Passing – Belle comme Nathasha en trois leçons …

24 septembre 2013 | Tags: , , , , , ,

Déconstruisons les stéréotypes de la féminité !

Déconstruisons les stéréotypes de la féminité, déguisons-nous !

Force est de constater que nos meilleurs billets sur le site, lus des zillions de fois par mois, sont essentiellement ceux ayant pour thématique le travestissement et plus précisément les mille et unes astuces indispensables pour être la plus féminine possible : les accessoires pour être plus féminine, le contenu de son sac à main, la démarche d’une vraie femme en Carmen Steffens, comment parler comme une vraie femme [NDLR : méthode totalement inutile pour Aurore (°) ], comment s’habiller comme une vraie femme, comment choisir un prénom vraiment féminin, comment enfiler des collants [NDLR : dans le bon sens, même chez les kinder] …

C’est tellement important pour les femmes en devenir que nous sommes, à plein temps ou pas, travesti débutante et transgenre en questionnement, que nous avons même mis en place une page récapitulative de tutoriels indispensables de connaitre par cœur avant même d’imaginer mettre son premier orteil en dehors de sa salle de bain placard maison.

Et bien, avec du recul, la plupart de ces billets, dont beaucoup que j’ai moi-même écrit, me font un peu grincer des dents. Et donc cher lecteur, je voudrais vous en causer quelques minutes.

Le point commun de tous ces billets est de vous donner des méthodes, conseils ou astuces pour améliorer son passing. c’est à dire passer inaperçue comme une “vraie” femme, n’est-ce pas ?

Notre site n’est d’ailleurs pas le seul site ni lieu où des travestiEs et femmes transgenres donnent des conseils à d’autres travestiEs et femmes transgenre sur la meilleure façon de ressembler à une femme, de réaliser l’illusion parfaite. CertainEs d’en face en ayant même fait, et avec succès, leur spécialité.

Bon je sens poindre une once de déception en vous mon cher lecteur … le titre de ce billet Nathashaien (1) serait-il mensonger ? ne parle-t-il donc pas de méthodes exclusives pour améliorer son travestisme et pour être encore plus féminine ?

Je dois l’avouer, maintenant vous êtes ferrés.

Et si on regarde bien, je me suis déjà exprimée récemment là dessus, en dehors du tucking, tous les soi-disant conseils et astuces de travestissement ne sont que des techniques ou produits largement utilisés par les femmes (pads, silicones, perruques, épilations, bijoux, piercing, … et même dans l’habillement les conseils pour femmes rondes, à visage carré ou à épaule large …).

Je crois même que sauf à devenir l’antichambre de Sephora, de Zara et du dernier coach à la mode, nous avons fait rapidement le tour de la question travestissement, vous savez l’activité qui consiste à se déguiser en femme ou en fraise tagada.

Et donc ce qui me fait grincer les dents avec un peu de recul, c’est que la plupart de ces conseils sont basés sur un stéréotype sexiste et patriarcal qui défini précisément à quoi une vraie femme est censée ressembler. Une femme doit correspondre à des critères stéréotypés sur la façon de regarder, de marcher, de parler, de s’habiller, … ou même de posséder un sac à main !

Est-ce une si bonne idée que ça de conseiller à une copine débutante qu’elle se doit de respecter scrupuleusement ces critères stéréotypés pour être une femme ?

Je n’y vois qu’un risque très important de freiner l’épanouissement de beaucoup de personnes transidentitaires.

Il y a beaucoup de travestis ou transgenres qui ont des caractéristiques physiques masculines assez prononcées et qui n’arriveront jamais à atteindre ces fameux critères de féminité. Il est déjà assez compliqué d’être soi même et de sortir physiquement et même psychologiquement (coming-out) pour ne pas avoir en plus ces exigences en arrière toile. Certaines ne sont pas encore sortis et pensent qu’elles ne pourront jamais sortir car elles ne pourront jamais passer. Et nous savons tous que cela peut conduire à des dépressions et parfois même à des suicides.

Et pourtant nous savons tous qu’il existe des femmes très masculines et qui, aux filtres de ces stéréotypes, ne devraient pas passer …

Pour avoir appliqué notre devise “libre d’être soi” depuis quelques semaines en déconstruisant les stéréotypes féminins qui m’empêchaient jusqu’à présent de sortir sans l’attirail indispensable de la parfaite vraie femme, je réalise qu’une femme est réellement une femme lorsqu’elle fait ses propres choix sur la façon dont elle gère, habille et accessoirise son corps. Et si elle veut suivre un stéréotype particulier d’une femme (porter une jupe ou des porte-jarretelles), elle doit être libre de le faire.

Être unE travestiE assumé ou une femme transgenre, c’est aussi et surtout être libre de faire ses propres choix. Et lutter contre la transphobie c’est aussi éduquer notre communauté T, nos amiEs et la société dans son ensemble qu’unE travestiE ou une femme transgenre ce n’est pas le stéréotype d’une femme idéalisée.

Et si vous voulez aider une personne travestiE ou transgenre en questionnement, que ce soit dans un forum ou dans un groupe d’auto-support, par rapport à son passing ou l’expression de sa féminité, prenez la précaution de lui demander comment elle se sent en elle-même et comment elle souhaiterait l’exprimer. Vous pourriez avoir des surprises.

Pour autant, allons-nous supprimer tous nos tutoriels sur la féminisation ? CertainEs me rétorqueront, à juste titre, qu’il est important d’avoir de tels conseils regroupés en un même lieu car le modèle patriarcal étant tellement imprégné en chacunE d’entre nous qu’il serait encore plus dommageable de ne trouver aucun conseil.

J’espère juste que dans leur quête de féminité, nos copines travestiEs et transgenres prendront conscience de la futilité du passing à outrance et de la nécessité d’avoir une vraie réflexion sur comment son ressenti interne doit exprimer cette féminité, parfois en collant à certains stéréotypes mais en toute connaissance de cause (2). A nous aussi de faire passer le message sur notre site !

Bon, pour finir ce billet en beauté et satisfaire néanmoins le lecteur par rapport à ses attentes, récompenser ceux qui sont allés au bout et voir si vous avez bien suivi le sujet attentivement, je vais vous donner le conseil ultime en féminisation.

Pour être LA femme idéale, basez votre féminité sur les quatre piliers stéréotypes de la femme vu par les hommes : ayez la sagesse de votre mère, l’intégrité d’une vierge, l’attrait sexuel d’une p*t* et l’indépendance d’une s*l*p*. Tout un programme, n’est-ce pas ? 😛

Julie, with love.


(°) pour ce billet, vous irez vous plaindre à Aurore et Nathasha. Elles savent pourquoi 😛 (message perso pour Aurore : il y a trois nouveaux easter eggs dans ce billet … sauras-tu les trouver ?).

(1) Nathashaien se dit de tout concept féminin des années 50 approuvé par la célèbre Nathasha 😉

(2) j’adore les chaussures à talons, c’est un stéréotype de la féminité. je me sens bien avec. j’en porte – surtout Carmen Steffens. mais beaucoup de femmes sont tout aussi féminines en chaussures plates. le talon ne fait pas la femme.

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
La plus grande Hollandaise mesure 2m20 pour 142 kilos (elle est bien proportionnée)
Ce tutoriel fait suite à nos différents conseils sur le passing, un élément important de crédibilité pour envisager des sorties sereines et épanouissantes. Nous avions montré notamment dans un billet que le passing est d'abord une affaire d'état d'esprit, de feeling, de comportement, bien plus que d'une apparence féminine digne d'un catalogue de mode. De ce que je peux lire sur différents sites et des discussions que j'ai pu avoir récemment lors de sorties avec des copines, il me semble important d'insister ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le passing, toute une histoire …
Un billet sous une forme original ce matin. J'ai lancé un petit défi à plusieurs de nos chroniqueuses avec une simple question : si je te dis "passing" tu me réponds quoi en quelques lignes (oui j'ai bien précisé ce point, car connaissant certaines loustics, nous aurions pu avoir des romans fleuves ...). Ce billet d'abord pour vous rappeler que dans nos tutoriels, nous avons une rubrique dédiée au passing. Vous y trouverez de multiples conseils pour améliorer votre passing. Dans nos ...
LIRE L'ARTICLE >>
Si j’étais une femme belle et libre
La pilosité Une femme qui ne se rase pas les jambes : "tu es une féministe indomptable en plein combat contre la société binaire" Une femme transgenre qui ne se rase pas les jambes : "tu n'es qu'un homme velu dans des vêtements de femme" Le maquillage Une femme pas maquillée : "tu es d'une beauté si naturelle, tu as une telle confiance en ta féminité" Une femme transgenre pas maquillée : "tu n'arriveras jamais à ressembler à une femme, mais essaye au moins de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Passing en passant …
Un rapide article concernant le Passing ! Juste pour ouvrir les débats en publique - la zone des commentaires vous est ouverte. En fonction des retours, nous réaliserons un dossier plus complet que nous mettrons à disposition de nos membres dans la rubrique Tpedia. Quelques définitions Dans le contexte du genre, le "Passing" renvoie à la capacité d'un individu à être considéré ou perçu comme un membre du sexe par lequel il se présente physiquement et qui n'est pas son sexe de ...
LIRE L'ARTICLE >>
(c) Nath Sakura, 2012
Un billet qui me trotte depuis assez longtemps dans mes quelques neurones de nana givrée et qui se rappelle à mes bons souvenirs ! car dans deux jours ma prochaine sortie et mon ange Agnès qui me parle de son appareil photo à charger, des photos qu'elle va prendre de nous. Et moi d'imaginer l'organisation nécessaire pour que mon iphone ait suffisamment de jus entre le départ du matin, la rencontre avec Manon pour sa première sortie, la marche Existans, le ...
LIRE L'ARTICLE >>
être soi nécessite volonté et force
Hier matin je visionnais un nouveau témoignage de notre amie Emma ("Comment je vois ma transition") qui a déclenché le désir d'écrire sur un certain nombre de réflexions en cours sur le concept d'"être soi" dans un cadre transidentitaire. (Soit dit en passant, au delà des réflexions que ce visionnage a provoqué chez moi, je crois important que toute personne en questionnement sur la transition visionne ce type de témoignages rafraichissants et empreint de joie de vivre) Une jacasserie donc un peu ...
LIRE L'ARTICLE >>
Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?
Bien qu’il soit dorénavant communément admis que le genre est une construction sociale, il n’en reste pas moins que l’évolution nous a doté de quelques aptitudes à détecter très rapidement si une personne est une femme ou un homme – au sens mâle ou femelle - juste en regardant son visage (il y a notamment des études sur les primates à ce sujet). Ce billet tente de passer en revue les caractéristiques du visage qui nous permettent de classifier aussi rapidement ...
LIRE L'ARTICLE >>
La vraie trans, plus femme que les femmes. Mode d’emploi en 26 leçons
Aujourd'hui, un texte est arrivé sous mes yeux qui doit être lu par toute VRAIE trans', toute trans' PLUS femme QUE les femmes et PLUS femme QUE TOUTES les trans' réunies. On ne plaisante pas avec la transitude !! C'est un état avec lequel le plus grand sérieux est de mise. Amies du Syndrome de Benjamin, de la Dysphorie de Genre, du malaise mental, ce texte est pour vous !! Pour nous !!! Enfin ! Pour toutes celles qui doivent passer ou ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le “Passing” – toute une histoire !
Ou, pour être plus exacte, tout un tas d'histoires...... Aussi nombreuses qu'il y a de transidentités et d'individualités pour le lire, le passing ^^. Je n'ai aucunement l'intention de mettre une quelconque notice ou de faire tout un tas de généralités, vu que, comme cité plus haut, c'est un travail titanesque et quasi impossible de rendre un reflet même simplement "approchant" de la réalité.... Et puis, je suis un peu fainéante aussi! Ce billet n'a qu'un seul but, vous citer quelques unes de ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le Bar de La Mutinerie
Nous vous avions concocté un programme assez varié, à la carte. Dans une ambiance chaleureuse, nous avons déroulé ces différentes activités, l'occasion pour de petites nouvelles de faire connaissance et leurs premiers pas accompagnées. Bravo à touTEs les participantEs pour leur bonne humeur, une bonne trentaine de personnes au total (travesti, transgenre, transsexuelle et cisgenre). Et une météo finalement très clémente nous a permis des promenades dans le quartier pour accompagner des copines dans leur première sortie. Dans les membres inscrits du ...
LIRE L'ARTICLE >>
(Se travestir) Sept idées reçues sur le “passing”
Le passing, toute une histoire …
Si j’étais une femme belle et libre
Le Passing en passant …
Suis-je belle ? La travestiE et le rituel des photos
Suis-je belle (la suite) ? L’illusion (du) travesti
Se Travestir – Comment rendre votre visage plus féminin et améliorer votre «passing» ?
La vraie trans, plus femme que les femmes. Mode d’emploi en 26 leçons
Le “Passing” – toute une histoire !
Sortie d’automne (24 novembre 2012) une belle journée !

125 responses to Passing – Belle comme Nathasha en trois leçons …

  1. Nathasha a écrit le 24 septembre 2013

    Alors je vais poser ma petite pierre a l édifice ! comme beaucoup de T , le fait que l on m empêche d exprimer ma féminité pendant de nombreuse années et qu on m oblige a être un Homme ( dans mon cas je n avait pas d alternative a la pression familiale , les mots doux , les brimades les humiliation publique dés qu une activité ,un manque de force physique , ou mon désintérêt pour les filles ressortait au grand jour! ) ont eu pour résultat une haine viscéral de mon image et de moi même , un dégout autodestructeur qui a conduit la majorité de mes actes , dés que je fut libre de mes mouvement , j ai commencer THS a outrance , chirurgie 1,2,3,4,5,6, ect ect par les plus grand du nom ce qui me donne de ressembler a un banc de stéréotype sud américain ! le Botox le collagène , le laser les soins ! pour être plus bio qu une bio , correspondre a un modél de féminité qui n existe plus ! faire disparaitre l autre pour être enfin moi ! Cruel erreur je me suis perdu dans tout ça , j en suis a un point ou les gens qui m entoure aime l image le modél le stéréotype le sex toy ! mais pas la femme qui se trouve derrière ! a trop vouloir être un model de féminité je me suis perdu dans un monde superficiel ! certaine diront tu va pas te plaindre t es pas mal ! et pourtant si ! je suis célibataire seule , par dépit car impossible de trouver un partenaire qui accepte un tel colis ! je suis pour eux un rêve au lit , une pin up a montrer lors des soirée ! mais une femme comme moi on ne la présente pas a la famille on ne l épouse pas , je suis trop tout ! la bimbo ,comme maitresse a la rigueur ! et si jamais j exprime mon mal être je suis confronté a l incompréhension général , au travail si j exprime des difficulté relationnel avec mon entourage , pour les femme de mon age c est une jalousie , dans leur esprit je couche pour réussir ! ou c est car je suis différente ! pour les homme c est partager entre le dégout travailler ou de s entendre professionnellement avec un travelo et d être la risée des collègues ou carrément d être considéré comme une désespéré du cul qui dira oui a la moindre proposition

    Alors je ne suis pas un cas isolé ! mêmes des bio avec un parcours chirurgical similaire souffre des même problèmes transphobie mise a part

    alors c est ca que vous voulez ? vous dite moi je ferai pas pareil! moi je sais ce que je veux ! ect ect

    attention c est un cercle vicieux dont on ne sort pas ! je suis prisonnière d une image , je n existe que par elle a vouloir gommer l autre j ai tout gommer je ne suis plus qu une image ! c est ça que vous voulez ! c est comme ça que vous envisagez votre futur ?

    bon je dois allez faire ma 7 em op de chir esthétique ,

    • Héloïse a écrit le 24 septembre 2013

      Pas besoin de se faire opérer pour rester perduE dans un monde superficiel
      Tu as une tronche de bogoss et tu n’est pas directeur du FMI, non mais allo quoi !
      Soit tu es c.n, soit tu es es mytho
      S’il était vaiment mytho, il aurait dit qu’il a une grosse b…
      Donc qu’est qui reste ?
      Ben c’est Mongol qui est trop c.n pour lire un calendrier, parce qu’il se croit tous les jours le 1er avril !
      Vivre en sociéte, c’est “Qui veut être l’ami du Mongol ?”, “Qui veut travailler avec le Mongol ?”, “Qui veut être vu en présence du Mongol ?”
      Tu as une tronche de bogoss et tu te plaints d’être seul, non mais allo quoi !
      Enlève tes cheveux qui te tombe dans les yeux et tu verra que tu ne peux pas faire un pas dans la rue sans qu’une meuf à poil se jette sur toi.
      Mais tu dois être trop c.n pour savoir ce qu’est un coiffeur !

      La transition n’est qu’un éternel recommencement, pour se libérer du cercle des opérations, suivez la voie de Saint Hammarberg !

      • Nathasha a écrit le 24 septembre 2013

        je conprend pas tout !!!

      • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

        Toi, un de ces jours, je vais te faire une descente sur Dijon, tu vas pas comprendre ce qu’il t’arrive >:-D !

        • Héloïse a écrit le 24 septembre 2013

          Je ne savais pas que Saint Hammarberg était si vénéré chez les FTM

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Nah, on fait juste semblant. C’est l’avantage de s’outer FtM: on passe automatiquement en mode stealth partout 😛 On devient ~invisible~ et en même temps tout le monde croit nous avoir vu partout, y compris comme enfant de choeur pendant l’office de Saint-H 😉

            Sinon, à propos de rien, t’as pas l’intention de monter à Paris un de ces jours >:-D ?

  2. Aurore a écrit le 24 septembre 2013

    Pour ma part, étant perfectionniste a l’extreme, je suis pour : “qui peut le plus, peut le moins” !
    Cad, coller au maximum des clichers, pour ensuite pouvoir renlever ce qui nous ne convient pas. Mais pour cela, il faut d’abord apprendre les steréotypage de la feminité. Donc comme la demarche de mannequin, sa permet ensuite d’adoucir la sienne, sans ne plus marcher en canard ou les jambes ecartées… et avoir un mouvement des hanches en ondulant (ca c’est pas evident au debut). Car on voir certaines femmes marcher comme des hommes, et en talons c’est risible (ou alors des fois il y a juste un pied de bien, sur les 2).
    Et puis il y a des accessoires indispensables (le fameux sac a main, et les ballerines). Ce sont des articles que les hommes ne porte jamais. Donc qd on croise certaines tres masculines, ben malgré tout les hommes savent que c’est une femme (meme si il n’iront jamais la draguée), du fait que certaines choses qu’elle portent appartiennent uniquement au monde feminin.
    Donc je ne suis pas tout a fait d’accord qu’il faut etre soi meme au debut, car on risque aussi de se prendre un mur. Et puis, il ne faut pas oublier que les femmes apprenne tout cela depuis qu’elles sont petites, et leur adolescences elles testent tout et n’importe quoi. Les jeunes collent tout a fait aux stereotypes feminin de la société, elles passent aussi par la, pour ensuite trouver leur propres voies et styles. Sauf qu’elles ont beaucoup plus de temps que nous pour le faire.
    Il faut experimenter, et voir ensuite si on cherche cela, ou pas.

    Voila un peu de reflexion en desacord !! na !

    ps : me doute que j’ai moins ecrit que Natasha, mais eviter les fautes d’hortographe (dont j’ai l’habitude) a epuiser mon petit neurone) hihihi

    Bise

    • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

      on voir certaines femmes marcher comme des hommes, et en talons c’est risible

      C’est risible, oui… mais ça ne fait pas dire aux gens qu’elles doivent donc être des hommes 😉 Et c’est exactement ça, si j’ai bien compris, le coeur du billet de Julie: il n’est nul besoin d’être un stéréotype de femme pour passer pour une femme.

      Et puis il y a des accessoires indispensables (le fameux sac a main, et les ballerines). Ce sont des articles que les hommes ne porte jamais.

      Les ballerines, je dis pas, mais les sacs à main sont à la mode chez les hommes gays/effémines 😛 Mais il est vrai que ces hommes ne portent pas généralement une jupe (ou tout autre vêtement typiquement féminin), donc si vous associez jupe et sac à main, vous devriez obtenir automatiquement le résultat “femme”.

      Les jeunes collent tout a fait aux stereotypes feminin de la société, elles passent aussi par la, pour ensuite trouver leur propres voies et styles.

      Un tas de filles “garçon manqué” ne passent jamais par le stade du stéréotype féminin, mais restent identifiables comme filles de par leur morphologie (que vous pouvez reproduire, au moins au niveau de la poitrine) ou leur coupe de cheveux (la “même” coupe courte chez une femme et chez un homme est en fait radicalement différente) par exemple.

      • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

        la “même” coupe courte chez une femme et chez un homme est en fait radicalement différente

        Je suis une guiche en coiffure mais je commence à m’y intéresser :). Tu peux élaborer un peu ? Pour structurer, il faut des longueurs à certains endroits ? ou fais-tu référence à une implantation différente (hors golfs qui apparaissent ensuite) ?

        bises

        • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

          Exemple typique: les pattes d’oreilles. Elles sont droites chez les mecs, en pointe chez les femmes. Le tour d’oreille est aussi plus dégagé généralement chez les hommes. Si tu y tiens, j’essaierai de retrouver l’article qui m’avait alerté à ces détails – un article écrit pour les FtMs, pour nous expliquer pourquoi et comment nos coupes “garçon manqué” ne sont pas du tout des coupes “homme” 😉

          • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

            je veux bien oui :).

            effectivement les pattes posent un problème aux MtFs lié aussi à l’épilation du visage. Difficile de faire comprendre à l’opératrice qu’il faut qu’elle dépile en pointe sur cette zone …

            bises

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Cette histoire de pointes se corrige avec les hormones chez les MtF.

            Je le vois au fur et à mesure du temps. Par contre, c’est long.

            Que ce soit vous ou nous, dans les deux sens nous re-faisons une puberté complète et ça prend en moyenne 5 ans.

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Tu peux aussi demander à la coiffeuse de ne pas te faire les pointes… et regarder avec désespoir quand elle te les fait quand même par habitude =_=

          • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

            La coiffeuse fait les pattes en pointes chez les femmes par habitude? Je note, je ne savait pas ca ! En même temps je ne vais pas encore AU coiffeur car j’attend qu’ils poussent et qu’ils poussent !
            :)

      • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

        Le but etant de passer pour une femme, si on passe par la case garcon manqué, c’est pas le resultat que l’on souhaite obtenir ! Et pour les coupes de cheveux, je suis entierement pas d’accord avec toi ! Car les femmes aux cheveux cours ressemble plus a des hommes qu’a des femmes, et de plus elles recoivent du “bonjour Monsieur” (je connais plusieurs qui m’ont dit cela). Hors justement, dans notre cas, on evite de se faire appeler monsieur !! Donc on passe par les stereotype feminins.
        Et puis la proprtions de jeunes filles que l’on voit dans la rue toute feminine, est quand meme plus élevée que la partie garcon manqué. Donc en terme de statistiques, et bien on celui la majorité.

        bise alex !

        • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

          Le but etant de passer pour une femme, si on passe par la case garcon manqué, c’est pas le resultat que l’on souhaite obtenir !

          Euh, un garçon manqué, par définition, c’est une fille/femme. Donc si on te prend pour un garçon manqué, on te prend pour une femme. C’est pas ce que tu veux?

          Ou plus précisément: à choisir entre une femme garçon manqué, et un homme travesti en femme, tu préfères qu’on te prenne pour quoi?

          Car les femmes aux cheveux cours ressemble plus a des hommes qu’a des femmes,

          Je te garantis que ce n’est pas juste la coupe de cheveux qui fait ça. De derrière à la rigueur, mais pas de devant. Si on les prend pour des hommes même de face, c’est qu’il y a bien plus que les cheveux courts.

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            ” De derrière à la rigueur, mais pas de devant” et “mais restent identifiables comme filles de par leur morphologie”.
            Ben alors la, je savais pas qu’il y avait des criteres bien specifique, donc on arrive dans les stéréotypes véhiculés sur ce que doit etre une femme.
            Et j’aimerais donc savoir pourquoi certaines ressemble a des hommes et on du monsieur, malgré leur morphologie dite feminine. Il y aurais donc pas un bug quelque part ? :)

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Et j’aimerais donc savoir pourquoi certaines ressemble a des hommes et on du monsieur, malgré leur morphologie dite feminine. Il y aurais donc pas un bug quelque part ?

            C’est tout le principe du passing… Le passing, comme son nom l’indique, c’est comment passer pour ci ou pour ça, qu’on le soit biologiquement ou pas. Donc oui, un homme cis peut passer accidentellement pour une femme, et une femme cis peut passer accidentellement pour un homme. Ce sont des choses qui arrivent.

            Seulement, la différence pour nous, c’est qu’on veut passer délibérément pour l’opposé de notre sexe biologique. On ne veut pas attendre que l’accident arrive tout seul. Et pour ça, à moins d’être naturellement dotéE d’un corps qui passe bien dans le sexe opposé, il faut tricher et forcer un peu la dose sur les aspects qui vont bien.

            Donc oui, il est parfaitement possible pour des filles cis de passer involontairement pour des hommes juste parce qu’elles ont les cheveux courts et portent ce jour-là des vêtements neutres, mais l’inverse n’est pas vrai: il ne suffit pas pour une fille trans de porter des vêtements neutres ou même féminins, et d’avoir les cheveux courts, pour passer pour une fille.

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Correction dans la dernière phrase:

            il ne suffit pas forcément pour une fille trans de porter des vêtements neutres ou même féminins, et d’avoir les cheveux courts, pour passer pour une fille. (Il y a des chanceuses pour qui oui, en fait, ça suffit.)

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            De toute facon la perception reste tres subjective. Donc pour la forcer un peu, ils vaut mieux coller aux stereotypes pour faire pencher la balance (et que ceux en face reflechissent moins sur ce qu’il croient vraiment voir). Donc cela sert a forcer le trait !
            Il faut donc en commencer par la, ou comme tu dit (passer pour une fille qui a pas eu de chance avec son physique)
            :)

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            De toute facon la perception reste tres subjective. Donc pour la forcer un peu, ils vaut mieux coller aux stereotypes pour faire pencher la balance (et que ceux en face reflechissent moins sur ce qu’il croient vraiment voir). Donc cela sert a forcer le trait !

            Ben oui mais non, justement 😛 ! Parce qu’à trop forcer le trait, vous risquez de vous out-er comme travestiEs, ce qui est précisément ce que vous voulez éviter à tout prix.

            En gros, la règle, c’est que plus vous forcez le trait, plus ça va se voir si quoi que ce soit ne colle pas tout à fait, et donc plus les gens vont aller y regarder de plus près. Il faut vraiment pouvoir assurer pour prendre le risque d’attirer une telle attention sur soi-même, et c’est précisément le stress né de ce risque qui coince tant de filles chez elles. Chez elles, elles peuvent assumer la mini-jupe, les talons de 10cm, le bustier moulant, et le maquillage de star de cinéma. Mais elles savent que si elles sortent comme ça, elles n’auront pas droit à l’erreur, et seront reconnues comme travesties au premier faux-pas.

            Et c’est pour ça que moi, je recommande aux débutantes de viser une image beaucoup plus passe-partout: parce que les filles qui n’attirent pas plus que ça l’attention sur elles, ben forcément, elles sont regardées de moins près, et donc elles ont moins de risques de s’out-er accidentellement (et garde en tête que les filles trans ont déjà naturellement tendance à attirer l’attention rien que par leur taille, puisqu’elles sont en moyenne bien plus grandes que les filles cis).

            Tu vois ce que je veux dire?

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Tout a fait d’accord avec toi sur ce point la. En même temps, pour ma part, la base n’etant pas d’etre habillée avec une mini jupe en jean, bas resille et talon et maquillage outrancier (une voulait que je l’accompagen pour sortir ainsi, j’ai refusée). Mais plutot, tout comme toi, une femme dans la rue (en jupe). De toute il faut se dire : est qu’une femme normale et censée sortirait comme ca ? Et la on a tres souvent notre reponse a comment s’habiller pour sortir. Et puis on sait toute que les femmes ont des habits ed tous le jours, et des habits de soirée pour sortir 😉
            Donc certe grossir le trait peut avoir le coter negatif si il et trop accentuer, comme dans n’importe qu’elle situation d’ailleur (les machos, les gays, etc)

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Et puis on sait toute que les femmes ont des habits ed tous le jours, et des habits de soirée pour sortir 😉

            Euh… Disons qu’à voir parfois les photos de filles trans en sortie durant l’après-midi… Je ne suis pas sûr que tout le monde sache ça, non…

            En même temps, je suppose que c’est parfois un simple problème de logistique: on porte ce que l’on a chez soi. Donc une fille qui n’a chez elle que les vêtements hyper-sexy ou hyper-chic qui la font rêver, et qui n’a appris que le maquillage de soirée, elle va forcément être en décalage si elle fait sa première sortie dans la journée. Et si elle se force à porter autre chose, elle risque de ne pas être à l’aise dans des vêtements qu’elle n’a pas l’habitude de porter…

            Tu sais quoi? C’est bien compliqué tout ça 😀 ! Pas étonnant qu’il y ait autant de filles trav/trans qui n’arrivent pas à sortir de chez elles :(

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Je parlais des femmes en general et non des T. Car c’est de elles que l’on doit apprendre.
            Et je pense qu’il existe 2 monde T, l’un en journée et l’autre en soirée. Et donc comme tu dit, lorsqu’une habituée du soir sors, et bien elle est completement en decalage, n’ayant pas ces reperes habituels qu’elle c’est creer, mais plutot en accord avec la partie ou elle evolue le plus (la nuit). A l’inverse, celle de jour peuvent mieux passer la nuit, meme si elles sont plus “fade” que les autres ;).
            Il ya tout un code et un dress code a avoir, et il faut bien commencer par en apprendre un. Pour ma part, j’ai choisit celui du jour, t donc j’ai des lacunes dans la partie nuit ;).

            Donc pour une fille T qui doit sortir, il vaut mieux au depart qu’elle sorte dans le milieu auquel elle se sent le mieux. Donc oui, tout cela est bien compliquer mon pauvre Alex !

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Entre nous, Aurore, ce n’est pas question de stéréotype, mais de ce que font les hormones au visage.

            Nous, en tant que MtF, nous avons le maquillage pour corriger les défauts tant que les hormones ou/et les FFS n’ont pas fait leur effet.

            Pour les FtM, tant que le visage reste “doux”, ils sont repérables et il n’y a pas de maquillage qui puisse produire l’illusion. De ce côté-là, nous sommes mieux loties, il me semble.

            D’ailleurs, Alex, je suis très curieuse, vous avez des moyens de compenser cela ou pas ? Je me suis toujours posée la question…

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Parce qu’à trop forcer le trait, vous risquez de vous out-er comme travestiEs, ce qui est précisément ce que vous voulez éviter à tout prix.

            C’est bien pour cela que j’ai très vite bondi sur la possibilité de ne plus me maquiller dès que j’ai pu.

            Ma première sortie en plein Vincennes, sur le marché un dimanche à 11h30 quand il y a le plus de monde, fût en février 2011 après la deuxième épilation laser et après que les poils morts soient tombés, bien entendu.

            Eh bien pour le coup, je passais mieux immédiatement, avec pourtant des traces des poils qui n’avaient pas été détruits, que si j’avais été maquillée.

            Ca rejoint ce que tu exprimes.

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Euh… Disons qu’à voir parfois les photos de filles trans en sortie durant l’après-midi… Je ne suis pas sûr que tout le monde sache ça, non…

            Euh… Ben… Ca ressemble à mon commentaire sur “le tablier à une vache”. :-)

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Pas étonnant qu’il y ait autant de filles trav/trans qui n’arrivent pas à sortir de chez elles :(

            Eh oui ! Je suis étonnée d’avoir appris très tôt que bien des filles trans (même passées par la SRS !!) continuent à sortir en mec et voire même à travailler en mec par peur. J’ai cru que c’était une grosse blague qu’on me faisait, mais non, il se trouve que ça se vérifie…

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Pour les FtM, tant que le visage reste “doux”, ils sont repérables et il n’y a pas de maquillage qui puisse produire l’illusion. De ce côté-là, nous sommes mieux loties, il me semble.

            Mieux loties, je sais pas O.O ! Quand je lis toutes vos histoires de cache-barbe, et épilation, et le temps que ça prend, et combien ça coûte, et comment ça fait mal…

            D’ailleurs, Alex, je suis très curieuse, vous avez des moyens de compenser cela ou pas ? Je me suis toujours posée la question…

            Bof. Il y a le maquillage de pro, bien sûr, mais à moins de se coller avec unE maquilleur/se qui sera prêtE à nous faire ça tous les matins, c’est pas jouable.

            Sinon, il y en a qui ont plus ou moins de succès avec la méthode “colle + bouts de poils”, mais:
            1. ça prend du temps
            2. c’est super-désagréable
            3. c’est quasiment impossible à réaliser de façon crédible sur de grandes surfaces.
            Donc en général, c’est plutôt réservé aux occasions spéciales.

            Perso, j’ai aussi essayé le faux voile gris en maquillage, mais comme le fond de teint gris n’existe pas encore*, je n’ai trouvé que du fard à paupières, et laisse tomber, c’est la cata pour la peau!
            (* Faudrait que j’essaie de voir si ça se trouve chez les pros…)

            Et puis évidemment, pour encourager la pousse des poils, il y a l’utilisation de gels à la testo ou anti-chute des cheveux, mais ça non plus, c’est pas bon pour la peau, et faut faire gaffe à pas faire la bise aux femmes, et les résultats… Mouais.

            Eh bien pour le coup, je passais mieux immédiatement, avec pourtant des traces des poils qui n’avaient pas été détruits, que si j’avais été maquillée.

            Le but du maquillage, à la base, est d’attirer l’attention. Le principe du passing, c’est de ne pas attirer l’attention…

            bien des filles trans (même passées par la SRS !!) continuent à sortir en mec et voire même à travailler en mec par peur

            :( :( :(

          • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

            “mais de ce que font les hormones au visage.”
            certe cela est vrai pour une trans qui est en cours de traitement, mais on parle des travesties qui veulent sortir de leur placard, et en regle général elles ne sont pas sous traitements. Il faut donc jouer avec autre chose pour etre considerer visuellement comme une femme. Donc le maquillage, les accessoires et les vetements (et pour les les demarches et postures). Donc pour ma part c’est s’approcher des stéréotypes.

            “Eh bien pour le coup, je passais mieux immédiatement,”
            c’est tout a fait logique, car le naturel passe beaucoup mieux aupres de tout le monde. Et puis 3 couches de fond de teint, forcement cela se voit, donc on est bcp plus regarder. Notamment du fait des different qui puisse exister et trahir tout cela, alors que l’on est pas trahis par le maquillage au naturel, il est tres discret.
            Et pour ma part, je sort avec de la BB creme, du blush et les yeux et la bouche. Donc cela reste aussi tres naturel je trouve.

            @Alex : et pour vous cheveux ? est ce que vous les perdez et que des golfes apparaissent sur les tempes?

            bise!

          • AlexMec a écrit le 25 septembre 2013

            Et pour ma part, je sort avec de la BB creme, du blush et les yeux et la bouche. Donc cela reste aussi tres naturel je trouve.

            Ben au final, on est touTEs d’accord que plus naturel, dans la journée, c’est mieux? C’est Julie qui va pas être contente 😀

            Aussi, je trouve que la BB crème, c’est vraiment du tonnerre: super efficace, et super facile à manipuler pour les débutantes.

            et pour vous cheveux ? est ce que vous les perdez et que des golfes apparaissent sur les tempes?

            Si c’est dans nos gènes, ouais =_= Même que j’ai dit à mon corps qu’il se démerde comme il veut, mais il n’est pas question que je commence à perdre mes cheveux (déjà bien trop fins et clairsemés sur le haut de mon crâne à mon goût) tant que ma barbe n’a pas commencé à pousser! … Encore que, maintenant que j’y pense… Un crâne chauve sur le dessus, ça fait vachement masculin, non? Donc finalement, ce ne serait peut-être pas un mal? Hmm, à voir…

          • Aurore a écrit le 26 septembre 2013

            Ouiiii !!!!
            C’est vrai que ca va super bien a certains hommes je trouve. Apres faut eviter la couronne du moine, la c un poil (ou un cheveux) moins classe ! :p

            Pour les debutantes, je deconseille qd meme la BB creme, a moins de deja ne presque plus avoir de barbe ! Car ca cache quasi rien (sauf les ptite imperfection).

            Donc tu as envie de t’entendre dire : “tu piques !! tu devrais te raser..”
            hihihi

            ps : ca commence a faire haut le bouton repondre !!!

        • yukarie a écrit le 25 septembre 2013

          “bien des filles trans (même passées par la SRS !!) continuent à sortir en mec et voire même à travailler en mec par peur”
          merci de l’info : je suis donc comme beaucoup , c’est rassurant de ne pas être seule dans cette situation.

          • Alexandra a écrit le 25 septembre 2013

            Ce n’est surtout pas rassurant que la pression de l’entourage (proche ou étendu) provoque cela. De celles dont j’ai connaissance, c’est très souvent lié à un environnement local hostile et/ou un environnement de travail fortement incompatible. Dans tous les cas que je connais, c’est lié à un danger identifié par la trans comme étant insurmontable en l’état.

      • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

        donc si vous associez jupe et sac à main, vous devriez obtenir automatiquement le résultat “femme”.

        Nan nan nan nan nan nan nan !…
        Nan nan nan nan nan nan nan !!!!

        Héhéhé !

        Ch’fais durer le suspense…

        Tu connais l’expression “mettre un tablier à une vache” ? Je n’en dirai pas plus car après ça risque de faire polémique (d’ailleurs ça fera polémique).

        Je précise toutefois que je ne parle de personne ici, avant que vous ne commenciez à vous poser des questions.

        • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

          Non, je ne connais pas cette expression, mais elle est rigolote 😀

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Vous avez certainement remarqué qu’il est très rare qu’on croise un lapin avec des guêtres, une vache avec un tablier, un poisson avec une bicyclette, un ornithorynque avec une cocotte-minute ou bien un tamanoir avec un téléphone mobile…

            Le reste, je dis pas, mais un ornithorynque avec une cocotte-minute? Franchement, ça ne m’étonnerait pas plus que ça venant de la part d’un animal qui ressemble à une blague de proportions cosmiques 😛

            Quant à la vache au tablier… Je sais pas, je trouvais ça mignon, moi, l’idée d’une jolie petite vache noire et blanche avec un tablier à fleurs :(

            Non 😛 ?

          • Héloïse a écrit le 24 septembre 2013

            Les ânes en culotte, ça existe
            http://www.ane-en-culotte.com/fr/

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Eh ben voilà! Les ânes en culotte de l’Ile de Ré, et bientôt les vaches en tablier de l’Ile-de-France 😀

            Comment ça, les vaches, c’est pas représentatif de l’Ile-de-France O.o ??

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            En fait, le souci c’est la provenance des noix de coco. Ce sont des hirondelles d’Afrique ou d’Asie qui les ont ramenées ? 😀

          • yukarie a écrit le 25 septembre 2013

            on met aussi un tablier aux boucs pour les empêcher de monter les chèvres …

          • Héloïse a écrit le 25 septembre 2013

            Donc le tablier au vache, c’est pour les empêcher de monter les taureaux.
            Et après on nous fait croire que le binarisme est naturel !

          • AlexMec a écrit le 26 septembre 2013

            Des vaches dominatrices? Alors le tablier, il est en cuir noir 😛 ?

    • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

      sans ne plus marcher en canard ou les jambes ecartées…

      Euh… Là… Je vais juste donner un petit élément qui s’avère avoir rapport à la physiologie.
      Quand ton anatomie est masculine, la présence entre les jambes, tucking ou pas tucking, entraîne une position différente du bassin de la position en anatomie féminine. Donc, marcher “comme une femme” avec une anatomie masculine requiert un apprentissage et entraîne un effort, même inconscient. Avec une anatomie féminine, les cuisses peuvent se réunir sans effort, et de ce fait la position du bassin change, et par extension la fameuse démarche fluide se fait sans effort.

      J’ai pu bien me rendre compte de tout cela du fait de la sensibilité accrue que j’ai au travers de l’Aïkido de la position de mon bassin. J’ai senti une très très nette différence une fois que j’ai pu m’entraîner à nouveau et mon Aïkido s’est complètement transformé. C’est uniquement lié à la nouvelle position du bassin. Et cela, on le retrouve aussi dans les postures, dans la marche.

      Encore une fois, je ne dis pas que ce n’est pas possible, ça demande juste un réel effort dans l’anatomie masculine, c’est purement mécanique.

      • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

        Effectivement.

        Il y a d’autres différences purement mécaniques qui interviennent aussi:
        – largeur du bassin (entrainant un angle bassin/jambes plus ou moins droit, et donc une démarche différente)
        – souplesse des ligaments, influencée par les hormones
        – position des graisses (on ne se tient pas de la même façon selon que l’on a plutôt un gros estomac, un gros bide pendouillant, un gros popotin, des grosses cuisses, et ainsi de suite)
        – etc…

        Bon nombre de ces différences mécaniques sont visibles lorsqu’on compare la démarche d’une femme enceinte à sa démarche lorsqu’elle n’est pas enceinte. Il est même possible de deviner qu’une inconnue toute fine (en largeur, évidemment 😛 ) qu’on voit de dos dans la rue est enceinte rien qu’à sa façon de marcher…

      • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

        Alors la je ne suis pas d’accord, mais pas du tout !!!
        L’apprentissage fait que l’on marche normalement, ou pas !! D’ailleur je prend mon cas, car petite je marchais comme mon père (en canard, on l’aura toute deviner), mais vers l’ado, j’ai trouver que cela allait pas du tout, et je me suis forcer a apprendre a marcher les pieds droit et en ligne. J’avoue que cela a été tres long pour enlever les mauvais habitudes (on caonnait toute ca dans le sport, reapprendre es nvx reflexes sur des mauvais, c long). Donc si on veut marcher convenablement, c’est le fruit d’un travail, et non par une soit disant posture biologique, ou autres. La marche, ca s’apprend, point barre. lol

        Apres je suis tres sceptique sur ce qu’un bout de peau entre les jambes peut influencer une position du bassin (je reconsiderai la question le jour ou je serais op), mais pour ma part, je pense pas qu’un simple truc puisse te faire marcher differement. Si on veut, on peut, donc on travail.

        Apres je suis d’accord avec Alex, les hormones font que les ligaments sont plus souple (c’est vrai chez presque tte les femmes), et la repartition des graisses. Bref, en regardant les femmes, on voit leur fesses rebondir, mais je me demande si cela n’est pas du a l’effet musculaire sur la masse graisseuse des fesses lors de la contraction (qui les font remonter en haut) et en bas qd tout est relacher dans le muscles.
        Affaire a suivre !

        • Alexandra a écrit le 25 septembre 2013

          Je confirme Aurore. On l’a vu avec mon Sensei et on a étudié la chose d’assez près dans la manière de se déplacer des femmes et des hommes. En plus, on peut le dire, j’étais un laboratoire vivant.

          Et tu le dis toi-même, il t’a fallu un apprentissage très long pour “enlever les mauvaises habitudes”. Il y a une part de “mauvaises” habitudes, et il y a une part de physiologique, car même si tu fais un magnifique tucking, ta position de bassin ne sera pas adéquate pour marcher “comme” une femme qui n’a pas d’excroissance entre les jambes.

          Une femme le fait aisément du fait de son anatomie.

          • Julie Mazens a écrit le 25 septembre 2013

            hmmm.

            ca dépend aussi de la morphologie des jambes, de leur attache au bassin et du coup de la position des genoux. Depuis gamine j’ai les genoux qui se touchent en marchant. du coup, ce que je prenais comme une nuisance, ça me fait une marche plutôt féminine malgré le service trois pièces.

            bises.

        • AlexMec a écrit le 25 septembre 2013

          Apres je suis tres sceptique sur ce qu’un bout de peau entre les jambes peut influencer une position du bassin (je reconsiderai la question le jour ou je serais op), mais pour ma part, je pense pas qu’un simple truc puisse te faire marcher differement. Si on veut, on peut, donc on travail.

          Moi je dis que c’est les deux 😛 La démarche a une partie “naturelle” due à l’anatomie dans son ensemble (anatomie qui est propre à chaque personne, même s’il existe des règles plus ou moins générales), et une partie “apprise”. Chez les femmes cis, par exemple, il existe la légende (ou vérité?) des bouquins sur la tête: tu mets un bouquin (puis deux, puis trois…) sur ta tête, et tu apprends à marcher sans le faire tomber. Il parait que ça donne une démarche plus gracieuse et plus féminine.

          Bref, en regardant les femmes, on voit leur fesses rebondir, mais je me demande si cela n’est pas du a l’effet musculaire sur la masse graisseuse des fesses lors de la contraction (qui les font remonter en haut) et en bas qd tout est relacher dans le muscles.

          Ah oui, ça me rappelle autre chose que je voulais dire! Non seulement les graisses ne sont pas réparties pareil que les zoms et chez les fams, mais en plus elles n’ont pas la même consistance. Quand j’étais marié, je voyais nettement la différence entre la graisse de mon mari (plus ferme et plus lisse) et la mienne (toute molle et toute capitonnée). Résultat: pour un même volume de graisse au même endroit, deux aspects et allures complètement différents.

          • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

            Alors je pense que l’aspect de la graisse depend aussi du nombre de fibre musculaire dans le muscle. La graisse etant une molecule identique dans les 2 genres, je pense juste que c’est la combinaison fibre / graisse qui fait que. En effet un homme a le double de fibre musculaire d’une femme, donc moins d’espace pour la stocker. Et les muscles feminins lui contient plus de graisse que celui de l’homme (par nature biologique). Donc un ptit suisse remplit de graisse fera moins capitions qu’un sceau…. ptdr

  3. AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

    Et donc ce qui me fait grincer les dents avec un peu de recul, c’est que la plupart de ces conseils sont basés sur un stéréotype sexiste et patriarcal qui défini précisément à quoi une vraie femme est censée ressembler.

    Noooon, tu crois 😀 ?

    je réalise qu’une femme est réellement une femme lorsqu’elle fait ses propres choix sur la façon dont elle gère, habille et accessoirise son corps. Et si elle veut suivre un stéréotype particulier d’une femme (porter une jupe ou des porte-jarretelles), elle doit être libre de le faire.

    Fais gaffe, là, tu vas overshooter le stade “femme” et tourner carrément “féministe” 😛

    Et si vous voulez aider une personne travestiE ou transgenre en questionnement, que ce soit dans un forum ou dans un groupe d’auto-support, par rapport à son passing ou l’expression de sa féminité, prenez la précaution de lui demander comment elle se sent en elle-même et comment elle souhaiterait l’exprimer.

    VOUI! Oui oui oui! Après tout, si les femmes cis ne souhaitent pas toutes suivre le même modèle de féminité, alors pourquoi les femmes trans le devraient-elles? Je suis sûr que bien des travestis/travesties/femmes transgenres se sentiraient infiniment plus à l’aise pour sortir pour la première fois si on leur proposait des modèles alternatifs.

    Et donc, voici ma recette pour un modèle de base qui peut convenir à absolument tout le monde (après épilation, quand même, des poils qui dépassent sur le cou ou les mains):
    – petit Tshirt cintré uni (pas forcément rose, non) avec décorations visibles mais pas voyantes (broderies, perles, motif de fleur ou d’animal…) (note: à manches longues, le tshirt, si les bras sont très poilus)
    – jeans de femme classique avec le petit détail qui tue style fleur brodée sur la poche arrière ou déco-patch sur la cuisse ou au bas des jambes (et croyez-en mon expérience d’ex-garçon manqué: aux rayons femmes, il est infiniment plus facile de trouver ce genre de jeans que d’en trouver des genre-neutre =_= )
    – tennis plates pastel (again, pas forcément roses!) ou à motifs féminins (fleurs, etc…) – ou, puisque c’est la mode en ce moment, des ballerines!
    – quelques bijoux très simples de base (boucles d’oreilles pas trop lourdes, un ensemble collier-bracelet, une bague ou deux…) et attention à bien changer sa grosse montre pour une montre toute fine!
    – juste quelques touches de maquillage tout léger (par dessus le cache-barbe, je veux dire): un coup de blush, une couche de gloss, voire un voile d’ombre à paupière ou un trait d’eye-liner pour les plus hardiEs – et surtout, on évite le rouge, le rose tapant ou le bleu fluo comme la peste!
    Et voilà, le tour est joué! Vous voilà avec une (grande) demoiselle pas féminine pour un sou… mais que les gens prendront simplement pour une fille mal dégrossie 😉 Et ça au moins c’est une tenue dans laquelle on peut marcher, s’asseoir et manger sans risquer la catastrophe à tout moment!
    Et l’avantage de ce modèle, c’est que plus le/la travestiE a un physique masculin à la base, plus les gens se diront que “forcément, avec ce type de physique, la pauvre, elle ne peut pas se la jouer hyper-féminine, elle aurait l’air trop ridicule!” Ce qui est complètement faux mais tout bénèf’ quand même en attendant que la fille prenne confiance en elle et ose se lancer dans des choses plus féminines – si elle le souhaite!

    • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

      +1 ! tu es tout à fait dans l’esprit avec ton modèle de base.

      c’est exactement celui qui j’ai commencé à déployer depuis quelques semaines. lire par exemple http://julie-mazens.tumblr.com/post/58494679170/objectif-garcon-manque-je-suis-un-gros-melange

      et voir une photo comme https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1240515_438080346313431_163029128_n.jpg prise ce dimanche.

      (et je n’ai aucun maquillage …)

      Après la question que l’on peut se poser et que Aurore (@aurore276) aborde dans un commentaire plus haut : est-il possible de commencer directement comme ça ou bien est-ce parce que j’ai pris confiance en étant travestie très stéréotypée que j’arrive maintenant à déconstruire ?

      Mon avis est qu’avec les supports existants depuis 1 ou 2 ans (i.e. différents sites comme Txy, sorties, dynamiques diverses), il doit être possible aux plus anciennes d’aider les débutantes à aller directement sur ce modèle de base finalement plus souple et plus facile pour s’épanouir rapidement.

      Bises !

      • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

        est-il possible de commencer directement comme ça ou bien est-ce parce que j’ai pris confiance en étant travestie très stéréotypée que j’arrive maintenant à déconstruire ?

        Je dirais que c’est plus facile techniquement, mais plus difficile psychologiquement, parce que les trans (aussi bien filles que garçons) ont tendance à faire une fixette sur les stéréotypes du sexe recherché. Moi par exemple, je me lamente à n’en plus finir d’avoir si peu de poils sur le corps et pas du tout sur le menton 😛 Pourtant, il suffit que je fasse juste un minimum attention à comment je me tiens pour passer pour un mec sans trop de problèmes.

        Donc si une débutante trans peut arriver à dépasser son obsession normale mais encombrante avec les stéréotypes de la féminité, et se concentrer plutôt sur des genres de féminité plus passe-partout et communs, alors elle y gagnera en simplicité technique et donc en stress au début.

        • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

          Je réalise qu’une discussion très intéressante et non polémique entre un FtM et une MtF sur un sujet comme le Passing MtF est possible sur ce site 😀

          Je suis *vraiment* impressionnée !

          Ça peut être une idée de tutoriels que de proposer quelques modèles de féminité passe-partout et communs pour justement gagner en simplicité technique (un réel challenge pour celle qui débute de poser un rouge à lèvre avec contour par exemple) et moins de stress pour des premières sorties sans souci. Je vais y réfléchir et en parler à quelques coachs/relookeuses que nous côtoyons dans nos cercles d’amiEs.

          Kisss <3

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Bah, là je rejoins juste Aurore: les filles cis (et beaucoup de mecs trans qui s’ignorent) s’essaient généralement à différents types de féminité durant leur adolescence ou leur jeunesse (jeune adulte). C’est tout simplement sur la base de cette expérience que je parle 😛 Pour l’avoir fait moi-même et avoir vu toutes les filles autour de moi s’y essayer aussi avec plus ou moins de bonheur, je sais que toutes les filles cis ne sont pas logées à la même enseigne sur ce point-là, loin de là :/ Certaines vont te manier la féminité absolue avec grâce et élégance dès leur pré-adolescence, maquillage, style vestimentaire et démarche compris, tandis que d’autres… Disons que ce n’est pas par hasard si les magazines féminins ré-expliquent quasiment mois après mois comment, justement, appliquer un rouge à lèvres avec contour 😀 A qui crois-tu que ces magazines s’adressent 😉 ?

            A partir de là, je n’ai qu’à transposer mon expérience durement acquise à vous les filles trans, pour en conclure que certaines d’entre vous sont naturellement ultra-féminines, d’autres ne le seront jamais et ne veulent pas l’être, et la majorité se répartissent tout le long du spectre entre ces deux extrêmes :) C’est aussi bête que ça.

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Rien a redire la !! je suis scotchée et entierement d’accord !! merciiiii :p

          • Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

            bon si tout le monde est d’accord, il n’y aura pas de polémique :(

            c’est pas très bon pour l’audience ça ! vous ne pourriez pas faire un ptit effort et avoir au moins un ptit détail de pas d’accord entre vous 😛 ?

            Bisous

          • Alexandra a écrit le 25 septembre 2013

            Pas d’accord ! (Euh… De quoi au fait on doit pas être d’accord ?Bon… Je retourne en mode dorade)

        • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

          Je suis tout a fait d’accord qu’il vaut mieux se concentrer au depart sur les techniques pour paraitre feminine. Comment se tenir qd on attend le bus, qd on prend un café, tenir et fouiller dans son sac a main, savoir marcher… sa destress et ca permet de mieux profiter :)
          Mais les obsessions servent aussi a progresser !! Car si deja on est super contente de ce que l’on a avant meme de sortir… lol

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            On est d’accord 😀 !

            Ou comment avoir le meilleur des deux mondes pour celles qui n’osent pas faire d’emblée le grand saut : prendre de l’assurance en sortant en Modèle plus basique, tout en se motivant en entretenant l’obsession à la maison avec le Modèle qu’on veut vraiment.

            Au passage: c’est le parcours de la majorité des filles cis aussi 😉 On essaie les talons de Maman ou de la grande soeur à la maison ou dans les magasins. On fait mumuse avec le maquillage des autres. On essaie la robe sexy dans l’intimité de la cabine d’essayage… Et on fait brave figure tout en paniquant à mort à l’intérieur le jour où on ose enfin faire tout ça au lycée, au bureau ou en boîte 😀 Les filles qui paniquent et enlèvent leur tout nouveau maquillage 10 minutes après être arrivées au lycée, tu en as à la pelle 😉 L’avantage, c’est qu’elles peuvent automatiquement se rabattre sur un Modèle de Base, ce qui est un filet de sécurité que les filles trans en sortie n’ont pas forcément prévu.

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Oui exacte !
            Donc il est vrai qu’il serait pas mal de commencer en basique pour creer son filet de securiter pour plus tard, et ainsi utiliser les memes techniques ancestrales des cis. De toute facon, il ne sert a rien de reinventer l’eau chaude. Donc si elles font cela, c’est que cela est epprouver et sure depuis longtemps.
            Et il est vrai qu’elles stressent tout autant que nous le jour ou justement elles s’habillent plus sexy (eue le cas avec une amie qui la tester a son travail) :)

            Et cela permettrais au futur trans de meiux se sentir et d’y aller par etapes, tt commes les femmes. Pour ma part, je me suis jetter directe dans l’eau en etant elegante, ce qui est devenue mon filet de securité 😉

        • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

          En fait, pour les débutantes, il ne faut pas chercher à copier les femmes, il faut prendre son inspiration partout et toujours se dire : “Si j’adopte ce(tte) [petit haut | petite robe | jupe longue | coiffure | maquillage | … ], est ce que ça m’ira ?”.

          Quand on n’est pas sûre de soi (et ça, au début, c’est du quotidien), il faut vraiment jouer à ce jeu de la projection et ainsi essayer de voir quels signaux vont être émis par le look en question et décider si on a envie d’émettre ces signaux.

          L’habillement, le maquillage, la coupe de cheveux, les accessoires, tout cela renvoie une kyrielle de signaux. C’est un fait. A ces signaux renvoyés vont venir s’additionner les signaux émis par nous, nos postures, notre nonchalance, notre crispation, notre “naturel”, notre impression d’être épiées, etc.

          Il faut donc cumuler nos signaux à ceux du look qu’on veut adopter et décider si ces signaux vont être une gêne ou si on va se sentir à l’aise avec.

          Je pense que ça se résume au final à cela. Quel signal global émet-on autour de soi ?

          • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

            En plus des phéromones emient naturellement pas notre corps (et qui sont peut etre a la source du pb chez les tv)

      • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

        J’ai mis un album photo conséquent ici, pour montrer tous les looks possibles et si on regarde bien, ce sont des looks plutôt en pantalon, shorts qu’en jupes, robes.
        Mon album, pour les membres est très facile d’accès, et comporte pas mal de photos.
        Si ça peut aider…
        Ca donne au moins une base.
        Bon… Et pour ceulles qui m’ont vue dans la vraie vie, ielles savent que les photos reflètent bien la Daurade que je suis. 😀

        • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

          Apres ces une question de gout pour se sentir bien dans ces habits. Pour ma part je suis a 99% en jupe au quotidien.
          Mais pour une donner une idée de style vestimentaire neutre (comme dit alex), je trouve que c’est pas mal pour celle qui savent pas trop choisir 😉

    • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

      ” et surtout, on évite le rouge, le rose tapant ou le bleu fluo comme la peste!”

      N’ayant pas les trucs avancés pour mettre en italique, je met entre guillements, na !!
      Bref, je ne suis pas du touuuut d’accord !! Pour ma part j’adore le rouge (depuis que j’ai tester j’en suis devenue accro), donc si on aime, on compte pas !! et puis cela fait une touche femininie classique (le rouge) et indemodable surtout. Et puis de plus, cela attire le regard sur ces details, ce qui laisse passer les autres…non? du genre “regarde ici et pas ailleurs”

      re bise !

      • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

        Et puis de plus, cela attire le regard sur ces details, ce qui laisse passer les autres…non? du genre “regarde ici et pas ailleurs”

        Oui mais encore faut-il être sûre de son coup, parce qu’une fois que les gens regardent ta bouche, ils vont regarder le reste de ton visage aussi, donc il faut que l’ensemble de ton visage passe. Toutes les débutantes n’ont pas forcément envie d’être dévisagées ainsi, auquel cas il vaut mieux éviter d’attirer l’attention sur son visage, et la reporter sur les autres touches féminines plus faciles à gérer, style bijoux ou motifs des vêtements.

        Remarque bien que je ne décrivais que mon modèle Fille de Base pour les débutantes, pas le modèle Femme Elégante. Si toi tu aimes le modèle Elégant et que tu arrives à le gérer, alors crois-moi, je ne chercherai jamais à t’en détourner :) !

        • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

          Ouiii etre elegante !!!
          De toute facon j’ai commencer directement comme cela, car c’est ainsi que je me sens le mieux (pas envie de mettre des jeans). Et puis je suis fan des chapeaux, donc obliger d’etre elegante pour le porter. hihihi
          Et donc, le rouge me va tres bien :)

          Apres il est vrai que j’ai un corps tres fins, pas tres grandes et petits pieds, des mains fines aussi… bref ca m’aide bcp

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Apres il est vrai que j’ai un corps tres fins, pas tres grandes et petits pieds, des mains fines aussi… bref ca m’aide bcp

            Effectivement, et je connais bien des femmes cis qui seraient jalouses 😛

            Remarque bien quand même que je ne dis pas que les filles qui n’ont pas ton avantage naturel ne peuvent pas prétendre au Modèle Elégant! Toute femme, cis ou trans, peut atteindre ce modèle si c’est vraiment ce qu’elle veut! C’est juste que pour certaines, ça va demander plus de travail et donc plus de temps. Et quand on est trans et qu’on voudrait bien sortir là maintenant, il peut être plus simple de se rabattre sur un Modèle moins risqué en attendant d’être fin prête pour sortir le Modèle Elégant; c’est tout ce que j’essaie de dire :)

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Oui certes, j’ai eue des compliments de la part de certaines. Et puis surtout, ce qui differencie une femme elegante d’une femme normale, ce sont les drageurs !!!
            Dans la rue, j’ai toujours droit a la meme chose de la part de ces messieurs : “Vous etes tres elegante mademoiselle” Je les regarde, un sourire, mais rien d’autre ne vient !!
            Normal, ils ne savent plus comment accoster une femme elegante, et ils sentent bien qu’ils sont limiter… lol
            Donc ca me protege aussi malgré tout.

          • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

            Dans la rue, j’ai toujours droit a la meme chose de la part de ces messieurs : “Vous etes tres elegante mademoiselle” Je les regarde, un sourire, mais rien d’autre ne vient !!

            Oh, ça, ça touche à plein d’autres sujets compliqués sur les relations entre les hommes et les femmes >.<

          • Aurore a écrit le 24 septembre 2013

            Ben cela prouve que l’on est arriver a un “passing” acceptable a ce stade la :)

            Mais oui, apres on va devenir hors sujet ! lol

          • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

            Ouiii etre elegante !!!
            De toute facon j’ai commencer directement comme cela, car c’est ainsi que je me sens le mieux (pas envie de mettre des jeans)

            Alors là !!!

            On peut être très élégante avec un jean. Encore une fois, tout dépend avec quoi on le porte, comment on accessorise le tout.

            L’élégance est une foule de petits détails et aussi bien souvent la simplicité dans l’ensemble.

            Un jean bien coupé, est très élégant.

            Aurore. La prochaine fois que je te vois, je te tire les oreilles ! 😀

          • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

            haaaan !!! mdr

            Oui il est vrai qu’un jean tres slim avec unepaire d’escarpins (talon fin), je trouve que c’est sublime aussi. J’oserais pt etre un jour remettre un jean pour tester ca ! 😉

            Bon et bien la prochaine fois que je te verrais, je vais enfoncer mon chapeau jusqu’au oreille !!! hihihi (Elle en a la ptite blonde la dedans des fois)

    • yukarie a écrit le 24 septembre 2013

      merci, alex, c’est super.
      En plus on a les conseils venant d’un mec !!!

      je crois qu’on aurait tout à gagner à mixer les hommes trans et les femmes trans.Chacun apportant sa connaissance du genre qu’ielle veut quitter.

      • AlexMec a écrit le 24 septembre 2013

        Faut faire gaffe, quand même: ces conseils ne viennent pas d’un mec cis hétéro, c’est-à-dire élevé et intéressé à voir les femmes d’une certaine façon. Donc mon point de vue peut éventuellement aller à l’encontre sur certains points de ce qu’une fille trans peut rechercher 😉

        Sinon, je suis bien d’accord qu’on a beaucoup à gagner à partager les connaissances et expériences respectives des filles et des mecs trans :) Pas la peine de réinventer la roue à chaque fois quand ceulles d’en face connaissent déjà la réponse à nos questions 😀

        • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

          Certes, mais on a été eduquer dans le convention de notre genre. Donc on connait les bases et savoir etre juste s’en trop en faire. Donc oui cela peut se partager, et on apres toujours plus vite avec un senseï que dans notre coin (ptit clin d’oeil a une daurade, lol).
          Et je trouve ques des ateliers serait interessant entre ftm et mtf pour apprendre l’un de l’autre. D’ailleur je crois qu’il existe des ateliers comme cela chez les ftm (j’avais vu un reportage je crois bien).
          S’echanger les petites astuces 😉

    • Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

      J’adore !
      Sans compter que le jean en coupe féminine est super-confortable. Hihihi !

      • Aurore a écrit le 25 septembre 2013

        Ha ben d’accord !!! moi je dit qu’une jupe est bien plus confortable !! (avec des collants l’hiver, sinon brrr… lol)
        Et puis faire attention a sa jupe qd on s’assoit, se releve, qd on sort d’une voiture, etc…
        Moui bon… heuuu copie a revoir la !!! hihihi

  4. Nathasha a écrit le 24 septembre 2013

    bon c est quand que sa parle chiffons merde alors ?????????????????????????,,

  5. Julie Mazens a écrit le 24 septembre 2013

    A lire sur le forum (http://www.txy.fr/forums/topic/lecon-de-savoir-vivre-sur-internet-par-une-jeune-femme-sikh/) ou sur mon blog (http://julie-mazens.tumblr.com/post/62155238944/lecon-de-savoir-vivre-sur-internet-par-une-jeune-femme) ce que je viens de poster sur cette jeune femme sikh.

    elle donne une sacrée leçon de vie à des personnes comme nous qui cherchons le graal dans la féminité du corps …

  6. Alexandra a écrit le 24 septembre 2013

    Faites braire hein ??

    J’vais faire comment, moi ? Z’en avez écrit des tonnes durant la journée. Je dépile. Je dépile. Je dépile. J’vais pas arriver au bout.

    Lalalalala !

    Y a pas à dire ! Le passing et tout ce qui s’y rapporte, ça fait causer ! 😀

    Bon… Je retourne au… 20ème commentaire de la journée (?).

  7. Julie Mazens a écrit le 25 septembre 2013

    @aurore276 @alexandre

    vous voulez pas que je vous ouvre un espace / billet dédié juste pour vous pour causer chiffons, graisse et drague ? 😛

    sinon je vous rappelle que je cherche toujours à être demoiselle d’honneur … donc si vous voulez vous marier LOL je suis pressée !

    Bises.

  8. Aurore a écrit le 25 septembre 2013

    “pour ce billet, vous irez vous plaindre à Aurore et Nathasha”
    Et ben malgré tout, ce ptit billet va peut etre atteindre les 100 posts !!!
    youhouuu !! vive les pipelettes !! mdr

    Il y a bcp de billet avec autant de posts inutiles et sympa ? hum ? :p

    biiiiiise

  9. Nathasha a écrit le 26 septembre 2013

    dans la lignée superficiel avéré ! 7 op faite pas de soucis a par la colle qui tire assez fort ! et un gonflement façon Hamster , tout va bien presser d être en février pour la prochaine !

    • Aurore a écrit le 26 septembre 2013

      hihihi.
      Ha bon, ca tiens avec de la colle ?? C’est vrai de vrai ?
      (moi je crois tout ce que l’on me dit quand je connais pas du tout le sujet).

      J’espere en avoir une en fevrier aussi !!! (pour les yeux)

      • Nathasha a écrit le 26 septembre 2013

        oui pour un bon chir il évite les point et préférera une colle , ce qui donne une cica plus fine et évite le peeling pour effacer , bon je connais des doigts de féé parisien qui y vont encore a l agrafe mais il sont tellement fort ! il conserve ta personnalité a coup de baguette magique ( en vérité tu pays 12 000 ou tu aurais payer 5000 ailleurs pour la même chose !)

        • Aurore a écrit le 26 septembre 2013

          Ha ben ca, c’est comme toujours !! Si tu veux le meilleur, ben faut mettre le prix.
          C’est comme pour les implants capillaire, il ya 3 methodes, donc les prix varie enormenent suivi laquelle tu prend (et le resultat final est aussi different : logique).

          Bon, pour 12000 je prefere faire ma srs !!! 😉

  10. Cand a écrit le 27 septembre 2013

    J’hallucine ! Ça fait 50 mètres de commentaires que vous tournez autour du pot avec des critères débile ! Julie a très bien posé l’équation à la fin : moi, je suis sage, intègre, pute et salope (mère, vierge, bombe et libre) ! Et j’assume ! Donc, je suis une femme, c’est tout. Le reste, c’est de la littérature :-)

  11. Cand a écrit le 27 septembre 2013

    (Pour AlexMec, je suis quand même curieuse de connaitre les critères stéreotypes : avoir un canapé, des potes de foot, aimer les blagues de cul et les foufounes ? )

  12. Nathasha a écrit le 27 septembre 2013

    j aime bien moi , les Matchos Hetero ou meme Gay j adore faire des conversion ! et niveau intelect avec eux c est cool si t a pas peur du vide sideral

  13. Julie Mazens a écrit le 27 septembre 2013

    @nathasha @alexandre @alexandra @candice @aurore276 @heloise

    Après une grosse réunion interne, nous avons décidé d’appliquer les règles de modération en vigueur ailleurs (comme la vérité …). Donc interdiction absolu de dériver du sujet, qui je vous rappelle cause du déguisement en fraise tagada, activité pour laquelle je n’ai eu encore aucun retour constructif !

    donc merci de rester concentrer sinon j’appelle Uma !

  14. Iraes a écrit le 1 octobre 2013

    Merci pour cet article !

    C’est pour moi une des raisons qui me font encore douter de ma démarche. En effet, je me “sens” femme, ça j’en suis persuadée. C’est l’image que j’ai de moi. Par contre, je ne me reconnais pas (ou très peu) dans ses stéréotypes, élevés en points indispensables pour “passer”. Quand je regarde autour de moi, je remarque ces femmes bio (ou pas d’ailleurs … ;)) qui ne correspondent pas à ces critères, qui ne tombent pas dans le stéréotype de la féminité qu’on rencontre à outrance …
    Et ça me redonne un peu d’espoir.

  15. Melle Manon De Félicité a écrit le 9 octobre 2013

    Salut les filles,

    Merci beaucoup Julie pour ton article criant de vérité… Il faut commencer par s’accepter !!!
    Comment voulons nous que “les autres” acceptent notre différence si nous utilisons leurs propres critères pour justifier notre féminité? Peine perdue…
    Rendez vous le 19 !!!

  16. Amanda Benjamin a écrit le 11 octobre 2013

    Voilà un article qu’il fallait écrire, effectivement la plupart d’entre nous ne passeront jamais pour de vraies femmes ! Il faut le savoir dès le départ et si possible ne pas s’en soucier, et là on sera vraiment comme tout le monde !

  17. leila a écrit le 7 novembre 2013

    Pour moi, il y a deux choses bien distinctes: le besoin irrésistible d’exprimer le genre auquel nous nous sentons appartenir , et l’image que la société a de nous …(notre passing)
    Personnellement, j’ai remarqué que plus je sortais en fille, plus j’étais à l’aise dans ma peau, et moins les autres me dévisageaient..sortir est le meilleur moyen d’améliorer son passing. On ne choisit plus du tout ses habits de la même façon après deux ans, que lorsqu’on s’habillait en cachette les premières fois à la maison……la rue est dure, mais tellement pleine d’enseignements, de situations, d’échanges !!

    Aujourd’hui, j’ai vraiment le sentiment d’être devenue moi même, prête à m’assumer totalement en fille..Même si je n’en ai pas les attributs ….mais c’est aussi parce que je me suis confrontée à la société et que cela m’a fait progresser ….finalement, il suffit de se dire qu’on est ”une fille un peu différente” et à partir de ce moment que on remarquera le nombre de ”filles bio pas très féminines ” que l’on peut croiser dans la rue…en se disant que finalement on est pas plus mal qu’une autre et qu’à tout prendre ,on préfère encore être soi même!! Rires!!
    Aujourd’ hui, je suis libérée des stéréotypes du début, je m’épanouis dans mon style,pa personnalité, et c’est un un bonheur immense quand je suis seule au fond de mon lit ,de sentir en moi ce sentiment qui monte du fond de mes tripes et qui parfois me fait pleurer de bonheur: Se sentir enfin soi même et tellement heureuse de l’être…..

    • Julie Mazens a écrit le 8 novembre 2013

      bravo ! c’est exactement le sens que nous essayons de donner à ce site (sortir est essentiel pour s’épanouir), à nos “conseils”, à nos activités et, pour beaucoup de nous ici, à notre vie.

      bises :) !

  18. Nathasha a écrit le 8 novembre 2013

    hé bien je suis contente ! le stéréotype que je suis a fait 120 post ! un record pour le site ! Merci a toute

    • Julie Mazens a écrit le 8 novembre 2013

      J’espère que tu ne ressembles pas à la photo du billet 😛 ?

      hihihi

      • Nathasha a écrit le 8 novembre 2013

        non je ressemble a ma photo de profil ! et sur ce coup oui ,j avoue pour la photos je suis un peut fâchè , tu aurais quand même !!!!!!!!!!! un billet avec mon nom et c est un truc de fou comme photo

        • Julie Mazens a écrit le 8 novembre 2013

          lol. c’est pour le buzz, et c’est pour ça notamment que ce billet a atteint des sommets en nbre de commentaires et en nbre de lecteurs.

          et puis la légende de la photo est explicite. c’est pour déconstruire le discours dominant !

          bon c’est promis, je ferais un nouveau billet avec une superbe photo de toi 😛

          Kisss.

  19. beatrice Viviani a écrit le 25 janvier 2014

    Bonjour Julie.
    Je suis obligée de me reposer et je lis en suivant des fils “passing”
    Tu as publié deux billets sur le sujet en décembre 2012 et septembre 2013, une sacrée évolution . Dans le dernier tu oublie qd même que chacune évolue à son rythme ou n’a pas envie d’echanger des stéréotypes patriarcaux pour ceux des feministe occidentales

  20. beatrice Viviani a écrit le 25 janvier 2014

    Le seul moyen radical me semble être le nudisme.
    Mais avec le temps que vous avez en France cet hiver….
    Blague à part j’ai trouve ta conclusion très construcrive, ” penser au ressenti de la personne”. Un bon “passing” ce n’est pas pour moi se fondre ds l00a masse, mais avant tout se sentir, soi. N’avoir pas trop besoin d’approbation . Personnellement les artifices me sont nécessaires .
    Impossible d’écrire d’une “tabs” . Bises Béatrice.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -