L’identité de genre, L’impensé sociojuridique dans les sociétés de droit

1 juillet 2013 | Tags: , , , , ,

visuel_table_ronde_trans_smalllogoCet article est ma contribution aux actes de la table ronde du 7 juin à Paris. Je n’exclue pas la possibilité d’une réécriture en vue d’une publication dans une revue.

Les actes complets peuvent sont consultables sur le site de l’association Id Trans qui présente le document ainsi : Id Trans’ a contribué à l’organisation de la table ronde de l’InterLGBT du 7 juin 2013 à la mairie du IIIe arrondissement de Paris sur le sujet : “Pourquoi et comment donner des droits civils aux personnes trans”. (voir les actes plus bas).

Nous parlerons beaucoup de la loi en Argentine. Désormais, elle est la référence absolue en matière de changement d’état civil pour les personnes trans. Aux yeux des pays concernés, par les mouvements demandant au législateur d’acter la reconnaissance de l’identité de genre, l’Argentine endosse le statut de laboratoire des principes de Jogjakarta et des recommandations du rapport Hammarberg. La loi donne cependant lieu à exotisation et les raccourcis laissent penser à une loi « pour minorité » finalement très (et trop) permissive. Avec les avocats Emiliano Litardo et Iñaki Regueiro De Giacomi ont comprend que le droit est un acteur des transformations sociales, constitutif d’exclusions culturelles, économiques, politiques et sociales, et qu’il peut rendre la vie des personnes invivable. Il est désormais du devoir du droit de développer une conscience critique et de prendre en compte ce qui tient de « la pratique d’exclusion ». La loi argentine doit donc être considérée comme une loi sociale avant tout.

En France aussi on note ce glissement vers un droit conscient de son incidence sur la vie des personnes. Ce Droit que l’on pensait immuable, indéboulonnable, cartésien, ancré sur des positions techniques, et des savoirs technicistes, nous prend à revers, prenant de cours le politique. Ce dernier semble « paniqué » à l’idée que le débat sur l’identité de genre alimente une nouvelle fronde et de nouvelles violences. Mais il revient au législateur d’être inclusif, coûte que coûte,  en considérant les identités trans dans leurs milieux sociaux et culturels et ne pas se conformer aux seules identités « transsexuelles » – les plus rassurantes à ses yeux. Nous préconisons bien un changement de paradigme : celui d’une reconnaissance politique et sociale  avec l’objectif de rendre la vie des personnes trans vivable.

L’article complet sur le blog de l’auteure.



Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Des Trans Argentins reçoivent une nouvelle carte d’identité
DES TRANS ARGENTINS REÇOIVENT UNE NOUVELLE CARTE D'IDENTITÉ DE LA PART DE CRISTINA FERNANDEZ. La présidente de l'Argentine a personnellement remis, lundi 2 juillet 2012, les premières cartes d'identité destinées spécifiquement aux personnes ayant légalement changé de sexe en vertu d'une loi qui crée un précédent à l'échelle internationale. Cristina Fernandez s'est dite fière d'avoir établi une nouvelle norme internationale avec cette législation sur l'identité sexuelle, qui a été adoptée à forte majorité au Congrès et qui permet à quiconque de changer ...
LIRE L'ARTICLE >>
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité de genre » à « identité sexuelle »
Communiqué commun - Inter-LGBT/ORTrans/ID-Trans’ Le Sénat vient d’inscrire à l’unanimité, jeudi 12 juillet, la discrimination envers les personnes trans dans la liste des discriminations punies par la loi (article 225-1 du code pénal). Quoiqu’imparfaite dans sa formualtion, cette inscription s’est faite à la faveur du débat sur le projet de loi contre le harcèlement sexuel. Suite à l’initiative d’ORTrans, un collectif composé d’ID Trans’, ORTrans et Inter LGBT auditionné le 7 juin 2012 par le groupe de travail sur le harcèlement sexuel ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’Argentine adopte une loi historique sur l’identité de genre
Mercredi 9 avril, le Sénat argentin a adopté la loi sur le genre. Le texte reconnaît le genre comme une expérience personnelle et ouvre la possibilité de modifier le genre figurant sur les papiers d'identité sans avoir recours à des traitements hormonaux ou une opération de réassignation. Après l'ouverture du mariage en 2010, l'Argentine se pose une nouvelle fois comme un pays précurseur et un exemple à suivre en matière de droits des LGBT, en Amérique Latine, mais aussi dans le ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’identité de genre et le droit : entre ordre public et vie privée
Le 19 mars 2013, Daniel Borrillo a été auditionné par le Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) afin de présenter son travail autour de l'identité de genre. Il a notamment abordé le problématique de la définition de "trouble" de l'identité : Lorsqu’il n’y a pas accord entre les aspects biologiques et les aspects psychosociologiques du sexe, certaines personnes se trouvent face à une situation de « trouble » de l’identité. Toutefois, contrairement aux présupposés habituels de la littérature psychiatrique, le ...
LIRE L'ARTICLE >>
Loi Argentine sur l’identité de Genre du 30 novembre 2011 – Traduction
NDLR : C'est avec l'aimable autorisation de la traductrice que nous republions cette traduction de la loi argentine, une référence qu'il est nécessaire d'avoir lu dans les débats actuels. Edit du 8 juin 2013 : version électronique réalisée par le parti de gauche à télécharger ici. Préambule de la traductrice : étant d’origine espagnole j’ai tenté de traduire la nouvelle loi pour l’identité de la personne qui vient d’être votée en Argentine. Cette loi est une avancée significative pour les personnes transgenres ...
LIRE L'ARTICLE >>
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Delphine Philbert, auteure du livre "Devenir celle que je suis" aux éditions Max Milo, est interviewée par Laurence Garcia, journaliste responsable du 5/7 du Week-End sur France Inter La discussion aborde les sujets suivants : - inégalité des droits en France : transphobie, droit de se taire, mépris de l'identité de genre, - chiffre des suicides : 34% de tentatives de suicide chez les jeunes trans, - le parcours de delphine et évolution des relations familiales et sociales, gestion de la transparentalité, rupture brutale ...
LIRE L'ARTICLE >>
Avis sur l’identité de genre et sur le changement de la mention de sexe à l’état civil
Avis sur l’identité de genre et sur le changement de la mention de sexe à l’état civil Avis complet du CNCDH publié par lettre le 27 juin 2013. On trouvera un résumé des points dans le communiqué de presse publié conjointement.
LIRE L'ARTICLE >>
Non, l’identité sexuelle n’est pas l’identité de genre !
Je peux dire que je partage le point de vue de l’ANT ou d’autres associations qui voient bien le calcul politique à l’œuvre dans ce glissement sémantique qui voudrait passer pour secondaire et qui, en fait, marque au moins l’absence de volonté de ce gouvernement “de gauche” de s’affronter à partie réactionnaire de l’assemblée sur la question de l’identité de genre. Au nom de ce marché politicien, les droits des trans passeront à la trappe, c’est pour moi une évidence. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des transgenres préhistoriques comme un atout dans des sociétés primitives !
Une étude ethnologique, tout juste publiée (1) dans la revue Human Nature et réalisée par Doug VanderLaan du Centre pour les addictions et la santé mentale au Canada, montre que les transidentités étaient présentes dans les sociétés ancestrales et souvent vécues alors comme un atout pour ces sociétés. A l'opposé de certaines attaques menés par une frange réactionnaire issue de la manif pour tous, cette étude montre que le transsexualisme n'est pas contemporain de notre époque et existait déjà pendant la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Identité de genre et changement d’état civil
Texte présenté à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) le 16 Avril 2013. Identité de genre : Quelle genre d’identité ? Qu’on le veuille ou non, notre système juridique aussi bien qu’administratif ainsi que les rapports régissant les liens privés sont définis par la seule notion du sexe. L’état-civil définit l’existence légale des individus sur la base de ce seul critère. La notion du sexe dans l’état-civil est une notion exclusivement morphologique basée sur une observation clinique et définie ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des Trans Argentins reçoivent une nouvelle carte d’identité
Article 225-1 du code pénal voté par le Sénat : nous préférons toutefois l’emploi des termes « identité
L’Argentine adopte une loi historique sur l’identité de genre
L’identité de genre et le droit : entre ordre public et vie privée
Loi Argentine sur l’identité de Genre du 30 novembre 2011 – Traduction
Delphine Philbert interviewée par Laurence Garcia
Avis sur l’identité de genre et sur le changement de la mention de sexe à l’état civil
Non, l’identité sexuelle n’est pas l’identité de genre !
Des transgenres préhistoriques comme un atout dans des sociétés primitives !
Identité de genre et changement d’état civil

2 responses to L’identité de genre, L’impensé sociojuridique dans les sociétés de droit

  1. Cand a écrit le 1 juillet 2013

    J’avais trouvé la conférence très intéressante et c’est cool de pouvoir approfondir tout ça.
    Merci Karine !
    Candice

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -