Des sociétés américaines qui soutiennent les personnes transgenres

6 septembre 2013 | Tags:

Inside Google Inc.'s Berlin CampusLe Huffington Post, dans son édition américaine, a publié une liste des trente plus grandes sociétés américaines qui soutiennent activement les personnes transgenres dans leur parcours de transition.

En annonçant la semaine dernière qu’elle est une femme et qu’elle veut être identifiée en tant que tel, Chelsea Manning a attiré l’attention des médias sur les discriminations dont sont l’objet les personnes transgenres tous les jours.

Et pour ne prendre qu’un sujet, le fait qu’une personne transgenre se voit souvent refuser l’accès aux soins de santé. Aux états-unis notamment, les personnes transgenres n’ont plus de couverture maladie, un problème que le Président Obama souhaite changer dans le cadre de la prochaine loi dite “Affordable Care Act” (littéralement loi sur des soins abordables).

Ce que le Huffington Post met en lumière cette semaine, c’est une information du Human Rights Campaign de 2011 sur le fait que certains employeurs font déjà ce qu’ils peuvent pour fournir les même avantages pour les salariés transgenres que pour le reste de leurs salariés. Il a comptabilisé 39 entreprises du Fortune 500 (classement des 500 premières entreprises américaines par leur chiffre d’affaires) et 25 entreprises du Fortune 100 (classement des 100 premières entreprises américaines par leur chiffre d’affaires) qui offrent des avantages aux personnes transgenres et transsexuelles, notamment une couverture d’assurance maladie.

Dans ces entreprises toujours plus nombreuses à proposer un plan de couverture des soins de santé aux personnes transgenres, on peut trouver dans tous les secteurs économiques : Google, Nike, Goldman Sachs, Coca-Cola, American Airlines, Sears, Abercrombie & Fitch, Johnson & Johnson, Wells Fargo, eBay, Bank of America, General Motors, Apple, Citigroup, Tiffany, Microsoft, PepsiCo, JPMorgan Chase, GAP, Kellogg, AT&T, Yahoo, Nordstrom, Kraft Foods, Barnes & Noble, Unilever, The Walt Disney, General Mills, Pfizer, Eastman Kodak, …

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Des transgenres préhistoriques comme un atout dans des sociétés primitives !
Une étude ethnologique, tout juste publiée (1) dans la revue Human Nature et réalisée par Doug VanderLaan du Centre pour les addictions et la santé mentale au Canada, montre que les transidentités étaient présentes dans les sociétés ancestrales et souvent vécues alors comme un atout pour ces sociétés. A l'opposé de certaines attaques menés par une frange réactionnaire issue de la manif pour tous, cette étude montre que le transsexualisme n'est pas contemporain de notre époque et existait déjà pendant la ...
LIRE L'ARTICLE >>
DR ILGA Europe
Une large majorité du Sénat Hollandais a voté en faveur d'une nouvelle loi pour les transgenres le 17 décembre dernier. Le Réseau Transgenre des Pays-Bas (Transgender Network Netherlands, TNN ) et le COC Pays-Bas (COC Nederland, collectif d'associations LGBT, équivalent de l'Inter-LGBT Française) parlent d'une "victoire pour les personnes transgenres dans les Pays-Bas". La loi devrait entrer en vigueur le 1er Juillet 2014. La nouvelle loi offre aux personnes transgenres , âgés de 16 ans et plus, une procédure simplifiée pour modifier la ...
LIRE L'ARTICLE >>
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Document Amnesty International du 4 févier 2014 Qui sont les personnes transgenres ? Les personnes transgenres sont des personnes dont la perception profonde de leur propre genre diffère du sexe qui leur a été attribué à la naissance, et qui expriment leur identité de genre selon divers schémas. Certaines personnes transgenres s’identifient comme complètement homme ou femme, d’autres perçoivent leur identité de genre comme s’inscrivant quelque part entre les deux. Certaines d’entre elles souhaitent apporter des modifications à leur corps par des traitements de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Droits des personnes Transgenres – Mais que veut donc le gouvernement ?
Veuillez trouver ci-après les échanges entre le député M. Sergio Coronado, membre du parti Europe Écologie Les Verts, lors de la présentation mardi 19 novembre 2013 de ses amendements CS27 et CS28 en commission spéciale chargée d'examiner la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Si la commission a refusé de présenter ses amendements dans le cadre de la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, il est à noter que le député Sergio Coronado présentera quand ...
LIRE L'ARTICLE >>
Les 10 principaux mythes à propos des personnes Transgenres
Les dernières études disponibles(°) utilisant des calculs de prévalence indiquent que 0,5 à 1,5% de la population s'identifie comme transgenre - au moins 300.000 personnes en France. Et pourtant, la plupart des gens ne savent presque rien sur eux. Et beaucoup de personnes, même parmi les militants LGBT et les féministes, ont du mal à distinguer l'identité de genre de l'orientation sexuelle, le mythe de la réalité transgenre, et à appréhender le concept même de transidentité. Et combien de vos amis ou ...
LIRE L'ARTICLE >>
Communiqué – Changement d’état civil des personnes transgenres au Sénat : des amendements EELV, PCF, PS et UMP inacceptables en l’état
Communiqué de presse de la FÉDÉRATION LGBT Angers, lundi 16 septembre 2013 A l'occasion du projet de loi pour l'Égalité entre les femmes et les hommes, débattu en première lecture au Sénat les 16 et 17 septembre, des sénatrices et sénateurs EELV, PCF, PS et UMP ont déposé des amendements concernant l'identité de genre et le changement d'état civil des personnes transgenres. Cette initiative est urgente puisqu'elle s'appuie, entre autres, sur les revendications que la FÉDÉRATION LGBT porte, visant à faciliter la ...
LIRE L'ARTICLE >>
Appel à contribution pour une étude sur les discriminations au travail des personnes LGBT
Cet article se fait le relais d'un appel à contribution pour une enquête dans le cadre d'une étude préliminaire sur les discriminations au travail ou en recherche d'emploi des personnes LGBT. Le monde professionnel est un lieu où les discriminations directes ou indirectes dues à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre des travailleuses et des travailleurs sont encore très présentes. En tant que personnes transidentitaires, notre communauté est très largement concernée avec des enjeux spécifiques liés notamment au changement d'état ...
LIRE L'ARTICLE >>
Quand ? du samedi 25 avril 2015 à 9h. 30 au dimanche 26 avril 2015 à 15h. 30 Où ? Centre spirituel de saint Hugues de Biviers en Isère, près de Grenoble 313, chemin de Billerey / 38330 Biviers Thème : Visages Intervenants : Jean-Denis, ami de la Communion Béthanie Isabelle, sœur de la Communion Béthanie Jean-Michel, frère prieur de la Communion Béthanie Le ton sera celui d'une grande liberté fraternelle, d'un profond respect du cheminement particulier, d'une réelle confidentialité : temps de partage, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Marc-Antoine Cloutier, fondateur et directeur général du regroupement des cliniques juridiques Juripop, accompagné de Gabrielle Bouchard, porte-parole du Centre de lutte contre l’oppression des genres - DR Yves Provencher/Métro
Depuis le mois de juin 2013, les parlementaires Québécois s'étaient emparés du sujet de l'obligation d'opération faite aux personnes transgenres pour obtenir leur changement d'état-civil. Cette semaine, il vient de prendre la décision de faire évoluer le Code Civil dans ce sens. La porte-parole du Centre de lutte contre l'oppression des genres, Gabrielle Bouchard, a déclaré C’est un pas dans la bonne direction, mais ce n’est pas suffisant. Mais les choses ne semblent pas être si roses qu'il y parait. En effet, cette nouvelle ...
LIRE L'ARTICLE >>
Des transgenres préhistoriques comme un atout dans des sociétés primitives !
Victoire pour les personnes transgenres aux Pays-Bas
FAQ – Les personnes transgenres en Europe
Droits des personnes Transgenres – Mais que veut donc le gouvernement ?
Les 10 principaux mythes à propos des personnes Transgenres
Communiqué – Changement d’état civil des personnes transgenres au Sénat : des amendements EELV, PCF, PS et UMP
Appel à contribution pour une étude sur les discriminations au travail des personnes LGBT
WEEK-END SPIRITUEL POUR LES PERSONNES TRANSGENRES
La Communion Béthanie propose un ” WEEK-END SPIRITUEL POUR LES PERSONNES TRANSGENRES
Québec : les transgenres ne seront plus obligés de changer de sexe

10 responses to Des sociétés américaines qui soutiennent les personnes transgenres

  1. Nathasha a écrit le 6 septembre 2013

    alors autre débat ! c est une attitude a soutenir ou c est une forme de discrimination positive ! je trouve que d une cela devais être dans toutes les Sté en fonction des possibilités et des lois sans besoin d une étiquette trans friendly et bien sur dans un cadre et après réflexion avec le personnel ( pour mémoire l affaire des toilette non mixte et le refus de certaine de voire des transgenre dans les toilette dame !)! ensuite la couverture santé ça c est une choses qui ne devait pas être soumise a condition car la ça devient discriminant pour les autre et risque de créer des tension avec d autre employés !

    • Julie Mazens a écrit le 6 septembre 2013

      pourquoi parles-tu de discrimination positives ?

      ces sociétés s’assurent juste que les personnes transgenres restent éligibles aux programmes d’assurances maladie privées, comme tout autre salarié de l’entreprise.

  2. Ester a écrit le 6 septembre 2013

    Je partage l’avis de Nathasha.
    Il serait instructif d’avoir les résultats d’une étude comparable avec la France. Comme l’assurance santé est obligatoire chez nous cette étude serait surtout orientée sociétés transfriendly en tenant compte éventuellement de la présence ou non de transgenres. Une société peut avoir une position de principe favorable aux transgenres sans en avoir déjà dans on personnel.
    Human Rights Watch serait la plus à m^me de lancer cette étude en France (voire en Europe avec des classements par pays).

    • Julie Mazens a écrit le 6 septembre 2013

      Sauf que pour la France, de nombreux remboursements ne sont réellement couverts que par une mutuelle d’entreprise ou à titre individuel. De nombreux soins sont très mal remboursés par l’assurance maladie et en l’absence de complémentaire, impossible à financer par une personne transgenre.

      Donc l’étude en France pourrait tout à fait vérifier les remboursements pris en charge par chaque mutuelle, voir chaque grande entreprise (dans la mesure où les complémentaires d’une grosse société sont négociées et spécifiques) …

      • Nathasha a écrit le 6 septembre 2013

        avec l ald si ! bien sur tu peut pas te faire une FFS chez buis c est service public faut peut etre pas pousser sur la solidarité , la secu c est pas non plus ! mais FFS service public tu peux ! AM service public tu peux certes pas une a 5000 euros , et c est sur c est pas du luxe c est le service publique , donc faut faire avec ! une personne âgée si elle veut une prothèse de hanche en titane a la place d une en acier c est en clinique privé et la secu rembourse la part défini de l AM , ma première ffs je l ai payer plein pot , mon AM le service ne correspondait pas a mes attentes j ai payer ! ma deuxième FFS c est service public donc prise en charge !ma vagino pareil ! et pour le laser et le reste il y a une part a payer c est aussi ca la secu déjà mes hormones et le reste c est Zero avance ! donc le système français est un des meilleur au monde

  3. Alexandra a écrit le 6 septembre 2013

    La position trans-friendly de ces sociétés est une bonne chose. Quand des lois n’existent pas et que des entreprises aussi grosses que celles citées font le nécessaire pour protéger des populations minoritaires, je ne vois vraiment pas en quoi cela est gênant.
    Dans tout combat il faut un début et des batailles gagnées. Là, ce sont des entreprises à envergure internationale, qui ont souvent bien plus de poids que les Etats qui donnent le “la”.
    Je ne comprends pas que vous vous plaigniez de cela. Des entreprises de cette masse peuvent faire plier des gouvernements.
    Ca va dans “notre” (celui des transgenres aux USA, en priorité) sens et vous trouvez encore à redire.
    C’est cette politique du “tout ou rien” qui est appliquée en constant qui fait que les choses n’avancent pas. Mais ça… Encore faut-il l’intégrer… Ca ne me semble pas gagné…

  4. Nathasha a écrit le 6 septembre 2013

    l égalité pour tous faire une préférence au trans c est fabriquer des reproche de la part des autres voir les débat mariage sur la planète ! Égalité de droit oui ! discrimination positive non ! c est pas bon pour les T

    je suis une chieuse mais le protectionnisme et les système d exception non donner que des échec a chaque fois que ce fus proclamée ! j exprime mon avis c est tout ! perso mon employeur me fait un truc comme ça je lui colle un procès au cul pour discrimination je suis une femme je veux etre traité comme tel et c est pas a mon employeur de payer mes soins ! ou on fait encore naitre la discrimination et les caste par le revenu ! tu bosse ton boss te paye la Thaïlande t es au chômage c est le service public

    • Héloïse a écrit le 6 septembre 2013

      Tu bosse, ton boss te paye le rapport Hammaberg imprimé sur du velin, relié en cuir, réhaussé à la feuille d’or, tu es au chomage, le service public te le photocopie.
      Ça revient moins cher que te claquer de la thune pour une minorité au nom de la lutte contre la discrimination et les droits humain.

    • Alexandra a écrit le 6 septembre 2013

      Et ça veut dire aussi que ces entreprises embauchent et gardent des personnes transgenres, donc font bosser des personnes transgenres, donc regardent la qualité de la personne et ne la jugent pas.
      Ai-je besoin de rappeler combien de trans ne retrouvent pas de travail en France parce qu’aucune boîte ne veut d’elles à cause de leurs papiers ?? Si ces boîtes paient pour les soins, ça veut aussi dire qu’elles embauchent et ne laissant pas au chom’du les personnes trans sous prétexte comme c’est le cas en France d’un “1” de sécu, d’un “M” sur une carte d’identité ?
      Ce matin, j’ai été à un entretien de mission. A la fin, le dernier truc qu’on m’a demandé était ma CNI. Mon Etat-Civil est changé, j’ai présenté ma CNI sans me poser de question. En 2012, on n’arrivait même pas à la CNI, on s’arrêtait au numéro de sécu. Oh… Bien sûr… On ne me disait pas : “T’es trans, dégage !”. Mais on ne m’a pas donné de taf pendant une période de 5 mois chez les nouveaux clients potentiels à cause de ça.
      Donc, cette initiative est au-delà des “simples” soins. Elle couvre aussi l’embauche des trans. Et sans travail, c’est la misère, la désocialisation etc… Je ne vais pas refaire un dessin. Ces entreprises gardent leurs “troupes” trans, et sont donc capables d’embaucher des trans. Et vous trouvez ça ignoble. Décidément, je ne comprendrai jamais ces raisonnement défaitistes et à voir le mal partout.

      Vous verrez quand le verre à moitié plein ?

      • Barbara Alie a écrit le 6 septembre 2013

        +1
        Avoir un travail, c’est une clé fondamental pour l’avenir de n’importe qui.
        Par contre nous ne pouvons pas tourner la face au besoin de support dans ce domaine, le stigmate, la manque de visibilité et voix des trans* n’aide pas l’intégration au monde du travail.
        Ce support devrait permettre de montrer notre valeur et importance dans le marche du travail, changer cette logique et inciter d’autre à nous considérer sans avoir peur de l’inconnu.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -