L’incroyable retard de la France dans la prise en charge des chirurgies des trans

25 juin 2013 | Tags: , , , ,

Nicolas Morel-Journel, meilleur chirurgien de France pour les réattribution, et humain

Nicolas Morel-Journel, meilleur chirurgien de France pour les réattributions, et humain

Actuellement, en France, le docteur Nicolas Morel-Journel est considéré comme étant le meilleur chirurgien en matière tant de vaginoplasties que de phalloplasties.

Il est malheureusement le seul au bon niveau de technicité pour réaliser des opérations fonctionnelles et esthétiquement réussies avec un taux de réussite digne de ce nom, n’amenant que très rarement ses patientEs à revenir sur la table d’opération pour des retouches.

En 2012, j’ai pratiqué 130 opérations dans le cadre d’un changement de sexe. Mais parfois, certains patients nécessitent plusieurs interventions. Par exemple, quand on opère un trans FtM, une première étape consiste à retirer l’utérus, les ovaires et toute une partie du vagin. La deuxième étape (la reconstruction) peut nécessiter deux ou trois interventions. Au final, j’opère donc environ une soixantaine de personnes par an. Je reçois beaucoup plus de demandes mais je ne peux malheureusement pas en traiter davantage. J’opère parfois jusqu’à quatre jours par semaine ; c’est possible mais c’est fatigant et notre but n’est pas d’opérer à tout prix dans de mauvaises conditions, d’autant que ce n’est pas de la chirurgie facile. 

Seulement voilà… Ce chirurgien étant le seul actuellement en qui les trans ont confiance pour leurs opérations de réattribution sexuelle, se trouve complètement débordé par la demande. Il résulte de cet état de fait une liste d’attente totalement insupportable, amenant même le GRETIS à ne plus pouvoir prendre à l’heure actuelle en charge d’autres patientEs avant le 1er trimestre 2014. TouTEs les trans en besoin de soins doivent soit se rejeter vers des chirurgiens en lesquels elles n’ont pas confiance du fait de leur manque de pratique ou, pour les plus fortunées, partir à l’étranger afin d’avoir leurs soins en temps et en heure.

Dans tous les cas, bien des trans sont actuellement laisséEs sur le carreau et ne peuvent avoir un accès décent à une chirurgie de réattribution sexuelle dans des temps raisonnables.

La France accuse un retard absolument innommable en matière de prise en charge des trans. Ce retard, nous le devons à un barrage que les psychiatres des équipes auto-proclamées ont érigés depuis tant d’années afin de garder un monopole sur la prise en charge des trans et surtout afin d’invisibiliser notre population. Si un problème n’est pas vu, il n’existe pas, pourrait-on dire !! Afin de parfaire le tableau, ils se sont complus à annoncer que nous étions 30 000 et tout au plus 60 000 sur le territoire alors que les dernières études en la matière font plutôt état de 500 000 à 1 million de trans.

Les associations voient généralement les psychologues et les psychiatres comme des obstacles au parcours de transition des trans, comme des médecins qui vont les juger et leur refuser les autorisations nécessaires à leur changement de sexe. Et c’est vrai que durant des années, l’attitude du corps médical à l’égard du transsexualisme a été très, très frileuse. Les trois-quarts, voire la totalité de mes collègues y étaient hostiles, d’autant plus que certains avocats menaçaient de les traîner devant les tribunaux au cas où l’un(e) de leurs patient(e)s regretterait son opération.

Dans une telle population, il est aisé de voir que le nombre de trans en besoin d’opération de réattribution est forcément 10 à 20 fois supérieur.

Actuellement, les délais d’attente (entre un an et un an et demi pour une vaginoplastie, par exemple) sont insupportables pour les patients.

Par ailleurs, comble de la transphobie de ces psys qui “filtrent” les trans en vue des opérations, non contentes de faire barrage aux soins de celles et ceux les nécessitants, elles n’ont pas hésité depuis nombre d’années à envoyer des trans ne nécessitant pas d’opération sur la table d’opération, tout cela pour leur “permettre” d’avoir leurs papiers !

Il faudrait que les choses aillent beaucoup plus vite, notamment le changement d’état civil. Personnellement, je pense que celui-ci ne devrait pas être conditionné à une opération de changement de sexe.

Il est temps que tout ceci change, que ses psys n’aient plus la main-mise sur nos vies.

Il est temps qu’il y ait assez de chirurgiens formés aux opérations de réattribution sexuelle, quitte à les envoyer se former à l’étranger très rapidement.

Il est temps que le corps médical comprenne qu’il est à notre service et non qu’il guide nos vies.

Il est temps de comprendre qu’il ne faut pas opérer des trans qui ne le nécessitent pas, contre leur gré.

Il est temps que ce pays comprenne enfin que nous sommes des êtres humains et que nous sommes en pleine possession de nos moyens et que nous ne sommes pas des malades mentales-aux !

Il est temps que ce pays s’humanise envers nous !!!!

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Identité, genre, trans, Pourquoi la France coince ?
Entretien avec Hélène Hazera, journaliste, productrice et Sophie Labelle, auteure de livres jeunesse sur le genre, en duplex depuis Montréal. Les trans sont en colère et vont le dire le 18 octobre lors de leur traditionnelle marche a Paris. Le candidat François Hollande avait promis une loi pour permettre de changer de sexe légalement sans obligatoirement passer par la chirurgie. Il n'a pas tenu sa promesse. La vigueur de l'opposition au mariage pour tous, le Sénat désormais a droite rendent désormais ...
LIRE L'ARTICLE >>
Photo montage d'un adolescent transgenre, un sujet trop souvent oublié dans la communauté T
Comme je l’ai déjà dit hier soir sur un fil de discussion Facebook où le communiqué du Collectif "Oui Oui Oui !" pour le rassemblement devant le siège du PS rue Solférino a été relayé, il ne reflète nullement ce qui a été débattu au niveau de la liste de discussion de l'organisation de l'Existrans qui est sensée représenter la parole trans en France au travers de la seule manifestation qui nous soit dédiée. En effet, les revendications qui ont cours actuellement pour ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
Cet article vient de parvenir dans ma boîte : 24 000 personnes trans pourraient être privées de droit de vote dans 9 états des États-Unis. Outre ma révolte face à la privation de droits civiques, qui mérite un article à part, faisons un calcul simple. L'article nous indique qu'il y aurait 85 000 personnes trans susceptibles de voter dans ces 9 états. WolframAlpha nous indique que la population totale de ces états est de 51 millions d'habitants. Nous arrivons donc à ...
LIRE L'ARTICLE >>
A l’instant T ! proposition pour faire évoluer la situation Trans en France.
Préalable : je suis désolée Julie, je voulais suivre la nouvelle ligne éditoriale légère et j'étais partie pour faire un reportage sur un lieu de fête ... mais j'ai décidé d'aller au bout de ma démarche. Le gouvernement vient de mettre en place des groupes de travail. L'évolution de la condition Trans est à l'ordre du jour. Des réunions sont programmées. Des contributions sont attendues. Voir ici Voici ma proposition que j'ai déjà publié sur Facebook et le Salon de Pauline ...
LIRE L'ARTICLE >>
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Étude sur la situation actuelle concernant le changement d'état civil pour les personnes transidentitaires. Document co-écrit par Corinne Fortier, anthropologue et psychologue, chargée de recherche au C.N.R.S., Paris. Laboratoire d’Anthropologie Sociale (C.N.R.S.-E.H.E.S.S.-Collège de France) Et Laurence Brunet, juriste, Chercheuse associée au Centre «Droit, sciences et techniques», U.M.R. 8103, Université de Paris 1. «Personne ne sera forcé de subir des procédures médicales, y compris la chirurgie de réassignation de sexe, la stérilisation ou la thérapie hormonale, comme condition à la reconnaissance légale de son identité de genre.» (Principes ...
LIRE L'ARTICLE >>
Lana Waschowski - DR Aceshowiz
Le féminisme de certaines femmes est clairement transphobe. En cette journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, nous pouvons décerner la palme de la transphobie à Stylist qui pense qu'une femme trans' n'est rien d'autre qu'un homme féministe !! Dans cet article, on croirait presque que d'un coup de baguette magique, Lana "s'est transformée en femme". Elle est considérée par ce magazine féministe comme "un Homen" ou encore "homme féministe" !  Une totale aberration ! Par ailleurs, la transphobie de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Rencontre organisé par le Collectif Trans Hauts-de-France du vendredi 9 septembre à 9h30 au samedi 10 septembre à 12h30. Attention il fait s’inscrire au préalable comme expliqué dans le programme. ==> voir  ici
LIRE L'ARTICLE >>
Rapport des Affaires Sociales sur la prise en charge des Trans
Évaluation des conditions de prise en charge médicale et sociale des personnes trans et du transsexualisme. Rapport Décembre 2011. Après la remise en 2009 d'un rapport de la Haute autorité de santé (HAS) sur la prise en charge du transsexualisme, le ministère de la santé a mis en place un groupe de travail piloté par la Direction générale de l'offre de soins dont l'objectif était de mettre en œuvre l'une de ses principales recommandations : la désignation de centres de référence multidisciplinaires. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Etat civil : quelle prise en compte de la transsexualité ?
Le Sénat vient de publier une étude comparative des dispositions législatives relatives à la modification de l’état civil des personnes transsexuelles dans six pays européens (Danemark, Espagne, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède), huit États d’Australie et deux pays d’Amérique latine (Argentine et Uruguay). Selon cette étude, deux générations de lois peuvent être distinguées. Historiquement, les premières lois ont été adoptées dans les pays d’Europe du Nord de l’Europe (Suède, Danemark et Pays-Bas) en vue de protéger les personnes souhaitant changer de sexe, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Emission Transphobe sur France Culture
Dans la rubrique « connaissance de l’ennemi », voici un hallucinant festival de transphobie sur France-Culture... Vous allez aussi adorer l’introduction :-) ... Changer de sexe. Pourquoi ? Comment ? Avec Pierre Jouannet, ancien président de la fédération des Cecos (centre d'études et de conservation des oeufs et du sperme), médecin à l'hôpital Cochin et professeur à l'université René-Descartes et Bernard Cordier, chef du service de psychiatrie de l'hôpital Foch de Suresnes. %CODE1%
LIRE L'ARTICLE >>
Identité, genre, trans, Pourquoi la France coince ?
Les enfants Trans, grands oubliés de la PMA
Un indice pour estimer le nombre de personnes Trans en France et dans le monde
A l’instant T ! proposition pour faire évoluer la situation Trans en France.
Changement d’état civil des personnes « trans » en France : du transsexualisme à la transidentité
Quand Stylist un journal féministe prend Lana Wachowski, femme trans’, pour “un Homen, homme féministe” !
Rencontre Collectif Trans Hauts-de-France
Rapport des Affaires Sociales sur la prise en charge des Trans
Etat civil : quelle prise en compte de la transsexualité ?
Emission Transphobe sur France Culture

13 responses to L’incroyable retard de la France dans la prise en charge des chirurgies des trans

  1. Caroline de Nice a écrit le 25 juin 2013

    C’est vrai que nous, les personnes Trans nous bousculons beaucoup d’idées sur le genre et même sur le sexe. C’est vrai que selon les “cas”, la prise en charge médicale, les soins peuvent prendre de longues années pour voir se concrétiser le(s) changement(s) tant attendu(s).
    Le “parcours officiel” n’est pas obligatoire, y compris quand on n’a pas de moyens financiers.
    J’en suis la preuve vivante.
    J’ai commencé comme tout le monde en me travestissant, pendant mon enfance, puis à l’âge adulte.
    Puis il y a des années j’ai commencé à sortir et à vivre en femme.
    J’ai ensuite demandé à mon médecin d’obtenir l’ALD auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Mon docteur a fait la demande, appuyée par une lettre de mon psychiatre.
    1 mois après j’avais obtenu l’ALD.
    Puis j’ai été opérée de diverses parties de mon corps, à l’Hôpital public, sans aucun frais importants.
    Les divers médecins que je consulte font la demande de prise en charge au titre de ce qu’ils appellent mon “Transsexualisme” et la Sécurité Sociale accepte à chaque fois.
    Donc ce passage par les “équipes officielles” n’est pas obligatoire.
    Il faut juste se prendre en mains, écouter les bons conseils et blinder sa volonté en avançant lentement.
    Arriver devant un médecin dans son genre de naissance et lui demander de changer de sexe n’est pas sérieux. Il faut vivre sa vie, se donner les moyens d’être crédible par le corps médical.
    Une fois qu’on a pris sa destinée en mains, sans baisser les bras, en n’hésitant pas à faire les sacrifices nécessaires, on devient crédible.
    Le parcours officiel est certainement une solution pour certaines personnes, mais il y a aussi le système que j’ai suivi, qui est de se bouger suffisament pour que les autres se bougent pour soi.
    La volonté est la clé.

  2. yukarie a écrit le 25 juin 2013

    C’est bien qu’il y ait d’autres voies !
    C’est peut être la solution : faire disparaître les équipes “officielles” en ne les utilisant plus.

    Cela me fait penser à une phrase que j’ai trouvé sur le oueb :
    “Respect cannot be learned, purchased, or acquired; it can only be earned.” – Anonymous
    “le respect ne peut être appris, acheté ou acquis, il ne peut être que gagné”

    Mais si la volonté est la clé, est-ce que tout le monde a cette volonté, cette énergie?
    Parfois la vie use une personne,mobilise déjà toute sa volonté. Et c’est parfois cette même nécessité de vivre dans un genre qui ne nous correspond pas qui use ! Comment se bouger dans ce cas?
    D’où un besoin d’être pris⋅e en charge.

  3. Chloé Tigre Rouge a écrit le 25 juin 2013

    J’ai une question: d’où viennent ces citations ? J’aimerais lire la source ou au moins disposer d’une contextualisation des mots.

    D’avance merci.

  4. Julie Mazens a écrit le 25 juin 2013

    A la réflexion, je sais pas si le titre est bien adapté pour ce billet.

    Nous aurions du choisir quelque chose comme “Mais où sont donc passés les partisans du GRETIS ?” ou bien “Quand le GRETIS se fissure de l’intérieur” ou alors “Ce chirurgien est-il coupable aux yeux des psy d’être simplement humain ?”

    Pour le buzzz hein … juste pour le buzz 😉

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 25 juin 2013

      Sans vouloir faire ma chieuse, ce serait bien de dire que cet article est un commentaire sur l’article de heteroclite et non sa reprise, car les positions qui y sont prises ne sont pas forcément les mêmes que là-bas, si ?

      Enfin, JDCJDR :)

      • Julie Mazens a écrit le 25 juin 2013

        si ça avait été une reprise, nous aurions indiqué (Source hétéroclite) en préambule du texte et il aurait été classé dans la rubrique Information et non pas dans Coup-de-Gueule.

        JDCJDT 😀

        • Chloé Tigre Rouge a écrit le 25 juin 2013

          STDT, TVB!

          N’empêche que j’ai dû faire un effort pour décoder la chose.

          Merci pour votre travail.

          • Julie Mazens a écrit le 25 juin 2013

            C’est clair qu’il faut que l’on s’améliore … mais tellement de taf et si peu de temps :(.

            D’ailleurs si je retrouve celle qui a pondu ce billet, je m’en vais lui dire ma façon de penser 😉 …

            Bises.

    • Alexandra a écrit le 25 juin 2013

      Zuuulllllieeeeee !!!!!! T’étais pas obligée de griller ma couvvvvverrrrtttttuuuurrrreeeee !!! Lalalala ! J’peux même plus te faire confiance ! Franchement hein ??

  5. Nadine a écrit le 26 juin 2013

    J’aurai pas fait mieux !!! 😉

  6. rachel tailhan-denat a écrit le 6 janvier 2014

    en ce qui me concerne, 0 retouche, fontionalité parfaite.
    suis tres epanouie.

  7. Martin Jacob a écrit le 4 septembre 2017

    La Tunisie aujourd’hui est très avancé dans le domaine de chirurgie esthétique tel que la chirurgie de visage et la chirurgie mammaire ect….
    l’injection Botox Tunisie par exemple, j’ai eu une expérience avec les chirurgiens Tunisiens. qui sont associés à l’agence spécialiste de tourisme médicale PolycliniquePlus, ils sont des professionnels dans le domaine de esthétique.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -