Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?

27 juillet 2013 | Tags: , , , , ,

visage-de-femme-caracteristiquesBien qu’il soit dorénavant communément admis que le genre est une construction sociale, il n’en reste pas moins que l’évolution nous a doté de quelques aptitudes à détecter très rapidement si une personne est une femme ou un homme – au sens mâle ou femelle – juste en regardant son visage (il y a notamment des études sur les primates à ce sujet).

Ce billet tente de passer en revue les caractéristiques du visage qui nous permettent de classifier aussi rapidement quelqu’un. Et ce qui permet à certains hommes de ressembler à des femmes et par extension à passer pour des femmes.

En préambule, je voudrais néanmoins rappeler que le « passing » qui permet à une personne née homme (resp. femme) d’être reconnue dans le genre opposé est d’abord un état d’esprit et qu’il existe de nombreuses idées reçues. Vous relirez notamment nos différents billets sur le passing.

N’oubliez pas non plus que beaucoup de femmes ont des caractéristiques plutôt masculines et sont pourtant perçues comme femme. Toute la difficulté du passing est donc de ressembler à une femme masculine mais surtout à être lue comme une femme.

Nous espérons que ce billet vous aidera sur une des dimensions importantes de ce passing, les caractéristiques féminines de votre visage. Mais il vous faut aussi travailler toutes les autres dimensions tout aussi importantes qui sont autant d’indices permettant cette lecture féminine : allure générale, comportement, langage corporel, démarche (avec ou sans Carmen Steffens), voix, habillement et accessoires, coiffure, …

Le visage féminin a tendance à être plus rond, ovale ou en forme de cœur alors que le visage masculin est plus carré. Notamment la mâchoire d’un homme est plus large et son front a tendance à basculer vers l’arrière avec des os de l’arcade sourcilière plus prononcés et les sourcils plus droits, plus épais et implantés plus bas.

L’astuce la plus utilisée par les travestis consiste à masquer le front avec une mèche de cheveux donnant ainsi l’illusion d’une forme de visage moins carrée. De façon plus permanente, il est possible aussi de faire pousser ces cheveux avec une coiffure très structurante, mais le problème essentiel portera sur le côté dégarni et les fameux golfs si caractéristiques des hommes, obligeant alors à réaliser de la chirurgie de ré-implémentation de cheveux. Sinon il reste une belle perruque pour lutter contre cette calvitie naissante ou la prise de produits comme la stemoxydine.

Une autre astuce, techniquement beaucoup plus dure à réaliser mais systématiquement utilisée par les drag-queens consiste à refaire complètement les sourcils en les redessinant plus haut sur le visage, plus mince et plus arqué, cachant ainsi une partie de l’os frontal et modifiant l’allure générale du visage.

Plus pragmatiquement pour unE travestiE qui ne souhaite pas passer des heures dans sa salle de main, on redessine ses sourcils en supprimant des lignes par le dessous afin d’affiner, de remonter un peu et en donnant une forme plus arquée. C’est certainement le premier conseil à donner à une travestie qui débute.

D’autres éléments important du visage participent à renforcer les différences anatomiques : le nez, les joues et le menton.

Le nez est plus petit, plus court et plus étroit chez la femme et la cloison nasale est plus concave. Son menton est plus rond alors que celui de l’homme tend à être plus grand, plus large et plus lourd, constituant cette forme plus carrée.

Les joues féminines sont plus mieux remplies, plus arrondis et plus hautes sur le visage féminin avec une mâchoire légèrement incurvée et moins lourde.

Le travesti peut utiliser des jeux d’ombres et de lumières avec du maquillage (type blush) pour donner l’impression d’un nez plus étroit, pour remodeler l’apparence des joues et de la mâchoire.

Cette zone nez-joue-mâchoire reste néanmoins la zone la plus difficile à féminiser alors qu’elle donne vraiment la forme générale du visage. Pas étonnant que beaucoup de femmes transgenres soient obligées de faire de la chirurgie faciale (FFS) notamment pour affiner le nez afin d’avoir une forme générale plus douce. Car si les hormones d’un THS déplacent les graisses, elles ne redessinent pas le squelette construit et stabilisé à la puberté.

Cette chirurgie faciale peut d’ailleurs souvent englober la partie des lèvres notamment pour réduire la distance entre le nez et la lèvre supérieure qui est plus importante chez l’homme. Une technique de maquillage consistant à dessiner les lèvres plus grandes n’étant pas forcément facile à porter au quotidien et difficile à réaliser pour ne pas ressembler à un clown.

Autre zone qui fait souvent la différence, c’est la taille des yeux qui paraissent plus grands chez la femme du fait de l’ossature au dessus des yeux, des pommettes et du front. Les techniques de maquillage sont nombreuses pour agrandir l’œil comme l’utilisation de l’eye-liner, des jeux d’ombres (du blanc au coin de l’œil / nez) et du mascara pour rendre les cils plus volumineux.

Nous terminerons ce tour du visage par une zone là aussi très caractéristique de la masculinité puisque directement lié à la forte présence de testostérone pendant la puberté : la pomme d’Adam. La aussi les personnes vivant au féminin en permanence seront rapidement tentées à faire raboter cet os disgracieux. Les travestis utiliseront des techniques de maquillage mais surtout de masquage avec des accessoires de type écharpes et foulards.

Être conscient de ces caractéristiques doit vous permettre d’améliorer progressivement votre maquillage pour que votre visage apparaisse plus féminin et plus séduisant. Mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas dans la caricature ni le cabaret transformiste et que les techniques des drag-queens sont extrêmes et donc tout aussi détectables. Comme en toute chose, la femme les utilisera donc avec modération.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Se Travestir – La Perruque qu’il vous faut selon la forme de votre visage
J'ai écrit ce tutoriel pour les travestis et transgenres en début de parcours afin de les aider à accorder leur perruque avec la forme de leur visage. Nous passons en revue les différentes formes de visage et nous vous indiquons la perruque la plus adaptée et les perruques à éviter à tout prix. Le Visage Rond: Aussi long que large, le visage rond a quelque chose de doux et d'enfantin. Pommettes et menton sont arrondis et donnent un petit air angélique. Bonne ...
LIRE L'ARTICLE >>
La plus grande Hollandaise mesure 2m20 pour 142 kilos (elle est bien proportionnée)
Ce tutoriel fait suite à nos différents conseils sur le passing, un élément important de crédibilité pour envisager des sorties sereines et épanouissantes. Nous avions montré notamment dans un billet que le passing est d'abord une affaire d'état d'esprit, de feeling, de comportement, bien plus que d'une apparence féminine digne d'un catalogue de mode. De ce que je peux lire sur différents sites et des discussions que j'ai pu avoir récemment lors de sorties avec des copines, il me semble important d'insister ...
LIRE L'ARTICLE >>
Tutoriels Transgenres (pour apprendre à se Travestir ou améliorer sa Féminité)
(Travestissement, Travestisme, Transvestisme) Chaque tutoriel est autant de mini Guide et Mode d'Emploi travesti & transgenre pour vous aider à vous travestir, vous améliorer dans votre passing, travestissement, transvestisme, travestisme et votre féminisation. N'hésitez pas à contribuer et enrichir ces informations sur l'art de la féminisation ! NB: les articles marqués [TTT] sont destinés aux TravestiEs Tout Terrain : où comment être féminine en toutes circonstances, même les plus difficiles. Les sorties, mode d'emploi (Tous les Articles sur les Sorties) Les indispensables accessoires de votre sac ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se travestir : comment cacher ce sexe que je ne saurais voir ?
Le titre est explicite et volontairement racoleur car le contenu que vous allez lire n’a pas d’autre sujet que de vous expliquer les différentes méthodes de travestissement pour cacher son sexe d'homme. Ces techniques, appelées aussi tucking, sont utilisées par les transformistes, les travestis et certaines personnes transgenres avec pour objectif d'améliorer leur passing et/ou de pouvoir porter des vêtements féminins n'admettant aucune bosse disgracieuse. Il faut dire qu'en la matière ceux qui sont habituellement avantagés par la nature auront forcément plus ...
LIRE L'ARTICLE >>
Un rouge à lèvre au doigt et à l’œil.
J'ai une petite pensée émue en écrivant ce billet, il me rappelle ma première sortie de groupe en février 2012, sortie pendant laquelle mon amie Astriddd m'avait montré comment faire une application rapide et jolie sans ressembler à bozo le clown. On peut se travestir sans vouloir forcément ressembler à une fraise tagada :P. Le rouge à lèvres est un élément essentiel d'un maquillage réussi. Il donne confiance en soi, focalise le regard de l'autre, peut être porté en toute saison, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Déconstruisons les stéréotypes de la féminité !
Force est de constater que nos meilleurs billets sur le site, lus des zillions de fois par mois, sont essentiellement ceux ayant pour thématique le travestissement et plus précisément les mille et unes astuces indispensables pour être la plus féminine possible : les accessoires pour être plus féminine, le contenu de son sac à main, la démarche d'une vraie femme en Carmen Steffens, comment parler comme une vraie femme [NDLR : méthode totalement inutile pour Aurore (°) ], comment s'habiller ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les secrets du langage corporel féminin
Bonjour, les Tgirls ! Notre sujet brûlant de cette fin de semaine porte sur le langage corporel féminin. Ce langage corporel a une très forte influence sur votre Passing car c'est une grande partie de l'image féminine que vous renvoyez. Pour rappel, le langage du corps se compose essentiellement : de la posture, des gestes, des expressions faciales, et du contact avec les yeux. 1 - La Posture Je vais vous présenter les trois plus grandes différences entre la façon dont les hommes et les femmes se tiennent. 1.1. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Passing en passant …
Un rapide article concernant le Passing ! Juste pour ouvrir les débats en publique - la zone des commentaires vous est ouverte. En fonction des retours, nous réaliserons un dossier plus complet que nous mettrons à disposition de nos membres dans la rubrique Tpedia. Quelques définitions Dans le contexte du genre, le "Passing" renvoie à la capacité d'un individu à être considéré ou perçu comme un membre du sexe par lequel il se présente physiquement et qui n'est pas son sexe de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le “Passing” – toute une histoire !
Ou, pour être plus exacte, tout un tas d'histoires...... Aussi nombreuses qu'il y a de transidentités et d'individualités pour le lire, le passing ^^. Je n'ai aucunement l'intention de mettre une quelconque notice ou de faire tout un tas de généralités, vu que, comme cité plus haut, c'est un travail titanesque et quasi impossible de rendre un reflet même simplement "approchant" de la réalité.... Et puis, je suis un peu fainéante aussi! Ce billet n'a qu'un seul but, vous citer quelques unes de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se travestir : Apprendre à marcher avec des talons
Marcher sur des talons représente un jour ou l'autre un défi à relever pour toute travestie ! Pour éviter de marcher sur des œufs (ou pire, de se retrouver les jambes en l'air), voici un petit récapitulatif de ce qu'il faut savoir sur les meilleurs ennemis de la femme ... 1) Quelle hauteur choisir ? - Les spécialistes préconisent, pour la vie de tous les jours, des talons de 2 à 4 cm. Plus bas, ils n’amortissent pas le poids du corps ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se Travestir – La Perruque qu’il vous faut selon la forme de votre visage
(Se travestir) Sept idées reçues sur le “passing”
Tutoriels Transgenres (pour apprendre à se Travestir ou améliorer sa Féminité)
Se travestir : comment cacher ce sexe que je ne saurais voir ?
Se Travestir – Comment appliquer son rouge à lèvres ?
Passing – Belle comme Nathasha en trois leçons …
Les secrets du langage corporel féminin
Le Passing en passant …
Le “Passing” – toute une histoire !
Se travestir : Apprendre à marcher avec des talons

9 responses to Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?

  1. Alexandra a écrit le 27 juillet 2013

    Ah ben voilà ! Juliiiiiie ! Il n’y a aucune étude qui dise que l’ossature ne bouge pas avec les hormones.
    Je n’ai eu aucun besoin de FFS et pourtant je partais d’un visage assez carré. La redistribution des graisses n’est pas suffisante pour expliquer le changement que mon visage a fait sous l’action des hormones.
    Et je ne parle même pas de la taille des épaules qui s’affine et qui ne s’explique pas uniquement par une perte de masse musculaire.
    De toute façon, il n’y a aucune étude qui a été faite sur le sujet, on ne peut que constater chacun de nos cas particuliers pour se donner une idée.

    Bon… Mis à part cela (fallait bien que je fasse ma chipie, hein ?), les filles, en effet, cherchez toujours le plus naturel possible. N’oubliez pas qu’un maquillage réussi pour une femme est un maquillage qui ne se voit pas. Les femmes ne cherchent pas à ressembler à Bozo.
    Je ne suis pas une folle du maquillage, et même avant je n’ai jamais passé des heures à me maquiller. J’ai toujours, à l’époque, privilégié un maquillage discret (bon… Il y avait parfois des ratés lors d’essais “aléatoires”).
    Je ne suis tellement pas une folle du maquillage que je me fais courser par Julie en Carmen Steffens pour aller me faire maquiller par Mel quand on fait des sorties Txy incluant le pack maquillage. 😀
    Après… Passer des heures devant son miroir, je ne peux pas. Carence en narcissisme. :-)

    • Jess Lanske a écrit le 18 novembre 2013

      Bonjour, je tenais juste à vous rassurer, il est tout à fait normal de voir une modification du squelette. Les oestrogènes (oestradiol ++) ont des effets sur le squelette, ainsi que le cartilage. Le squelette n’est absolument pas statique, contrairement aux idées reçues. L’oestradiol de certains médicaments, peut tout à fait inhiber la production de cartilage d’une part, ayant une tendance de manière localisé à produire des modifications corporelles (attention, on possède toujours du cartilage, dû à un rétrocontrôle ! ) Et les oestrogènes globalement procède à une féminisation du squelette, (bassin ++); Voilà, une vue médicale sur le sujet, je serais ravi(e) d’étayer de manière plus complète si l’une d’entre vous est intéressée. :)

      • Nathasha a écrit le 18 novembre 2013

        le squelette la je fait apel a @julie @Alexandra et au autres ! j ai fêter le 8 octobre ma 19 em années d’injectable , je me documente sur le sujet , je ne pense pas raconter trop de conneries ( ca m arrive ) mais je certifie sans prendre trop de risque que le squelette ne subie aucun changement sous THS , les ostro ne font rien changer , la progestérone fait bouger les graisse de façon féminine ! certain anti androgène font perdre de la masse musculaire , mais le squelette ne bouge pas ! je fais une réduction de l os du bassin dans moins de 8 jours a cause de cela ! et j avoue avoir creuser le sujet avant de me résoudre a cet extrémité

        • Jess Lanske a écrit le 18 novembre 2013

          Bonjour, désolé si je vous ai offensée, étant étudiant(e) en médecine je voulais juste apporter ma pierre à l’édifice. Pour être plus concis(e), pris très tôt, les oestrogènes inhibent directement la croissance de la plaque épiphysaire, (raison pour laquelle entre autre les femmes sont plus petites etc.) Ensuite pour un sujet adulte, les oestrogènes vont inhiber la résorption osseuse fait par les ostéoclastes (cette résorption est permanente, l’os n’est en réalité qu’un organe en déstruction/reconstruction permanente) là ou c’est intéressant c’est que ce phénomène va empêcher “l’agrandissement” (je met entre guillemets car je prend un gros raccourcis ici ^^) des os; donc éviter à la personne de s’élargir. Bon pour le moment toujours pas de féminisation, j’y arrive ! Les oestrogènes vont en revanche par un système particulier favoriser la croissance des os longs, (les femmes ont tendance à avoir de plus longues jambes que les hommes par exemple…) ainsi qu’à agir au niveau de la région saccro-coccygienne permettant d’augmenter l’angle qui donne cette lordose qu’on notamment fortement les femmes enceintes (effet fesse en arrière dos en avant). Après, suivant l’âge de la personne il ne faut pas s’attendre non plus à des changements incroyables, l’os étant la réserve phospho calcique de notre organisme, nos réserves en phosphore et calcium peuvent grandement influer. De plus, les oestrogènes de synthèse (notamment oestradiol) vont permettre une résorption du cartilage, inhibant la synthèse de celui ci, qui n’est pas non plus fixe. En général le transformant en tissu adipeux (graisse), pouvant donner un aspect plus féminin à des endroits comme les genoux par exemple, et qui fait que les femmes ont en général un nez plus fin. Après je prends ici de nombreux raccourcis pour ne pas vous assommez de mots scientifiques ennuyeux, mais normalement vous devriez avoir une bonne base de compréhension quant aux effets des oestrogènes sur le corps.
          Désolé d’avoir écrit un tel pavé, et si j’ai pu offensé qui que ce soit, je voulais juste aider en apportant les faits que nous apprenons en médecine, et qui sur internet sont très vite déformés…
          En espérant avoir pu aider :)

          • Alexandra a écrit le 18 novembre 2013

            J’ai pris 2 cm en trois ans. Je suis passée de 1m79 à 1m81… Dont acte.

          • Julie Mazens a écrit le 18 novembre 2013

            Merci ! information intéressante en effet.

          • Jess Lanske a écrit le 18 novembre 2013

            @Alexandra , les oestrogènes peuvent favoriser la croissance par l’intermédiaire de la croissance des os longs, comme je l’ai précisé. Ensuite il faut être conscient qu’ils n’inhibent pas non plus complètement la synthèse des os, sinon les femmes auraient très vite des problèmes, c’est toujours assez compliqué dans le corps humain, il y a une véritable dépendance spacio temporelle. Après cela dépend aussi du taux de testostérone, certaines personnes à l’origine peuvent en avoir plus, expliquant les changements qui seraient mineurs chez certains, et majeurs chez d’autres, la testostérone aidant l’agrandissement de tous les os, entre autre par la calcification de la plaque épiphysaire (“plaque à l’intérieur de l’os a partir de laquelle l’os se construit”).
            Comme je l’ai dis j’essaye d’être assez précis(e) tout en restant abordable, mais pour des questions plus précises n’hésitez surtout pas à m’envoyer un message privé. :)

  2. Barbara Alie a écrit le 29 juillet 2013

    Sortir Txy avec maquillage ??? :-)
    Je suis prête….hihihih

  3. juliette lapeire a écrit le 3 août 2013

    je découvre votre monde, mon monde, c’est merveilleux, je vais tout lire et suivre vos conseils,
    oser parler de son travestissement, quel soulagement, être comprise et soutenue par vous
    toutes,quelle joie, quel bonheur ! peut-être suis-je bientôt prête à aller plus loin …j’aimerai
    tant … tendres bisous Juliette,

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -