à bien réfléchir avant de rendre public un nom que l’on souhaite conserver à l’état civll.

    L’autre chose sur la gentillesse. je trouve que c’est très bien d’avoir une attitude ouverte et de toujours essayer de comprendre son interlocuteur. Ne serait-ce que parce que c’est une bonne façon de répondre que d’écouter d’abord. Et que l’écoute peut même suffire à une relation. Mais la gentillesse ne peut pas s’appliquer urbi et orbi, c’est un peu comme l’humour, on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui, on peut être gentilLE mais pas avec n’importe qui.

    En tous cas ne voyez que des réflexions constructives dans ce que je dis (à défaut d’être “gentilles”!). Je trouve que TXY innove beaucoup, que c’est un outil qui manquait. Je veux remercier les personnes qui investissent du temps et de l’énergie pour développer ce site et toutes les initiatives autour de ça. Vous me scotchez. Chapeau bas.

    Bisous
    Celia

    • Alixia a écrit le 8 janvier 2013

      absolument d’accord avec toi pour ce qui est des “traces laissez par google” en est été consciente , mais trop tard, depuis, ben je fais avec, même si parfois, ça ne me plait pas du tout. mais bon.

    • Julie Mazens a écrit le 8 janvier 2013

      Tu as raison sur les traces que nous laissons sur Internet. Il faut en être consciente.

      Ceci étant rappelé, il faut savoir quand même que celles ou ceux qui ont décidé – volontairement et en toute connaissance de cause – de participer à une visibilité accrue et positive de la transidentité, qui s’impliquent au quotidien auprès des associations, des institutions, des médias, dans leurs entreprises, … cela fait un moment qu’elles et ils s’exposent publiquement … donc ces interviews, qui ciblent d’abord ces personnes là, ne font aucune différence sur cet aspect des traces sur Internet … où sur le fait qu’elles ou ils soient d’abord associées à la transidentité puisque justement c’est leur combat au quotidien.

      Être une des huitièmes merveilles du monde, ça se mérite :) et il y a les devoirs que cela implique : engagements, expositions médiatiques, …

      Bisous.

    • Alexandra a écrit le 8 janvier 2013

      Pour ma part, tout comme toi je suis indépendante et j’ai eu une réaction similaire, surtout dans la phase du changement d’état-civil, toujours la fameuse Mle X. J’ai cru que cette réaction serait ad vitam, mais il s’est avéré qu’après une période de “repos” salvatrice, j’ai décidé de continuer le combat et même de le porter plus loin que ce que je n’avais jamais fait auparavant durant la transition, me ménageant dans cette période transitoire des zones d’ombre suffisantes pour ne pas être ennuyée pour le CEC.
      Parallèlement à cela, j’ai fait tout ce que je pouvais pour faire disparaître les traces du passé, sachant très bien que n’importe qui ayant un peu de sagacité peut aisément trouver qui “j’ai été”.
      Concernant une vie anonyme, j’ai été séduite de prime-abord car il m’était très confortable de voguer en eaux calmes.
      Mais… Finalement… Je ne suis pas dupe. Je sais que ce que j’ai cité plus haut peut aisément arriver. Par ailleurs, j’ai toujours à cœur de faire progresser les choses. Et là, le sujet se prête particulièrement à l’exercice. Il se trouve qu’actuellement je travaille dans un environnement incongru pour des personnes telles que nous, et que je suis connue, appréciée, et même que j’intéresse non dans le sens curiosité mais parce que j’apporte une lumière nouvelle sur une “catégorie” de personnes sur laquelle on a jeté l’opprobre depuis tant d’années. Je me suis rapidement aperçue que j’avais mon rôle à jouer malgré une position en apparence “faible” en tant qu’indépendante. Ma position est devenue forte. J’ai eu l’occasion de le constater pas plus tard que cet après-midi lors d’une séance plénière de rentrée là où je travaille. Ca fait drôle d’être citée alors qu’en apparence on pense travailler dans l’ombre. On s’aperçoit d’un coup qu’on apporte bien des choses et que notre transitude connue n’est pas un critère d’évaluation. A tel point que personne ne m’a jamais fait sentir cela depuis les 6 mois que je fréquente cet établissement, dont 4 mois au quotidien. Et le public en question n’est pas de première jeunesse, loin s’en faut ! Un public qui à priori n’a pas forcément les clés pour nous comprendre, appréhender.
      Alors oui, cela m’amène à m’exposer, à être vue, mais j’en fais un atout dans le sens où les personnes que je côtoie voient en priorité Alexandra, ne voient pour ainsi dire qu’Alexandra.
      J’aurais pu décider de rester anonyme. J’ai finalement choisi la voie du non-anonymat tout en étant Alexandra et personne d’autre.
      Tant qu’à ce que notre passé particulier finisse par ressurgir, autant contrôler sa “sortie”. Et qui mieux que nous même le peut ?
      Ceci dit, je comprends entièrement ton point de vue, le respecte. J’ai donné mon point de vue pour que les filles (et le garçon) aient deux positions adoptées différentes par deux filles étant rendues à des points similaires dans leur vie.
      Et… Sait-on jamais… Si tu changeais d’avis, la huitième merveille est à portée de doigts !

      Bisous.

    • Cand a écrit le 9 janvier 2013

      Oui, tu as raison. Perso, j’ai juste décidé de ne pas avoir peur et d’assumer mon état. Je crois qu’il faut distinguer “vivre caché” et “contrôle de son image”. Ne pas se commettre quoi … J’ai pourtant une tendance naturelle à la discrétion, à vivre cachée justement … mais je me dis que des fois, il faut oser sortir du bois pour participer à l’amélioration de notre image. Montrer que nous sommes des filles ordinaires, la seule petite différence étant que nous avons vécu un conflit un peu lourd entre notre ressenti et notre sexe biologique. Rien de bien méchant, au demeurant !

  16. Caroline de Nice a écrit le 14 janvier 2013

    Bravo Candice, tu as une grâce naturelle ça fait plaisir à voir.
    Et comme vous le notez, c’est un fait, l’exposition médiatique est un pas obligé si nous voulons améliorer l’image des Trans dans l’esprit de la population.
    Plus nous témoignons, dans nos habits de tous les jours, dans nos petits chez nous ordinaires ou très mimis (gros clin d’oeil), plus les images d’objets sexuels disparaissent.

    Nous vivons dans une époque totalement dominée par l’image.

    Comme l’explique merveilleusement bien Docteur Karine Espineira (Yes !) dans son ouvrage sur la Transidentité dans l’espace médiatique, c’est à nous de prendre le contrôle de notre image, de le travailler avec finesse et sincérité puis de diffuser le plus largement possible l’information qui poussera la population à reconsidérer qui nous sommes : Des membres de la race humaine !

    Continuons à construire nos vies, après tout, nous sommes des passeuses de monde !

  17. Loan a écrit le 22 janvier 2013

    Bonsoir Candice ,
    J’ai été ravi de faire ta connaissance l’autre jour à la mutinerie , pour la galette des reines ;
    Bravo à l’artiste et la femme trans-genre que tu es ; j ‘aime cette personnalité que tu dégages ;
    MERCI aussi pour ton interview , il te correspond bien : vrai et authentique ;
    Même si nous n’avons pas pu se parler ce jour là , je sens intuitivement que nous avons des points communs ;
    Amicalement et fraternellement ,
    Loan .

  18. Claire Monjoie a écrit le 29 janvier 2013

    Ah Candice, quel bonheur de d’entendre, chanter et jouer, quel talent!

    Ce que j’aime par dessus tout, c’est la simplicité et le bonheur que tu exprimes dans ces moments là.
    Vivre sa trans-identité, c’est aussi cela, un bonheur simple à partager avec les autres qui va bien au delà de notre petite nos discussions sur nos parcours respectifs.

    Vivons ce que nous sommes et faisons le avec joie (1) ! Bises

    (1) Loan, je ne sais pas si cette citation est de toi mais tu l’as fortement inspirée.

  19. Claire Monjoie a écrit le 29 janvier 2013

    Ah Candice, quel bonheur de d’entendre, chanter et jouer, quel talent!

    Ce que j’aime par dessus tout, c’est la simplicité et le bonheur que tu exprimes dans ces moments là.
    Vivre sa trans-identité, c’est aussi cela, un bonheur simple à partager avec les autres qui va bien au delà de nos discussions sur nos parcours respectifs.

    Vivons ce que nous sommes et faisons le avec joie (1) ! Bises

    (1) Loan, je ne sais pas si cette citation est de toi mais tu l’as fortement inspirée.

  20. Clarisse a écrit le 21 août 2013

    Ton enthousiasme charismatique te va si bien! Oui,quelle histoire et quelle aventure que la nôtre!!! L’ aboutissement n’ est-il pas à hauteur de ce défi? Car il est tellement bon d’ oser se donner sa vie!!! Incroyablement vrai! Mais encore bravo à toi.

  21. chlotilde devigny a écrit le 16 mai 2016

    SUPER INTERVIEW.MERCI CANDICE.SEULE UNE ANGE VENUE DES CIEUX POUVAIT APPORTER TANT DE BONHEUR .
    X

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -