Joey Barton de l’OM, transphobe et xénophobe à sa manière

4 avril 2013 | Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Joey Barton et Thiago Silva

Joey Barton et Thiago Silva. AFP

Joey Barton est un joueur de football professionnel engagé à l’OM. Il a un différend avec un joueur du PSG, Thiago Silva.

Seulement voilà.Thiago Silva a le malheur d’être brésilien, ce qui lui vaut de la part de Joey Barton de se faire traiter de “transsexuel”. L’insulte suprême pour ce joueur de football qui doit penser que si t’es brésilien tu es forcément “transsexuel” ou “ladyboy” comme il le dit à Thiago Silva sur son compte Twitter.

Il y a une phrase idiote, mais vraiment très idiote qui dit : “Si t’es brésilien, soit t’es joueur de foot, soit t’es transsexuel”. Ca ne s’invente pas ! C’est dans le comique populaire. Il est vrai que joueur de foot professionnel cela doit être plus gratifiant à ses yeux qu’être transsexuel (au masculin qui plus est !!). Ses propos n’engagent que lui !!

Donc, ce monsieur a décidé d’insulter Thiago Silva en le traitant de trans’.

Mais ce que ne sait pas Joey Barton, ce qu’être trans’ n’implique pas faire le trottoir au bois de Boulogne.

Car quand il insulte ainsi Thiago Silva, il le traite quand même “un peu” de prostituée transsexuelle du bois de Boulogne, car dans l’inconscient collectif en France, être “trans’ brésilien” implique en filigrane, la prostitution, le bois de Boulogne et même certainement ce qui doit être pour lui “le comble de la déchéance”, la séropositivité. Il faudrait juste rappeler à Joey Barton que la France ne se limite pas à manger des cuisses de grenouilles, avoir un ballon de gros rouge qui tâche avec du camembert, une baguette et une serviette Vichy, et le bois de Boulogne la nuit.

Et sait-il ? Ces filles qui sont obligées de faire le trottoir pour survivre et qui se retrouvent ainsi dans un tel état de dénuement sont des êtres humains qui ont certainement des qualités humaines qu’il ne semble pas avoir. Il les insulte en tenant de tels propos. Il leur fait honte. Si ces filles sont obligées de faire le trottoir pour survivre, elles le doivent à la transphobie latente existant dans la société, et les propos qu’il a tenus contribuent à  continuer à alimenter cette transphobie et cette précarisation de bien des filles trans’.

Alors ses insultes à l’égard de Thiago Silva, déjà, il se les garde car finalement elles n’intéressent personne, et ses insultes à notre encontre aussi. Nous valons certainement beaucoup mieux que lui. Qu’il fasse son métier. Qu’il marque des buts pour son club, c’est pour cela qu’il est payé, pas pour insulter la population trans’, ni les trans’ brésiliennes ! Mais surtout, qu’il nous oublie ! Qu’il ne nous fasse pas en plus l’insulte de s’occuper de notre existence.

Il ne connaît rien de nous, et ses propos transphobes le confirment aisément. Il y a chez nous comme chez les cisgenres des citoyennes et des citoyens qui demandent à vivre leur vie sans tout le temps faire l’objet de railleries. Il en côtoie même peut-être dans sa vie. Et il se peut même que certaines d’entre nous l’aient aidé un jour.

Il doit des excuses à Thiago Silva, mais il doit aussi des excuses à touTEs les transsexuelLEs qu’il a ainsi insultéEs et plus particulièrement les brésiliennes transsexuelles qu’il a ainsi directement visées. Et même, il doit des excuses aux brésiliens car derrière ses insultes se terre une belle xénophobie.

Nous ne nous permettons pas de l’insulter, y compris dans ce texte, nous ne connaissons pas son existence pour la plupart d’entre nous. En fait, même, je suis presque sûre que nous ne connaissions pas son existence touTEs autant que nous sommes, jusqu’à son chapelet d’insultes éminemment transphobes et xénophobes.

Source initiale sur le Huffington Post.


Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
« La manière dont tu me regardes »
« LA MANIÈRE DONT TU ME REGARDES » Les Éditions du Fléché vous invitent à participer à un recueil de textes ayant pour thème « La manière dont tu me regardes. ». L'histoire de cette maison d'édition commence au début de la grève étudiante du ''Printemps érable'' de 2012 au Québec. RÈGLEMENTS Les textes soumis doivent être écrits du point de vue d'une personne s'identifiant comme trans* et doivent respecter le thème. Le format est libre. Il peut s'agir d'une nouvelle, d'un poème, d'une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Document transphobe publié par le Centre LGBT Paris IDF
EDIT : Ce soir, 23 mai 2013, après un travail collaboratif très fructueux avec le Centre LGBT Paris IDF, un communiqué de presse vient d'être rédigé présentant des excuses à l'ensemble de la communautés et des tierces parties impliquées sur ce qu'il s'est passé. Vous pouvez accéder à l'article en suivant le lien. Nous sommes un certain nombre à nous être ému d'un document publié en janvier dernier par le centre LGBT de Paris IDF, une enquête de santé chez les ...
LIRE L'ARTICLE >>
à RTL transphobe, Bern cautionne la petite bite de Mailhot
Histoire de démontrer que RTL est décidément bien la radio des beaufs, le chroniqueur Régis Mailhot a mouillé le sien pour se fendre d’un billet qui restera dans les annales de la vulgarité, de la méchanceté gratuite et de la méconnaissance la plus totale d’un sujet tragique. La transphobie et ses conséquences sont hélas un sujet bien d’actualité aujourd’hui, qu’elles soient d'Etat, avec le refus du Gouvernement de s’attaquer réellement aux problèmes liés à la transidentité, notamment sur l’obtention d’un changement ...
LIRE L'ARTICLE >>
Elus manif pour tous - DR Europe 1
Hier, j'ai été me promener dans Paris avec ma chérie. Quel mal nous à pris... Pétard schtroumpf... Nous avions décidé de faire du lêche-vitrine du côté des Champs-Elysées. En arrivant, encore dans le métro, la voix du monsieur de la RATP nous rappelle qu'en raison d'une manifestation, que certaines stations sont fermées. Nous n'avions pas tilté que c'était la manif pour tous. On arrive à la station Franklin Roosevelt, cool, pas de manif. On se dit qu'on va faire notre petit tour et s'éloigner ...
LIRE L'ARTICLE >>
Après le TGI de Bobigny, position transphobe du Procureur au TGI de Créteil ?
Communiqué de presse du 25 Septembre 2013 - Acceptess-T Alors qu'en Avril dernier, un communiqué de presse signé par 14 associations dénonçait un avis juridique transphobe du procureur au TGI de Bobigny, nous sommes aujourd'hui, par deux avis presque identiques du procureur du TGI de Créteil, dans une situation similaire. En effet, le changement de prénom est soumis à la démonstration d'un intérêt légitime. Depuis 8 ans, le ministère de la justice fait valoir que la jurisprudence reconnaît que la conviction d'appartenir ...
LIRE L'ARTICLE >>
ACTHE : Décision transphobe au TGI de Bobigny ?
Nous relayons cette information afin qu'elle soit diffusée le plus largement possible. Une fois de plus la Justice interdit à une MtF son changement d'état-civil, y compris le seul changement de prénom au prétexte que la requérante est encore mariée, faisant fi de la décision prise concernant à l'époque Chloé Avrillon. COMMUNIQUE DE PRESSE DU 9 AVRIL 2013 Décision transphobe au TGI de Bobigny ? Après les refus de changement d'état civil, un refus de changement de prénom. Invariablement depuis 8 ans, en réponse à ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’USM est mécontente ! Mais un site transphobe en détourne les propos
Dans la lignée du plan d'action gouvernemental sur le sujet, Mme Taubira organise un stage sur « l’identité de genre » aux magistrats le 3 juin prochain, stage pendant lequel la ministre devrait intervenir. L’Union Syndicale des Magistrats (USM) est mécontente et se plaint dans une lettre envoyée à la ministre. L'USM trouve "parfaitement légitime dans son principe cette formation, puisqu'elle porte sur un des éléments de politique pénale définie par vos soins, en l'espèce « les violences et discriminations commises ...
LIRE L'ARTICLE >>
Emission Transphobe sur France Culture
Dans la rubrique « connaissance de l’ennemi », voici un hallucinant festival de transphobie sur France-Culture... Vous allez aussi adorer l’introduction :-) ... Changer de sexe. Pourquoi ? Comment ? Avec Pierre Jouannet, ancien président de la fédération des Cecos (centre d'études et de conservation des oeufs et du sperme), médecin à l'hôpital Cochin et professeur à l'université René-Descartes et Bernard Cordier, chef du service de psychiatrie de l'hôpital Foch de Suresnes. %CODE1%
LIRE L'ARTICLE >>
Concours Le Refuge – votez pour un projet contre la Transphobie !
Pour la deuxième année consécutive, Le Refuge et l'Institut Randstad ont lancé début janvier un concours pour soutenir des initiatives associatives contre l'homophobie et la transphobie. Deux projets concernent directement la communauté T et nous vous invitons à voter pour l'un d'entre eux ! Devenir Florence, le projet réalisé par l'association Chrysalide, est décliné en trois formats (un livre, une application pour Smartphone, et un site internet) et il repose sur le principe du "livre dont vous êtes le héros". Vos papiers, film ...
LIRE L'ARTICLE >>
Zeitgeist Travesti et Transgenre – une année 2013 bien fade !
Le Zeitgeist est un terme allemand qui signifie « l’esprit du temps » ; en cette fin d’année 2013 nous avons pris le temps de nous retourner sur les événements importants de notre communauté travesti et transgenre, qui nous ont marqués ou qui nous ont chagrinés. Une année 2013 un pas en avant deux pas en arrière pour nos droits en France ! Un mariage pour tous qui pose encore questions, un gouvernement qui recule sur la loi trans, ... En nous ...
LIRE L'ARTICLE >>
« La manière dont tu me regardes »
Document transphobe publié par le Centre LGBT Paris IDF
à RTL transphobe, Bern cautionne la petite bite de Mailhot
Discours transphobe en podium avec écran géant aux Invalides à la manif’ pour tous
Après le TGI de Bobigny, position transphobe du Procureur au TGI de Créteil ?
ACTHE : Décision transphobe au TGI de Bobigny ?
L’USM est mécontente ! Mais un site transphobe en détourne les propos
Emission Transphobe sur France Culture
Concours Le Refuge – votez pour un projet contre la Transphobie !
Zeitgeist Travesti et Transgenre – une année 2013 bien fade !

12 responses to Joey Barton de l’OM, transphobe et xénophobe à sa manière

  1. roxy a écrit le 4 avril 2013

    Ce pur [modéré] n’a pas eu d’autre choix que de s’excuser à la demande de son club:
    http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2012-2013/l-om-et-joey-barton-s-excusent-aupres-de-thiago-silva-et-du-psg_sto3695785/story.shtml

    Il suffit cependant de regarder son wiki pour, notamment à la rubrique “polémiques”, pour comprendre à quel point ce frustré n’est qu’un sale petit hooligan anglais parmi tant d’autres : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joey_Barton

    Le foot a rarement engendré des lumières ou des prix Nobel, en revanche on y compte de nombreux pantins dont la cérébralité se situe partout sauf dans la boite crânienne.
    Sport populaire à tendance populacière, les supporters, notamment dans les pays de tradition tels que l’Angleterre ou l’Italie, font souvent démonstration de leur médiocrité, de leur racisme et d’une haine gratuite vers tout ce qui s’oppose à leur fierté nationale et surtout locale.

    Violences verbales et physiques, propos outrageants et xénophobes, misogynie et homophobie, sont monnaie courante au sein de ces rassemblements de veaux décérébrés et beuglants.
    Je ne mets pas tout le monde dans le même sac, mais il faut bien reconnaître que même si tous les supporters ne sont pas aussi extrêmes, les conversations “de foot” chez la plupart des amateurs ne volent pas bien haut, improvisant très souvent un grand nombre racailles prétentieuses ou de grosses feignasses adipeuses et rouillées, plus portées sur la bibine que l’effort, à s’improviser experts en footballistique…

    Barton n’est ni plus ni moins qu’un digne représentant de ces catégories de gens de tristes vies, à l’esprit étriqué, trop souvent les premiers à condamner d’emblée ce dont ils ignorent tout par un manque évident de toute forme de culture, et dont les trans sont bien sûr des victimes idéales.

    Le brésilien du PSG est à la fois étranger, issu d’un pays auquel on rattache fréquemment la transidentité et on peut donc ainsi se régaler d’être xénophobe, transphobe, homophobe (puisque pour les faibles d’esprit tout est lié) et par extension passablement misogyne (le foot féminin est une plaisanterie aux yeux de ces machos chroniques).

    La sale petite racaille des bas-fonds de Liverpool n’a pas choisi la voie de Lennon, ni même celle de Pelé (qu’il aurait aussi probablement traité de “tata”).
    Non cette pourriture a choisi de s’enrichir en courant derrière un ballon, lui octroyant la liesse de quelques bachibouzouks peinturlurés et lui gonflant le melon au point de se sentir au dessus des lois.

    Ce qui est regrettable c’est que justement la loi, à l’heure où le politiquement correct fait comparaître une foultitude de personnes pour des propos racistes, estime qu’il n’y a pas lieu de poursuivre ce crétin pour ses propos transphobes: http://www.20minutes.fr/sport/football/1130485-20130403-conseil-national-ethique-sanctionnera-joey-barton

    “Judiciairement, l’Anglais est également tranquille. Sollicité, l’avocat au barreau de Paris et associé du cabinet ACBM Avocats Antoine Cheron affirme que les propos de Barton ne peuvent être considérés comme une injure au sens légal du terme. «Ils pourraient l’être s’ils entrainaient des conséquences dommageables pour la vie privée, sociale ou professionnelle du joueur, souligne-t-il.”

    Félicitations monsieur le baveux de service, vous prouvez bien ici que tout le monde s’en tamponne de ces lois, à commencer par la Justice…

    Hé bien le hooligan tout va bien pour toi sale con on dirait “n’est-il pas”?
    Mais la roue tourne blaireau… Et le cancer du cerveau, létal, te guette.
    Pourquoi donc?
    Parce que franchement, être aussi tâche que toi, tumeur!

  2. Clémence a écrit le 4 avril 2013

    Ca y est, les T arrivent!!! Et là Je vais interpeller la FSGL pour mettre une couche!!!

    Voici l’action de nos amis du PFG, je les remercie de leur lutte contre les discriminations et la charte qu’ils ont mis en place dans le football.

    Joey Barton persiste et signe dans ses propos homophobes.
    Sur Twitter, le footballeur de l’OM, a traité Thiago Silva (PSG) de “pussy”, puis de “ladyboy”, s’appuyant sans doute sur le stéréotype liant le Brésil au transexualisme.

    Le Paris Foot Gay considère que ce genre de propos vulgaire, discriminant et n’amusant personne ne doit plus être toléré chez des personnes ayant une telle notoriété. Être une idole du football n’excuse rien et devrait, au contraire, responsabiliser les joueurs sur l’impact de leurs propos sur le public (jeune notamment).

    Le Paris Foot Gay a eu confirmation de la Ligue de Football Professionnel que M. Barton sera convoqué devant le Conseil National de l’Éthique.

    Nous suivrons attentivement la façon dont ce cas sera traité.

  3. Jeanne Swidzinski a écrit le 4 avril 2013

    Joey Barton ne se rend pas compte que ses propos sont offensants pour toute la communauté Trans. Il ne se rend même pas compte qu’en tant que footballeur professionnel, il devrait être un modèle pour beaucoup de jeunes.
    En comparant Thiago Silva à une trans, il veut lui signifier qu’il n’est pas homme. Il n’est même pas une femme mais “un” transsexuel, bref une sous-catégorie humaine qui vit dans la prostitution.
    Y en a plus qu’assez que des imbéciles avec des Q.I. de poisson rouge perpétuent une image fausse de la transidentité.
    Il faudrait qu’un asso Nationale ( ou peut être avec le PFG comme c’est programmé) intente une action en justice et le fasse condamner à une amende ainsi qu’à des excuses publiques sur Facebook, Twitter, dans l’Equipe.

  4. Jeanne Swidzinski a écrit le 4 avril 2013

    Christina,
    J’aimerai qu’une asso Nationale genre SOS homophobie ou l’inter LGBT puisse avoir le temps d’intenter une action juridique contre Joey Barton mais si le PFG le fait c’est parfait.
    D’après ce que tu as écrit, il sera convoqué par la ligue de Football professionnelle pour s’expliquer mais je trouve que ce n’est pas suffisant. Il mérite une condamnation pour transphobie.

    • Clémence a écrit le 5 avril 2013

      Ne melogeons pas tout, ici il est question de le faire sactionner par la LFP. Au niveau sortif étant donné que les trans ne sont pas militantes et peu sportives… on est donc bien peu visibles. La transphobie il faut l’attaquer dans toutes les dommaines et dans tous les milieux mais c’est à nous de faire le travail.

    • Nathasha Show a écrit le 5 avril 2013

      la L1 est ouvertement Homophobe ! enfin Lyon et le PSG c est sur ! refus des parisien de jouer contre une équipe Gay et changement d attitude de l OL envers notre cher joueur local Yoann gourcuf qui gère très bien sa relation avec les milieu gay de Lyon ( sous entendu sa Bisexualité, enfin moi je dirai pas non!) et c est clair que pour l avoir croiser plusieurs fois en disco , c est un mec genial et très open!

  5. Evy a écrit le 5 avril 2013

    Dans le sport en général, il est de bon ton d’être homophobe. Au moins dans le sport masculin. Dans le foot, sport numéro 1 oblige, ce n’est manifestement pas suffisant et être un gros con est un plus…

  6. Julie Mazens a écrit le 11 avril 2013

    Follow up reçu ce jour de PFG (Paris Foot Gay)

    En France, l’injure publique est punie par la Loi. Et depuis 2004, les peines sont alourdies si l’injure est homophobe. Ces textes valent tout autant pour Joey Barton que pour Daniel Riolo, journaliste à RMC.

    Retour sur les faits :

    Les 2 et 3 avril 2013, Joey Barton footballeur à l’Olympique de Marseille insulte sur Twitter Thiago Silva, footballeur au Paris Saint-Germain.

    Le jour même, le Paris Foot Gay demande à la Ligue de Football Professionnel de se saisir de l’affaire.

    La Ligue nous informe que Joey Barton sera convoqué par le Conseil National de l’Ethique.

    Lors de l’émission l’afterfoot sur RMC le 4 avril 2013 Daniel Riolo déclare à propos de notre action :

    “J’ai tellement peur de ces excès abrutis, stupides que je préfère encore que Barton traite dix fois de suite Thiago Sylva de travelo et j’irai le soutenir. Je vais même faire une manif avec Barton plutôt que de voir que le Paris Foot Gay s’est offusqué de ça”.

    Cela signifie donc que pour Monsieur Riolo, l’appel du Paris Foot Gay à l’application des dispositions légales pour le respect des personnes sont des “excès abrutis et stupides” et qu’il demande à Joey Barton de réitérer dix fois son insulte publique.

    L’objet statutaire du Paris Foot Gay est de lutter contre l’homophobie,notamment dans le football. Et en matière de lutte contre les discriminations, une seule politique est possible, celle du “zéro tolérance”. Sinon, quelle serait la limite ? Serait-il moins condamnable d’être antisémite, si c’est d’un footballeur qu’il s’agit ? Serait-il moins condamnable d’être raciste si c’est de l’humour d’un journaliste qu’il s’agit ?

    Y-aurait il en France des castes privilégiées qui pourraient échapper à la Loi ? En ces temps où les Français demandent plus de moralité chez les personnages publics, est-il raisonnable que les sportifs et les journalistes se sentent immunisés contre la sanction de leurs délits ? N’y aurait-il pas, bien au contraire, un surcroît de responsabilité lorsque l’on est un représentant des valeurs dus port ou un relais d’opinion ?

    En traitant Thiago Silva de “Pussy” et de “Ladyboy”, Joey Barton commet un acte d’injure publique homophobe et transphobe. Pourquoi homophobe ? Car remettre en question, par l’injure, le genre d’une personne a toujours été un élément constitutif de l’homophobie. “Tarlouze”, “camionneuse”,”tapette” et “hommasse” sont des insultes homophobes fondées sur la remise en cause du genre.

    En considérant que ces insultes n’ont pas à être examinées par la Justice et le cas échéant réprimées par la Loi et en appelant à ce qu’elles soient réitérées, Daniel Riolo commet un acte d’incitation à la haine.

    Depuis son action auprès de la LFP pour que les règles soient appliquées (conformément à la Charte qu’elle a signée avec nous), le Paris Foot Gay a été victime d’un déluge sans précédent d’insultes dégradantes sur les réseaux sociaux. Apparemment, l’homophobie semble décomplexée actuellement. Que ceux qui ont occasionné cette libération de la haine s’interrogent sur les conséquences de leurs actes et que ceux qui sont pris en faute répondent de leurs actes. Nous sommes, jusqu’à nouvel ordre, dans un État de Droit, et la Loi punit la haine en raison de l’orientation sexuelle vraie ou supposée.

    Nous demandons des excuses, aussi publiques que les propos proférés, nous demandons que RMC s’engage à vérifier que les propos tenus sur son antenne ne soient pas insultants ou dégradants, et que le CSA joue son rôle d’arbitre en la matière.

    Quant à la peur, exprimée par Monsieur Riolo et partagée par beaucoup que “bientôt, on ne pourra plus rien dire”, nous l’entendons. Si effectivement, les discours de ces individus se fondent sur le mépris d’autrui et l’ignorance de la loi, autant qu’ils se taisent.

    Comme quoi, vous voyez, on peut exprimer son opinion sans être insultant, Monsieur Riolo.

    Contact : Jacques Lizé – responsable Éducation b. YOURSELF – Paris Foot Gay

    Copie de ce texte envoyé :

    à la rédaction de RMC

    au CSA

    à la presse

    Retranscription journaliste RMC :

    Daniel Riolo

    Euh dis-moi, ce que j’espère quand même c’est qu’on ne va pas en arriver à ce que Barton soit sanctionné par la commission

    Autre journaliste
    Ah bah il va être reçu le 15 par la commission de l’éthique

    Daniel Riolo
    Non pas pour ça ?

    Autre journaliste
    Ah pour ça bien sur

    Daniel Riolo
    Olala. Alors tu vois c’est ça le problème.

    Autre journaliste
    Tu sais pourquoi ils sont reçus ? Ce n’est pas parce la Ligue s’est saisie du truc. C’est parce que le Paris Foot Gay a demandé à la Ligue de le faire.

    Daniel Riolo
    Olala. Le problème c’est ça. C’est ça qui m’effraie.

    Autre journaliste
    Le Paris Foot Gay par rapport à l’insulte voilà.

    Daniel Riolo
    J’ai tellement peur de ces excès abrutis, stupides que je préfère encore que Barton traite 10 fois de suite Thiago Sylva de travelo et j’irai le soutenir. Je vais même faire une manif avec Barton plutôt que de voir que le Paris Foot Gay s’est offusqué de ça.

    Autre journaliste
    Barton il ne bouge plus une oreille là depuis 2 jours.

    Daniel Riolo
    Oh s’il sera content on pourra discuter 2 secondes. On a les mêmes goûts musicaux donc on parlera de ça déjà.

    Autre journaliste
    Il a tweeté (en parlant de damien qu’ils ont eu au téléphone) Bien vu de faire passer le car du barça par le bois de Boulogne, distraction

    Autre journaliste et Daniel Riolo
    Aahahhahahahahahahha

    Daniel Riolo
    Commission de discipline Paris Foot Gay là

    • Alexandra a écrit le 11 avril 2013

      Nous espérons que Daniel Riolo sera condamné pour incitation publique à la haine fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle et l’identité sexuelle (comme on ne peut dire “genre” pour le moment). Il est journaliste sur un média de très grande écoute et ses propos ont encore une bien plus grande portée que ceux de Joey Barton.
      Que la Justice fasse enfin son travail dans l’ambiance très délétère qui s’est installée en France depuis les débats pour le mariage pour tous. Il est temps de faire quelques exemples cuisants afin de remettre un peu de plomb dans la tête de certains.

  7. Julie Mazens a écrit le 7 mai 2013

    Tweets sur Thiago Silva : Barton suspendu deux matches avec sursis

    FOOTBALL – Deux matches de suspension avec sursis ont été infligés à Joey Barton, à la suite des tweets à caractère homophobe et insultant du milieu marseillais à l’encontre de Thiago Silva, le capitaine du PSG.

    http://www.lexpress.fr/actualite/sport/football/om-deux-matches-avec-sursis-pour-barton_1246939.html

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -