Karine Espineira est la première Trans à obtenir le grade de Docteure de l’université française

9 janvier 2013 | Tags: , , , ,

Karine Espineira(Communiqué de Presse)

Les faits !

Karine Espineira a obtenu le grade de docteure en sciences de l’information et de la communication, le lundi 26 novembre dernier avec la mention la plus élevée que l’université pouvait lui accorder. Le travail innovant qu’elle a soutenu porte sur la construction médiatique des transidentités, et leur modélisation.

Elle devient ainsi la première trans identifiée à atteindre le grade de docteure dans l’Université française.

Elle considère cette reconnaissance académique comme un signal fort. “Peu importe la personne ainsi primée” explique-t-elle, “l’important est dans la valeur de l’exemple. Les différentes générations de trans savent que ce n’est pas facile mais que c’est désormais possible. On peut être  trans et poursuivre des études  bien au-delà du deuxième cycle et travailler sur des questions enfin reconnues comme théorisables et inscriptibles dans la culture“.

Karine Espineira prouve que l’on peut être militantE, concernéE par un sujet et produire une connaissance scientifique reconnue.

Qui est Karine Espineira ?

Née à Santiago du Chili, le 22 octobre  1967, Karine Espineira est connue pour son engagement militant au sein du mouvement transidentitaire français depuis le milieu des années 1990.

De l’ASB (« Association du Syndrome de Benjamin ») d’abord, puis à la coordination internationale « Stop Trans Patholigizacion » en passant par les associations le ZOO, le CEL ou encore les UEEH, Karine Espineira est aussi co-fondatrice de « Sans Contrefaçon » en 2005 avec Maud-Yeuse Thomas. Toutes deux fondent avec le sociologue Arnaud Alessandrin « L’Observatoire Des Transidentités » en 2010.

Elle a exercé les fonctions de chargée de communication et de formatrice multimédia dans les champs de l’insertion sociale et professionnelle, dont une action dans un projet européen Equal (2002-2005). Elle avait déjà effectué un parcours universitaire dans les années  80 et  90 en Lettres modernes et en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université de Grenoble ; études qui la mèneront interrompues jusqu’en DEA.

En 2006, elle reprend ses études avec un « Master 2 Recherche », cette fois-ci jusqu’au doctorat, conclu avec une thèse intitulée « La construction médiatique des transidentités : Une modélisation sociale et médiaculturelle », sous la direction de Marie-Joseph Bertini.

Cette recherche a été développée grâce « aux apports innovants des études sur le Genre et des Cultural Studies », estime-t-elle.

La soutenance s’est déroulée à l’Université de Nice – Sophia Antipolis en la présence d’un Jury composé des professeures Françoise Bernard, Marlène Coulomb-Gully, Laurence Herault et Marie-Joseph Bertini, des professeurs Yves Chevalier et Éric Maigret.

Ses publications

Elle a publié « La transidentité, de l’espace médiatique à l’espace public » aux éditions de L’Harmattan (2008) ; « Le bouclier thérapeutique, discours et limites d’un appareil de légitimation » (2011), dans la revue internationale de recherche biographique « Le Sujet dans la cité » (2011) ;  « Transidentité : de la politique, Une métamorphose culturelle entre pragmatisme et transcendance » dans la revue « L’Information psychiatrique » (2011).

D’autres articles et ouvrages seront publiés très prochainement suite à son thèse comme la mythification médiatique du Bois de Boulogne.

Elle vient de publier, avec ses amis de l’ODT, la première « Transyclopédie », une somme de tous les savoirs, histoires et représentations culturelles des transidentités, publiée aux éditions “Des Ailes sur un tracteur” de Jérémy Patinier.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Karine Espineira, entretien sur la construction médiatique des trans
Pour assister à la soutenance du travail de Karine ! Elle se déroulera le 26 novembre prochain à l’Université de Nice - Sophia Antipolis à 13 heures : Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales (98, Boulevard Herriot). N'hésitez pas à y assister si vous êtes sur la région ! Tous mes encouragements et mes vœux de pleine réussite dans cette présentation Karine, kiss. Bonjour Karine. Tu t'apprêtes à soutenir ta thèse sur la construction médiatique des transidentités. Peux-tu nous résumer ton propos ? Mon ...
LIRE L'ARTICLE >>
Gare aux Trans
Une certaine façon de regarder la transphobie et d'y répondre avec fierté. Discriminations, Oppressions, Résistance ! Vidéo de Karine Espineira Trans et féministe affirmée, impliquée dans la vie associative LGBT depuis 1996 (ASB, Zoo, CEL, UEEH), Karine Espineira est co-fondatrice de l’association Sans Contrefaçon (2005) et de la revue en ligne L’Observatoire Des Transidentités (2010) avec un triple objectif : travailler à une mémoire et une culture de groupe, produire « une histoire trans qui soit aussi trans » à travers la diffusion d’écrits et de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Karine Espineira, entretien sur la construction médiatique des trans
  -   Karine Espineira, entretien sur la construction médiatique des trans   -  Co-fondatrice de l'Observatoire des Transidentité et Sans Contrefaçon Université de Nice - ...
LIRE L'ARTICLE >>
16 juillet 2013 – Transféminismes vs trans-nationalismes
La rencontre entre les théories post-féministes et transféministes forment un contre-pouvoir à la nationalisation des corps et pointent les résistances de la France à l’égalité des droits élaborée par des principes internationaux. Qu’exprime cette nationalisation des corps des femmes et des trans ? Invité-es : Karine Espineira, co-fondatrice de l’Observatoire Des Transidentités (ODT), Docteure en Sciences de l’information et de la communication/Université Nice-Sophia Antipolis, Maud-Yeuse Thomas, co-fondatrice de l’ODT et Arnaud Alessandrin (sociologue, université de Bordeaux) Rencontre avec les auteurs de La ...
LIRE L'ARTICLE >>
ODT – Les “Cahiers de la Transidentité”
Pour sa troisième année d’existence, l’Observatoire Des Transidentités sort du format numérique et lance les « cahiers de la transidentité » (Harmattan). Ces deux premiers volumes mettent l’accent sur les débats et enjeux de la dépathologisation des transidentités (vol.1) et sur la question intersexe (vol.2). VOL.1 : Histoire d’une dépathologisation. INTRODUCTION « Du sexe au genre » (Maud Yeuse Thomas) « A qui donc appartient la ‘question trans’ ? » (Karine Espineira) « Trans by trans… and friends » (Arnaud Alessandrin) CIM ET DSM : DEPSYCHIATRISEZ ! « La permission de minuit » (Karine Espineira) « Pour un cadre générique des ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’ODT publie un nouveau dossier sur la Transidentité et la scolarité
Après avoir proposé un dossier sur la scolarité trans en décembre 2012, l¹ODT pose une nouvelle fois son regard sur l¹école. 2013 aura été marquée par la participation de l¹ODT à des discussions ministérielles pour l¹élaboration de dépliants et plaquettes visant à lutter contre les discriminations et le harcèlement à l¹école. À la sortie d¹un abécédaire contre le harcèlement à l¹école, publié par le ministère de l¹éducation nationale fin 2013, il n¹était déjà (presque) plus question de genreŠ encore moins des ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transidentité : De l’espace médiatique à l’espace public
C'est à partir de l'opération de Christine Jorgensen en 1952 au Danemark, que le fait qu'un homme puisse devenir une femme, après une intervention chirurgicale, entre dans l'esprit du grand public en raison de sa très forte médiatisation. Les identités trans’ sont alors loin de s’affirmer comme telles. Il faudra attendre la fin des années 80 pour assister à l’émergence d’une visibilité prenant une forme revendicative. Entre les deux, la psychiatrisation de l’identité. %CODE1%Grâce à l’Internet, les transidentités ne sont plus isolées ...
LIRE L'ARTICLE >>
Thèse d’Arnaud Alessandrin publiée sur l’Observatoire des Identités (O.D.T.)
DE LA QUESTION ‘TRANSSEXUELLE’ A LA QUESTION TRANS / DE LA QUESTION TRANSGENRE A LA QUESTION CISGENRE Arnaud Alessandrin vient de soutenir sa thèse sur la question trans' dans laquelle il propose un glissement du "transsexualisme" aux "devenirs trans" et de la question "trans" à la question "cis". Il a récemment dirigé le livre collectif "la transidentité : des changements individuels aux débats de société" et co-anime, avec Karine Espineira et Maud Yeuse Thomas, l'O.D.T. (Observatoire Des Transidentités). Le « transsexualisme » est ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les médias
Relations entre médias et Communauté Trans Documents et Articles sur les médias et leur traitement des sujets liés au travestissement, au transgenderisme et à la transidentité. Nous contacter pour ajouter un document manquant ou un lien non fonctionnel. La représentation médiatique de la communauté Transgenre est un enjeu énorme dans notre société du spectacle, au point qu’il existe plusieurs groupes travaillant à la question tel que le trans media watch en UK ou le tout récent observatoire des transidentés en France, observatoire ...
LIRE L'ARTICLE >>
Monsieur le Président, Je suis une personne trans et je m’adresse à vous afin de vous décrire quel sort est le mien aujourd’hui en France. Mes droits humains ne sont pas respectés, comme je vais vous le montrer. Ma transidentité n’est pas une pathologie mais le hiatus que je ressens profondément entre mon identité de genre et le sexe que l’on m’a assigné à la naissance. Une juste définition de l’identité de genre est donnée en 2006 dans les Principes de Jogjakarta : ”L’identité ...
LIRE L'ARTICLE >>
Karine Espineira, entretien sur la construction médiatique des trans
Gare aux Trans
Karine Espineira, entretien sur la construction médiatique des trans
16 juillet 2013 – Transféminismes vs trans-nationalismes
ODT – Les “Cahiers de la Transidentité”
L’ODT publie un nouveau dossier sur la Transidentité et la scolarité
La transidentité : De l’espace médiatique à l’espace public
Thèse d’Arnaud Alessandrin publiée sur l’Observatoire des Identités (O.D.T.)
Les médias
Lettre ouverte d’une trans au Président de la république française

11 responses to Karine Espineira est la première Trans à obtenir le grade de Docteure de l’université française

  1. Julie Mazens a écrit le 9 janvier 2013

    Bon j’essaye d’obtenir une interview huitième merveille du monde de Karine … à suivre :) !

    • Alixia a écrit le 9 janvier 2013

      je pense qu’elle vas être ok.

    • Alexandra a écrit le 9 janvier 2013

      Ah ben oui ! Obligée là ! :-)

    • Sophya a écrit le 10 janvier 2013

      Bonjour,
      C’est sans doute une “1ère” en tant que candidate Trans au doctorat.
      Cependant je connais et ai rencontré dans ma région une ex-Trans ayant accompli totalement sa transition et devenue depuis femme à l’état civil, qui est Maître de conférences à l’Université d’une grande ville de Poitou-Charentes, et qui pour ce faire est donc titulaire d’un doctorat.
      Elle a milité activement au sein d’une association nationale Trans, mais je ne souhaite pas ici, au niveau public, donner plus de précisions.
      T-cordialement,
      Sophya.

      • Julie Mazens a écrit le 10 janvier 2013

        Il y a fort heureusement beaucoup de filles Transgenres diplômées, puisque ayant obtenu leur CEC elles peuven faire changer leurs diplômes.

        Dans le cas de Karine, on parle bien d’un diplôme d’état obtenu “malgré” son statut de Trans qui dans beaucoup de circonstances l’aurait discriminé …

    • Sophie a écrit le 24 juin 2013

      Je suis fière d’être sa sœur.

  2. Karine Espineira a écrit le 10 janvier 2013

    Coucou ! Quand j’ai découvert ce communiqué ici via FB j’ai écrit : “/rougir rougir rougir”… Merci d’accorder un peu d’importance à ce travail au-delà de ma personne car c’est l’inscription comme sujet de savoir qui compte le plus.

    Par ailleurs, j’ai eu en effet plusieurs témoignages de personnes ayant leur doctorat et/ou MDC. J’avais aussi pour ma part commencé un doctorat en 1994-1995 que je n’ai pas poursuivi. Le faire en tant que trans et sur un sujet trans n’a pas été chose facile et c’est bien différent. Pour le coup je peux comparer. Un jour je pourrais peut être revenir sur les détails de cette aventure qui n’a pas été qu’une partie de plaisir. Seul le résultat compte pour l’instant et il est encourageant pour nous touTEs.

    Merci beaucoup à l’équipe de Txy de cette place que vous me faites.

  3. Mlle Sawasdee a écrit le 10 janvier 2013

    Respect pour le travail !

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -