TransKind n° 3 et Appel à contribution

6 février 2013 | Tags: , , , ,

transkind-nc2b03-couvertureCe numéro de TransKind, la revue FtM, est consacré aux militantisme(s).

Vous y trouverez plusieurs textes écrits par des militants trans, ainsi qu’une interview de Tom Reucher et un reportage photo sur l’Existrans de 2012.

Pour le prochain TransKind nous recherchons des témoignages concernant le choix du prénom.
Vous pouvez nous soumettre un texte sur ce sujet en respectant les consignes de soumission suivantes :

• La longueur de votre texte doit être comprise entre 4000 et 8000 signes
• Tous les textes doivent être envoyés en pièce jointe (et non dans le corps du mail)
• Les textes doivent être au format .doc
• Indiquez dans le sujet du message le sujet de votre texte et dans le corps du message votre nom (ou pseudonyme) et le titre de votre texte
• Les soumissions se font jusqu’au 15 mars 2013 à l’adresse suivante : transkind@gmail.com

Si votre texte est retenu, la rédaction se réserve le droit de le modifier si nécessaire.

Vous pouvez nous transmettre vos questions, vos photos ou des articles sur d’autres sujets à la même adresse.


Téléchargement (PDF, 13.91MB)

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Appel à contributions pour le prochain Transkind spécial Été !
Le prochain numéro de Transkind sera un numéro spécial été. Comme c’est un sujet assez vaste et qui peut être abordé de plein de manières, vos contributions peuvent prendre différentes formes : des témoignages et des articles sur un sujet précis, bien entendu, mais aussi des anecdotes, des conseils pratiques, des photos, etc. Voici quelques sujets possibles en rapport avec l’été auxquels nous avons pensé (bien évidemment ceci est loin d’être exhaustif) : affronter la chaleur (avec ou sans binder), se baigner (post op, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transkind n°7 – Dossier sur la Famille
Ce numéro de Transkind est consacré à un sujet assez difficile pour beaucoup : la famille. Probablement parce que ce sujet est délicat et très chargé émotionnellement nous avons eu relativement peu de contributions. Après deux numéros plutôt sérieux, nous avons donc décidé de consacrer notre prochain numéro Transkind à l'été (pour plus de précisions allez voir notre appel à contributions en fin d'article). Par ailleurs, nous envisageons de changer un peu Transkind dans un proche avenir. Nous vous invitons donc à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contributions pour le prochain TransKind
Dans notre prochain numéro TransKind nous allons aborder le sujet des psys (psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, psychanalystes). Vous pouvez nous envoyer votre témoignage sur le sujet, qu’il s’agisse de votre relation à votre psy, de la ou les raison(s) qui vous ont conduit à en consulter un (simple obtention d'attestation ou suivi), comment vous avez trouvé et/ou choisi votre psy, si vous avez choisi d’aller dans le privé ou de suivre un parcours « protocolaire », et pourquoi ? Quelles difficultés avez vous ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contributions
Pour notre prochain numéro, nous voulons aborder le thème de la période pré-transition et de tous les problèmes et les problématiques qui lui sont propre, que ce soit, dans le désordre, le passing, le coming out, les raisons qui poussent à franchir le cap de la transition, la façon dont nous pouvons affirmer ou nous réapproprier notre masculinité autant que la manière de la faire accepter et reconnaître par les autres.Vous pouvez nous soumettre un texte sur un de ces ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appels à contributions de TransKind!
Le prochain numéro de TransKind sera consacré aux trans dans les œuvres de fiction au cinéma et à la télévision. Vous pouvez nous envoyer une critique d’un film, d’une série ou d’un personnage ou un article sur un aspect particulier de la représentation des FtM, Ft*, etc. au cinéma ou dans les séries télé. Par exemple la pertinence de la description d’un parcours de transition, le choix des acteurs… Vous pouvez nous envoyer vos contributions à transkind@gmail.com jusqu'au 15 juillet. Nous cherchons ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind – Appel à contributions
Pour notre prochain numéro TransKind nous allons consacrer notre dossier au(x) militantisme(s). Vous pouvez nous apporter votre témoignage et/ou vos réflexions sur ce que le militantisme représente pour vous, ce que vous en attendez (ou pas), quelle forme il prend pour vous, votre avis sur les événements militants trans en France (notamment l’Existrans), etc. Vous avez jusqu’au 15 octobre pour nous soumettre vos textes. Les modalités de soumission se trouvent dans l’onglet “Contributions“. %CODE1%
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 4
Après un numéro 3 plutôt militant, nous revenons à un sujet plus « universel » avec un dossier consacré au choix du prénom, choix auquel tout trans est confronté un jour ou l’autre. Nous avons réuni de nombreux et divers témoignages sur nos prénoms et comment nous les avons choisi (merci encore à tous les participants !). Dans ce numéro également, une interview de Beck Heiberg, danseur et chorégraphe danois installé à Paris, qui nous parle de son pays et bien ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 1
Vous pouvez télécharger le numéro en cliquant sur la couverture, ou le lire en ligne ici.
LIRE L'ARTICLE >>
Le n°1 de Transkind, la revue FTM est en ligne!Au sommaire: une interview de Sam Orchard, le dessinateur et activiste néozélandais, un dossier « Avant la transition » et des trucs et astuces pour fabrique soi-même son packing.Vous pouvez aller télécharger le numéro, en PDF sur le site de la revue: TranskindPour en savoir plus sur les auteurs de la revue, lire cet article: Transkind: un webzine par et pour les transboys (Yagg)
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 2
Vous pouvez télécharger le numéro en cliquant sur la couverture, ou le lire en ligne ici.
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contributions pour le prochain Transkind spécial Été !
Transkind n°7 – Dossier sur la Famille
Appel à contributions pour le prochain TransKind
Appel à contributions
Appels à contributions de TransKind!
TransKind – Appel à contributions
TransKind n° 4
TransKind n° 1
Le n°1 de Transkind, la revue FTM est en ligne!
TransKind n° 2

6 responses to TransKind n° 3 et Appel à contribution

  1. Celia a écrit le 6 février 2013

    A lire dans Transkind l’excellente interview de Ton Reucher qui donne un point de vue limpide sur le fait que la transidentité n’est pas une maladie, et que cela ne signifie pas que nous n’avons pas besoin du médical, pour résumer “dépathologisation sans démédicalisation”

    • AlexMec a écrit le 7 février 2013

      Okay, j’ai lu, et ce que je vois, c’est qu’il se défile, comme tout le monde.

      “La dépsychiatrisation en 2 actes : 1 -la sortie du chapitre des maladies mentales de la Classification Internationale des Maladies de l’OMS pour intégrer un autre chapitre, ce qui permettra de maintenir une prise en charge médicale”

      Pour intégrer un autre chapitre? Comme quoi? Sur quelles bases? C’est facile de dire “Pas une maladie psy”, mais moi ce que j’attends, c’est qu’on me donne une réelle alternative. Si ce n’est pas psy, alors c’est quoi?

      Et je suis totalement dégoûté de voir un FtM récupérer la contraception, l’IVG et la grossesse pour promouvoir la dépathologisation de la transidentité. Je sens un autre coup de gueule en cours de formation dans mes tripes…

      • Celia a écrit le 7 février 2013

        Mais Alex personne ne t’empêche de dire que tu es malade, mais ne colle pas cette étiquette à tous les trans.
        Quand à Tom Reucher,quand tu auras fait ce qu’il a fait pour améliorer la condition des trans, tu pourras dire qu’il se défile. Un peu d’humilité que diable.

        • AlexMec a écrit le 7 février 2013

          Même Tom Reucher dit que les trans sont malades, quand il dit qu’il faut faire entrer la transidentité dans un autre chapitre de la Classification Internationale des Maladies de l’OMS. Il ne dit pas qu’il faut faire sortir la transidentité de cette classification; il veut juste la faire passer de maladie psy à un autre type de maladie. En fait, si je m’en tiens à cet article, il a l’air d’accord avec moi et non avec toi: il faut maintenir la transidentité dans le domaine des maladies pour pouvoir garder la prise en charge médicale.

          Je ne vois pas ce que l’humilité a à voir avec le fait de pouvoir analyser un texte. Je me fiche de savoir qui a écrit un texte; je lis les mots et je les analyse, point.

  2. Véronique a écrit le 7 février 2013

    Toujours intéressant de regarder du côté des trans FtM qui sont beaucoup moins visibles que nous les trans (ou trav ou ce que vous voulez) MtF.

    • AlexMec a écrit le 7 février 2013

      Que veux-tu, toute notre vie, on nous a appris à être sages, à ne pas faire de vagues, à ne pas défendre notre opinion; ça laisse des traces, ce genre d’éducation.

      Et quand on entre dans le monde trans, on se retrouve face à des filles MtF qui, elles, ont été éduquées à s’imposer, à diriger, à avoir raison – alors tout naturellement, nous reprenons notre place à l’arrière-plan, dans l’ombre et le silence, comme les enfants sages qu’on nous a appris à être.

      Et puis il y a les différences d’âge: j’ai remarqué que les FtMs ont tendance à transitionner beaucoup plus tôt que les MtFs. A 39 ans, je suis plus vieux que tous les autres FtMs en transition que je connais, mais plus jeune que la plupart de leurs homologues MtFs. Et quand on a 20 ou 30 ans, qu’on est encore en pleine construction de sa vie personnelle et sociale, c’est pas évident d’oser discuter d’égal à égale avec des MtFs qui ont beaucoup plus d’expérience de la vie. Alors une fois encore, on retombe dans les bonnes vieilles habitudes: “Sois gentille, tais-toi et laisse parler les grandes personnes”.

      L’invisibilité totale des FtMs dans la société n’aide pas non plus. Les MtFs, la société les connait – mal, c’est certain, mais elle reconnait leur existence, même si elle les rassemble toutes dans quelques clichés stéréotypés et souvent cruels, dont elle se sert surtout pour les moquer et les dénigrer. Mais les FtMs? Nous n’existons pas, même pas comme sujet de blagues méchantes ou comme objet de perversions sexuelles. Une fille qui se prend pour un mec, c’est juste un garçon manqué qui a besoin de trouver le bon mec pour la remettre à l’endroit dans sa tête – comme une lesbienne, en gros.

      Heu. Je ne m’attendais pas à en dire autant. Il semblerait que j’ai pas mal de choses à dire sur ce sujet…

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -