Santé !

5 juin 2013 | Tags:

Les gay pride sont des spectacles qui attirent les foules

Les gay pride sont des spectacles qui attirent les foules

Tous les ans, et à chaque occasion, le cliché des manifestations trans-identitaires semble attendue comme la seule apparition du beaujolais nouveau.

Nombre de journalistes, soit en panne d’inspiration, soit en baisse préoccupante d’acuité visuelle, focalisent et propagent les sempiternels photos et commentaires, dont il est difficile de croire que cela, en dehors d’ exhibitionnisme et voyeurisme pauvre et désespéré, relate LA réalité,et donc l’altère gravement…

Ils portent alors la responsabilité de nourrir un sentiment de racisme authentiquement agissant, de la façon la plus insidieuse à la plus violente, dont nombre de la population trans, paie encore bien trop souvent le prix fort.

Quid de toutes celles et tous ceux d’entre nous, qui, au prix de doublement d’efforts, s’assument Dignement, en contribuant largement et pleinement à la vie sociale et économique de notre pays ? Serions-nous humanoïdes ,voir humaines, et pas seulement caricaturales ?

Alors, devant un verre du prochain beaujolais nouveau, peut être pourriez vous, chers journalistes, discuter avec nous, afin de publier un ou plusieurs articles qui sortirons des mauvaises ivresses de la certitudes des lieux communs mortifères et obsolètes; Et là,en plus de guérir du mal de la médiocrité,vous pourrez rendre le souffle de la vie et et de l’humanité.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Discrimination administrative pour une femme trans Vietnamienne
Une affaire déroutante est actuellement en train de se produire au Viet-Nam. Les autorités du pays demandent à cette jeune femme de redevenir administrativement un homme sous prétexte de vice de procédure. Pham Lê Quynh Tram, 39 ans, intersexe à la naissance, vit sa vie de femme depuis 2009 après son changement d'état-civil prononcé par le Comité populaire du district de Chon Thanh. Entre temps, elle avait changé de lieu d'habitation pour aller habiter Hô Chi Minh-ville. Elle y donne des cours en ...
LIRE L'ARTICLE >>
Photo DR Actup Paris
Txy s'associe à la lettre rédigée par Act Up Paris au vu des évènements de violence homophobe qui se propagent de plus en plus dans toute la France, allant même jusqu'à courser des personnes publiques comme Caroline Fourest à chaque arrivée et départ de TGV tant à Paris qu'à Nantes. Nous nous joignons au texte d'Act Up Paris. Act Up-Paris condamne les appels à la violence de Christine Boutin, Christian Jacob et Virginie Tellenne (Frigide Barjot). Nous appelons associations et partis ...
LIRE L'ARTICLE >>
La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’
En ces temps de projecteurs braqués sur le mariage pour tous et de marches des fiertés, les journalistes en mal de sensation s'en donnent à cœur-joie pour focaliser l'attention de la population sur les quelques personnes dans les cortèges qui adoptent des tenues festives et caricaturales. Il est sûr que parler, comme le fait le Huffington Post dans ses articles du 03 juin 2013, des " [...] déguisements traditionnels des défilés homosexuels: jeunes hommes en bas résilles et porte-jarretelles, groupe de filles ...
LIRE L'ARTICLE >>
EXISTRANS #17 – 19 OCTOBRE 2013 – DEPART 14H ESPLANADE DES INVALIDES, jusqu’à BASTILLE
EXISTRANS #17 – 19 OCTOBRE 2013 – DÉPART 14H ESPLANADE DES INVALIDES, jusqu'à BASTILLE TRANS, INTERSEXES : UNE LOI, DES DROITS ! » Point de rendez-vous :  http://goo.gl/maps/HLTN5 Angle des rues de l'Université et de Constantine, métro Invalides L’Existrans : la marche des personnes Trans & Intersexes et de celles et ceux qui les soutiennent aura lieu cette année le samedi 19 octobre avec un cortège qui partira des Invalides à 14h où chacunE est attenduE afin de venir scander et défendre les revendications ...
LIRE L'ARTICLE >>
17 février 2014 – Forum Atelier de sensibilisation : Trans’ et VIH
Atelier de sensibilisation sur les trans’ et le VIH : pourquoi les personnes trans’ sont à risque, et comment travailler auprès de cette population ? Les inscriptions doivent se faire avant le 12 février. Il faut envoyer un email à l’adresse bastier@lecrips.net en spécifiant les informations suivantes : nom, prénom et email. Toutes les info sont sur le lien : http://lecrips-idf.net/rubrique392.html Atelier: Trans’ et VIH Exposition-photos: l’histoire des personnes trans’ et le VIH/sida à Paris   Objectifs Sensibiliser les professionnels de santé aux situations des personnes trans’ ...
LIRE L'ARTICLE >>
19 octobre 2013 – Marche de l’Existrans
L’Existrans : la marche des personnes Trans & Intersexes et de celles et ceux qui les soutiennent aura lieu cette année le 19 octobre avec un cortège qui partira des Invalides à 14h où chacunE est attenduE afin de venir scander et défendre les revendications du collectif. Pour cette dix septième édition, et dans un climat politique frileux où le gouvernement ne mesure pas l’urgence de la situation et se laisse intimider par les forces homophobes et réactionnaires réveillées contre la ...
LIRE L'ARTICLE >>
2nde Réunion d’Organisation de Existrans 2012
Contexte : Depuis des années le Collectif Existrans, un collectif informel qui regroupe des membres d'associations trans diverses comme des individus, organise la marche de l’Existrans pour porter les revendications trans dans l’espace public et politique. Txy se doit de participer à la préparation de cet événement qui concerne tous les transgenres. Le compte-rendu de la 1ere réunion est ici. Organisation : La seconde réunion de préparation de l'événement Existrans 2012 est confirmée pour le 24 juillet à 19h00 chez Act'Up Paris. Julie devrait y ...
LIRE L'ARTICLE >>
Discriminations manifestes à Carré Annexe avec leurs soirées « Ladyboy »
Nous nous faisons l'écho d'un message envoyé par L’ Association des Transgenres de la Côte d’Azur (ATCA). L’ Association des Transgenres de la Côte d’Azur a été avertie des démarches publicitaires de la discothèque le Carré Annexe sur leurs soirées « Ladyboy ». Le style des textes choisi par la direction de cet établissement « Transgenre ne caches pas ton genre », « Toutes les ambiguïtés sont les bienvenues », « soirée talons » est orienté de curieuse manière. Au lieu de proposer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Nicolas Morel-Journel, meilleur chirurgien de France pour les réattribution, et humain
Actuellement, en France, le docteur Nicolas Morel-Journel est considéré comme étant le meilleur chirurgien en matière tant de vaginoplasties que de phalloplasties. Il est malheureusement le seul au bon niveau de technicité pour réaliser des opérations fonctionnelles et esthétiquement réussies avec un taux de réussite digne de ce nom, n'amenant que très rarement ses patientEs à revenir sur la table d'opération pour des retouches. En 2012, j’ai pratiqué 130 opérations dans le cadre d’un changement de sexe. Mais parfois, certains patients nécessitent ...
LIRE L'ARTICLE >>
1ere Réunion d’Organisation de Existrans 2012
Contexte : Depuis des années le Collectif Existrans, un collectif informel qui regroupe des membres d'associations trans diverses comme des individus, organise la marche de l’Existrans pour porter les revendications trans dans l’espace public et politique. Txy se doit de participer à la préparation de cet événement qui concerne tous les transgenres. Organisation : La première réunion de préparation de l'événement Existrans 2012 est confirmée pour le 4 juillet à 19h00 sur Paris. Julie (et peut être Sylvie) y sera présente et ceux ou ...
LIRE L'ARTICLE >>
Discrimination administrative pour une femme trans Vietnamienne
Boutin, Jacob et Barjot seront complices des prochaines agressions contre des lesbiennes, gays, bi ou trans
La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’
EXISTRANS #17 – 19 OCTOBRE 2013 – DEPART 14H ESPLANADE DES INVALIDES, jusqu’à BASTILLE
17 février 2014 – Forum Atelier de sensibilisation : Trans’ et VIH
19 octobre 2013 – Marche de l’Existrans
2nde Réunion d’Organisation de Existrans 2012
Discriminations manifestes à Carré Annexe avec leurs soirées « Ladyboy »
L’incroyable retard de la France dans la prise en charge des chirurgies des trans
1ere Réunion d’Organisation de Existrans 2012

26 responses to Santé !

  1. Brigitte Goldberg a écrit le 5 juin 2013

    @Clarisse
    Tout à fait de ton avis. Malheureusement, celles d’entre nous qui s’assume avec dignité n’ont généralement pas très envie d’être exposées publiquement…

    • cakie june a écrit le 5 juin 2013

      peut on encore dire que l’on s’assume quand l’on ne s’expose pas, je ne sais pas mais toutes celle qui une fois leur papier s’affirme bio et oublie la galère quelle on vécue voir pire dans un élan d’égoïste souhaite tout autant au suivante.

      Mais sinon je n’aime pas “dignement” sa veux dire quoi exactement ? celle qui on la chance d’avoir un boulot pour contribué a la société ? sa voudrais dire que celle et ceux qui fond comme elles/ils peuvent ne le sont pas? drôle de raisonnement.

      par contre assez d’accord avec le reste de l’article mise a pars le fais de parler de manifestation trans-identitaire , les gay pride ne le sons pas vraiment , d’ailleur une grande partie des gay aimerais bien en voire dégager les transgenre et les bi aussi mais eux personnes ne les aimes XD
      Je ne sais pas en France mais en Belgique nous avais quasi autant d’hétéro déguisée que de lgbti enfaite sa na plus rien de lgbti c’est plus un 2iem carnaval sur l’année ou on peux faire la fête et se saouler.

      • Alexandra a écrit le 5 juin 2013

        Dignement ? Ben… On associe trop souvent être trans’ à être hors de la société, marginales. La société supprime la dignité de bien des filles en les poussant à aller sur le trottoir pour survivre. Si des assos comme Acceptess-T existent, c’est pour aider les filles à restaurer leur dignité qui leur a été volée par une société très intolérante.
        Donc, dignement, est juste une autre manière de dire non-désocialisées.

      • Mlle Sawasdee a écrit le 5 juin 2013

        Aussi ne pas oublier aussi qu’une transition par définition c’est “transitoire” cela dure un temps plus ou moins long suivant les personnes. Ensuite nous disparaissons dans la masse commune… Les invisibles d’aujourd’hui sont les visible d’hier et ainsi de suite…
        Il y a juste un moment ou nous désirons vivre simplement tranquille ce qui est légitime

        Plus d’exposition ne veux pas dire ne pas assumer … nous avons assumés, nous assumerons toujours! une trans-identité s’assume pour la vie. Je pense que simplement ne plus la mettre en avant cela fait aussi du bien, c’est vrai c’est égoïste, j’assume aussi :)

        Bises a toutes les meufs d’ici

        • Clarisse a écrit le 8 juin 2013

          Il ne s’ agit pas de s’ exposer,mais plus simplement de vivre,ou plutôt,de s’ accepter pour VIVRE.Chemin difficile,mais à hauteur de ce qu’ il nous apporte et révèle de nous même et de la vie.
          Des prises de positions’ avèrent néanmoins indispensables ,tant il est surprenant,et parfois bien davantage,de se heurter aux certitudes et autres lieux dits ” communs”.

    • Clarisse a écrit le 5 juin 2013

      Chère Brigitte,je pense que le fait de s’ assumer dans toute l’ ampleur de nos aspirations est un acte de maturité et de civilité agissante.Il ne s’ agit pas en effet de ” s’ afficher”,mais bien d’ être au plus près de soi même,ce qui en soi est le principal vecteur de paix,puisqu’il répond à notre épanouissement?

    • Clarisse a écrit le 5 juin 2013

      Dignement signifie que,lorsque nous ne sommes pas totalement et délibérément exclu(e)s de la vie sociale et professionnelle,comme nous en sommes pour un grand nombre fortement menacées en permanence,nous sommes en capacité de répondre largement et efficacement aux nombreuses nécessité de notre société.Dans la stigmatisation qui nous est faite,il est en effet insupportable que nous soyons des citoyennes et citoyens décents,intelligents et nous impliquant dans la vie de la société,bien après que nous nous assumions pleinement;et qui plus est,dans toute l’ ampleur de notre réalité societale.

  2. sylvieb78 a écrit le 5 juin 2013

    Voir aussi :
    http://www.txy.fr/blog/2013/06/03/la-vision-de-bien-des-journalistes-du-mouvement-lgbt-et-en-filigrane-des-trans/
    La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’

    Extrait :

    ————————–
    D’ou la nécessité d’opérations de visibilité ciblées et spécifiques, correspondant réellement au monde “Tx”,
    en veillant à prendre soin :
    .
    · – d’élaborer des revendications réalistes et irréfutables
    . (compréhensible et surtout admissible par tout un chacun),
    .
    · – d’exprimer avec dignité et détermination, notre droit à vivre notre vie de femme ou d’homme (selon..),
    . au sein d’une société, qui a, sauf extrémistes, seulement mais sérieusement besoin d’être rassurée.
    .
    Par conséquent,
    .
    · – de faire comprendre aux “troublions de tous poils” :
    . . – Tx Hyper exubérantE, journaliste en quête de sensationnel, banderoles inadaptée,
    d’aller jouer ailleurs.
    .
    · – individuellement, d’éviter de se compromettre, dans toutes opérations de visibilité,
    . . ne correspondant pas à ces critères,
    . . sachant que les multiples visibilités individuelles, de bon aloi, entretenues tous les jours,
    . . mêmes modestement, devraient petit à petit, porter leurs fruits…
    .
    . . . . . . . L’utopiste de service
    ————————-

  3. Vincent Magnin a écrit le 5 juin 2013

    Les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence mènent aussi leur combat et “assument” quelque chose en s’habillant ainsi pour les gay prides. Il est dommage que les journalistes préfèrent parler de leur maquillage que de leur action contre le Sida.
    Et certes, il est un peu débile de leur part de nous faire passer pour elles, c’est à peu près aussi utile et journalistique que de dire que les poissons d’aquarium sont de féroces prédateurs tels le requin des Galapagos… la preuve, ils ont des dents, des écailles et des branchies.
    Néanmoins, la photo ici présentée comme un exemple de “non-respectabilité” m’attriste un peu. Ce n’est pas en dénigrant les autres que nous seront plus fier(e)s de nous.

    • Alexandra a écrit le 5 juin 2013

      Tu as raison Vincent. Le “malheureux” choix de photo n’est pas de Clarisse. On voit avec Julie pour mettre autre chose. Je n’ai pas le temps de m’occuper à chercher, je suis overbookée. Le première de nous deux qui peux la modifier le fait. Promis !
      Les bourdes, ça peut aussi nous arriver. La preuve ! :-)

    • Alexandra a écrit le 5 juin 2013

      Bon… Finalement je me suis rappelée que j’avais un stock de photos prises sur la pride de l’année dernière. C’est fait !

  4. Clarisse a écrit le 5 juin 2013

    Chère Sylvie,non,tu n’ es pas utopiste.Il est une triste et bien fâcheuse coutume dans notre humanité,toute de de paradoxes aux epithètes et superlatifs foisonnants de tous ordres.Tout être,dans son allant devenant quotidien,choisira ,ou non,d’ avancer ou de se protéger de ces forces qui nous animent toutes et tous.Hélas,lorsque le possible ,comme la fenêtre intime qui apporte la lumière et l’ oxygène demeure phobiquement fermée et obstruée,la necessité de projeter son hypoxie et son cortège de symptômes s’ impose le plus souvent,avec une forte propension à la destruction spectaculaire.Il en va sur bien de n’ importe quel thème,chacun pouvant servir de prétexte,jusqu’ à celui,hélas si fréquent,pour ne pas dire permanent,de faire la guerre,la belle,la vraie,qui ne résout rien… bien au contraire.
    Se vivre,se connaitre,s’ aimer et s’ oser,encore une fois ,dignement,qu’ il s’ agisse de sa singularité propre,-pour nous de notre trans-identité,et pour chacun de son inspiration souveraine-,est non seulement l’ assurance de notre paix et épanouissement personnel,mais de celui de notre si joli est fascinant monde alors ainsi protégé.

  5. Brigitte Goldberg a écrit le 5 juin 2013

    Chère Clarisse,
    comme j’aimerai pouvoir te dire que tu a raison !
    Malheureusement, je vais prendre un exemple. celui d’une maie qui a un très bon “passing” et qui travail dans le secteur public. Quand elle est allée travailler sous son aspect féminin, elle a été immédiatement en but à des injures à peine voilées et à une exclusion de la part de ses collègues. Maintenant, elle a été mutée dans un autre service où tout se passe très bien car, on ne sais pas qu’elle est trans… C’est dire a quel point l’image que donne les médias de notre condition est déplorable. Ils pourraient effectivement se donner la peine d’en donner une autre plus conforme à notre réalité, mais, la,loi de l’audimat est impitoyable. L’excès et le misérabilisme se vendent tellement mieux . Filmer une trans qui se lève chaque matin pour aller travailler et qui a une vie des plus “normale” cela ne les intéresse pas ! Un plateau évoquant nos vrais problèmes avec des invités en parlant avec compétence et sérieux, cela ferait quelle audience ? Il est tellement plus rentable et facile de nous faire passer pour de drôles d’oiseaux.
    Quoiqu’il en soit, merci pour ton article et pour les très intéressantes réflexions qu’il suscite :)

    • Clarisse a écrit le 6 juin 2013

      Coucou Brigitte

      je ne t’ apprendrai rien en te disant que du côté de la trans-identité,les mentalités peinent à franchir le cap du haut moyen-age,avec parfois quelques petits relents vichyssois.Ce dont tu me parles est d’ une fréquence très élevée, parfois simplement, totalement et volontairement sadique et criminogène….Notre pucelle elle même,mais qui s’ en souvient, fut citée,”jugée”,et condamnée au bucher ,car “elle portait habit d’ homme”…Nous avons, nous, le droit,peut être même le devoir,de compter dans les minimas sociaux et ,ou,dans les zônes péripatétitiennes….pêcheresses dénuées de toute raison et morale que nous sommes sensées être….pour mieux servir,bien en cachette,toute l’ honnête et respectable clientèle des deux sexes,si souvent avides de nous”rencontrer”…
      Nous faire reconnaître telle que nous sommes relève de la même réalité,que de celle de toute minorité,ou comme celui du droit des femmes, arraché de haute lutte.
      Pour cela, j’ ai une grande confiance dans le mouvement qui se dessine et grandit parmi notre communauté.
      Et merci à toi pour ce dialogue.

  6. Christine Elodie a écrit le 5 juin 2013

    Bonjour,
    Ce sujet est lié à ” La vision de bien des journalistes du mouvement LGBT et en filigrane, des trans’”
    Lors de manifestations la mise en valeur de certaines scènes par les médias fait que la plupart des gens vont gober l’information sans discernement ! http://www.txy.fr/blog/2013/06/03/la-vision-de-bien-des-journalistes-du-mouvement-lgbt-et-en-filigrane-des-trans/#comment-9358
    Pour moi les questions qu’il faut ce poser sont celles-ci :
    – A t-on une place dans ce genre de manifestation ?
    – Si oui sous quelle forme ?
    – Faut-il se mélanger aux autres ?
    – Faut-il demander des tenues correctes ?
    – Quel est la meilleur façon de faire passer notre message ?
    – etc…

    Quand à la photo, Alexandra et Jullie, ne la changé pas !!! elle est tout à fait représentative du problème que l’on rencontre !

    • Julie Mazens a écrit le 5 juin 2013

      pour l’existrans 2012 nous avions demandé tenue correcte (et nous n’avons relevé aucun débordement) et nous avions demandé aux soeurs de la perpetuelle indulgence de ne pas venir. Elles ont compris et ce sont abstenues.

      • Christine Elodie a écrit le 5 juin 2013

        l’existrans n’est pas la gay pride! en tout cas pour l’existrans 2012 ça a porté ces fruits !
        Il faut aussi essayer de trouver des méthodes pour faire passer plus efficacement nos messages.
        Et surtout si on est “clin” surveiller les médias pour qu’ils ne prennent pas des vielles images! (n’ayant rien à se mettre sous la dent)

        • Julie Mazens a écrit le 5 juin 2013

          la gay pride parle d’orientation sexuelle, l’existrans cause d’identité de genre

          je vois pas comment nous pourrions passer des messages transidentitaires dans le contexte d’une gay pride.

          • Christine Elodie a écrit le 5 juin 2013

            Oui mais c’est sur la gay pride, que les médias sévicent… pas simple! les gens connaissent la gay pride, mais très peu l’existrans !

          • Julie Mazens a écrit le 5 juin 2013

            à nous de travailler sur la visibilité de l’existrans :)

            il y a aujourd’hui 2 fois plus de visiteurs quotidiens sur Txy que de marcheur en octobre dernier …

            réfléchir aussi à des opérations spécifiques de visibilité.

            nous avons ouvert un forum pour en discuter : http://www.txy.fr/forums/topic/organisation-de-lexistrans-2013/

            u’re welcome :) comme on dit !

            @+

    • Alexandra a écrit le 6 juin 2013

      J’ai changé la photo car les “Sœurs de la Perpétuelle Indulgence” sont des personnes qui ont aidé et continuent d’aider bien des LGBT en difficulté. Il ne faut pas tout mélanger non plus et il ne faut pas leur faire payer le tribu de la connerie de toute une classe de journalistes.
      Mais les médias à sensations qui ne connaissent rien des “Sœurs” les prennent en photo pour se servir de leur aspect pour dénigrer les T au final. La faute n’en revient pas à elles, mais bien aux médias.

      • Julie Mazens a écrit le 6 juin 2013

        Les médias utilisent l’image des sœurs pour faire de l’audience et donc de l’argent. Le dénigrement n’est pas intentionnel, il n’est une conséquence perçue par les T.

        À nous de trouver des actions et promotions qui entrent dans le jeu médiatique mais ne dénigre personne.

        • Alexandra a écrit le 6 juin 2013

          Ben en fait, si on faisait un coup médiatique où on fait un reportage sur elles et sur nous en même temps ? Quelque chose de vraiment sincère, juste et qui remettra les pendules à l’heure. Il y a matière à faire. A nous d’utiliser l’image dans le bon sens et de bien représenter leur travail et le pourquoi de leur mouvement et tout le toutim. Ce serait pas mal du tout. Et d’ailleurs, j’ai une petite idée qui pourrait couper l’herbe sous le pied à tous ces journalistes en mal de sensation… A réfléchir. On en reparle.

          • Nadine a écrit le 6 juin 2013

            Je crains que, mettre dans le même reportage les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence avec les trans, même bien expliqué sur les différences, la majorité des gens fera la confusion.

            M’enfin !!!

        • Clarisse a écrit le 6 juin 2013

          Outre la question de l’ argent,maintenir le fantasme outrancier comme réalité m’ apparait aussi plus qu’ une nécessité pour les “normopathes” en peine de maturation.
          Derrière la trans-phobie entr’ autre,,ne se cache-t-il pas ce fameux malaise dans la civilisation, dont,avec un réel et profond pessimisme nous parle ce cher Sigmund juste avant de s’ éteindre?

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -