Photo du profil de Cand

by

Transsexuel – manifeste pour sa réhabilitation …

23 juin 2013 | Tags: , , , , , , , ,

being gayCoucou les meufs,

J’adore les paradoxes et il y en a quelques-uns qui me turlupinent depuis quelques temps :

– ce rejet, et même ce mépris chez certaines, des translovers … d’ailleurs, il faudra qu’un jour vous m’expliquiez avec quels genres de mecs vous couchez et comment vous faites ;

– cette excitation quasi-obsessionnelle à démontrer que la transidentité n’est pas une sexualité … et dans le même temps à se précipiter en bas-résilles partout où y’à moyen de se faire attraper.

Je sais, je provoque. J’adore ça.

En fait, l’autre fois, je parlais de la sexualité des trans avec ma fille … qui s’interroge, c’est très sain. La veille, je m’étais faite draguer par une jolie fille dans un bar et c’était la première fois depuis ma transition (au sens, une fille qui drague une fille). Cela m’avait perturbé dans mon référentiel, surtout lorsque la fille m’a demandé (abrupte) : “j’aimerais que tu sois franche : tu es hétéro ou homo”. J’étais complément perdue … le changement de genre emporte t-il aussi changement de sexualité ? comment se définir lorsqu’on allait avec des filles en étant garçon et qu’on va avec des garçons en étant fille … dans une même vie ? Bref, j’ai bafouillé, je l’exprime … et ma fille me plante un regard clair et m’assène :

– “pourquoi tu n’as pas dit que tu étais transsexuel ?”

Limpide, même cristallin.

Autre anecdote. L’autre jour, je rassure un mec qui n’assumait pas ses choix. Vous savez, l’éternelle histoire : “oui bien sûr, il est normal que je te plaise si tu aimes les femmes vu que j’ai toutes les apparences d’une femme, mais il est indéniable qu’une certaine particularité au bas-ventre et les étapes de ma vie, peuvent te laisser entendre que si tu couches avec moi, tu serais pas un peu pédé mon pote ?” vous me suivez ? C’est toujours pareil : je me ressens femme, je suis perçue femme mais j’ai une particularité transidentitaire … Bref, le gars se débattait avec sa conscience et d’un seul coup, il a eu un regard clair en disant :

– “il y a les homosexuels, les hétérosexuels, les bisexuels et les transsexuels”

[Définition] La transsexualité, c’est une forme de sexualité qui concerne les personnes transidentitaires – lesquelles, par leur particularité, ne peuvent s’intégrer aux catégories classiques homo ou hétéro – et leurs partenaires – homos ou hétéros attirés par les personnes transidentitaires, tant sous l’aspect sentimental (relations amoureuses) que sexuel.

En conclusion, les translovers sont donc des transsexuels. On ne va tout de même pas sen plaindre ? :-) D’ailleurs, plutôt que de dire, avoir une voix de concierge médisante “ah non mais lui, c’est un translover” … assumez-vous et dites “sale trans” … on dit bien “sale pédé” ou “sale gouine” ou “enculé d’hétéro”.

Distinguer transidentité et transsexualité … pourquoi pas ?

Bises

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France Corinne Fortier [CNRS/LAS] dans le cadre du colloque Traitements et contraintes : approches empiriques des dispositifs de prise en charge institutionnelle, qui a eu lieu les 14 et 15 juin 2012, à l'Université Paris 13 à Bobigny. Nous nous intéresserons aux normes et contraintes du dispositif institutionnel lié au transsexualisme tel qu’il est pratiqué aujourd’hui en France, et en particulier à Paris où nous avons mené notre enquête de terrain en tant qu’anthropologue. Dans le ...
LIRE L'ARTICLE >>
A Buenos Aires, le premier lycée transsexuel du monde
La rubrique Monde du nouvel observateur vient de publier un reportage de Camille Lavoix sur un lycée à Buenos Aires en Argentine qui accueille des jeunes précaires ou prostitués pour les ramener sur les bancs de l'école. Le lycée respecte toute la diversité transidentitaire des jeunes étudiants déscolarisés en leur offrant un espace libre de toute discrimination afin de reprendre leurs études gratuitement. Les études sont dispensées par une vingtaine de professeurs bénévoles dont trois s'identifient comme transsexuels et sont ouvertes à ...
LIRE L'ARTICLE >>
*Etre élevé par un transsexuel n’est pas un problème pour la santé de l’enfant !*
(article paru initialement dans le Journal International de Médecine) Paris, le jeudi 14 février 2013 – Le Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains (CECOS) de l’hôpital Cochin est le seul centre en France à répondre favorablement aux demandes de don de sperme émises par des couples où le futur père est…une femme devenue homme. Aux enfants nés de ces dons de sperme, le CECOS propose un examen psychiatrique et psychologique annuel. C’est grâce aux données obtenues dans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Sites web “Transgenre” et “Transsexuel” à éviter absolument !
Nous rêvons d'une communauté Transidentitaire respectueuse de la diversité de nos expériences et de nos parcours ; dans ce monde idéal, cette page resterait bien heureusement vide de toute pertinence. Malheureusement, nous croisons parfois des ressources et informations (blog ou forum) sur la toile qui sous couvert d'un témoignage ou d'une réflexion, sont remplies de préjugés, de clichés, de contre-vérités, de boules puantes, de rejets de la différence, ... et entretiennent un climat d'intolérance entre les transidentitaires de tout genre (travestiEs, ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
La transphobie est le rejet des personnes Trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre. Il est impossible de porter plainte en cas d’acte ou de comportement transphobe puisque ni la loi, ni la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) ne ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des transsexuel-le-s suédois demandent réparation à l’Etat
(source AFP) 142 transsexuel-le-s suédois ont déposé ce lundi une demande de réparation d'un montant total proche de 5 millions d'euros, et réclamé des excuses officielles de l'État pour avoir subi une stérilisation de force lors des changements de sexe entre 1972 et 2012, a annoncé lundi leur représentant, la Fédération nationale pour les droits des homosexuels, bisexuels et transsexuels. «La demande a été déposée aujourd'hui devant le Chancelier de la Justice», l'autorité indépendante qui prend position sur les sollicitations en matière ...
LIRE L'ARTICLE >>
Cisgenre – Manifeste pour sa non-utilisation !
"Cisgenre" ou "cis" Voila un terme que je lis régulièrement dans le cadre de notre communauté, encore aujourd'hui dans un fil de discussion tumblr, et qui m'insupporte au plus au point (°). C'est un terme que je trouve, au mieux, inutile et au pire transphobe. Et lorsque qu'il est employé pour identifier une femme, "femme cisgenre" en opposition à "femme transgenre" - cas le plus fréquent devenant presque synonyme - je le trouve extrêmement méprisant et misogyne. Revue de détails des arguments contre ...
LIRE L'ARTICLE >>
Manifeste – Txy, média d’information et d’échange – Libre d’être soi
Manifeste - Txy, média d'information et d'échange - Libre d’être soi. Préambule Ce manifeste est une réponse collective à diverses critiques suite à la publication de textes présentant des points de vue alternatifs. Nous voulons rappeler les missions du collectif Txy et sa ligne éditoriale. Le collectif Txy soutient en tant que média (i.e. publication des communiqués de presse, soutien logistique et organisation, ...) l'existence de différentes manifestations dont l'Existrans et le T-DOR mais chaque membre du collectif reste libre d'adhérer ou non ...
LIRE L'ARTICLE >>
Alors ce matin, enfin, en fin de matinée, après un rendez-vous chez Pole-Emploi, et vu que mon rhume était désormais bien fini (la forme olympique en cette matinée quasi-estivale sur Marseille), je me suis planifié un don du sang. Hop, ni une ni deux, à l'EFS (Etablissement Français du Sang) de mon quartier pour aller approvisionner les Vampires (c'est ainsi que je nomme le personnel de l'EFS). Procédure habituelle : le questionnaire à remplir (juste un QCM), et le passage devant ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le comptoir de l’info: la transidentité
Anne Gaelle et Florence Bertochio discutent sur la transidentité. - mal être dans l'enfance, l'adolescence : j'ai l'impression que je ne suis pas dans le bon corps - la transidentité n'a rien à voir avec la sexualité mais avec le genre - histoire vielle comme le monde : des enfants se construisent dans un genre qui n'est pas le sexe biologique - il faut les accompagner - problématique des papiers d'identité, incompréhension des pouvoirs publics pour simplifier la vie des trans - procédure pour le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Contraintes et normalisation du parcours transsexuel en France
A Buenos Aires, le premier lycée transsexuel du monde
*Etre élevé par un transsexuel n’est pas un problème pour la santé de l’enfant !*
Sites web “Transgenre” et “Transsexuel” à éviter absolument !
La transphobie, rejet des personnes Trans et de la transidentité
Des transsexuel-le-s suédois demandent réparation à l’Etat
Cisgenre – Manifeste pour sa non-utilisation !
Manifeste – Txy, média d’information et d’échange – Libre d’être soi
Le Don du Sang chez les trans’, c’est pas gagné MAIS…
Le comptoir de l’info: la transidentité

13 responses to Transsexuel – manifeste pour sa réhabilitation …

  1. Cand a écrit le 23 juin 2013

    (des fois, je me demande si je dois demander moi-même l’admission dans un asile ou attendre d’être psychiatrisée d’office).

    • Brigitte Goldberg a écrit le 23 juin 2013

      Tu a raison, les translovers sont le plus souvent des homos qui ne s’assument pas d’où le mélange de fascination et de dégout qu’ils éprouvent à notre égard… Que l’on soit transgenre ou transsexuelle, (et ce n’est pas la même chose), il est sur que cela dépasse largement la question du sexe pour toucher à celle de l’identité dans sa complexité, (d’où les multiples questionnements qui nous assaillent)
      Quand à ta santé mentale, je te rassure, la mienne est encore pire !
      Bienvenue au club :)

  2. Héloïse a écrit le 23 juin 2013

    Il existe les termes “androphile” et “gynophile”, ça fait encore des étiquettes à diviser pour mieux régner et exclus les translovers !

    • Cand a écrit le 23 juin 2013

      androphile
      adj inv
      1 relatif à celui qui aime les mâles humains et non pas les individus du genre humain, en général

      gynophilie
      (nom féminin)
      Amour, désir des femmes.

      Alors, je me suis trompée de terme, un translover est un transophile. C’est ça ?

  3. Alexandra a écrit le 23 juin 2013

    En fait, je ne me pose plus ces questions.
    Vu le trajet sentimental qu’a pris ma vie ces dernières semaines et comment ma vie tant sexuelle que sentimentale a évolué avant, pendant et après transition, les seules choses qui comptent pour moi sont les sentiments, la tendresse, avoir une sexualité épanouie et cela quelle que soit la personne avec qui je suis.
    Par contre, pour les bas résilles, ça gratte ces trucs-là et t’as l’impression de t’être roulée dans un filet de pêche quand tu les enlèves. 😉
    Maintenant, certaines se précipitent “dans des lieux où y a moyen de se faire attraper”, si c’est leur envie et besoin, il ne faut surtout pas s’en empêcher. Ce qui serait malsain, c’est d’avoir cette envie et de ne pas l’assouvir. Être soi et en accord avec soi-même.
    Je suis bi et j’assume pleinement ma bisexualité parce que c’est ce qui me convient.
    En clair, à mon très humble avis, ne vous posez pas trop de questions et vivez pleinement vos vies sentimentales et sexuelles. Le bonheur ne se négocie pas.

  4. AlexMec a écrit le 23 juin 2013

    J’étais complément perdue … le changement de genre emporte t-il aussi changement de sexualité ? comment se définir lorsqu’on allait avec des filles en étant garçon et qu’on va avec des garçons en étant fille … dans une même vie ?

    Bizarre: de ce que j’ai vu en live et sur les forums internet, les FtMs n’ont généralement pas de problèmes avec ça: avant c’était avant, et maintenant c’est maintenant, et à chaque fois, on définit sa sexualité en fonction de son propre genre et du sexe vers lequel on est attiré. S’il n’y a pas de changement d’orientation, alors une lesbienne devient un hétéro, et une hétéro devient un pédé. Et toi, t’es hétéro sur toute la ligne 😀 !

    Par contre, il est clair que les translovers sont bien souvent assez confus dans leur tête. Je me suis amusé un temps sur un site de plans Q pédé, histoire d’observer un peu la faune de mon nouveau milieu 😛 Ce qui m’a particulièrement surpris, c’est le succès des MtFs hormonées mais pas encore opérées du bas: apparemment pas mal de mecs gays raffolent de ce mélange seins + pénis – je soupçonne une bonne dose de bisexualité dans tout ça, entre autres… L’inverse (plus de seins mais pas encore de phallus), bizarrement, semble beaucoup moins en vogue chez les pédés, alors même que ce sont quand même bien les FtMs qui se définissent comme mecs O.o !

    Alors quelque part, oui, ça me dirait bien de redéfinir la transsexualité comme l’attirance envers les personnes transidentaires 😉 Aussi bien les cis que les trans pourraient être transsexuels, et les trans ne seraient pas nécessairement transsexuels 😛

    • Héloïse a écrit le 24 juin 2013

      Sur certains forum trans, on dit translover = des seins pour les apparences et se donner bonne conscience et un penis pour les affaires privées.
      Encore des ravages du complot binariste, avec le bénédiction de l’industrie pornographique.
      Pour les FtM, il faudrait plutot faire le parallèle avec les mouvements féministes qui accèptent les ftm mais refusent les mtf, en prétextant qu’elle ont grandi dans un milieu privilégié.

  5. Nadine a écrit le 24 juin 2013

    “En conclusion, les translovers sont donc des transsexuels.” “Alors quelque part, oui, ça me dirait bien de redéfinir la transsexualité comme l’attirance envers les personnes transidentaires Aussi bien les cis que les trans pourraient être transsexuels, et les trans ne seraient pas nécessairement transsexuels”

    A moi aussi, ça me plait bien cette définition des transsexuels, des gens qui aiment les trans’

    Nadine

  6. Chloé AVRILLON a écrit le 24 juin 2013

    Hé bien je vais aller bien plus loin dans la provoc 😉
    L’idée d’hétérosexualité et d’homosexualité sont des concepts tout à fait dépassés !
    Nous ne changeons pas de sexualité en changeant de sexe : notre orientation sexuelle reste la même.
    En fait il faut plutot considérer d’autres catégories (j’aime pas catégoriser, mettre dans des cases, mais je simplifie) :
    – les personnes plutot attirées par les femmes
    – des personnes plutot attirées par les hommes

    Le “plutot” trouve sa justification dans le fait que la bisexualité est plus la règle que ne le sont l’homosexualité ou l’hétérosexualité “pures”. (Ne jamais dire “fontaine je ne boirais pas de ton eau”)

  7. Chloé AVRILLON a écrit le 24 juin 2013

    Et transsexuel = “qui aime les trans” me parait tout à fait à propos

  8. Solange Tatie a écrit le 1 juillet 2013

    Bonjour,
    juste un mot, pour apporter un témoignage, sur mon ressenti.
    Je n’ai pas fait de passage chez le psy, ni même attaquée un début de transition.
    Mais je sais que je suis une transexuelle.
    Et pour ma part, je ne me suis jamais sentie homosexuelle avec les hommes, je me sens juste femme avec eux.
    En revanche, je me sens homosexuelle (pas en permanence), lorsque je couche avec des femmes, pour cette raison, je me définie comme etant bi.
    Bisous.
    Solange.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -