Femme transsexuelle et musulmane, Lucy Vallender bannie de la mosquée !

7 septembre 2013 | Tags: , , ,

Lucy Vallender

Lucy Vallender, présentée par les médias comme la première musulmane transgenre de Grande-Bretagne. © Henry Nicholls/SWNS.com

C’est un peu l’information qui défraye la chronique depuis quelques jours, à l’intersection d’une multitude de préjugés et de tensions communautaires.

Lucy Vallender est la première musulmane transsexuelle de Grande-Bretagne, ou tout au moins la première à révéler son identité de genre au grand jour, au risque de provoquer des remous dans la communauté musulmane.

Cette femme transsexuelle était un ancien soldat de l’Armée de terre britannique qui a fait sa transition juste après avoir quitté les rangs de l’armée. Un changement auquel elle pensait depuis ses 14 ans lorsqu’elle avoua ce besoin à sa mère. Elle change définitivement de sexe en 2010.

C’est en 2012 qu’elle se convertie à l’islam avant d’épouser en avril dernier un homme rencontré sur le web. Celui-ci ne connaissait pas son histoire mais ne l’a pas rejeté lorsqu’il a pris connaissance de cette nouvelle.

Dans le culte musulman, le changement de sexe n’est pas permis et seuls les hermaphrodites qui présentent à la naissance des caractéristiques mâles et femelles disposent d’une dérogation pour faire une opération.

Lucy a d’abord fait son opération de réassignation sexuelle avant de faire sa conversion à l’islam, ce qui met les responsables du culte musulman de la mosquée de Swindon (sud-ouest de l’Angleterre) dans une situation totalement inédite.

Âgée aujourd’hui de 28 ans, elle déclare dans le journal «Daily Mail» bien vivre sa vie de femme malgré les critiques dont elle est la cible. Elle est notamment empêchée de faire ses prières à la mosquée où elle se rendait dans la partie réservée aux femmes … les responsables locaux souhaitant que Lucy prie dans la partie réservée aux hommes.

Depuis, ostracisée par les siens, Lucy doit prier à son domicile.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Photo by Kaos GL
Le Comité Constitutionnel Consensuel Turc a confirmé lundi que l'orientation sexuelle devait être ajoutée dans la section de la protection pour l'égalité des citoyens dans le projet de nouvelle constitution - qui, si elle est votée, fera de la Turquie le second pays Musulman à protéger les minorités sexuelles (NDLR : Rien n'est dit concernant l'identité de genre, mais on peut supposer que le texte implique un spectre large). La Turquie est en passe de rejoindre l'Albanie qui est aussi une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Dossier exclusif, Michelle Obama serait une transsexuelle !
C'est en étudiant la presse outre-atlantique sur différents sujets liés à la Transidentité que notre fine équipe de journalistes a trouvé plusieurs documents incroyables que nous devons partager avec vous. C'est bien connu que Michelle Obama porte le pantalon à la maison-blanche. Un scoop incroyable, nous savons maintenant pourquoi : Michelle Obama serait une femme transsexuelle, née dans un corps d'homme. Nous avons ce projet de publication sous le coude depuis plusieurs semaines et nous hésitions à publier une telle affirmation, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Titica
Le Kuduro, mélange de rap, techno et de rythme africain, fait partie du patrimoine angolais. Titica, une chanteuse âgée de 25 ans, en est devenue l’une des figures de proue. Son ascension rapide vers le succès n’a pas été entravée ni par sa transsexualité ni par son homosexualité. Titica, qui a aujourd’hui un album et plusieurs concerts à son actif, lançait en octobre 2011 son 1er single, "Chão". Ce titre a fait un tabac et a lancé sa carrière. http://www.youtube.com/watch?v=f9adsqmTIQE Depuis, son succès ...
LIRE L'ARTICLE >>
Au Pakistan, une transsexuelle candidate aux élections
Alors que la France vient d'être condamnée par les Nations-Unies pour ses pratiques de "normalisation" sur les personnes trans et intersexes, au Pakistan, pays conservateur musulman de plus de 180 millions d'habitants, où les personnes transgenres sont définies comme un troisième sexe verra la participation d'un membre de la communauté des eunuques, ou "hijras" en ourdou, des hermaphrodites, des transsexuels et des travestis lors des prochaines élections nationales. En 2009, les "eunuques" avaient été reconnus comme un sexe à part. Deux ans plus tard, la justice ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’illusion transsexuelle
%CODE1% NDLR : lire le commentaire http://www.txy.fr/blog/2012/10/21/lillusion-transsexuelle/#comment-2026, l'achat de ce livre est vivement déconseillé. Le transsexualisme est-il universel ou moderne ? Naît-on transsexuel ou le devient-on ? Quel est le sexe des transsexuels ? Peut-on parler de droit à l'identité sexuelle ? Le transsexualisme a-t-il des rapports avec la libéralisation des moeurs ? Avec la transformation des rôles masculin et féminin dans la société ?... En confrontant les points de vue parfois très divergents des acteurs sociaux engagés dans le " phénomène ...
LIRE L'ARTICLE >>
Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires)
Ce roman fantastique de Lizzie Crowdagger avec des illustrations de Rose Butch déroule trois histoires sur 183 pages où l'on suit le parcours de la narratrice, Cassandra qui croise le chemin d'un gang de lesbiennes surnaturelles. Ce livre aborde les thèmes lesbiens, féministes et trans. Afin d'avancer dans son parcours transsexuel, Cassandra décide de se procurer des hormones de manière illégale, sans se douter que l'association lesbienne à laquelle elle s'adresse sert en fait de couverture à un gang de motardes ...
LIRE L'ARTICLE >>
"Hit & Miss" avec Chloë Sevigny arrive le 21 février sur Canal+. - Sky Atlantic/Red Productions
(article paru initialement dans Le Populaire) (Relaxnews) - Série britannique en six épisodes, "Hit & Miss" sera à découvrir sur Canal+ à partir du 21 février à 22h45. Visage du cinéma américain indépendant, Chloë Sevigny y incarne un rôle surprenant, celui de Mia une tueuse à gages transsexuelle. Née homme, Mia est une trentenaire transsexuelle qui envisage une opération de changement de sexe qui fera d'elle une femme définitivement. Elle accepte de devenir tueuse à gages afin de payer sa coûteuse intervention ...
LIRE L'ARTICLE >>
Titica, la chanteuse transsexuelle lutte contre la transphobie
La jeune chanteuse transsexuelle angolaise Titica veut aider, à travers son art, à lutter contre l'homophobie et la transphobie dans son pays. C’est l’étoile montante de la scène musicale angolaise. Elle s’appelle Titica, a 25 ans et est transsexuelle et lesbienne. Son succès détonne dans un pays majoritairement catholique, où l’homosexualité reste un tabou. Elle est de toutes les fêtes, officielles et privées. Elle passe sur toutes les radios, du nord au sud du pays. Et elle revient d’une mini-tournée internationale, après ...
LIRE L'ARTICLE >>
La miss transgenre finit dans le top 12 de Miss Univers Canada
Jenna Talackova est la première miss transgenre à participer à l'élection de Miss Univers au Canada. Si elle n'a pas remporté le premier prix, elle a tout de même terminé dans le top 12 sur les 61 participantes. La jolie demoiselle n'est pas parvenue à se hisser dans le groupe des cinq finalistes, mais a tout de même reçu le prix de Miss Sympathie, tout comme trois autres candidates. L'histoire se finit donc bien pour Jenna, qui avait d'abord été exclue du ...
LIRE L'ARTICLE >>
“Mémoires d’une transsexuelle” récompensé
NDLR : lire les commentaires, l’achat de ce livre est vivement déconseillé. Le prix du Savoir et de la Recherche 2012 récompense les Memoires d'une transsexuelle de Marie-Edith Cypris, sous-titré La belle au moi dormant (PUF). Le Prix littéraire du Savoir et de la Recherche récompense depuis 2012, une œuvre littéraire en langue française qui privilégie la thèse, l’analyse, la réflexion autour de tous les Savoirs et la Recherche scientifique, médicale ou non. Le Prix du Savoir et de la Recherche choisit un ...
LIRE L'ARTICLE >>
La Turquie devient la seconde nation Musulmane à protéger les minorités sexuelles contre les discriminations
Dossier exclusif, Michelle Obama serait une transsexuelle !
Titica, la chanteuse transsexuelle qui fait vibrer l’Angola
Au Pakistan, une transsexuelle candidate aux élections
L’illusion transsexuelle
Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires)
Chloë Sevigny en tueuse à gages transsexuelle dans “Hit & Miss”, série attendue sur Canal+
Titica, la chanteuse transsexuelle lutte contre la transphobie
La miss transgenre finit dans le top 12 de Miss Univers Canada
“Mémoires d’une transsexuelle” récompensé

32 responses to Femme transsexuelle et musulmane, Lucy Vallender bannie de la mosquée !

  1. Jean Zaganiaris a écrit le 7 septembre 2013

    il y a eu la trans Randa avant elle, qui est passée un moment par HELEM, l’asso libanaise LGBT ; il ne faut d’ailleurs pas homogénéiser les mosquées et les différentes islamités ; Ludovic Mohamed Zahed a une mosquée inclusive à Paris ouverte aux personnes LGBT.

  2. Julie Mazens a écrit le 7 septembre 2013

    Commentaire de Ludivine Ribatto

    “Dans le culte musulman, le changement de sexe n’est pas permis et seuls les hermaphrodites qui présentent à la naissance des caractéristiques mâles et femelles disposent d’une dérogation pour faire une opération.”

    Je ne pas d’accord. J’en ai connu. Elles avaient leur transition avec l’accord de leur Imam.
    D’ailleurs au proche orient l’homosexualité est interdite est passible de peine de mort, et les gouvernements demandent aux couple homos que l’un des deux fassent la transition.

    Lire des sources comme http://trans-islam.blogspot.fr/ et http://www.saphirnews.com/Une-mosquee-pour-gays-et-transsexuels-musulmans-en-France_a15650.html

    • Nathasha a écrit le 7 septembre 2013

      en iran oui ! pour ce qui est du culte juif c est pareil ! le transsexualisme est interdit et donne l éviction de la communauté seul les Herma sont tolérè avec des spécification propre au talmud et attention il faut donner des preuves d hermaphrodisme et le mariage restera interdit

  3. Chloé Tigre Rouge a écrit le 10 septembre 2013

    Trans musulmane, ça me fait un peu penser aux spécialistes des grands écarts idéologiques façon pacte germano-soviétique.

    D’autres religions ne valent pas mieux mais ça ne rend pas celle-ci plus respectable pour autant. Désolée pour cette Lucy elle a tiré le mauvais numéro en adhérant à cette secte-ci.

    • Nathasha a écrit le 10 septembre 2013

      on adhère pas c est pas une loterie la religion , c est une question de foi ! c est pas de la politique ! je suis croyante et pratiquante et de par cela je suis les précepte de mon culte même si il me qualifie de façon très spécial est discriminante

      • Chloé Tigre Rouge a écrit le 11 septembre 2013

        Oui on est d’accord, mais là elle a choisi de se convertir à une religion qui, en gros, la relègue à un statut franchement douteux. L’Islam, en particulier le sunnisme, c’est quand même pas exactement tendre avec les femmes, et encore moins avec les “déviants” que nous sommes.

        J’aurais tendance à dire que si je trouve les gens d’une association (cultuelle) hyper-sympa, et que cette association c’est l’association pour l’extermination ou la correction des déviants, il ne faudra pas que je m’étonne si ils me rejettent.

        • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

          tu fais des raccourci ! on ne choisi pas de se convertir ! c est une question de foi ! tu l a ou pas

          • Chloé Tigre Rouge a écrit le 11 septembre 2013

            Je ne suis pas d’accord, mais on ne peut pas partir en débat théologique sur Txy. La foi, c’est en D.ieu qu’on l’a, et pas en un codex et en un ensemble de lois inventées. Qui plus est la “religion” dont on traite ici est un système politique aussi, avec une loi (issue de la tradition, des hadiths, et des exégèses du Coran), une constitution (le Coran), un système de sanctions codifié, et qui régit à peu près tout de la naissance à la mort du croyant.

            Quand on adhère à une idéologie, faut pas s’étonner qu’on s’en prenne plein les dents. Je peux dire que l’Islam est une idéologie dans la mesure où (tel qu’on le connaît du moins et tel qu’il s’incarne partout dans le monde arabe, ainsi qu’au Pakistan et en Angleterre) il est public et non intime. Il y a d’ailleurs en cela une nuance avec le Christianisme, plus discret. Le Christianisme ne régit pas la façon dont on mange ou dont on fait caca, et s’en tient à des domaines de l’ordre du spirituel (ce qui concerne la naissance, le famille et la mort) contrairement à l’Islam qui a vocation à tout régir de l’Aleph au Tav, de A à Z, de l’Alpha à l’Omega, de la naissance à la mort du croyant-soumis-membre-de-la-Oumma.

            Si elle s’était convertie à n’importe quelle autre religion, on lui aurait peut-être bloqué l’accès à la prêtrise ou à certaines fonctions spécifiques, mais on aurait globalement respecté son identité de genre. C’est une fille qui a bourlingué pas mal parmi les sectes diverses qui animent notre planète qui te le dit.

          • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

            le judaïsme aurait fait pareil ! quoi que la conversion au judaïsme c est déjà pas simple ! et trans c est le rejet total de la communautés et de tout lieux de cultes ! comme tu le dit c est un débat théologique qui ne prend pas en compte hammarberg et consorts , je me base sur ma connaissance du talmud et du zohar , et je suis en paix avec tout cela et ca n entame pas ma foi je respecte mon culte sans l aménager par confort comme le font beaucoup pour se donner bonne conscience en comptant sur la compassion de D ! chez nous D n est pas amour , il est craint c est le christianisme qui a inventé le concept de D d amour et de compassion

          • Héloïse a écrit le 11 septembre 2013

            C’est comme la croyance en l’existance de l’homme et de la femme, on ne choisit pas non plus d’y adhérer. C’est que tout notre environnement y est bâti autour, occultant tout autre alternative.

            Reconnaissez Hammarberg comme le sauveur et vous serez libéréE.

          • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

            oula tu va loinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ! mais bon pourquoi pas moi j y adhère très bien

  4. Ester a écrit le 10 septembre 2013

    Pourquoi un religieux voudrait-il empêcher unE transsexuelLE de pratiquer et de participer aux offices?
    Question subsidiaire: pourquoi serait-il incapable d’expliquer aux autres que cette personne a aussi le droit de pratiquer et participer? Si sa réponse est que ça lui semble trop difficile c’est qu’il n’est pas fait pour ce métier (métier n’égale pas vocation…)

    • AlexMec a écrit le 10 septembre 2013

      Pourquoi un religieux voudrait-il empêcher unE transsexuelLE de pratiquer et de participer aux offices?

      Parce que son interprétation de son livre sacré (quel qu’il soit) dit qu’être transsexuelLE est un état de péché, ou rend la personne impure, et ainsi de suite.

      pourquoi serait-il incapable d’expliquer aux autres que cette personne a aussi le droit de pratiquer et participer?

      Il n’en est pas incapable; c’est juste qu’il ne le veut pas, puisqu’il pense que la personne a tort d’être comme elle est.

    • Héloïse a écrit le 10 septembre 2013

      http://www.croixsens.net/sexe/changement.php
      Repentez-vous d’avoir mutilé le corps, que l’État vous a confié, par ignorance du complot hétéropatriarcalcapitalitebinaristeàdiviserpourmieuxrégner

    • Chloé Tigre Rouge a écrit le 11 septembre 2013

      C’est purement des questions de dogmes et d’interprétations d’iceux. Ca dépend de la secte où l’on traîne.

      J’ai tendance à choisir les miennes avec un filtre assez simple, l’amour inconditionnel et sans jugement. J’ai été créée avec en moi le devenir de qui je suis, et j’accomplis par ma vie ma destinée.

      C’est lutter contre moi-même, contre mon intériorité, qui est un péché, pas bidouiller mon corps (sans quoi se couper les cheveux, se tailler la barbe, se soigner de maladies, c’est aller contre la création car interférer… désolée pour le sophisme). Tous les moyens sont bons pour aller à soi et vivre, et le Patron-Là-Haut ne m’a pas demandée d’être une sémite du 20ème siècle avant Jésus-Christ mais moi-même.

      Et puis, par ailleurs, il ne doit pas exister de contrainte envers les autres en religion, et en particulier la religion reste une affaire de relation directe au Boss : la communauté reste secondaire et elle DOIT être bienveillante vis à vis de ses membres quels qu’ils soient. Ça c’est la théorie.

      La vérité est que qui se prévaut du Saint Esprit, qui de la Loi, qui des Livres, qui de la Révélation dans le Sandwich au Jambon avec la Figure de la Vierge Marie, et que ça donne des luttes d’autorité du niveau du n’importe quoi, sans amour, avec juste la volonté d’exercer son pouvoir et d’appliquer sa norme aux autres.

      Moi, ma norme personnelle, c’est “y’a pas de norme”, le commandement que j’ai au cœur c’est Romains 13:8-10 (“tu aimeras ton prochain comme toi-même”) et je n’y ajoute rien. Peu m’importe ce que mon prochain fait tant qu’il a de l’amour sincère.

      Vous rejoignez ma secte ? Pas cher pas cher.

  5. Nathasha a écrit le 10 septembre 2013

    pour info ! l entrée de la synagogue est formellement interdite au Herma mais nous restons dans le culte avec une place particulière certes et des règles très stricte dictés par le Talmud ! par contre pour une personne Trans c est différent le culte lui est purement et simplement interdit et c est le rejet de la communauté car tabou de toucher a la création ! et me dite pas comment font il pour le savoir ! faire partis d une communauté c est déjà croire et se soumettre aux règles , ensuite l état d Herma et visible lors du Brit Milah ‘ qui consiste a designer le sexe et a procéder a la circoncision pour les garçon en cas d hermaphrodisme le Mohël crie Tamé et ceci vous suit toute votre vie , car cela interdit d avoir l acte de circonsition et vous cantonne a une vie a part sans Bat mitsva ni mariage car refus de Ketouba ou alors avec un ou une Goy !

  6. Lea a écrit le 11 septembre 2013

    Nathasha, n’ y a t-il pas une règle dans le judaisme qui permet d’enfreindre toutes les autres règles pour sauver une vie?
    Ne s’applique t-elle pas dans notre cas?

    • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

      tu as trop regarder la liste de shindler ! toucher a la création c est tabou ! manger de la nouriture non casher c est pareil c est tabou ! pour te donner une comparaison un Muslim si sa vie est en jeu pourra manger du porc sans risquer sa vie ! dans le judaïsme il est préférable de mourir de faim plutôt que d enfreindre un tabou ! dans un cas trans ou homo ( sauf femme c est permis ) c est tabou et c est l exclusion de la communauté et du culte , on me dirait qui il y a le Beit Averim groupe juif LGBT qui se font des truc pseudo religieux mais comme c est reconnu par aucun tribunal rabbinique c est du vent une illusion pour rester juif en dehors de la communauté on ne touche pas a la création c est tabou dans le cas des herma c est différent comme c est constater lors du brit c est un statut d impur mais tu reste dans la communauté avec le statut de Djiin ( rien a voir avec aladin et les histoire d orient des mille est une nuit ! le Djiin c est spécial ) comme je l ai déjà expliquer ! donc désoler de croire a une religion qui tolère ca mais voila

      • Chloé Tigre Rouge a écrit le 11 septembre 2013

        En même temps, si on en vient à troller sur le judaïsme, ce qui est juif ou pas, depuis que les Cohen n’ont plus de temples, depuis qu’il n’y a plus de sacrificateurs, c’est un poil périmé comme religion (et la prêtrise des Cohen n’était en prime qu’un reflet de la haute prêtrise de Melchisedek…)

        😉 Txy n’est psa exactement le lieu pour ça toutefois, et la judéité réformiste est très bien aussi, et tout aussi (peu, diraient certains) légitime que la judéité rabbinique.

        • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

          tu a certainement raison ! c est le temple qui fait le juif ! ptdr il faisais comment avant Abraham Isaac Jacob moise ? ils était donc pas juif ? et réformiste oui c est trop drôle ! aller demain on se fait un Taleth au couleur LGBT ! c est trop drôle promis je vais soumettre l info a mon rabbin je pense qu il va aimer et je dit qu il ne faut pas mélanger judaïsme thora et kabbale avec les ineptie ecrite en francais ou anglais nos livres sont en hébreu ou araméen les traduction sont faite pour des illuminée qui veulent jouer avec la kabbal façon madona et compagnie avec de la pseudo magie a la noix , c est a pt de rire car seul nos langues font correspondre la guematria avec le commentaire et pour info Melchisedek n est autre que le fils de Noé et pas autre chose d illuminé d ou l etude de la thora en sa langue

  7. Lea a écrit le 11 septembre 2013

    Tu sais,les grands débats théologiques ne m’intéressent guère.
    Chacun interprète les textes à sa façon et il n’y a pas d’explication binaire.
    Mais ton explication en est une parmi d’autres.

    Voici ce que l’on trouve dans le dictionnaire du judaïsme. Si l’on considèrent que certaines font une transition pour se sauver la vie,alors,la conclusion logique est que c’est acceptable.

    Hiérarchisation des mitzvot :

    Les Maîtres du judaïsme encouragent le juif à ne pas donner plus d’importance à certaines mitzvot plutôt qu’à d’autres, car (comme écrit dans le Pirké Avot) la récompense de chacune nous est inconnue.
    Une seule mitzva a préséance, le piqoua’h nefesh (sauvegarde de la vie). On est tenus d’enfreindre toutes les mitzvot, même le shabbat pour sauver ou aider à sauver une vie, à trois exceptions près, où l’on est tenu de sacrifier sa vie plutôt que de réaliser (yéharèg vèlo ya’avor, Tossefta Shabbat 16:14):
    -un acte d’idolâtrie (la mort due au refus d’abjurer est un acte de kiddoush hashem)
    -un meurtre
    -une relation sexuelle interdite (par exemple, avec une proche parente)

    Voila nathasha,je ne cherche rien à justifier ou à tempérer,je m’en fiche,je ne suis pas croyante.C’est juste que ton explication en est une parmi d’autres.

    • Nathasha a écrit le 11 septembre 2013

      pour moi c est le talmud et le zohar et difficile de justifier que la vie est en danger en transition il te diront de travailler sur l acceptation de ce que tu es physiquement surtout devant un tribunal rabbinique ! pour le talmud c est clair c est tabou et interdit ! et dans les trois exception tu a omis je pense de ragouter relation homosexuel et ce qui si rattache ! tu peux demander a n importe quel rav ! c est tabou sans aucune exception ni aménagement on ne touche pas a la création a tel point que même la cérémonie du brit et spécial a cause du prépuce qu on enlève et qui dois être commenter de la sorte que c est sous le commandement de D a Abraham que l on procède a l ablation d une partie de la création ! et je peux te trouver les commentaire du Talmud sur la question des Transsexuelle et les lois qui en découle après on peut alambiquer pour essayer de se sentir bien ! mais je défie de rentrer dans une syna en étant autre que anonyme et cacher car aucun rabbin ne célébrera un office avec un tamé a l intérieur , et mon explication viens du talmud et je suis en mesure de te donner les résultat des commentaire et des lois sur le sujet ! aucun rabbin ne t acceptera en tant que trans ou femme d origine trans , et la je suis catégorique aucun et je prend pas de risque dans l affirmation

  8. yukarie a écrit le 11 septembre 2013

    je croyais que les juifs s’appuyaient sur la bible.

    je vais donc citer un article lu ici : http://www.comlive.net/Comment-Reperer-Une-Transsexuelle,218386.htm
    le début est un peu scabreux, cela devient intéressant à partir de la 11e intervention , celle de capitole donc tout ce qui suit n’est pas de moi :

    Esaie 56, 1 à 8
    ” 3 … Et que l’eunuque ne dise pas : ‘ Voyez ! Je suis un arbre sec. ’ ” 4 Car voici ce qu’a dit Jéhovah aux eunuques qui gardent mes sabbats et qui ont choisi ce en quoi j’ai pris plaisir et qui saisissent mon alliance : 5 “ Oui, je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un monument et un nom, quelque chose de meilleur que des fils et des filles. Je leur donnerai un nom pour des temps indéfinis, qui ne sera pas retranché.”

    Petite explication de texte simplifiée :

    A l’époque, les eunuques étaient exclus de toute participation au service du culte (selon les règles fixées dans le Deutéronome). Il est alors aisé de penser qu’ils sont mis au ban de la communauté, un peu victime d’un désamour de Dieu, la preuve étant leur stérilité…

    De facto, de par ces versets, ils sont non seulement réintégrés dans la communauté (en tant que 3ème genre ou pas ?) mais c’est également la promesse pour ceux qui suivent les règles que leur condition a du sens aux yeux de Dieu, ce n’est pas une malédiction…

  9. Alexandra a écrit le 11 septembre 2013

    Je vous lis depuis le début de l’ensemble de l’échange et j’avoue que c’est très instructif.
    Le débat a très vite glissé sur de l’extrémisme religieux.

    Ça me fait tout drôle, Nathasha, de te voir défendre toutes griffes dehors un culte qui finalement ne te donne même pas voix au chapitre, qui te ramène à peine à une “bête de cirque”, je m’appuie sur tout ce que tu as développé depuis le début de tes commentaires. Parce que excuse-moi mais je ne pense pas qu’un rabbin sache déterminer un Klinfelter juste du regard. Donc pour lui tu es trans, point. Ou alors s’il le “sait” c’est qu’il admet la science. Mais dans tout ce que tu racontes, l’image que tu donnes des rabbins que tu cites laisse penser qu’ils sont encore au temps de Moïse. A ce moment… Tu aurais été, en tout cas pas intersexe, trop subtil ton problème. On ne savait pas regarder les chromosomes et tout le toutim.

    J’en conclus que tu te donnes une parure de religiosité théâtrale à laquelle tu ne crois même pas mais qui te permet de nous montrer combien tu connais “bien” la théorie théologique. Sauf que… Sauf que… Il se trouve que j’ai pas mal discuté de la problématique trans avec mes amis de la diaspora, et pour certains ils sont vraiment pratiquants, et bizarrement ils ne tiennent pas ce discours très… obscurantiste… c’est bien ça le mot ?… Arrête-moi si je me trompe. Ils tiennent plutôt un discours où la place des personnes trans est particulière et plutôt une forme de révélation sur certains aspects de l’être humain. En tout cas, ce n’est pas négatif.

    Mais bon… Nous nous éloignons du sujet principal qui était cette femme trans musulmane qui était rejetée par sa mosquée. C’est triste, mais même pas étonnant. Elle est tombée avec des personnes qui confondent leur dieu et leurs propres intérêts personnels. Et là aussi, j’ai des amis côté musulman qui ne fonctionnent pas ainsi. Comme quoi… Tout est possible dans l’univers et surtout autre chose que l’obscurantisme.

    C’est rassurant finalement.

    • Nathasha a écrit le 12 septembre 2013

      pour info je ne suis pas porteuse uniquement d un Klinfelter , mais a la naissance j avais un Prader de type 4 ( je ne vais pas expliquer ce que c est ) corriger par le DR gradin a l hôpital d Amiens dans la somme en 1976 , grâce a la demande de dossier du Dr NMJ j ai eu accès a mon dossier ( d ailleurs on opère pas hors protocole sur un Klinefelter en France et je suis hors protocole aucun psy autre que le miens )et j ai passer toutes les fameuse expertise médicale sans aucun souci avec rapport d expertise du moment que tu es en mesure de justifier ce que tu es en France on te pose pas de problème ! donc non Alexandra dans la vie on ne dit pas tout mais que le principal et j ai communiquer les info a OII et pas ailleurs , ma gynécomastie date de ma puberté et dépasse celle d un klin avec l obligation de l ancêtre du Binder , je ne suis pas trans même si j ai cru avoir une place en tant que tel , c était une lourde erreur de ma part ,qui me laisse encore a ce jour un gout amer après des années de militantisme ! et pour ce qui est du religieux ! le mieux c est de demander a un rabbin ! il va t expliquer la révélation et sans détour , c est clair que des non pratiquant vont te dire que c est limite autorisé ! moi je dit demande a un rabbin et tu sera fixer , pas a un gogo qui si connait ! mais a un vrais rabbin et la tu va tomber de haut va demander a loubavitch ce qu il pense des trans il va t expliquer les vertu du livre de torquemada et la place de la lapidation , tu trouvera toujours un courant progressiste pour t accepter et dire c est hype c est courageux , mais le véritable courant religieux c est niet ! et oui je connais assez bien le judaïsme même si tu le trouve théâtrale , je vie dans un quartier juif je mange casher , et même si cela défrise je suis pratiquante et je trouve culotté de me dire je ne crois même pas , vous êtes qui pour mettre ma foi et ma pratique religieuse en doute c est quoi ce truc c est Psy Sofect vous me connaissait mieux que moi même sous couvert de révélation de personne qui prétende me connaitre et j en passe dans le seul but de me nuire ! comme j ai déjà dit je suis en mesure de publier tout mes attestation , mes scanner et mes bilan caryo je l ai déjà fait et je suis en mesure de le refaire , je suis en mesure de prouver la totalité de mon parcourt médical et surtout en France ! avec l attestation d ambiguïté sexuelle Et l ald et le CIM qui correspond , chose qu on ne donne pas si pas d expertise , du moment qu on est pas d accord c est le soucis tu veux pas pensé comme nous donc t es pas bonne , je ne cherche pas a me faire des amie ou a être populaire , et encore je ne donne que la version ligth de ma pensé qui serai jugé transphobe , je refuse qu on me colle une dénomination Trans désolé mais c est non on me l a reproché alors non c est fini je n en veut pas et c est pour cela que je ne vais plus au réunion ou autre truc trans je suis pas concerné du tout ,

      • Alexandra a écrit le 12 septembre 2013

        Oui. Prendre les Loubavitch en référence, c’est un peu comme prendre l’église intégriste Saint-Nicolas-Du-Chardonnet en référence, ou encore prendre les ayotollah du régime iranien pour la partie islamiste en référence.

        Plus tu avances, plus tu t’enfonces Nathasha.

        A moins que ton but soit de brandir une pancarte avec pleins de guirlandes lumineuses disant et une grosse flèche pointée vers toi avec marqué : “Regardez ! Je suis pour l’intégrisme religieux ! C’est moi ! Nathasha !”.

        J’ai du mal à comprendre ta volonté de te démonter ainsi. Tu n’as pas la sensation de te faire du tort toute seule ? Oui, en effet, tu ne donnes que la version light, je confirme. J’ai eu l’occasion de voir parfois tes pensées bien moins light qu’ici dans des circonstances de forums ou d’interventions facebookiennes assez… dures. Toutefois, je te conseille assez vivement d’en rester à cette version light qui ne nécessite aucune modération. Ce serait dommage d’avoir à trancher dans ton texte. Et comme je suis dans cette conversation, ce n’est pas moi qui la ferai cette modération si jamais tu venais à passer le braquet supérieur.

        Réfléchis bien au message global que tu envoies. Relis-toi en te plaçant à distance, tu verras l’image que tu renvoies. Elle n’est pas follichonne.

        • Nathasha a écrit le 12 septembre 2013

          je me moque totalement de passer pour une intégriste religieuse ou autre ! je ne cherche pas a etre populaire ou a me faire des amies ! j assume mes position aussi bien facebook que autre et surtout les pas ligth j assume mon appartenance a HES et a sa politique comme mes amitiés protocolaire ! l image que je renvois c est pas un soucis je ne cherche certainement pas a être représentative ni apprécié dans l univers T ou autre d ailleurs pourquoi ne me voit on jamais a une marche ou un pride sous une banderole T ,il y a certainement une raison je pense que ma présentation de profil est assez clair et surtout assez exact ,

          nous somme encore dans un pays libre ! ou la pensé unique n est pas encore une obligation

          • Alexandra a écrit le 12 septembre 2013

            Quand je parle d’image que tu renvoies, je parle de ce que tu présentes et de ce que tu dois être réellement dans la vie courante. Pas sûre qu’il y ait adéquation. C’est cela que je dis.
            Je connais bien des personnes qui derrière un clavier se lâchent très très méchamment. Une fois qu’on les voit dans la vie courante, c’est toujours beaucoup plus mesuré.
            Donc, oui, il y a bien une image qu’on renvoie.
            Le souci, c’est que les écrits restent.
            Oui, nous sommes dans un pays libre et aussi sur un média libre. La preuve tes commentaires n’ont pas disparu. :-)
            Ce que je dis et répète, c’est que tu te tailles sur mesure un ensemble tailleur de première classe. Mais en effet, c’est ton droit. Tu es en effet libre.
            De mon côté, je suis aussi libre de dire que j’abhorre les intégrisme et que je m’en méfie comme de la peste. Et je n’ai pas du tout d’amour pour eux. Tu vois ? J’exprime aussi très directement mon opinion. Je n’aime pas les équipes protocolaires, je n’aime pas l’association qui les englobe et je la combattrai très très férocement tant qu’ils planteront des trans. Je n’aime pas toutes ces personnes qui empêchent les changements d’état-civil. Et je déclare clairement que tous ces gens sont fondamentalement transphobes. Et quand tu tiens de tels propos comme ceux sur les “juges transphiles” en disant que finalement il t’agacent, eh bien pour moi tu es simplement transphobe. Tu rejoins la longue liste des filles qui demandent à ce que les autres souffrent comme elles ont souffert ou comme elles souffrent encore. Et ce type de fonctionnement porte un nom quand il s’applique au trans, c’est la transphobie. Ca s’appelle transphobie entre trans. La pire des plaies. Je te conseille vivement la lecture de cet article. Il est très instructif : http://www.txy.fr/blog/2012/11/30/transphobie-entre-t-la-pire-des-plaies/

          • Alexandra a écrit le 12 septembre 2013

            Par rapport à l’histoire de juges. Comme deux articles sont très actifs dans le même temps, je viens d’y faire référence alors que ça appartient à l’autre fil. Ce n’était pas volontaire. Je m’en suis aperçue après validation. Le cœur de la question est le côté : “je dis ce que je pense”. Il ne s’agissait pas de ma part de mélanger les fils de discussion.

      • Alexandra a écrit le 12 septembre 2013

        Précision : Je ne fais que citer les groupes référencés dans chacune des religions comme étant des groupes considérés extrêmes dans leurs valeurs de pensée, je ne compare nullement ces groupes entre eux, ni dans leurs actions, ni dans leurs modes opératoires tant au niveau religieux que politique, que géopolitique.

        • Nathasha a écrit le 12 septembre 2013

          Mais je comprend très bien ce que tu a voulu dire ! donc c est assez simple certaine personne de ce site ou de FB me connaisse en réel ! je suis bien la même , je ne joue pas un rôle aussi bien physiquement que socialement c est bien moi , je déteste tout ce qui m entoure a quelques exception prés je ne parle qu au gens que je connais je ne sort que dans les milieu Gay en évitant tout ce qui est T a l intérieur, je ne vais pas dans une soirée ou réunion ou manif T ( sauf pour une Amie et pour l aider a faire un atelier maquillage et c est exceptionnelle je n y resterai pas et ne serais certainement pas en photos !) , je suis célibataire et pour cause , je ne supporte pas les autres , ou de façon temporaire ! j adore mon physique ou plutôt ce ce que j en ai fait certes je n était pas comme ça avant , donc peut être que les T on une part de responsabilité dans la Haine qui m anime maintenant ! donc dans une certaine mesure oui je dois être Transphobe mais a titre personnelle , quoi que ? je ne sais pas ? l amour de ma vie est Trans

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -