Richard O’Brien: «Je suis homme à 70%»

19 avril 2013 | Tags: ,

Richard O'BrienDans une émission avec la BBC, Richard O’Brien nous parle de sa transidentité.

Richard O’Brien, auteur du hit musical The Rocky Horror Picture Show, se plaisait à bousculer les attitudes sexuelles conservatrices des années 1970.

Et sa création la plus célèbre, le Dr Frank N Furter, a cassé la baraque avec sa chanson Sweet Tranvestite (“douce travesti”).

Mais le créateur de la série avait, de longue date, honte de son propre désir d’être plus féminine.

“J’avais six ans et demi et j’ai dit à mon grand frère que je voulais être la fée princesse en grandissant. Le regard de dédain sur son visage me fit baisser les yeux. Je savais que je ne devais plus jamais en parler.”

Pendant 50 ans, O’Brien a donc réprimé ce sentiment. Mais “vous ne pouvez pas mettre le couvercle sur des choses et faire semblant qu’elles n’existent pas”.

Donc, il y a une dizaine d’années, il a commencé à prendre de l’oestrogène, une hormone féminine – et il est heureux des résultats obtenus.

“Je pense que je suis devenu une personne plus agréable à certains égards, un peu plus doux. Pour la première fois de ma vie, j’ai commencé à prendre un peu de poids, ce qui me plaît”.

Il a également développé une petite poitrine. Mais O’Brien n’a pas l’intention d’aller plus loin et n’envisage aucune chirurgie de changement de sexe.

“Je ne veux pas faire semblant d’être quelque chose que je ne suis pas. Anton Rodgers, l’acteur, a dit:« vous êtes le troisième sexe ». Et j’ai pensé que c’est plutôt sympa. J’aime bien cette position”.

“C’est ma conviction que nous sommes sur un continuum entre mâle et femelle. Il y a des gens qui sont câblés mâle et il y a des gens qui sont câblés femelle, mais la plupart d’entre nous sont sur ce continuum et me concernant probablement à environ 70% masculin et 30% féminin”.

L’idée de O’Brien d’un spectre de genre peut sembler farfelue à beaucoup, mais il y a des études scientifiques qui soutiennent cette vision.

Ainsi le professeur de psychologie Melissa Hines de l’université de Cambridge nous dit qu’il n’y a pas deux sexes distincts, mâles et femelles : “Je pense que la recherche dans ce domaine suggère tout le contraire. Qu’il n’y a pas de genre binaire, mais qu’il y a un éventail de sexe et qu’il y a de nombreuses dimensions de genre et que chaque individu se positionne de façon unique en terme de masculin et de féminin dans chacune de ces dimensions”.

Mais le professeur Dinesh Bhugra, de l’Institut de psychiatrie du King College de Londres, pousse une vue un peu différente – il suggère que si les gens peuvent se sentir pas entièrement masculin ou féminin, la réalité est qu’ils sont nés l’un ou l’autre : “La distinction doit être faite entre le genre et le sexe. Le genre est bien une construction sociale, le sexe est biologique. Je dirais que les notions sociales de genre dictent la façon dont nous nous comportons.”

Le Docteur James Barrett, clinicien à la Clinique Charing Cross National de l’identité de genre, identifie ce problème de s’intégrer dans une société qui ne pense qu’en termes de seulement deux sexes : “Il se pourrait bien que les rapport des conclusions biologique soient que tout le monde est sur un spectre. Mais c’est juste la façon dont la société fonctionne, elle n’admet aucun spectre pour les autres.”

Après deux ans de vie dans le sexe opposé dans le Royaume-Uni, vous pouvez demander un certificat de reconnaissance du genre, qui vous permet de changer votre certificat de naissance.

Pour être admissible, il n’y a pas obligation d’avoir changé votre corps en aucune façon ni par les hormones ni par la chirurgie. Cela signifie que vous pouvez officiellement être une femme avec le corps d’un homme, ou vice versa.

Le Royaume-Uni est entrain de supprimer progressivement les exigences pour les personnes à déclarer qu’elles sont un homme ou une femme. Cela s’est déjà produit avec des lois aussi diverses que la Loi sur les délits sexuels et la Loi sur la circulation routière. En ce sens, il suit l’Australie et l’Espagne et pourrait faire disparaître le besoin de cocher une case sur son passeport indiquant si vous êtes un homme ou une femme.

Quelle case coche Richard O’Brien ?

“Je coche la case M, mais je voudrais avoir la case Autre à cocher.”

(librement traduit de l’anglais par Julie M.)

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Richard Branson honore son pari perdu !
Richard Branson s'habille en drag queen pour honorer un pari perdu, révélant une très belle paire de jambes. Tous deux propriétaires d'une équipe de Formule 1, Tony Fernandes, le propriétaire de Air Asia, et Richard Branson, le président et propriétaire du groupe Virgin avait fait un pari en 2010. Le genre de pari que l'on ne trouve que chez les gens richissimes ... le perdant au classement du championnat mondial de Formule 1 doit faire l’hôtesse de l'air sur le vol ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pré-Hop – 1 ! Je ne suis pas née dans le mauvais corps
Je suis une femme trans. Je suis une trans pré-op. C’est à dire pas encore opérée. On dit pré-op avant l’opération de changement de sexe ou réassignation sexuelle, en anglais SRS, Sex Reassignation Surgery. Il s’agit de la vaginoplastie en ce qui me concerne, la création d’un vagin à partir du pénis. Je pars à Bangkok la semaine prochaine pour cette vaginoplastie. C'est le moment de faire le point sur les raisons qui m’ont conduite à désirer cette opération. Je ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
TransKind n° 5
Un cinquième numéro qui parle des hommes transgenres dans le cinéma et à la télévision. Les films où ils sont présent sont suffisamment rare, ce qui a permis d'en passer un certain nombre en revue. Vous trouverez aussi une interview de Bruce, des conseils vestimentaires, du festival de Douarnenez, des réflexions de Josk, l'annonce de la naissance du collectif nantais Purple Block, le communiqué de l'Existrans et quelques autres contributions. Pour le prochain numéro, nous lançons un appel à contribution. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pré-Hop – 2 ! Ne me demandez pas de croire que je suis vraiment une femme, je n’ai jamais été vraiment un homme
Une trans opérée (du bas) avec laquelle j’ai discuté récemment me disait que son corps mâle lui posait encore des problèmes post-op, parce que ce corps mâle toujours présent par certains aspects ne lui permettait toujours pas de vivre dans le genre féminin qu’elle désirait. Elle est une femme maintenant pour tout le monde, y compris pour ses amants. C'est pour elle-même qu'elle n'est toujours pas vraiment une femme. Pour elle, le genre féminin ne s'arrête pas à être une femme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Je suis une queer pathologique
En fait, j'ai compris cette nuit que je n'avais pas une âme de militante. J'ai reçu une réponse à un message que j'avais posté … tellement stupide qu'elle m'a rappelé d'autres messages stupides, qu'elle m'a rappelé qu'avant l'identité il y a l'ego et que, par-dessus tout, parfois en couches épaisses, il y a la bêtise. Je suis effrayée par les positionnements tranchés. Comme si s'autodéfinir était simple : je prend une théorie ou deux, je l'adapte à ma sensibilité puis je transite ...
LIRE L'ARTICLE >>
Michel Journiac, 24 heures de la vie d’une femme ordinaire (novembre 1974)
La réalité : la vaisselle
Je ne suis pas personnellement née dans le mauvais corps, mais assignée à la naissance dans le mauvais genre, en fonction de la loi qui aligne systématiquement sexe et genre. J’entends souvent cette idée d’être « née dans le mauvais corps », ce n’est pas ce que je ressens. En fonction de cette loi qui impose que sexe et genre soit alignés, et du fait de ma volonté de m’adapter et de me fondre dans mon environnement pour obtenir la sérénité, je modifie ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sexe, genre et sexualités
%CODE1%Le sexe désigne communément le sexe biologique qui nous est assigné à la naissance (mâle ou femelle), le rôle ou le comportement sexuels qui sont censés lui correspondre (le genre), et, enfin, la sexualité. Les théories féministes s'attachent à la problématisation de ces trois acceptions mêlées du sexe. Elles travaillent à la fois sur les distinctions historiquement établies entre le sexe, le genre et la sexualité, sur leurs constructions et leurs relations. S'agit-il d'une relation de causalité : le sexe biologique détermine-t-il ...
LIRE L'ARTICLE >>
Drapeau genderqueer
Pour ceux ou celles (ou ceuelles??) que ça intéresse, on vient de créer un nouveau groupe privé facebook pour les personnes qui se considèrent comme trans non-binaires, autrement dit genderqueer, androgyne, de genre fluide etc. Il vise tout le monde qui a une identité de genre non pas complètement ou seulement femme ou homme et qui voudrait discuter de ça, et en particulier des questions concernant la visibilité, l'acceptation et l'expression des personnes trans non-binaires en France et des pays francophones: ...
LIRE L'ARTICLE >>
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=T_jSFjGBq8I (Féminin, Masculin) (Masculin, Féminin) Dans la, dans la, dans la rue, des tenues charmantes Maquillé comme mon fiancé Des garçons, filles l’allure stupéfiante Habillées comme ma fiancée Cheveux longs cheveux blonds colorés Toute nue dans une boîte en fer Il est belle, il est beau décrié L’outragé mais j’en ai rien à faire J’ai pas envie de la voir nue J’ai pas envie de le voir nu Et j’aime cette fille aux cheveux longs Et ce garçon qui pourrait dire non Et on se prend la main Et on se prend la main Une fille au ...
LIRE L'ARTICLE >>
Pré-Hop –  3 ! Quand on est trans, on ne nait pas femme, on décide de le devenir
Quand on est trans on décide de devenir femme et c’est là que ça coince. Car cette décision, une femme "cisgenre" (c'est à dire pas trans !) n’a pas à la prendre. Elle devient femme sans le décider. Il lui suffit d’accepter le genre qu’on lui a assigné. De suivre le mouvement qui s’impose de l’extérieur et qu’accompagne son développement biologique. Au contraire, le genre ne survient jamais par défaut quand on est trans, malgré l’espoir de certaines qui ont eu ...
LIRE L'ARTICLE >>
Richard Branson honore son pari perdu !
Pré-Hop – 1 ! Je ne suis pas née dans le mauvais corps
TransKind n° 5
Pré-Hop – 2 ! Ne me demandez pas de croire que je suis vraiment une femme, je n’ai
Je suis une queer pathologique
Je ne suis pas née dans le mauvais corps
Sexe, genre et sexualités
Genderqueer, Androgyne, Genre fluide, un groupe facebook pour vous !
3ième Sexe – Indochine
Pré-Hop – 3 ! Quand on est trans, on ne nait pas femme, on décide de le

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -