Trois légendes sur le travestissement !

20 mai 2013 | Tags: , , , , , , , ,

Bavoir obligatoire pour lutter contre un phénomène bien connu : la blonde n'attends qu'un instant de relâchement pour reprendre le dessus

La blonde travestie en brune n’attends qu’un instant de relâchement pour reprendre le dessus

EDIT du 12 juillet 2013 : CECI EST IRONIQUE ET AUTO-DERISOIRE …

Je voudrais vous faire profiter des réflexions intenses que nous avons menées à Tours concernant le travestissement.

Nul besoin de répéter ici que le travestissement est une activité consistant à porter les vêtements associés à l’autre genre, activité réalisée par le travesti et certaines personnes transgenres en début de parcours et qui ne doit pas être confondu avec la transidentité.

Je voudrais surtout aborder trois légendes tenaces concernant le travestissement au travers de trois vidéos que nous avons tourné spécialement pour ce billet.

La première légende concerne les boobs, les lolos, les nichons, les seins, la poitrine. Non mais allô quoi !?

Lassée de voir multitudes de blogs, vidéos et billets pour vous expliquer comment faire une fausse poitrine,

Horripilée de voir le test de produits très onéreux et au résultats plus que douteux par des spécialistes boobologistes auto-proclamées,

Écœurée des conseils de maquillage pour des décolletés en trompe l’œil qui ne trompent que l’appareil photo, et qui dégoulinent aux premiers rayons de soleil,

Fatiguée de répéter à l’envie que le meilleur passing c’est avec le moins d’artifice possible,

J’ai fait LE test ultime : un sous-tif push-up réglable (pour rapprocher la graisse au centre) 3 Suisses à moins de 15 euros, une taille en dessous, pendant toute une journée avec le rendu d’un beau décolleté naturel qui n’a pas bougé pendant toute une journée : pas de silicone, pas d’adhésif, pas de maquillage qui dégouline, aucun inconfort … car la féminité c’est d’abord se sentir libre dans son corps.

Disclaimer (ce qui n’empêchera pas, comme d’habitude, d’avoir de multiples commentaires sur les blogs de copines n’ayant lu qu’un mot sur deux) : cette méthode ne fonctionne que pour les personnes qui ont de la graisse (90% des hommes) au niveau de la poitrine et/ou une poitrine naissante (homme en surpoids – pléonasme ? et femme transgenre en début de THS).


La seconde légende concerne le port du pantalon pour se travestir en femme, soit disant que cela améliore le passing puisque plus de la moitié des femmes portent des pantalons au quotidien.

Et bien je suis contre ! j’ai essayé et je suis contre ! quel intérêt de se travestir en femme qui se travesti en homme alors qu’il suffit d’être un homme !? en plus, ça rendrait hostile :(

J’entends déjà les féministes, les anti binaires et les ayatollahs du genre me rétorquer qu’au nom de l’égalité pour tous une femme en jupe ça fait cliché ! Et bien moi je dis que l’égalité pour tous c’est la jupe pour les hommes, l’interdiction de pisser debout et la liberté de chacunE de porter les vêtements qui lui ressemble !

Donc j’en fais le serment, nous ne me verrez plus jamais en pantalon, même avec des Carmen Steffens !


La troisième légende, très répandue dans la communauté T, voudrait que seules les blondes puissent se travestir en vraie femme. Nous avons eu la chance de pouvoir filmer une scène d’anthologie : une femme brune qui nous révèle le secret du travestissement chez les blondes …

Kinder inside, les images se passent de commentaires … enjoy !


Je tiens à remercier Fuijeda pour son petit cours accéléré de montage vidéo ! fallait pas me montrer comment faire …

With love, Julie.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Le travestissement est-il addictif ?
Hier après-midi j'ai profité du beau temps (enfin !) pour me promener* dans les rues de ma ville adorée, Rueil-Malmaison. Épuisée par de longues flâneries dans les quelques rues marchandes du centre ville, je me suis assise à la terrasse d'une brasserie bien connue, l'Adresse, qui se trouve au début de la rue Hervé, dans le prolongement de la place du marché. Et voilà que j'engage la discussion avec un bel homme la soixantaine bcbg qui relève l’ambiguïté de ma personne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Mes réflexions crétoises sur le travestissement et la transidentité
J'ai posté avant hier une série de photo prise en Crète où je suis très naturelle, sans aucun des artifices habituels d'unE travestiE, seulement avec quelques astuces utilisées par beaucoup de femmes : crème de peau matifiante, mascara, rouge à lèvre. Mais je vais revenir sur ce point, je pose juste le contexte. Suite à un commentaire très gentil d'Ester concernant ces photos ("De belles images de bonheur, comme ça fait plaisir a voir! Sortir au naturel est toujours une étape ...
LIRE L'ARTICLE >>
La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution
%CODE1% On a peine à imaginer que tant de femmes se soient habillées en homme entre la Renaissance et la Révolution. Il y a parmi elles de simples femmes qui s'engagent en secret dans les armées du roi pour fuir la misère, des "débauchées", de nobles amazones qui défendent leurs terres, des mystiques qui prétendent imiter les saintes travesties de La Légende dorée, des révolutionnaires qui revendiquent leurs droits de citoyennes... Bien que la justice du roi assimile le travestissement à un ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
NDLR : ce billet était initialement une syndication autorisée d'articles d'un blog de travestis. A la demande récente de l'auteur, nous avons supprimé ce contenu et, en lieu et place - notamment pour garder les commentaires de qualité, référencé dix conseils basés sur du contenu original publié sur Txy. Dix conseils pour votre première sortie en travestie comprends les rubriques suivantes : 1. être prêtE à sortir pour  « tester » son passing 2. se préparer un programme en dix sorties 3. s'exfiltrer de chez soi 4. choisir ...
LIRE L'ARTICLE >>
Réflexions sur le Travestissement (travestisme) destinées aux Femmes
Texte canadien traduit par Niniane (http://julieniniane.pagesperso-orange.fr/biblio/annexe_07.htm). C'est le texte que j'ai fait lire à Agnès le jour de mon coming-out, un certain 31 octobre 2010. Un peu long mais tout est dit. Bonne lecture ! Réflexions sur le Travestissement (ou travestisme) Destinées aux Femmes et aux Petites amies (pour les FEMMES BIOLOGIQUES (Femme à la naissance) ) Bon! Ici je suis assis devant un écran blanc et je réfléchis beaucoup à ce que je veux dire. Je me sens un peu triste en pensant aux problèmes que ...
LIRE L'ARTICLE >>
Supermarché du genre chez Yabingle !
Le dernier billet sur les mots-clés des recherches YaBingle commence à dater un peu et la liste s'est fortement allongée ces derniers jours, peut être un effet manif pour tous ou bien théorie du genre. Voilà marquées en gras dans ce billet les perles qui vraisemblablement nous font de moins en moins rire, l'humour saucisse, le travestissement tagada, l'identité de genre version macho ou les hormones en injection. Ça doit être l'air du temps. Un peu de cynisme ne peut pas nous ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les hommes japonais découvrent leur côté féminin
Le Japon, c'est une culture qui célèbre le bushido, ou la voie du guerrier, un endroit où les hommes sont des hommes, des soldats, des sumo et des samouraïs. Mais aujourd'hui, de plus en plus d'hommes japonais cultivent leur côté féminin, avec une explosion des ventes de produits de beauté masculins ainsi que des jupes et des robes conçues spécialement pour les hommes. Les activités de travestissement deviennent de plus en plus commerciales dans une société qui était jusqu'à présent très rigide ...
LIRE L'ARTICLE >>
(10 bonnes raisons de) se travestir avec son psy
Ayant reçu de nombreuses plaintes de milliers de psy en colère et de leurs supporters après mon billet dépsychiatrisant, il me faut malheureusement publier un droit de réponse rapidement pour éteindre cet incendie planétaire. Je vais donc vous donner dix excellentes raisons de vous travestir avec votre psy. Enfin vous m'avez comprise, allez voir votre psy pour lui parler de votre travestissement, il y a urgence. 1 - vous êtes en dépression ! la vie est un véritable enfer et se ...
LIRE L'ARTICLE >>
La plus grande Hollandaise mesure 2m20 pour 142 kilos (elle est bien proportionnée)
Ce tutoriel fait suite à nos différents conseils sur le passing, un élément important de crédibilité pour envisager des sorties sereines et épanouissantes. Nous avions montré notamment dans un billet que le passing est d'abord une affaire d'état d'esprit, de feeling, de comportement, bien plus que d'une apparence féminine digne d'un catalogue de mode. De ce que je peux lire sur différents sites et des discussions que j'ai pu avoir récemment lors de sorties avec des copines, il me semble important d'insister ...
LIRE L'ARTICLE >>
être soi nécessite volonté et force
Hier matin je visionnais un nouveau témoignage de notre amie Emma ("Comment je vois ma transition") qui a déclenché le désir d'écrire sur un certain nombre de réflexions en cours sur le concept d'"être soi" dans un cadre transidentitaire. (Soit dit en passant, au delà des réflexions que ce visionnage a provoqué chez moi, je crois important que toute personne en questionnement sur la transition visionne ce type de témoignages rafraichissants et empreint de joie de vivre) Une jacasserie donc un peu ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le travestissement est-il une addiction ? et autres flâneries …
Mes réflexions crétoises sur le travestissement et la transidentité
La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution
Dix conseils pour votre première sortie en travestie
Réflexions sur le Travestissement (travestisme) destinées aux Femmes
L’humour saucisse, le travestissement tagada et autres mots-clés du moment
Les hommes japonais découvrent leur côté féminin
(10 bonnes raisons de) se travestir avec son psy
(Se travestir) Sept idées reçues sur le “passing”
Suis-je belle (la suite) ? L’illusion (du) travesti

24 responses to Trois légendes sur le travestissement !

  1. Julie Mazens a écrit le 20 mai 2013

    Pour celles qui s’interrogent, le son “ding” et le “oula” de la vidéo Kinder Inside sont d’origines sans ajout … source inconnue néanmoins, le ding pourrait provenir du verre tapant la bordure métallique de la table (mais sans casser) et le oula pourrait venir de notre amie Sylvie … mais sans garantie 😀

    • Julie Mazens a écrit le 20 mai 2013

      Le “oula” vient de Emm. (info fournie par Alexandra …)

    • Alexandra a écrit le 20 mai 2013

      Dire que t’as loupé trois autres verres toujours par madame kinder et une carafe dans un sac à mains par Sylvie ! Je sais chui cafteuse, mais une carafe contre quatre verres… C’est pas la carafe qui gagne ? Je sais… Je sais… J’ai pas la vidéo. 😀

      • Julie Mazens a écrit le 20 mai 2013

        oui mais bon, Sylvie elle l’affiche clairement qu’elle est blonde elle (niveau coiffure) …

        … suis même surprise, elle passe son temps à faire la brune avec toutes ses expérimentations pour rendre le travestissement plus simple et plus abordable …

        … ça me fait penser que j’ai les séquences piscine et plage à préparer 😀

  2. Lola de France a écrit le 20 mai 2013

    Seulement trois legendes ? : )

    Le push-up, clair, je l achete de suite (et sans disclaimer pour complicite de publicite pour une grande marque…lol)

    Pr contre, un jean bleu marine de bonne facture et bien coupe, avec des escarpins noirs et un chemisier blanc ou noir, ben moi je dis `ca le fait`! si en plus le sac est un gucci et les sun shades des D&G. Bref, je ne pourrai pas preter serment. Kiss a toutes

  3. Alexandra a écrit le 20 mai 2013

    Et pendant ce temps, le Huff Post produit un article sur le port du pantalon. S’ils venaient voir nos explications ici même, ils auraient d’autres éléments de réponse. Hihihi !
    Le pantalon chez un femme est-il hostile aux hommes ?

    PS : Alex Kinder a porté des pantalons tout le week-end (jean rose ou jaune clair). Qu’est ce qu’il a fait frôôôââââ ! Une pensée émue pour toutes celles qui ont quand même tenu en jupe… Hihihi !

    • Sarah Favarelli a écrit le 20 mai 2013

      Ben bizarrement, c’est pas en bas que j’ai eu quelques petits frissons mais bien au niveau du cou et du torse ^^’ Par contre, la prochaine fois que je remet cette robe la je prendrai le temps de mieux débroussailler le jardin arrière… T_T

      (Private joke inside ^^)

      • Julie Mazens a écrit le 20 mai 2013

        tu peux mettre un petit foulard aussi. C’est très féminin et évite de prendre froid :)

        bises.

        • Sarah Favarelli a écrit le 20 mai 2013

          Merci du conseil ^^ Sinon, je pensais acheter une petite cape qui irait bien avec mais pour l’instant j’ai pas trop les moyens ^^’ Et puis bon, le style goth c’est juste de temps en temps, je pense que je m’habillerais pas comme ça tout les jours ^^’

          (En fait, je dois complètement refaire ma garde robe :/ )

  4. Damia a écrit le 20 mai 2013

    «[…]activité réalisée par le travesti et certaines personnes transgenres en début de parcours[…]»

    J’ai un léger désaccord quant à cette phrase. Nous sommes bien d’accord qu’une personne transgenre s’identifie à un tel genre, et que de porter des vêtement en adéquation avec ce genre, ce n’est pas du travestissement, mais bel et bien de l’habillement. Et ce, peu importe le stade de la transition. Avant même que je ne commence mon THS, j’aurais refusé en bloc que l’on dise de moi que je me travestissais, car ce n’est pas vrai. Maintenant, je suis sous THS, et mois après moi, mon corps remplira de mieux en mieux les vêtements que j’ai à ma disposition.

    Je suis sans doute tranchée dans mon propos mais pour moi c’est clair : est travesti la personne qui s’habille avec les “codes” du genre opposé. Et si cela révèle une dysphorie de genre chez cette personne, alors ce n’est plus du travestissement.

    • Alexandra a écrit le 20 mai 2013

      Damia, je te lis à l’instant et je comprends ce que tu dis car j’ai la même réaction que toi concernant la notion de travestissement par rapport à des personnes comme toi et moi.
      Nous sommes dans ce texte dans l’auto-dérision et je suis la première en auto-dérision dans cet article “blonde travestie en brune”.
      Il faut vraiment le prendre au second degré. Regarde bien l’ensemble des vidéos, et tu vois qu’on se moque de nous-mêmes.
      L’idée est de vraiment se détendre et s’amuser de tout cela car il y a trop de lourdeur, de choses pesantes qui nous affublent.
      Nous, nous avons le droit de faire des blagues sur nous-mêmes. :-)

      Gros bisous.
      PS : Tu vois ? Tu viens d’employer “dysphorie de genre”. Perso, ce n’est pas un terme que j’emploie. Mais s’il te convient, pas de souci. :-)

      • Damia a écrit le 20 mai 2013

        Ah d’accord. Je n’avais pas bien saisi le 2nd degré (voire pas du tout). Oui, c’est très bien l’auto-dérision, il m’arrive d’en faire moi-même à mon égard. Non non, ça restera entre moi et moi 😀

    • Julie Mazens a écrit le 20 mai 2013

      Coucou Damia,

      J’ai bien précisé “certaines personnes” ; (“certaines” étant plus que “quelques” et moins que “la plupart des” … donc volontairement flou hihihi)

      Je suis plutôt de ton avis mais je connais plusieurs personnes qui se travestissent (et le revendiquent) et qui se considèrent comme transidentitaire (et le revendiquent) …

      disons que la frontière entre travestissement et transidentité est bien flou en pratique et très évolutif dans le temps.

      Peut être portais-tu une perruque avant de commencer ta THS. Pourquoi ? parce qu’une fille a les cheveux longs ? …

      Personnellement je préfère penser que le premier est une activité (parfois pour donner le change comme avec une perruque ou des silicones quand bien même une THS) et que le second est un positionnement.

      Et d’ailleurs, en suivant strictement ta position, une femme transgenre lorsque elle s’habille en homme (avec la barbe bien visible pour sa séance d’épilation) est donc bien travestie … non ? 😉

      Kisss.

      PS: j’aime pas trop “dysphorie de genre”, ça fait tout de suite vocabulaire médical. CertainEs nous diront d’ailleurs que ce n’est pas leur genre qui est inadapté mais leur corps.

      • Damia a écrit le 20 mai 2013

        «[…]mais je connais plusieurs personnes qui se travestissent (et le revendiquent) et qui se considèrent comme transidentitaire (et le revendiquent) …»
        D’accord, grand bien cela leur en fasse. Moi ce n’est clairement pas ma vision des choses ;). Mais je ne vais pas chercher à l’imposer. Disons que quelque part ça me fait mal, ça me blesse car j’ai souvent tendance à le prendre pour mon compte…

        Non, pas de perruque. J’ai attendu que mes cheveux poussent. Et c’est surtout affaire de jugement personnel, je me trouve nettement plus féminine les cheveux longs que courts. Encore que bon, je les trouve trop court. Et un poil trop bouclés. Et terne. Ah là là cette meuf qui est indécise 😀

        «Et d’ailleurs, en suivant strictement ta position, une femme transgenre lorsque elle s’habille en homme (avec la barbe bien visible pour sa séance d’épilation) est donc bien travestie … non ?»

        Absolument d’accord. D’ailleurs, j’ai tendance à dire que je me suis travestie durant les 26 premières années de ma vie…

        Concernant la “dysphorie de genre”, certes, cela fait médical. Toutefois, durant notre transition, ne sommes-nous pas confrontées directement à du vocabulaire médical ? Moi cela ne m’embête pas. Tant que c’est pas catalogué au rayon “maladies mentales”, ce qui fut le cas jusqu’à très tardivement. Mais après tout, ce n’est qu’un mot pour caractériser le fait que le genre et le corps sont en inéquation. Devrions-nous dire “dysphorie de corps” ? :)
        C’est une réflexion que j’ai souvent par ailleurs, sur le mot “transgenre”. “Trans” “Genre”. Transformation du genre ? Transposition du genre ? Transition du genre ? Tranport du genre ? Que je sache, le genre on y touche pas trop, c’est surtout le corps qui est soumis à modification. Transsexuelle serait trop réducteur car ne touchant qu’à la modification du sexe. “Transcorps” ? “Transphysionomie” ? “Transmutation” 😀 ? Bon, ça me file mal au crâne, hop, un bon thé bien serré (ou T ?) !

  5. Florence GrandeMa a écrit le 20 mai 2013

    Bon ben oui ça me gratouille, ça me chatouille, ça me donne des idées… Et oui le pantalon est bien plus cool que la jupe pour s’adonner à la gratouille tellement anti-féminine! Mdr, oui un peu de rire et de folie dans cet univers T si souvent crispé, aujourd’hui je ris, je vis je suis une personne entière, libérée et décomplexée, merci Julie pour ces vidéos qui témoignent d’une ambiance chaleureuse, de confiance et de partage de ces instants merveilleux que nous avons pu vivre toutes ensemble, nos rires sont formidables car ils viennent prouver l’épanouissement de personnes qui sont parvenues à dépasser les murs et les frontières ou elles étaient parquées par la société.
    J’assume avec joie et fierté ces images et je souhaite à toutes celles qui n’osent pas encore de trouver la force d’être des notres à une prochaine occasion, ne croyez que nous avons les une et les autres connues toutes vos craintes d’affronter le monde extérieur de nous affronter nous même en notre fort intérieur, de nous être combattue dans des batailles intimes destructrices avant tout ce que vous pouvez voir de nous ici, n’y voyez pas des personnes légères mais des vies d’une grande force intérieure qui ont traversées toutes les épreuves, oui nous pouvons en rire, nous en amuser, en plaisanter en toute dérision maintenant ce n’est plus que du bonheurrrrrrr! Kiss.

  6. Fiona a écrit le 28 mai 2013

    merci les filles bien sympa les vidéos sur le sujet cela permet aussi de vous faire connaitre a toutes celles qui ne vous ont jamais vu en réel , pour ma part je porte aussi bien robes, jupes ou encore pantalons, shorts et aujourd’hui petite nouveauté un sarouel, il suffit d’adapter l’envie ou la préférence à la circonstance et au temps extérieur. bises.

  7. Solange Tatie a écrit le 1 juillet 2013

    Bonjour,
    Entièrement d’accord, si un jour j ai le cran de vivre en etant celle que je suis au grand jour, plus jamais je ne porterai de pantalons.
    Bisous.
    Solange.

  8. Julie Mazens a écrit le 12 juillet 2013

    Les trois vidéos et l’article associé sont ironiques et auto-dérisoires.

    Il semblerait que ce billet ai pu froisser quelques âmes sensibles. Je pense qu’avec cette précision elles pourront apprécier à sa juste valeur la partie de rigolade que nous avons eu à Tours en tournant ces séquences. Et si je fais référence, certes avec une pointe d’ironie et de dérision, à certaines personnes, c’est en hommage à leur travail et à leur visibilité …

    Kisss!

  9. Alexandra a écrit le 12 juillet 2013

    Pour ma part, le montage fait par Julie durant le repas à la brasserie est un imprévu mais fait avec tellement d’humour que j’en ai vraiment ri.
    En effet, ces derniers temps, j’ai été et je suis encore dans mes histoires de déménagement qui finalement n’ont pas grand-chose à voir avec l’univers T et par ailleurs il m’arrive d’être maladroite. Je suis la première à en rire.
    Et j’aime cette auto-dérision.
    Il faut savoir que c’est au moment de cette vidéo où le gag du verre de vin s’est produit qu’est né la légende de la “blonde kinder” dont je fus immédiatement affublée et que je trouve très rigolo car léger.
    Le petit film n’a même pas de rapport même lointain avec le fait d’être trans ou non, il est juste dans la vie.
    Nous continuerons à nous amuser de nous-mêmes.
    Et pour les personnes qui y verraient des tentatives de caricatures d’elles-mêmes, il y a juste erreur de casting.

  10. paloma a écrit le 16 octobre 2013

    Génial, drole

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -