La mélodie du bonheur

16 mai 2013 | Tags: , ,

homophobie-rapport-2013La mélodie du bonheur…

Je suis tombé sur cet article de « Têtu » évoquant le rapport 2013 de l’association SOS Homophobie :
http://www.tetu.com/actualites/france/rapport-de-sos-homophobie-les-actes-anti-lgbt-en-nette-hausse-en-2012-23288

Comme on pourra le constater, pas une ligne sur les lesbiennes, pas un mot sur les trans. Chacun sais que les premières vivent au pays des bisounours quand aux trans, elles se lèvent chaque matin en chantant la mélodie du bonheur.

Cette manière réductrice de réduire l’ensemble des discriminations à une seule et unique problématique revient purement et simplement à évacuer le problème. On n’en parle pas, donc, cela n’existe pas.

La journaliste a sans doute estimé que les six malheureuses pages consacrées à la transphobie sur les 184 du rapport ne valaient pas la peine que l’on s’y arrête. Elle devrait pourtant savoir que la souffrance ne se mesure pas au nombre de lignes que l’on y consacre.

Ayant depuis longtemps constaté que SOS Homophobie, malgré toute sa bonne volonté ne disposait pas des moyens nécessaires pour prendre la réelle mesure du problème, (le passage consacré au trans ne repose que sur 52 cas), j’ai demandé depuis le mois de septembre à tous les membres du gouvernement que j’ai pu rencontrer que soit faite une grande étude comparable au rapport américain du National Transgenders Dicrimination Survey.

Une étude statistique portant non seulement sur les discriminations, mais sur l’ensemble de la problématique trans qui permettrait de cerner notre situation de manière précise.

Est-il normal de ne même pas savoir combien nous sommes en France ?

J’ai également demandé qu’après la publication des conclusions de cette étude, il soit pris l’initiative par le ministère du droit des femmes en concertation avec les association concernées d’une campagne de sensibilisation destinée au grand public.

Au vu de la navrante indifférence des pouvoirs publics, j’en conclue donc que, dans notre pays, les problèmes LGBT se résument donc exclusivement à l’homophobie et à la loi sur le mariage.

Amies trans, une seule solution pour vous faire entendre : Changez de sexe et devenez gay !

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
(communiqué de presse SOS homophobie du 28 juin 2012) SOS homophobie intervient dans des collèges et lycées depuis bientôt dix ans pour informer les élèves de la réalité de l'homophobie, de la biphobie et de la transphobie, et ainsi les sensibiliser à l'acceptation de la diversité des relations affectives et sexuelles et des identités de genre. Accueilli-e-s dans des établissements de la France entière grâce à nos antennes régionales, la fréquence de nos interventions s'est accélérée depuis l'obtention de l'agrément national ...
LIRE L'ARTICLE >>
Document transphobe publié par le Centre LGBT Paris IDF
EDIT : Ce soir, 23 mai 2013, après un travail collaboratif très fructueux avec le Centre LGBT Paris IDF, un communiqué de presse vient d'être rédigé présentant des excuses à l'ensemble de la communautés et des tierces parties impliquées sur ce qu'il s'est passé. Vous pouvez accéder à l'article en suivant le lien. Nous sommes un certain nombre à nous être ému d'un document publié en janvier dernier par le centre LGBT de Paris IDF, une enquête de santé chez les ...
LIRE L'ARTICLE >>
17 mai 2014 – Journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie – IDAHO
Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie, connue également sous le nom de IDAHO (International Day Against Homophobia and Transphobia), ACCEPTESS-T (association de personnes Trans) et AIDES (association de lutte contre le VIH et les hépatites virales) organisent une action de sensibilisation à Pigalle. Associant diverses structures partenaires, mais aussi des artistes engagé-e-s, nous souhaitons lutter solidairement contre les discriminations à l’encontre des trans, bi-e-s, lesbiennes et gays dans un lieu en dehors de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations
Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre (31 octobre 2012). Des groupes de travail ont eu lieu au ministère du droit des femmes ces dernières semaines. Nous nous faisons l'écho du programme de lutte contre les discriminations LGBT qui devrait être mis en place ces prochains mois. A diffuser très largement ! L’orientation sexuelle, réelle ou supposée, motive aujourd’hui encore trop souvent la moquerie, l’insulte ou l’agression. En France, d’après les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
Internet est le premier territoire d'expression de l'homophobie : 17% des actes homophobes signalés à SOS homophobie y sont repérés. C'est pourquoi SOS homophobie vous donne la parole pour occuper Internet et contribuer à faire reculer les discriminations. Comme sur le clip «Les Mots pour le dire», à vous de partager en un seul mot votre vision de l'homophobie, de la biphobie ou de la transphobie et un autre mot pour décrire le meilleur moyen de l'enrayer. Ces mots sous forme de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
L'association Nationale Le Refuge, reconnue d'utilité publique, appelle l'ensemble des associations citoyennes à se réunir autour d'un collectif national de lutte contre l'homophobie et la transphobie. Face à un débat qui s'annonce difficile, brutal et passionné, l'association Le Refuge souligne l'importance de fédérer les énergies dans un double objectif de pertinence et de cohésion. Toutes les associations sensibilisées à la lutte contre les discriminations et les exclusions sont concernées par la lutte contre l'homophobie qui concerne tous les secteurs de notre société. Le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Gare aux Trans
Une certaine façon de regarder la transphobie et d'y répondre avec fierté. Discriminations, Oppressions, Résistance ! Vidéo de Karine Espineira Trans et féministe affirmée, impliquée dans la vie associative LGBT depuis 1996 (ASB, Zoo, CEL, UEEH), Karine Espineira est co-fondatrice de l’association Sans Contrefaçon (2005) et de la revue en ligne L’Observatoire Des Transidentités (2010) avec un triple objectif : travailler à une mémoire et une culture de groupe, produire « une histoire trans qui soit aussi trans » à travers la diffusion d’écrits et de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Mon sexe n’est pas mon genre
Valérie Mitteaux Réalisatrice du documentaire Mon sexe n'est pas mon genre Avec les documentaires comme celui de V. Mitteaux et L'ordre des mots de Cynthia et Mélissa Arra, la problématique trans est avant tout une problématique sociopolitique. Les "trans" n'étant qu'une facette des questions[...]
LIRE L'ARTICLE >>
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
(Communiqué Le Refuge) La Ministre Najat Vallaud-Belkacem a choisit de ne pas rendre visite à la seule association de lutte contre l'homophobie et la transphobie reconnue d'utilité publique lors d'un déplacement sur la ville de son siège national, ce jeudi, alors qu'elle est chargée de coordonner une mission nationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. L'Association Nationale Le Refuge fédère plus de 1 300 adhérents dont une centaines d'associations pour lesquelles les notions d'ouverture et de partage sont primordiales. Son refus ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité de genre » à « identité sexuelle »
Communiqué commun - Inter-LGBT/ORTrans/ID-Trans’ Le Sénat vient d’inscrire à l’unanimité, jeudi 12 juillet, la discrimination envers les personnes trans dans la liste des discriminations punies par la loi (article 225-1 du code pénal). Quoiqu’imparfaite dans sa formualtion, cette inscription s’est faite à la faveur du débat sur le projet de loi contre le harcèlement sexuel. Suite à l’initiative d’ORTrans, un collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et Inter LGBT auditionné le 7 juin 2012 par le groupe de travail sur le harcèlement sexuel ...
LIRE L'ARTICLE >>
Plus de 11.300 élèves sensibilisé-e-s par SOS homophobie : la prévention par l’éducation est incontournable
Document transphobe publié par le Centre LGBT Paris IDF
17 mai 2014 – Journée internationale de lutte contre la transphobie et l’homophobie – IDAHO
Programme d’actions gouvernemental contre les violences et les discriminations
Transphobie : campagne participative avec les internautes !
Appel à la création d’un collectif national de lutte contre l’homophobie et la transphobie.
Gare aux Trans
Mon sexe n’est pas mon genre
La ministre humilie une association de lutte contre l’homophobie et la transphobie
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité

5 responses to La mélodie du bonheur

  1. Nadine a écrit le 16 mai 2013

    “La mélodie du bonheur”, c’est un de mes films préférés !!!

  2. Brigitte Goldberg a écrit le 16 mai 2013

    C’est aussi un des films préféré de ma chérie :)

  3. Alexandra a écrit le 17 mai 2013

    “Changez de sexe et devenez gay !” 😀 Et M………….RRRRRRRRDE !! Y a que les FtM qui sont concernés ! Donc, je récapépète… On est MtF, alors on change de sexe, puis on s’aperçoit qu’être lesbienne c’est pas ça, alors on devient FtM, on re-change de sexe et on devient gay et là tout se passe bien !
    Ca rejoint clairement ce que nous avions remarqué que les T ont complètement été évincéEs de tout ces derniers temps. C’est juste désespérant mais même pas étonnant.
    Je renvoie vers l’article fait par Didier Lestrade que j’avais déjà copié dans un de tes précédents articles. Ca se confirme de plus en plus en fait…
    http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/1485-apres-le-mariagepourtous-rien.html
    “Les trans? On va vous donner peut-être un nouveau papier administratif mais comme on est en crise, faudra pas rêver avoir des sous et de l’aide.”
    […]
    “Ce qui ne va pas s’arranger non plus, c’est que vous êtes muselés de toute part. L’ami de Hollande possède Têtu, la parole est contrôlée à Yagg aussi puisqu’il y a un modus operandi entre Têtu et Yagg”

  4. Jessika Francesca a écrit le 20 mai 2013

    mais je ne vois pas pk je redeviendrais un petit garçon pour être heureuse.
    je suis Transgenre et fière de l’être !!!
    nous n’existons pas, c’est vrai. mais à qui la cause, à un état transphobe, des psychiatres qui ne voulaient que le monopole sur nos vies, un système judiciaire inadéquate.
    Le code Napoléon dit code civil est obsolète non pas que pour nous mais pour la société française, donc énorme souci.
    mais nous sommes une force vive et on obtiendra gain de cause !!!!
    courage

  5. Véronique a écrit le 20 mai 2013

    J’ai lu l’article et j’ai lu la partie du rapport sur les trans… et je ne vois pas bien en quoi notre situation ne serait pas prise en compte par le rapport ?
    Je suis un brin fatiguée aussi…
    http://www.sos-homophobie.org/rapport-annuel-2013
    Bises.
    Véro

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -