Mais que se passe-t-il ?

8 juin 2013 | Tags: , , , , ,

Andrej Pejic

Andrej Pejic

Je suis sûre que vous êtes touTEs familierEs avec Andrej Pejic, le top modèle masculin, protégé de Jean Paul Gaultier, qui porte essentiellement des vêtements pour femmes dans les défilés de mode féminine.

A la lecture de plusieurs blogs de mode je viens tout juste de réaliser que Pejic ne serait que le sommet de l’iceberg. Je pourrais vous citer Léa T, Tima Marso, Andrey Gordychuk, Vicney Zwart, Rickard Engfors (en maillot de bain en 2004 !), Asger Juel Larsen, Miss Viki … Il y a de très nombreux mannequins qui participent à des défilés de mode féminine en dépit du fait que plusieurs d’entre ielles se considèrent comme des hommes et se revendiquent nullement transgenre ou femme.

Mais j’ai fait aussi et surtout une découverte encore plus étonnante ! des tops modèles femme défilent pour la mode masculine ! Voir par exemple Casey Legler devenue mannequin Ford pour des défilés masculins.

Et ce n’est pas un hasard si l’androgynie est à l’honneur chez Bettina Rheims ou dans le numéro de juin de l’édition brésilienne du magazine Vogue avec notamment des photos de Andrej et de Casey.

Mais que se passe-t-il ?

La raison généralement invoquée par les créateurs de mode pour faire défiler des mannequins hommes dans les défilés féminins tient à la morphologie, proportions et mensurations recherchées, plus facile à trouver chez les grands hommes minces.

J’imagine que cela doit avoir une logique économique certaine mais pourquoi alors embaucher un modèle féminin pour de la mode masculine ? cela mérite quelques explications. Car mon bon sens me dit qu’il est plus facile à un homme de ressembler à un homme dans un défilé masculin qu’utiliser un mannequin femme.

Je considère d’ailleurs qu’il est plus difficile d’enlever toute féminité à une femme alors qu’il est tout à fait possible de rendre les garçons minces très jolie et très crédibles en femme avec du maquillage, une belle coiffure et un corps mis en valeur. La preuve par neuf, regardez attentivement cette vidéo de Campari, le “garçon” fait quand même très efféminée alors que la “fille” donne parfaitement le change.

Il doit y avoir autre chose !

Fuijeda en mode magasinage ...

Fuijeda en mode magasinage …

Mon impression est que les créateurs de mode depuis quelques années essayent de faire passer un message tout au moins subliminal. Celui qu’il est possible à tout consommateur de porter indifféremment des vêtements masculins et féminins – et voilà une belle supposition qui va faire plaisir à mon ami Fuijeda … – que vous soyez une fille ou un garçon.

En vérité, les femmes n’ont pas besoin d’être convaincue. Depuis toujours elles empruntent aux hommes tous les vêtements et accessoires, même ceux qui aujourd’hui sont le summum de la féminité (corset, talons, bas, …).

Mais côté garçon, l’histoire est bien différente et ils commencent tout juste à emprunter auprès de la gente féminine des tendances et des accessoires ; ils ont donc besoin d’encouragements !

Bien sur les travesties et autres femmes transgenres que nous sommes se travestissent depuis longtemps – surtout dans nos placards – mais des phénomènes comme Andrej Pejic envoie aussi un signal fort qu’il est possible de le faire partout en toute liberté, dans l’espace public.

Si vous voulez explorer un peu plus cette mode alternative, plus androgyne, je vous conseille l’excellent blog de Juan qui fait la promotion des designeurs et des créateurs de mode qui proposent des vêtements non conventionnels pour les hommes, mettant en valeur des formes, des couleurs, des accessoires considérés aujourd’hui comme “trop” féminin.

Vous ne serez pas surpris non plus, avec la diffusion des réseaux sociaux comme Flickr, de voir de plus en plus de jeunes gens s’essayer au travestisme. La plupart des photos sont encore prises en intérieur mais certainEs d’entre eux, et même certainEs que nous croisons dans nos événements Txy, commencent déjà à explorer le monde réel en femme. Peut être encouragéEs aussi par des personnes comme Andrej ou Fuijeda. Il ne faudra certainement pas si longtemps pour que tous ces jeunes envahissent les centres commerciaux portant des jupes et des talons afin de magasiner leurs vêtements préférés.

Tout cela peut arriver plus rapidement qu’on le pense et arrivera très probablement ! Et si les défilés d’aujourd’hui font la mode de demain, finalement notre Fuijeda en shopping ne sera bientôt plus qu’un précurseur démodé mais néanmoins emblématique d’un mouvement de fond déjà nettement visible chez les créateurs de tendances.


PS: ayant préparé ce billet quelques jours à l’avance, j’ai un peu fait mariner Fuijeda avec cette phrase d’accroche que je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous : “Fuijeda est aux centres commerciaux ce que Andrej Pejic est aux défilés de mode” <3

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Andrej Pejic - Barcelone 2012
Andrej Pejic Rosa Clara Bridal Collection Barcelona 2012 source: Haus of Andrej Pejic Andrej Pejic a toujours refusé de répondre aux questions sur son homosexualité présumée tout comme il refuse de revendiquer le statut d'homme ou de femme exclusivement !
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic pose pour une pub de soutiens-gorge
Je vous ai dit, on va faire dans le super léger ce week-end. Après notre article sur les sorties ce matin, voilà un exemple bien concret que le rembourrage n'est pas utile pour passer ... bon il faut dire que notre amiE a quelques avantages physiques que nous lui envions touTEs. Article paru sur madmoizelle.com, site que je conseille à toutes les copines qui aiment la futilité :)! Je me suis inscrite, nous pourrons nous y croiser. Premier homme à poser pour ...
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic
Classique, magique, unique - presque comme George Frideric Handel dans l'opéra Rinaldo l'Aria - Andrej Pejic est un androgyne flamboyant et fascinant. Que ce soit en nature ou en studio, ce beau garçon blond pâle est une star admirée partout et sur tous les podiums de défilés de mode, fille ou garçon. http://www.youtube.com/watch?v=H33U9bpMBhM
LIRE L'ARTICLE >>
Après le Jaune, oserez vous le Orange pour cet été ?
Après le bleu et le Jaune, oserez vous le Orange pour cet été ? Avec une présence confirmée dans tous les défilés des grandes capitales de la mode, la couleur Orange est parmi les hits de la saison. Cette couleur se décline en fonction de vos envies, tels que pantalons, robes, jupes et hauts. Bien que moins brutale que le rouge, l'orange est vif. Il évoque le feu, le soleil, la lumière et la chaleur. C'est une couleur chaude, intime et accueillante. Sachez ...
LIRE L'ARTICLE >>
Toyota utilise Stav Strashko, mannequin transgenre en culotte sexy pour sa publicité Auris
Sur Txy on craque déjà pour Andrej Pejic le mannequin transgenre androgyne qui est, depuis quelques temps déjà, la star des podiums féminins et qui a défilé, entre autre, pour Jean-Paul Gaultier. Le concept, qui était encore insolite il y a quelques années de ça, semble se propager et, faire poser ou défiler des mannequins hommes pour jouer les femmes devient monnaie courante ou presque. En 2012 un nouveau mannequin androgyne semble vouloir voler la vedette à Andrej Pejic grâce à la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Metropolis : le transgenre dans l’art et dans la réalité
Au moment où les modèles les plus demandés sont androgyne, Bettina Rheims a pris des photos de 30 jeunes transgenres. Tout a commencé par un appel lancé sur Facebook. Bettina Rheims, la star française de la photographie, était à la recherche de jeunes personnes qui entretiennent un rapport pour le moins particulier à leur sexe. Elle a reçu des centaines de réponses et noué des contacts aux quatre coins du monde. Pour finalement inviter une trentaine de jeunes hommes et femmes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic sur 7 à 8
Le visage de Cindy Crawford et le corps de Kate Moss, mais le sexe de George Clooney ! Le nouveau top en vogue mélange les genres... Qui est vraiment ce garçon qui ressemble à une femme ? Andrej a grandi en Serbie. À 8 ans, il quitte son pays déchiré par la guerre civile et s’envole pour l’Australie. À l’époque, il a déjà conscience de son androgynie : "J’ai su que je ressemblais à une fille avant même de savoir marcher, ...
LIRE L'ARTICLE >>
José & Ainara
Jon Uriarte est un photographe espagnol qui propose différentes idées originales sur son site, la dernière consistant à habiller des hommes avec les habits de leur compagne ou épouse pour montrer comment l'évolution du rôle des femmes affecte leur partenaire. "the men under the influence" veut symboliser les changements de rôles récents dans les relations hétéro dans le couple par rapport à nos parents et particulièrement comment ces changements ont affecté les hommes. Ces photos sont une tentative de capturer leurs sentiments ...
LIRE L'ARTICLE >>
La tendance Bleu Klein
L’emblématique bleu Klein est de retour car il fait déjà partie des grands hits de l’été. Vêtements et accessoires ont gagné en couleur; créé par Yves Klein, ce bleu si particulier apporte sophistication et élégance à votre tenue. Impossible de passer inaperçue ! L’astuce : pour jouer avec cette couleur , il faut oser le mélange avec d’autres teintes éclatantes comme l’orange, le fuchsia et le jaune, qui donnent vie et joie à n’importe quel look. Pour les moins téméraires les ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lingerie pour femmes transgenres et travesties par Chrysalis
De plus en plus de femmes transgenres travaillent dans le monde de la mode et une marque de lingerie a su le remarquer. Il s'agit de la marque Chrysalis. Depuis 2010, Chrysalis Lingerie crée des lignes de soutiens-gorge et de dessous qui répondent aux besoins bien spécifiques des femmes transgenres. Les sous-vêtements sont étudiés pour soulever, rentrer et lisser et les soutiens-gorge sont rembourrés. [...] L’idée, d’après Cy Lauz, une des co-fondatrices de la marque, était de créer un produit qui éliminerait au ...
LIRE L'ARTICLE >>
Andrej Pejic – Barcelone 2012
Andrej Pejic pose pour une pub de soutiens-gorge
Andrej Pejic
Après le Jaune, oserez vous le Orange pour cet été ?
Toyota utilise Stav Strashko, mannequin transgenre en culotte sexy pour sa publicité Auris
Metropolis : le transgenre dans l’art et dans la réalité
Andrej Pejic sur 7 à 8
“Les hommes sous influence”
La tendance Bleu Klein
Lingerie pour femmes transgenres et travesties par Chrysalis

14 responses to Mais que se passe-t-il ?

  1. Julie Mazens a écrit le 8 juin 2013

    J’aurais pu intituler ce billet : “La fin du travestisme ?”

    • Fuijeda a écrit le 8 juin 2013

      Tout a fait car a partir du moment ou ca passe dans les moeurs, il n’y a plus de travestissement.
      Merci Julie pour cette conclusion, elle me touche beaucoup :).

  2. Ester a écrit le 8 juin 2013

    Bonjour,
    J’ai été voir le blog de Juan et j’ai vu d’une part des photos d’hommes qui portaient des tenues fantaisies mais, selon moi, sans vouloir ressembler à des femmes, et d’autres qui étaient plus ouvertement dans une démarche de travestissement avec des looks féminins.
    Je pense que ces deux tendances sont bien distinctes et que les motivations et l’état d’esprit n’ont rien à voir.
    Si on voyait se répandre ce genre de tenues chez des hommes on n’en conclurait pas qu’ils souhaitent être des femmes (au moins pendant le temps qu’ils seraient ainsi vêtus).

    • Julie Mazens a écrit le 8 juin 2013

      c’est quoi un look féminin ?

      un look interdit aux hommes ? par qui ? sur quel(s) critère(s) ? etc …

      “Si on voyait se répandre ce genre de tenues chez des hommes on n’en conclurait pas qu’ils souhaitent être des femmes” => c’est bien pour ça que je fais référence à Fuijeda en tant que démarche et tendance de fond.

      une fille transgenre n’aurait plus besoin de se travestir si les vêtements féminins étaient librement portés par les hommes (une conséquence)

      bises

      • Ester a écrit le 8 juin 2013

        Je fais allusion explicitement au blog de Juan. Il suffit d’aller voir les différents modèles pour comprendre. Il me semble assez clair en voyant ces photos qu’une partie des personnes souhaitent profiter de la grande lattitude de tenues que peuvent porter les femmes mais rien d’autre quand l’autre partie des modèles sont dans une démarche différente.

  3. Barbara Alie a écrit le 8 juin 2013

    “Il y a de très nombreuses filles qui participent à des défilés de mode féminine en dépit du fait qu’ielles sont des hommes (NDLR: plusieurs d’entre eux ne se revendiquent nullement transgenre). Je pourrais vous citer Léa T…”

    Julie, désolé mais cette phrase fais vraiment mal, par exemple Léa T a toujours dit qu’elle était une femme, il y a rien d’androgyne sur elle, ce n’est pas de tout le même cas de Andrej! Pour info, elle vient d’avoir une SRS.

    D’après moi, cette phrase ne sert pas à grand chose et maintien la logique que être homme ou femme passe d’abord pour notre sexe biologique.

    Désolé pour ce commentaire. bisous

    • Julie Mazens a écrit le 8 juin 2013

      Cette phrase a un intérêt car plusieurs de ces mannequins ne se considèrent pas comme transgenre mais comme homme et expliquent clairement qu’ils surfent sur une mode de façon opportuniste. Et que le billet veut montrer juste que des hommes et des femmes défilent indifféremment dans des défiles féminins et masculins, et que ce n’est pas que du transgenderisme à l’oeuvre mais bien une tendance de fond.

      Le wording est par contre pas terrible, je te l’accorde, malgré la précaution prise avec l’emploi du “ielle”. Notamment il établi une logique d’implication entre les deux phrases alors que ce n’était pas l’intention. Je vais le modifier.

      • Barbara Alie a écrit le 8 juin 2013

        Merci, cette version est beaucoup mieux à mon avis et la message principal reste la même…désolé pour la remarque, mais je crois qu’elle était importante.

  4. Geraldine Claise a écrit le 9 juin 2013

    Toujours remarquable chère Julie… remarquable de modernité… effectivement à travers un laisser aller désobligeant du goût vestimentaire, d’une tristesse épouvantable… d’une impolitesse flagrante … (même crade !) d’un manque de respect pour le regard de l’autre… pointe une révolution des codes vestimentaires dilué au travers du débat du genre… ou se mêlent esthétique et féminité loin des clichés ringards d’assos qui débattent sur la transsexualité pour savoir qui est transgenre, transsexuelle ou autre qualificatifs plus diviseurs que rassembleurs…. avec le crétinisme égocentrique du monopole ! … gémir de subir l’enfermement tout en entretenant le “entre-soi” et l’exclusion… Je pense et c’est ce que je vie au quotidien, que la société hétéro qui est notre garant des lois et des convenances, est prête à assimiler ce que les réacs stigmatisent en décadence… pour se réjouir du spectacle d’une société en éveil qui impose de nouveaux codes… plus légers, plus aériens, plus libérés, plus esthétiques, plus joyeux… artistiques… plus intéressants que le plafond de verre du passing de “femme”… plus honnête et plus courageux… Etre soi et oser paraitre à tous les niveaux de la société avec notre différence de femme trans”… même imparfaite ! (mais perfectible… surtout si la différence est vécue avec bonheur… donc intelligence)… et évolutive pour éviter l’usure de la monotonie et de l’inertie… la modernité !

    Bises !

  5. Liv a écrit le 9 juin 2013

    Je pense que c’est une tendance très bien pour la liberté et épanouissement des personnes de corps mâle…. Et c’est vrai que les personnes femelles le font depuis assez longtemps maintenant. D’ailleurs récemment je ne me suis pas travestie en femme pour essayer de “passer” depuis un moment, et j’essaie d’exprimer plus de féminité dans mon quotidien. Je me considère maintenant plus comme androgyne ou genderfluid (de genre fluide), qu’autre chose. Pour l’instant je me considère toujours au moins un peu en rapport avec la transidentité dans le sens large, et je considère que je fais partie de cette famille de personnes “lgbt”, et je soutiens tous les droits de toutes les personnes de minorités sexuelles ou de genre. En tant qu’androgyne j’aime toujours parfois utiliser les accords au féminin, ou qu’on m’appelle elle, ou Liv, au lieu de mon nom masculin Oliver, alors pour moi c’est encore pour l’instant une question d’identité de genre – je suis un/e androgyne, et non seulement un homme qui porte des looks androgynes…. Mais est-ce que dans une société ou il n ‘y avait une complète liberté d’expression pour tout le monde j’aurais autant besoin de revendiquer cette identité? Je ne sais pas. J’essaie d’aller dans le sens qui marche mieux pour moi pour l’instant, dans la société et période dans laquelle je vis. Je l’explique en disant que homme et femme sont plus des identités de genre et non que des sexes physiques/morphologies de corps/ d’organes sexuelles/ de chromosomes etc…. (tout ça concerne plutôt les “sexes” – mâle ou femelle). Alors, un/e androgyne c’est quelqu’un qui se sent entre les deux genres ou un mélange des deux. C’est quelqu’un avec une identité de genre “non-binaire”. Et genderfluid précise une personne qui se sent un peu plus masculin (ou “homme”) ou un peu plus féminine (ou “femme”) selon les jours. Bises.

  6. Liv a écrit le 10 juin 2013

    Ce qui est embêtant par contre, c’est que pas toutes les choses pour femmes vont bien si tu as un corps masculin (même assez mince… j’ai récemment fait un régime qui a eu du succès..), simplement à cause de la coupe. Par exemple j’ai acheté une robe d’été vert citron (en me demandant si je serais assez courageuse pour la porter cet été un jour..) mais avec la coupe, faite pour quelqu’un qui a des seins, ça ne me va pas très bien – le haut du dos pend un peu, par exemple. J’avais regardé sur internet pour des gens qui font des retouches, et j’ai trouvé une personne près de chez moi et j’ai envoyé un mail en disant que j’étais un homme qui aimait les looks androgyne et est-ce qu’elle peut faire une retouche pour une robe…. mais elle n’a pas répondu…. Bon, je suppose que je ne suis pas tombée sur quelqu’un suffisament large d’esprit….

  7. Liv a écrit le 10 juin 2013

    PS. A ce que je sache, Andréas Pejic se considère comme transgenre androgyne aussi, et je me rappelle une interview que j’avais vue où on demandait s’il/elle se considérait plutôt une femme ou un homme et il/elle a dit quelque chose comme “pourquoi est-ce que je dois choisir?”

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -