“Interface Project” – Plus jamais honteux !

29 juillet 2013 | Tags: , , ,

Atwood et Jim Ambrose lors d'une interview pour la chaine locale d'information à Missoula

Atwood et Jim Ambrose lors d’une interview pour la chaine locale d’information à Missoula

Bien que chaque parcelle de son corps indique un corps de jeune fille, un test sanguin réalisé à 14 ans a révélé à Atwood qu’elle avait des chromosomes XY typiquement masculins.

C’est ce qu’on appelle le syndrome d’insensibilité complète aux androgènes (SICA) et cela signifie qu’elle est née sans utérus et sans ovaires mais qu’elle a des testicules dans son abdomen.

Dans de nombreux cas, les enfants intersexués naissent avec des ambiguïté anatomiques visibles et sont régulièrement soumis à des chirurgies non désirées, des traitements hormonaux et diverses interventions médicales visant à “normaliser” leur corps sans leur accord.

Quand un enfant nait avec des organes génitaux ambigus, la panique s’installe chez les parents qui se demandent « Qu’est-ce qu’on va dire ? Comment allons-nous résoudre ce problème ? Comment allons-nous élever cet enfant ? “. Alors le chirurgien est appelé et le scalpel est utilisé pour résoudre un problème social.

Et comme il est plus facile de féminiser les organes génitaux, la quasi-totalité de ces bébés sont opérés et médicalisés pour ressembler à des filles. Ce qui provoque de nombreux problèmes pour beaucoup de ces enfants lorsque plus âgés ils se considèrent comme étant de genre masculin.

Ces chirurgies, qui ne sont quasiment jamais nécessaires d’un point de vue médical, sont généralement tenue secrète de l’enfant. Elles provoquent des cicatrices génitales à vie, une vie sexuelle douloureuse voire absente, de l’incontinence, des dépressions, la stérilité et le sentiment d’une honte indélébile.

Dans le cas de Atwood, ses parents et le médecin n’ont pas partagé la vraie nature du diagnostique avec elle, de peur qu’elle soit trop traumatisée et que cela endommage sa psyché. Sans son consentement ni sa pleine connaissance de la situation, une chirurgie lui a enlevé ses testicules.

Une fois ces organes producteurs de testostérone enlevés, Atwood a été placé en traitement hormonal substitutif (THS) avec des œstrogènes. Ce n’est qu’un an plus tard qu’elle apprend la vérité sur son état.

Ironiquement Atwood considère que loin de la protéger de la honte et de l’isolement cette chirurgie n’a fait que renforcer cette honte et cette solitude.

Ayant eu à gérer ce mensonge et cette mutilation et après avoir passé une grande partie de sa vie d’adulte à rencontrer d’autres personnes intersexuelles, Atwood est maintenant prête à aider pour sensibiliser le public sur ce sujet complexe.

Avec son copain Jim Ambrose, qui est également né intersexué, Atwood a lancé le “Interface Project”, un projet basé sur le web et qu’ils gèrent à partir de leur domicile à Missoula.

La mission du projet est tout simplement de recueillir et partager des histoires personnelles de personnes intersexuées et de diffuser le message “No Body Is Shameful” (NDT : personne ne doit avoir honte).

En fin de compte, Atwood et Ambrose espèrent aider à changer les attitudes sociales et médicales envers les enfants qui sont nés différent, d’offrir un soutien à leurs parents et obtenir des droits pour les enfants à avoir leur corps compris et respecté.

Il s’agit surtout de protéger le droit de l’enfant à l’auto-détermination. Aucun parent ni aucun chirurgien ne peut être autorisé à opérer son enfant parce qu’il n’aime ses particularités physiques, même si son intention est bonne.

Quand vous féminisez les organes génitaux de ces bébés, alors vous devez leur donner des hormones et vous créer cette contrainte pour la vie. Et vous ne pouvez pas revenir en arrière.

(librement traduit et adapté de l’anglais par Julie M.)

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Kirk Murphy est âgé de 4 ans et demi sur ce portrait réalisé quelques mois avant son entrée dans le projet
Le Feminine Boy Project (Projet des Garçons Féminins) menace toujours les personnes au genre non conforme. Par Cynthya BrianKate traduit par Nadine GIBAUD. Vous pourrez retrouver le texte original à l'adresse suivante : http://sbpress.com/2010/03/feminine-boy-project/ En résumé : pendant deux décennies, l’état fédéral américain a financé un projet de lavage de cerveau pour empêcher les enfants « de se comporter étrangement » (acting queer). Cette collaboration entre des psychologues anti-LGBTI (Lesbien, Gay, Bisexuel, Transgenre, Intersexe) et les « leaders » de la droite religieuse, connu sous le nom ...
LIRE L'ARTICLE >>
Ni homme, ni femme : enquête sur l’intersexuation
%CODE1% Présentation de l'éditeur Ni homme ni femme est le premier livre, en français et destiné au grand public, à faire le point sur une question quasiment taboue et presque inconnue de la plupart d entre nous : comment vit-on avec des organes génitaux atypiques ? Pour y répondre, Julien Picquart a rassemblé des témoignages inédits sur le sujet. Quinze personnes racontent leur quotidien, leur parcours, leur vie sentimentale et sexuelle, les traitements hormonaux et chirurgicaux. Les parents témoignent aussi et reviennent sur ...
LIRE L'ARTICLE >>
Li Jing, femme transgenre taïwanaise.
Une news passée très inaperçue dans les médias généralistes et la communauté LGBT : Taiwan vient d'autoriser le changement d'état civil sans condition de transition. Une décision qui donne une plus grande liberté de choix aux personnes transidentitaires et intersexes. Le ministère de la santé de Taïwan a décidé d'autoriser le changement d'état civil sans condition de transition. Après un long débat qui s'est tenu le 9 décembre dernier, le ministère a notamment conclut que les personnes désireuses de changer d'état civil ...
LIRE L'ARTICLE >>
Australie : reconnaissance légale pour ceux qui ne s’identifient ni ‘M’ ni ‘F’
Les australiens qui ne s'identifient pas comme homme ou femme ont obtenu une reconnaissance juridique formelle, après que la Cour d'appel a infirmé une décision qui voulait que tout le monde soit répertorié comme un homme ou comme une femme dans le registre des naissances, des décès et des mariages. Dans une décision historique avec des implications importantes pour des milliers de personnes intersexuées, de personnes androgynes et 'neutre' (agenre) dans l'ensemble du pays, le tribunal de Sydney a confirmé ce ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dix idées fausses sur l’intersexuation
Par Curtis E. Hinkle de l'OII 1. L'intersexuation signifie qu'une personne possède deux appareils génitaux (faux) C'est probablement l'une des idées fausses les plus répandues. L'intersexuation n'a en général rien à voir avec l'appareil génital d'une personne. Il y a des personnes intersexuées avec un pénis et une ouverture vaginale. Cependant, il n'y a pas de cas documenté d'une personne née avec les appareils génitaux masculins et féminins pleinement développés. La grande majorité des intersexués ont des organes génitaux qui ont vraiment ...
LIRE L'ARTICLE >>
1er novembre 2013 : l’Allemagne, premier pays européen à reconnaître un 3ème sexe
Depuis le 1er novembre 2013, l'Allemagne a été le premier pays européen à reconnaître un troisième sexe dans son Etat-Civil. Ce troisième sexe est strictement réservé aux enfants intersexes, c'est à dire nés avec une configuration de l'appareil génital ne permettant pas de dire si l'enfant est une fille ou un garçon. Il ne concerne nullement les personnes trans. Vincent Guillot, fondateur de l'OII en France, explique à quel point la position des enfants intersexe est actuellement intenable et comment ces enfants ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Dr Pierre Brassard, l'un des chirurgiens les plus réputés dans le monde pour les opérations de changement de sexe.
Petit à petit, des espaces se font jour avec notre visibilité croissante, et ils sont porteurs d'espoirs pour que dans l'avenir les vies des personnes transidentitaires soient plus simples et meilleures... Kiss. Depuis la controverse autour de Jenna Talackova, Miss Univers transsexuelle, le Dr Pierre Brassard, l'un des chirurgiens les plus réputés dans le monde pour les opérations de changement de sexe, n'a jamais été aussi sollicité par les médias d'ici et d'ailleurs. «Ça appelle de partout!» Le chirurgien a refusé toutes les ...
LIRE L'ARTICLE >>
8 Novembre – Hommage à Herculine Barbin
via Anonymous / Vincent Guillot, Communiqué de l'Organisation Internationale des Intersexes de la Francophonie. C'est aujourd'hui 8 novembre, la journée de commémoration internationale des Intersexes en hommage à Herculine Barbin. Depuis Herculine, rien n'a changé pour les Intersexes, au contraire depuis une cinquantaine d'année les enfants Intersexes sont mutilés, stérilisés en occident. Depuis quelques années, que ce soit du fait de l'annonce négative de la venue d'un enfant Intersexe de la part des médecins ou qu'ils répondent à la demande des parents, de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des parents d’enfants intersexués au procès. La judiciarisation est-elle une solution ?
Il se déroule en ce moment, aux USA, en Caroline du sud un procès qui retient l'attention des médias nord américains[1]. Dans le même temps en France se prépare le même type de procès sans que rien ne transpire. Il s'agit de parents d'enfants intersexués qui estent en justice pour demander réparations des mutilations génitales que leur enfant a subit. L'intersexuation concerne en France annuellement 8.000 nouveaux nés qui n'ont pas des corps sexuellement conformes aux attendus sociétaux. Ils ne sont pas ...
LIRE L'ARTICLE >>
Etat civil : quelle prise en compte de la transsexualité ?
Le Sénat vient de publier une étude comparative des dispositions législatives relatives à la modification de l’état civil des personnes transsexuelles dans six pays européens (Danemark, Espagne, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède), huit États d’Australie et deux pays d’Amérique latine (Argentine et Uruguay). Selon cette étude, deux générations de lois peuvent être distinguées. Historiquement, les premières lois ont été adoptées dans les pays d’Europe du Nord de l’Europe (Suède, Danemark et Pays-Bas) en vue de protéger les personnes souhaitant changer de sexe, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Feminine Boy Project (Projet des Garçons Féminins)
Ni homme, ni femme : enquête sur l’intersexuation
Taiwan autorise le changement d’état civil sans condition de transition
Australie : reconnaissance légale pour ceux qui ne s’identifient ni ‘M’ ni ‘F’
Dix idées fausses sur l’intersexuation
1er novembre 2013 : l’Allemagne, premier pays européen à reconnaître un 3ème sexe
Changer des sexes, sauver des vies
8 Novembre – Hommage à Herculine Barbin
Des parents d’enfants intersexués au procès. La judiciarisation est-elle une solution ?
Etat civil : quelle prise en compte de la transsexualité ?

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -