Petits conseils pour la vie courante…

9 mars 2013 | Tags: , ,

Petits conseils pour la vie courante…

papiers-identites-vie-socialeVous avez enfin une apparence féminine, mais, évidement, le changement d’état-civil se fait cruellement attendre. Voici quelques petits conseils pour affronter les difficultés quotidiennes. Dans les administrations, à l’hôpital, Pôle-emploi, etc…

La blonde de service arrive dans la salle d’attente en hurlant à tue-tête : « Mr Machin, c’est à vous » ! Là, généralement, vous commencez à devenir rouge pivoine, vous voudriez être une petite souris et surtout être ailleurs. Ne vous démontez pas. Levez-vous, et dites lui à haute voix avec assurance en la regardant droit dans les yeux : « vous devez faire erreur, c’est Madame ». En général, cela met un terme définitif à cette situation embarrassante.

Vous pouvez prévenir ce genre de situation dans les hôpitaux ou chez les médecins si l’on vous demande votre carte vitale avant le rendez-vous. N’hésitez pas à expliquer franchement la situation à la secrétaire, les personnels médicaux ne sont pas exempts de bienveillance ou, tout au moins, de compréhension.

Le recommandé à la poste, (merci à Alexandra dont l’article m’a inspiré), est toujours un moment d’angoisse. En général, une petite explication suffit, mais il arrive que le fonctionnaire soit aussi borné que le champ du voisin. Si vous voyez qu’il vous refuse de vous délivrer un recommandé à votre prénom féminin, (cela peut arriver pour la délivrance d’une commande quelconque à votre prénom d’usage), sous prétexte que votre carte d’identité n’est pas conforme, dite très poliment mais ferment : « monsieur, de part votre attitude, vous portez atteinte à ma vie privé, je désire donc voir votre supérieur », en général, ça s’arrête là. Sinon, insistez pour voir le responsable, l’utilisation d’un prénom d’usage pour le courrier même recommandé n’est pas illégal, (d’ailleurs, quand les facteurs vous le délivrent à votre domicile, il ne vous demandent généralement pas vos papiers d’identité).

La vérification des papiers d’identité par les forces de police ou de gendarmerie est également un sujet d’angoisse. Tout d’abord, sachez qu’il est parfaitement légal de vous promener dans la tenue de votre choix, (si elle n’est pas trop provocante bien sur). En général, les policiers ne cherchent pas la petite bête. Veillez simplement à rester calme et polie. Pour ce qui est des gendarmes, cela peut-être plus délicat, (ils ont moins l’habitude), mais, si vous êtes en règle, il n’y a pas de raison pour que cela se passe mal. Essayez de ne pas stresser, vous n’avez strictement rien à vous reprocher. Une petite anecdote : je m’étais fait contrôler en voiture par la gendarmerie. Le gendarme me demande : « Pourquoi me donnez vous le permis de conduire de votre époux », je lui répond « Excusez moi mais c’est le mien », et cette superbe réplique du pandore : « Autant pour moi ! ». Quoiqu’il se passe, veillez surtout à ne pas provoquer et vous mettre en tort par une attitude agressive, inutile de flipper non plus, après tout, vous ne faites de mal à personne et ils ont d’autre chats à fouetter. Soyez naturelle, soyez simplement vous. Il y aura parfois des regards de travers, des petits rires et des réflexions, sachez passer outre, après tout, c’est leur problème par le votre.

Dites vous bien qu’il y aura toujours un moment où vous serez mise dans une situation gênante, voir humiliante. Essayez de considérer que ce n’est que très rarement une attitude volontaire de la part de votre interlocuteur, c’est le plus souvent de la négligence, un manque d’attention et d’habitude. La personne ne réalise généralement pas le mal qu’elle vous fait, alors, restez cool. Je peux vous assurez par expérience personnelle qu’un sourire et une réponse empreinte d’humour sont des armes terriblement efficaces…

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Conseils pour les trans-friendly
Avant-propos J'avais écrit il y a déjà quelques temps cette liste de conseils, intitulés "Petits conseils destinés aux militant-e-s trans-friendly (ou qui croient l'être)" car il me semblait, vu mon expérience personnelle, qu'il y avait souvent des lacunes sur la façon de s'exprimer face à des trans' et pour parler des trans'. J'ai décidé de l'étendre au milieu non-militant, puisqu'il me semble que tout le monde peut être intéressé par le sujet. Les trans' ne sont pas si rares et sont de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conseils vestimentaires pour les travesti(e)s
Première étape Travestie ou Transgenre, vous devez réaliser que vous êtes une femme à part entière avec ses qualités et ses défauts ; dans votre cas, généralement assez grande, plutôt ronde du bidou, plutôt carrée des épaules, plutôt masculine du visage, ... Vous n'êtes ni pire ni vraiment différente. Vous devez vous assumer et ne surtout pas chercher à vouloir ressembler à la poupée barbie sexy que les sites de VPC soit disant spécialisés "Travesti" essayent de nous vendre. Votre shopping : à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le changement d’état-civil ou l’escalade de l’Everest !
Ça y est enfin ! Vous l’avez ce fameux jugement qui fait de vous ce que vous êtes. Vous pensez que c’est la fin, mais ce n’est que le début ! Tout d’abord, sachez que le changement d’état-civil n’est pas rétroactif. Il ne vous libère, ni de vos obligations contractuelles, (crédit), ni de vos obligations légales, (impôts). Il n’affecte pas les liens de parentés, la filiation, ainsi que tous les événements concernant l’état-civil qui ont eu lieu antérieurement, (mariage, divorce). Par ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les bons conseils de tante Evy
Technique de survie  de la T-girl en milieu hostile: le « oh et puis merde ! » Avant de démarrer cet édifiant article, une petite dose d'anti anxiolytique humeur avec ça : Vous faites un petit ctrl-T, dans le nouvel onglet, Vous allez sur youtube et vous cherchez « i’m a boy, the who ». prête ? Allez, on mets à  fond, on est parties ! 1967 !  Une chanson sur l’identité de genre … Pour les jeunes et les incultes de la musique populaire (j’en connais au moins une sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
NDLR : ce billet était initialement une syndication autorisée d'articles d'un blog de travestis. A la demande récente de l'auteur, nous avons supprimé ce contenu et, en lieu et place - notamment pour garder les commentaires de qualité, référencé dix conseils basés sur du contenu original publié sur Txy. Dix conseils pour votre première sortie en travestie comprends les rubriques suivantes : 1. être prêtE à sortir pour  « tester » son passing 2. se préparer un programme en dix sorties 3. s'exfiltrer de chez soi 4. choisir ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’identité, un droit, notre droit !
En France nous sommes plus 65 millions d’habitants... dont un certain nombre de personnes "trans» ... Combien? ça nous ne le savons pas ... l’estimation est entre cinquante et cent mille. Ce que nous savons par contre, c’est que la majorité de ces personnes sont des sans papiers dans leur propre pays. Tout citoyen français a droit à sa carte d’identité nationale. Les informations qu’elle contient sont le numéro de la carte d’identité, nom, prénom, sexe et date et le lieu de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Travesti-e et transgenre sans régime ! Dix conseils et astuces pour réussir
Nous le savons touTEs, les régimes ne fonctionnent pas et au mieux la reprise du poids est une vraie plaie, sans compter les carences, les privations, les frustrations, ... ! Faisant partie des filles transgenres qui ont perdu quelques vingt kilos en neuf mois puis stabilisées pour obtenir une silhouette plus féminine (et oui, j'ai succombé au dictat de la mode °) mais surtout être une travestie bien dans sa peau, je voudrais partager avec vous quelques conseils et astuces que ...
LIRE L'ARTICLE >>
Comme une gamine devant un gâteau au chocolat :) – avec Ester chez Make Up For Ever à Rue Des Francs Bourgeois.
Lorsque que l'on est travesti ou transgenre et que l'on veut sortir et comme le mentionnait Ester dans un commentaire, il est très important de "choisir son public" : des lieux à certains horaires sont plus tranquilles pour vos premières sorties que d'autres. Et il est important d'y aller crescendo dans les difficultés. Nous vous avons donc mijoté un programme en dix sorties, essentiellement en journée, de difficulté progressive et sans prise de risque inutile, pour que au fil de ces ...
LIRE L'ARTICLE >>
exemple sans rasage
Bonjour à toutes et tous, Je viens par cet article apporter mon expérience pour l'épilation de la barbe... En effet, il y a quelques années (10 ans environs), je n'avais pas les moyens de faire des séances de laser ou de lumière pulsée. J'ai donc eu la "brillante" idée de vouloir m'épiler la barbe à la pince à épiler ..... quelle souffrance .... J'ai donc passé pratiquement 24H non stop -non, non , vous ne rêvez pas-  pour m'épiler , la moustache ...
LIRE L'ARTICLE >>
NDLR : version Fuijeda :) d'une liste qui tourne sur internet : les x raisons pour une femme de vivre avec une travestie ! Coucou, je viens de lire un article sur les 60 raisons de vivre avec un travesti … je ne suis pas à 100% d’accord avec ce qu’ils disent je fais donc mon listing des 30 raisons, d’après Fuijeda, d’accepter que son homme se travestisse. 1. Vous avez toujours une copine dispo pour aller faire du shopping 2. Vous pouvez ...
LIRE L'ARTICLE >>
Conseils pour les trans-friendly
Conseils vestimentaires pour les travesti(e)s
Le changement d’état-civil ou l’escalade de l’Everest !
Les bons conseils de tante Evy
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
L’identité, un droit, notre droit !
Travesti-e et transgenre sans régime ! Dix conseils et astuces pour réussir
Des conseils pour vos dix premières sorties en travestiE
Conseils pour l’épilation laser
Les 30 bonnes raisons d’accepter que son homme se travestisse

4 responses to Petits conseils pour la vie courante…

  1. Alexandra a écrit le 9 mars 2013

    … D’où à mon sens l’importance (surtout pour les recommandés) de faire changer sa carte d’identité avec une photo à jour à minima. C’est gratuit et au moins, même si le prénom et le genre ne conviennent pas, la trombine est la bonne. Et aussi… Même si on n’arrive pas à faire changer la carte d’identité pour avoir le prénom et la civilité d’usages avec un acte de notoriété, on peut en avoir un exemplaire toujours sur soi à présenter au plus pointilleux des postiers qui ne pourra que constater que l’identité est bien la bonne. Comme je dis toujours, face à l’administration, tant que les droits des trans’ sont ce qu’ils sont, c’est à dire pas grand-chose, il faut faire feu de tout bois.

    En effet, en appeler au responsable peut rapidement calmer le jeu. mais attention à ne pas être agressive, ça peut tout gâcher. Heureuse de t’avoir inspirée !

  2. Celia a écrit le 9 mars 2013

    Merci pour les conseils

    Quand je dois présenter ma carte d’identité ou vitale avec photo je ne dis pas “je suis trans’ ” je dis “j’ai changé visuellement”,

    Chez un nouveau dentiste hier j’avais tellement pas envie de m’outer j’ai dis que j’avais perdu ma carte vitale et il m’a fait une feuille de soin prénom féminin. J’ajouterai entre parenthèses mon prénom d’état civil. La sécu a l’habitude d’en recevoir à mon prénom féminin

  3. Brigitte Goldberg a écrit le 9 mars 2013

    Pour ce qui est de la photo d’identité : “Les photographies fournies pour établir un titre d’identité doivent être récentes (prises il y a moins de 6 mois) et ressemblantes. “. Donc n’hésitez pas ! Pour ce qui est d’avoir son “prénom d’usage” sur sa carte d’identité : ” Lors du dépôt de la demande, il faut produire : un acte de notoriété soit établi par le juge du tribunal d’instance, dans les tribunaux qui le proposent, soit délivré par un notaire. L’administration dispose toutefois d’un pouvoir d’appréciation en la matière et peut refuser l’inscription.”. (A noter que les TGI ne font plus d’actes de notoriété pour nous depuis déjà quelques années, d’où le passage obligé chez le notaire). Comme tu le dit fort justement Alexandra, nos droits ne sont pas grand chose… Le changement c’est pour quand ? Merci pour l’inspiration :)

  4. Cand a écrit le 10 mars 2013

    Ôlala, je dois vite faire changer mes photos de passeport et CI parce que j’ai trop peur de galères dans les aéroports.

    Sinon, j’avoue que j’appréhende énormément la Poste. Et aussi les prochaines élections.

    La sécu a mis à jour ses tablettes en mentionnant mon prénom d’usage, cela ne change rien à la carte vitale mais je serais moins gêné de rappeler à mon medecin mon ancien prenom … il marque Candice sans y penser.

    Par contre, la Sncf met un temps fou à répondre à ma demande de changement de mon prénom sur ma carte Grand Voyageur … alors que nous sommes typiquement dans un cas ultra simple d’avantages-clients à la con !!!!! J’les sens pas ceux là :-)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -