Photo du profil de Ester

by

“Déjouer le Genre” le livre que les profs n’auront pas…

9 octobre 2013 | Tags:

LU dans le CANARD ENCHAINE N°4850 (98° année…sans publicité…)

Article repris tel quel par mes soins.

Un rétropédalage tout à fait dans l’air du temps, s’est produit en toute discrétion au Ministère de l’Éducation. Début Septembre le directeur du Centre National de Documentation Pédagogique a brusquement “mis sous le boisseau” une de ses publications quelques heures après sa sortie d’imprimerie.

Rédigé par un chargé de mission du rectorat de Rouen ce livre était destiné aux profs.

Objectif: recenser – pour leur faire la peau, bien sûr – les stéréotypes sexistes véhiculés à l’intérieur du système scolaire, tel le célèbre “papa lit et maman coud” des années 1950 revu et corrigé au XXI° siècle.

Mais comme l’ouvrage s’intitule “Déjouer le genre” (clin d’oeil au “Défaire le genre” de Judith Buttler la philosophe et féministe américaine) il évoquait la Diabolique théorie de l’indifférenciation des sexes (NDLR l’auteur de l’article n’a pas compris la construction sociale des rôles genrés)

Il y un an en 2012 lorsque le bouquin avait été commandé l’idée avait séduit. Mais les “Manifpourtous” sont passées par là.

Tous les lobbys religieux s’opposent à cette initiative, la notion de genre provoque de vifs débats. Pas question de souffler sur le braises a estimé le Premier Ministre. Il a même été jusqu’à assurer les opposants que le gouvernement n’est pas acquis à “cette idéologie” (sic).

Contacté par un journaliste du Canard Enchainé le directeur à démenti toute pression du cabinet du ministre de l’éducation. Très gêné il explique que finalement après relecture (une fois sorti d’imprimerie en centaines d’exemplaire au moins) il a trouvé l’ouvrage “Très militant”

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
L’UMP inquiète des théories sur le “genre”
En réaction à la progression de la loi sur le mariage pour tous, dans un amalgame entre orientation sexuelle et identité de genre, plusieurs députés UMP s'inquiètent de la remise en cause des stéréotypes entre l'homme et la femme et demandent la mise en place d'une commission d'enquête sur "la diffusion de la théorie du genre en France", prenant pour exemple le catalogue de Noël de Super U mettant en scène des filles qui bricolent et des garçons qui pouponnent. ...
LIRE L'ARTICLE >>
Jouets de Noël : Super U contre le père fouettard…
Comme l'an dernier, les magasins U viennent de sortir un catalogue de jouets qui prend le contre-pied des clichés sexistes habituels : Fini les petits garçons avec un GI Joe et les petites filles jouant à la dînette, le catalogue est organisé par univers (poupées, bolides, "je fais comme les grands", ...). On pourrait trouver cela tout à fait naturel et s’inscrivant dans le cadre de l’évolution vers l’égalité des sexes. Cela n’a pas manqué de réveiller les opposants au mariage pour tous ...
LIRE L'ARTICLE >>
Quand les vêtements féminins étaient l’apanage des hommes …
Aussi étonnant que cela puisse paraître, les talons hauts, les bas, le corset et autres pièces de la garde-robe féminine ont d’abord été portés par les hommes et, à une époque où les questions de genres fleurissent, les allers-retours de l’histoire semblent dire que rien n’est jamais aussi « genré » qu’il n'en a l’air. Jusqu’au Moyen-Âge, le sous-vêtement n’avait pas de fonction érotique, ni ne permettait la distinction des classes, il était simplement utilitaire. C’est à la Renaissance que sa ...
LIRE L'ARTICLE >>
La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution
%CODE1% On a peine à imaginer que tant de femmes se soient habillées en homme entre la Renaissance et la Révolution. Il y a parmi elles de simples femmes qui s'engagent en secret dans les armées du roi pour fuir la misère, des "débauchées", de nobles amazones qui défendent leurs terres, des mystiques qui prétendent imiter les saintes travesties de La Légende dorée, des révolutionnaires qui revendiquent leurs droits de citoyennes... Bien que la justice du roi assimile le travestissement à un ...
LIRE L'ARTICLE >>
Catalogue de jouet qui casse les codes du genre ?
Le magazine Le Figaro se penche sur le dernier catalogue de Noël des Magasins U. Ce catalogue de jouet vient casser les codes préétablis sur le genre que l’on subit dès la naissance. Ça fait crier en bien comme en négatif, il suffit de voir les commentaires qui parfois laissent un gout amer d’incompréhension. Mais cette démarche du groupe Système U est une petite avancée, un parti pris (commercial, marketing voir idéologique) qui va mettre une pierre de plus à l’édifice des ...
LIRE L'ARTICLE >>
Festival "Tous les genres sont dans la culture"
Genres Pluriels, association Belge de soutien et visibilisation des personnes aux genres fluides, trans* et intersexes, a le plaisir de vous présenter la quatrième édition de son Festival « Tous les genres sont dans la culture ». Ce festival aura lieu à Bruxelles et à Namur du 16 au 24 novembre 2012, dans le cadre de la Quinzaine de l'Égalité des chances et de la diversité. Il vise à sensibiliser le public à la pluralité des genres, aux transidentités et aux intersexes, dans une ...
LIRE L'ARTICLE >>
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
Loin de propager une « théorie du genre » fantasmatique, les programmes de SVT de première fournissent le cadre d’une naturalisation du genre aussi discrète qu’incontrôlée, un cadre en outre incohérent. Suite à une surprenante réécriture du programme, des discours pour le moins ambigus, discutables, voire contraires à l’état des connaissances se sont immiscés dans les supports pédagogiques. L'article complet de Odile Fillod est ici. De nouveaux programmes en sciences de la vie et de la Terre (SVT) arrêtés en juillet 2010 sont en vigueur depuis ...
LIRE L'ARTICLE >>
TDOR – Support Transgenre Strasbourg appelle à un rassemblement
Support Transgenre Strasbourg appelle à un rassemblement à l'occasion de la 15e Journée internationale de la Mémoire Transgenre (International Transgender Day of Remembrance, TDoR), le samedi 23 novembre 2013 à 15 h place Kléber à Strasbourg. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Aujourd'hui, le 20 novembre 2013, est célébrée, dans des dizaines de pays, la 15ème Journée Internationale de la Mémoire Transgenre (voir http://www.transgenderdor.org et http://www.transrespect-transphobia.org/en_US/tvt-project/tmm-results/tdor-2013.htm) Cette année encore, des centaines d'assassinats de personnes transgenre de par le monde ont été portés à notre connaissance. Ici, ...
LIRE L'ARTICLE >>
Le genre comme catégorie d’analyse : Sociologie, histoire, littérature
%CODE1% La différence des sexes et les rapports hommes-femmes constituent des objets d’interrogation dans tous les champs du savoir et de la culture. Depuis une trentaine d’années, de nombreuses recherches ont renouvelé l’analyse de la place des femmes, des modèles et des rôles sociaux de sexes, en particulier à travers la notion de genre, qui désigne la construction historique, culturelle et sociale du sexe. Si cette notion fait désormais partie du vocabulaire politique et institutionnel de l’Europe, et paraît s’imposer comme incon­tournable ...
LIRE L'ARTICLE >>
La transidentité : De l’espace médiatique à l’espace public
C'est à partir de l'opération de Christine Jorgensen en 1952 au Danemark, que le fait qu'un homme puisse devenir une femme, après une intervention chirurgicale, entre dans l'esprit du grand public en raison de sa très forte médiatisation. Les identités trans’ sont alors loin de s’affirmer comme telles. Il faudra attendre la fin des années 80 pour assister à l’émergence d’une visibilité prenant une forme revendicative. Entre les deux, la psychiatrisation de l’identité. %CODE1%Grâce à l’Internet, les transidentités ne sont plus isolées ...
LIRE L'ARTICLE >>
L’UMP inquiète des théories sur le “genre”
Jouets de Noël : Super U contre le père fouettard…
Quand les vêtements féminins étaient l’apanage des hommes …
La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution
Catalogue de jouet qui casse les codes du genre ?
Festival "Tous les genres sont dans la culture"
Genre et Programme Scolaire ne font pas bon ménage …
TDOR – Support Transgenre Strasbourg appelle à un rassemblement
Le genre comme catégorie d’analyse : Sociologie, histoire, littérature
La transidentité : De l’espace médiatique à l’espace public

6 responses to “Déjouer le Genre” le livre que les profs n’auront pas…

  1. Lea a écrit le 9 octobre 2013

    Parler du genre est devenu un tabou pour ce gouvernement.Il a fait passer le mariage pour tous,il n’ira pas plus loin.
    Je suis très heureuse que cette loi soit passée mais j’ai bien peur que le gouvernement ne veuille pas,ne puisse pas faire un pas de plus.Le pouvoir considère qu’il a fait ce qu’il avait à faire et a peur de réveiller les antagonismes s’il s’attaque à une nouvelle question de société.
    Vu que nous sommes en plus (les trans) représentés par un nombre important d’extrémistes jusqu’au-boutistes,nous sommes mal engagés pour un progrès à court terme.

    • Ester a écrit le 9 octobre 2013

      Je pense comme toi! Tout restera figé encore des années. Peut-être que TXY réussira avec pragmatisme a faire évoluer les choses. Nous sommes déjà trés nombreuses et en plein développement.

    • Nathasha a écrit le 10 octobre 2013

      les revendication et le comportement punk a chien des fameux extrémiste servent a merveille des gens comme les manif pour tous civitas et autre catho , ainsi que des politiques revanchard ! donc oui c est pas gagner et en même temps ça sert certain imaginer un accord , les extrémiste trouverai toujours une excuse pour contester et faire chier

  2. Bérénice a écrit le 10 octobre 2013

    Quelle tristesse de voir que même chez les trans nous avons incapacité à nous entendre pour aller dans une direction commune!
    Les clivages crées par la société mais surtout par les personnes elles mêmes ne feront jamais avancer qui que ce soit. Y a t’il quelqu’un qui soit capable de ravaler sa fierté ne serai-ce qu’un instant afin de proposer du constructif????

  3. yukarie a écrit le 10 octobre 2013

    il y a une alternative à cette situation :
    en situation de crise, le gouvernement cherche à détourner le regard des médias sur d’autres sujets que l’économique de façon à faire passer des décisions difficiles. Les lois sur les trans sont un sujet merveilleux dans ce cadre.
    Car c’est ainsi que j’interprète la grande médiatisation et la désinformation à propos du mariage pour tous. (je parle de l’action des médias, pas de l’action des groupes comme les religieux, la manif pour tous, etc)

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -