Photo du profil de Nadine

by

Corinne Bessière, par Salomé Viviana (Crime parfait)

23 mars 2013 |

Logo TSur le blog de Martin Winckler,  Salomé Viviana nous fait part de ses réflexions sur le suicide de Corrine Bessière et qu’elle considère comme un crime parfait.

Corinne Bessière qui était une personne intersexuée s’est pendue dans son garage. Elle fut découverte par son mari. Dans une poche de son pantalon, on a découvert une boîte de viagra.

Bien qu’ayant du mal à accepter sa condition de personne intersexe, Corinne Bessière n’a pourtant jamais voulu se faire opérer, estimant que l’intervention n’est pas sans risques. Corinne Bessière suivait une psychothérapie. Le mari a déclaré qu’il l’avait toujours acceptée comme elle était et que ça ne posait pas de problème particulier entre eux. Ils menaient une vie de couple normale.

Par contre, les relations avec sa belle-mère étaient plus tendues. Elle voulait absolument que son fils ait un enfant avec sa femme. Elle ignorait, au départ, la condition de sa belle fille. Mais devant l’insistance de sa mère, le fils ne put s’empêcher de la dévoiler, et ce malgré la promesse de ne jamais la révéler. Ce qui la choqua profondément et voulut que son fils se sépare de ce “monstre”. Ainsi, le couple évita, autant que faire se peut, de la rencontrer.

C’est alors que la belle-mère envoya par la poste une boîte à sa belle-fille. Celle-ci comprit que son secret avait été dévoilé. Il est possible que Corinne Bessière ait en outre craint la publicité que sa belle mère pourrait lui faire, compte tenu de son caractère. Cet envoi a probablement contribué au suicide d’une personne déjà fragile psychologiquement.

Le texte complet de l’article de Salomé Viviana, se trouve ici : http://wincklersblog.blogspot.com/2009/10/corinne-bessieres-par-salome-viviana.html

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
J’ai rechuté, j’ai mis la culotte de ma femme
Dans un moment de désespoir, il reprit un verre de whisky et entre deux moments d’ivresse, il dit à sa femme qu’il avait décidé de se soigner. Il ajouta qu’il avait déjà assisté à plusieurs réunions d’une association de soutien aux personnes désireuses d’arrêter. Sa femme n’y croyait pas un seul instant car  cela faisait trop longtemps qu’il vivait avec son problème. Il avait même fait une crise qui faillit casser son couple tellement elle n’en pouvait plus de supporter ...
LIRE L'ARTICLE >>
Queer Palm 2012
À la veille de la remise des prix qui se déroule aujourd'hui au Festival de Cannes, le président du jury de la section Un Certain Regard, Tim Roth, a dévoilé la liste des lauréats. Laurence Anyways, troisième long métrage du jeune prodige québécois (après J'ai tué ma mère et Les Amours imaginaires) qui raconte la transition d'une professeur de littérature incarnée par Melvil Poupaud, n'a pas remporté de prix dans cette section mais obtient néanmoins la Queer Palm, le prix "LGBT, ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Très belle femme qui marche …
Dans la série genre de rien je ne suis pas celle que vous croyez ... http://www.dailymotion.com/video/x35d1z_tres-belle-femme-qui-marche_fun
LIRE L'ARTICLE >>
Ashlyn Parram avec sa mère
Ça se passe aux états-unis avec la loi sur l'égalité ("Equality Act ") : Ashlyn Parram une transsexuelle de 16 ans en attente pour un traitement hormonal a obligé son école à la laisser participer à ses examens v^étue d'un uniforme de fille, en menaçant le proviseur de l'école de discrimination si il n'appliquait pas la législation sur l'égalité. Cette loi protège les transsexuels de discrimination et de harcèlement, y compris de la part d'un "enseignant d'école". Une élève a utilisé ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !
Après des discussions qui ont vu la ministre Najat Vallaud-Belkacem déclarer que le conseil constitutionnel pourrait y voir des cavaliers législatifs (1), le sénat, qui examinait le projet de loi sur l'égalité entre les hommes et les femmes, a rejeté l'ensemble des amendements sur le changement d'état civil des trans' ainsi que celui sur l'introduction de la notion d'identité de genre. Ces discussions avaient pourtant bien débuté avant hier, lundi 16 septembre 2013, avec la prise de paroles de trois sénatrices ...
LIRE L'ARTICLE >>
Caroline milite pour le droit des personnes transgenre. Photo : M.V/Metro
Du plus loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours su qu’elle avait "l’esprit dans le mauvais corps". Elle ? Appelez-la Caroline. Jupe longue, boucles d’oreilles discrètes, cheveux ondulés, en apparence une femme "normale". Mais derrière ses yeux clairs se cache une autre vérité, que sa voix grave trahit rapidement. Sur sa carte d’identité et aux yeux de l’état civil, elle est un homme. "Je me considère comme une femme, mais comme je garde une plomberie de garçon, je suis du troisième ...
LIRE L'ARTICLE >>
Léa T défile pour Philippe Klein à Milan
Sur Txy on craque toujours pour Andrej Pejic le mannequin transgenre androgyne qui est, depuis quelques temps déjà, la star des podiums féminins et qui a défilé, entre autre, pour Jean-Paul Gaultier. Le concept du mannequin transgenre se propage. Après Stav Strashko, mannequin transgenre en culotte sexy pour la publicité Auris de Toyota, qui semblait voler la vedette à Andrej, voici Léa T, fille du célèbre footballeur international Toninho Cerezo et a défilé pour Philippe Klein le 22 septembre dernier à Milan. Homme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actuellement en discussion au Sénat dans le cadre de la loi Égalité Femmes - Hommes, des amendements ont été déposés par différentes sénatrices hier en fin de journée, amendements relatifs à l'identité de genre et à la procédure de changement d'état civil (CEC). Voici la liste des amendements déposés : - 79 et 80 (UCI / Jouanno) - 92 (PS / Blondin et Meunier) - 130 (Écologistes) - 154 (Communistes) - 169 (Écologistes) Et de façon plus indirecte : - 74 (UCI / Jouanno) - 56 (Communistes) - 136 (Communistes) Une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Actualité, souvenirs, souffrance, témoignage… quand cela cessera-t’il ?
Tentative de suicide d’un enfant de 11 ans, harcelé en raison de son amour pour «My Little Pony»... Alors bien sur, rien ne dit que cet enfant est trans, mais vous comprendrez le rapport avec mon témoignage et l'actu "gender" du moment. C'est atroce, et c'est ce qu'on vit quand on est enfant trans : les brimades de cour d’école et ces FUMIERS d'adultes qui passent à la télé et qui sortent les mot tapette à tout va, qui balancent au nom ...
LIRE L'ARTICLE >>
J’ai rechuté, j’ai mis la culotte de ma femme
«Laurence Anyways» remporte la Queer Palm 2012
TransKind n° 5
Très belle femme qui marche …
Ashlyn Parram oblige son école à passer ses examens habillée en fille
Sénat : Le droit des Trans’ attendra – Tous les amendements rejetés !
Elle, lui et le troisième genre
Léa T défile pour Philippe Klein à Milan
Sénat – Un manque de courage politique, des amendements catastrophiques !
Actualité, souvenirs, souffrance, témoignage… quand cela cessera-t’il ?

9 responses to Corinne Bessière, par Salomé Viviana (Crime parfait)

  1. Nathasha Show a écrit le 23 mars 2013

    Ce qui la choqua profondément et voulut que son fils se sépare de ce “monstre”. et oui encore et encore c est terrible !

  2. yukarie a écrit le 23 mars 2013

    j’ai l’impression que c’est une œuvre de fiction …

    d’ailleurs la phrase : “Elle n’a pourtant jamais voulu se faire opérer, estimant que l’intervention n’est pas sans risques.” pour une intersexuée de 28 ans, et en 2009 ! Vous connaissez beaucoup de trans de 28 ans qui trouvent qu’il y a trop de risque à une opération (sauf maladie évidemment) ?

  3. Phlune a écrit le 23 mars 2013

    @Ukarie

    Y’a énormément de transgenres qui ne veulent pas d’opé à cause de ça.
    Le risque, qui n’est pas seulement imaginaire, est de se retrouver avec un changement de schéma corporel dans lequel on ne se reconnaît pas, et qu’on ne peut assumer, même si ce n’est pas sous cette forme que se présente la peur de l’opération.
    C’est précisément en ce sens qu’il est criminel pour la Justice d’exiger les opérations …

    • yukarie a écrit le 23 mars 2013

      alors autant pour moi, merci de l’avoir précisé.
      Moi je me suis basée sur des lectures de forum où les trans de 40, 50 ans n’ont majoritairement aucune peur de l’opération en elle-même.

  4. yukarie a écrit le 23 mars 2013

    mais il me semble que cela reste une œuvre de fiction : l’exercice n°4 porte sur le crime parfait,
    l’exercice n°3 porte sur la bonne critique d’un livre détesté, etc …

  5. Phlune a écrit le 23 mars 2013

    @Yukarie
    Pardon, je ne vous avais pas répondu sur ce point : oui c’est une oeuvre de fiction, il me semble que sur le site original, c’est sans équivoque.
    Quant aut aux opérations, il y a sûrement un phénomène générationnel : je pense que l’idée qu’on puisse être trans’ sans opé correspond à une certaine modernité, et les plus agé-es d’entre nous se sont davantage forgé-es le caractère dans une perspective, un “ambiance” plus traditionnellement binaire.

    C’était déjà un grand pas en avant sur le plan intellectuel que d’oser penser sa transformation dans les années 70 ou 80, par exemple, et l’évolution des choses, médecine, justice, moeurs, moyens de communication, aussi, a amené la reflexion un peu plus loin dans le sentiment du droit à la quête de soi, même atypique, même hors des clous APRÈS transformation.

    Ceci dessiné à grands traits, bien-sûr …

    :-)

    • Alexandra a écrit le 24 mars 2013

      Je viens enfin de décortiquer le site original. Il est difficile de déterminer s’il s’agit d’une œuvre de fiction de prime-abord. Alors, j’ai cherché les indices. En fait, très facile… Salomé Viviane est auteure de nouvelles et ensuite il suffisait de faire une recherche sur le code postal de la commune fictive.
      http://www.codespostaux.info/france/departement/72320.html

      Cette histoire pourrait malheureusement être vraie, c’est cela qui est glaçant. Il suffit de regarder ce qui vient d’arriver à Miss Meadows pour comprendre que la réalité peut largement dépasser la fiction.

  6. Alexandra a écrit le 23 mars 2013

    On dit que les trans’ subissent une violence morale inouïe. Et oui, cette violence est inouïe. Mais elle n’est rien comparée à la violence subie par les intersexuéEs. Cette violence est d’autant plus grande que la morale occidentale réprouve l’existence de personnes autres que les “vrais hommes” et les “vraies femmes”. L’intersexuation a longtemps fait l’objet d’opérations barbares juste après la naissance sans se poser la question du genre de l’enfant et pour abonder dans le sens de ce modèle éradiquant toute “anomalie”. Maintenant, la violence physique ne doit normalement plus avoir cours. Il subsiste cette violence morale qui met iel hors de la société si iel ne choisit pas son camp une fois devenuE adulte. Ne jamais l’oublier…
    Fiction ou pas, iels sont les plus mal lotiEs dans le monde occidental.
    J’ai lu vos commentaires… Il m’est arrivé de croiser l’année dernière quelqu’unE qui ne souhaitait pas d’opération, qui se sentait bien dans son état physique et psychologique associé.

  7. Cand a écrit le 30 mars 2013

    Je trouve l’idée de cette nouvelle assez géniale. Franchement, le coup de la boite de viagra envoyée par la belle-mère, c’est trop mega-tordu, je suis verte de ne pas l’avoir imaginé :-)

    Je suis entièrement d’accord avec l’analyse de Phlune : avec l’acceptation progressive par la société de l’univers transidentitaire et donc l’appropriation de plus en plus jeunes des transitions, je pense que la diversité des parcours va moins gêner … en d’autre terme, op et nonop, même combat. Et oui, il y a un paquet de trans non opéré-e-s, comme il y a un paquet de trans opéré-e-s, qui vivent tranquilles et équilibrées :-)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -