Comme des animaux

28 octobre 2013 | Tags:

24 intellectuels ont signé un manifeste afin que les animaux ne soient plus considérés comme des objets par le code pénal.

code-civil-penal

J’aime bien nos amis à quatre pattes et j’ai moi-même eu quelques uns d’entre eux dont j’ai pu apprécier la compagnie.

Ce qui me met hors de moi, c’est que ces personnes ne marquent aucun signe d’intérêts aux quelques dizaines de milliers de personnes transidentitaires qui dans ce pays vivent comme des citoyennes et des citoyens de seconde zone depuis bientôt quarante ans.

Je trouve totalement ignoble que personne parmi ces soit disant humanistes ne s’intéressent à notre combat et ne défendent notre dignité.

Faudra t-il que l’une d’entre nous s’immole par le feu devant le ministère des droits des femmes pour que l’on s’intéresse enfin à nous ?


NDLR : voici la liste complète des signataires. Si vous en connaissez un personnellement ou si vous avez l’occasion de le rencontrer, posez lui donc la question !

Christophe André, psychiatre et psychothérapeute
Florence Burgat, philosophe
Didier van Cauwelaert, écrivain
André Comte-Sponville, philosophe
Boris Cyrulnik, éthologue et neuropsychiatre ;
Didier Decoin, de l’Académie Goncourt
Philippe Devienne, vétérinaire et philosophe
Luc Ferry, philosophe
Alain Finkielkraut, philosophe
Elisabeth de Fontenay, philosophe
Irène Frain, écrivain
Marie-Angèle Hermitte, de l’Académie française
Jacques Julliard, historien et journaliste
Frédéric Lenoir, philosophe et écrivain
Jean-Pierre Marguénaud, professeur de droit
Edgar Morin, sociologue et philosophe
Michel Onfray, philosophe
Erik Orsenna, de l’Académie française
Pierre Rahbi, philosophe
Hubert Reeves, astrophysicien et président de Humanité et Biodiversité
Matthieu Ricard, docteur en génétique cellulaire
Danièle Sallenave, de l’Académie française
Enrique Utria, philosophe
Frédéric Vitoux, de l’Académie française

Vous avez aimé cet Article ? Vous aimerez aussi :
Une petite info pour celle qui cherche un salon de coiffure/esthétique pour nous! En décembre 2011, en me rendant chez "Angèle mode" à Paris (20, rue des Dames, 75017) pour quelques achats que propose Angèle (http://www.angelmode.com/), j’ai rencontré une T-girl qui travaille comme esthéticienne dans un salon esthétique/coiffure, tout proche - à 80 m - (2, rue Nollet 75017 Paris Tél: 01 42 93 28 85)… (http://coiffureesthetiqueparis17.com/), où j’ai été très bien reçue comme T-girl. Résultat, un lissage brésilien de rêve et ...
LIRE L'ARTICLE >>
Là où il y a du gène…
Il y a une petite semaine, un article est paru concernant la réponse de l’Académie de médecine  sur la conservation des gamètes des personnes transgenres et transsexuelles. On passera sur la photo illustrant l’article, il est vrai que la plupart d’entre nous vont travailler ou faire leurs courses à moitié à poil ! La demande a été faite par le défenseur des droits, Dominique Baudis, dont on se demande bien de quoi il se mêle… La réponse de l’Académie de médecine montre une ignorance ...
LIRE L'ARTICLE >>
29 mars 2014 – Colloque International sur la Transidentité – 2
Colloque International à Paris les 28 et 29 mars 2014 : Genres, cultures, sociétés, Questions autour de la transidentité. Entrée et libre et gratuite. Pas d'inscription préalable nécessaire. Lieux de la journée du vendredi : Salle Ambroise Croizat, Bourse du Travail - 3 rue du Château d’eau - Paris 10ème Lieux de la journée du samedi : Salle Eugène Hénaff, Bourse du Travail - 29 boulevard du Temple - Paris 3ème Le film "Psychanalyse et Révolution" de Didier Mauro sera disponible lors du colloque. Programme ...
LIRE L'ARTICLE >>
Quand la ministre qui lutte contre l’exclusion exclut les Trans…
Ce qu’il y a de bien avec les faits, c’est qu’ils sont têtus. Ils ne pardonnent rien et l’on ne peut les contester. Premier fait : Si j’en crois l’en-tête des courriers joints à cet article Mme Marie-Arlette Carlotti est ministre délégué chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion. Deuxième fait : Si il y a une chose que l’on ne saurait contester, c’est que dans notre pays, les personnes transgenres et transsexuelles figurent en tête de liste pour ...
LIRE L'ARTICLE >>
Alain Juppé cherche sa voix
On ne naît pas femme, parfois on le devient, C’est là notre triste sort de remettre à demain, Que de franchir un pas qui s’avère de géant, De traverser l’abîme sans retomber dedans, Une fois que nous sommes de cet autre coté, Sur cette rive désirée et même tant espérée, Que nous nous croyons femmes et enfin arrivées, Que la vie nous rappel à notre triste passé, C’est ainsi, qu’hier, sur une grande radio, J’interpellais durement le maire de Bordeaux, Bien que la journaliste ait cité mon prénom, Qui ne laissait ...
LIRE L'ARTICLE >>
Histoire des transsexuels en France
Histoire des transsexuels en France de Maxime Foerster %CODE1% Pays d'émergence du phénomène transsexuel au début du XXe siècle, l'Allemagne réunit alors les conditions nécessaires à la mise en pratique des théories du Dr Magnus Hirschfeld sur les "intermédiaires sexuels". Après le saccage par les nazis de l'Institut de Sexologie, la France prend le relais en Europe : l'artiste Michel-Marie Poulain raconte son changement de sexe dans Voilà et la déportée Marie André Schwidenhammer crée la première structure d'aide ...
LIRE L'ARTICLE >>
Marie-Marcelle, la Mère Teresa des transsexuels
L’infirmière Marie-Marcelle Godbout, 69 ans, a fondé en 1980 le premier organisme d’aide aux transsexuels du Québec. Elle-même transsexuelle, elle voulait changer l’image négative associée à sa condition. Sa première entrevue à la télé, avec Jean-Luc Mongrain, a suscité tout un émoi. «Je me prenais pour mère Teresa! Je voulais tellement aider que j’ai donné en ondes mon numéro personnel pour dire qu’une ligne d’écoute existait pour les transsexuels.» Le téléphone a commencé à sonner chez elle jour et nuit. Trente ans ...
LIRE L'ARTICLE >>
Andre Vasary est un chanteur hongrois dont la voix peux faire rêver toutes les transgenres. Rêver parce qu'elles se rendent compte que c'est possible... Mais ECOUTEZ DONC! http://www.youtube.com/watch?v=y6uW2yv7DQ8 Sur Youtube vous trouverez d'autres vidéos de ce chanteur et vous serez toujours bluffées. Chanté en français "Je sais d'ou je viens"Ishtar Alabina http://youtu.be/51RGYz0LQ5k
LIRE L'ARTICLE >>
Samedi 20 Juillet 2011Réunion 2 de préparation l’Existrans 2011 Présent-e-s :Talah (Acthe) ; Giovanna (Acceptess-t) ; Monique ; Elisabeth (Inter Trans) ; Axelle (Acthe) ; Erika ; Hélène (Act up). Ordre du Jour :- Mot d’ordre- Le parcours- Les revendications- Communiqué de presse- Dossier de presse- Conférence de presse- Invitations aux "personnalités"- Qui dépose la marche- Matériels divers pour la marche- Divers Compte rendu :Modification de l’ordre du jour- Ajout du mot d’ordre- Ajout de divers Mot d’ordrePropositions :- Changement ...
LIRE L'ARTICLE >>
De la situation française et de ses “solutions”
Au loin, dans mon appartement montréalais, j’observe ce qui se passe sur la scène Trans parisienne et française. Je ne suis pas une militante, je ne suis pas une passionnée, je ne suis pas impliquée et je progresse seule sur le chemin de ma féminité. Bien, mal … je n’ai pas envie de me poser de questions, je n’ai pas envie de vivre dans ce combat perpétuel de quelques unes tout en respectant totalement leur engagement. J’ai simplement du mal à ...
LIRE L'ARTICLE >>
Deux bonnes adresses sur Paris
Là où il y a du gène…
29 mars 2014 – Colloque International sur la Transidentité – 2
Quand la ministre qui lutte contre l’exclusion exclut les Trans…
Quand le Juppé cherche sa voix.
Histoire des transsexuels en France
Marie-Marcelle, la Mère Teresa des transsexuels
Une voix merveilleuse
Compte-rendu 2e réunion de préparation de l’Existrans 2011
De la situation française et de ses “solutions”

18 responses to Comme des animaux

  1. Julie Mazens a écrit le 28 octobre 2013

    Merci Brigitte pour ce petit coup de gueule qui ne sera malheureusement suivi d’aucun effet concret (j’en arrive à être pessimiste pfff). ça me démangeait d’être un truc similaire depuis quelques jours.

    Les trav/trans/inter, moins de droits (civil et pénal) que nos animaux de compagnie ?

    Difficile d’être visible face à 30 millions d’amiEs … surtout quand nos soi-disant “intellectuels” “humanistes” font dans la surenchère médiatique.

    Quelques jours après la marche de l’Existrans à laquelle aucun de ces pseudos humanistes n’a daigné bougé son (gros) cul …

    J’en ai parlé à ma Plume d’amour, et elle est, pour une fois, d’accord avec moi ! (bon j’avoue, je viens de la soudoyer avec un bol de croquette …).

    // Zulie énervée //

  2. Brigitte Goldberg a écrit le 28 octobre 2013

    De rien Julie, merci à toi d’avoir eu le courage de publier ce petit billet :)
    je crois que beaucoup d’entre nous partage ce sentiment. c’est vrai que cela ne servira sans doute à rien mais, ca fait quand même du bien de la dire.
    24 mail sont partis hier en direction des signataires. J’ai reçu une dizaine de réponses pas dont beaucoup vraiment agréables, (sauf un petit échange avec un prof de droit qui connait assez bien la question). Je les comprend, comment une trans peut se permettre de critiquer ces sommités ?
    Une caresse à ta petite Plume de ma part :)

  3. Alexandra a écrit le 28 octobre 2013

    Un d’entre eux m’est peut-être accessible…

  4. yukarie a écrit le 28 octobre 2013

    en vous lisant, plein d’idées me viennent.

    D’abord, êtes vous sûres que ces gens connaissent la cause trans ? et connaître , ce n’est pas juste un petit mot ou un flyer .
    Ont-elles été sollicités pour l’existrans ?

    Peut être serait-il bon, justement de profiter de l’évènement (animaux) pour préparer leur soutien pour existrans 2014 ?

    Dans la liste, il y a trois personnes que je connais un peu mieux que les autres (mais eux ne me connaissent pas) : Boris Cyrulnik, Matthieu Ricard, Pierre Rahbi. Ces personnes sont des personnes ouvertes et intelligentes, mais aussi très sollicitées en dehors de leur champ d’action. Je suis persuadée que si elles avaient conscience des problèmes trans’, elles seraient de bons soutiens.

    Et justement, ne faudrait-il pas faire du lobbying auprès de personnalités telles que celles-ci pour avoir quelques grands noms à fournir aux médias ? De même auprès de chanteurs , acteurs, et gens connus . Le soutien de grands noms amène le soutien des politiciens …

    Autre idée : quelqu’un.e connaît-il l’histoire du mouvement en faveur des animaux ? Ou d’autres causes ? Ce genre d’étude permet de tirer les leçons de l’expérience des autres mouvements et de préciser les stratégies performantes.
    De même , comment la cause animaux a-t-elle réussi à obtenir le soutien de tous ces gens ?

  5. Anouk a écrit le 28 octobre 2013

    Plus facile de “s’engager” pour les animaux. Ca ne mange pas de pain comme on dit. Aucun risque. Plus difficile d’assumer publiquement un engagement équivalent pour les droits des trav/trans… L’expérience de les solliciter serait intéressante et ferait baisser sans doute qq masques. Pourquoi un autre manifeste ? Car là aussi à vous lire quelle barbarie !

  6. Anouk a écrit le 28 octobre 2013

    Pardon, je voulais dire pourquoi PAS un autre manifeste en défense des droits des trv/trs…

  7. Alexandra a écrit le 28 octobre 2013

    Une approche positive s’impose.

    Si je dois contacter la personne à qui je pense, ce sera en approche positive, constructive, non-accusatrice.

    C’est pour moi, primordial.

  8. aline lemaitre a écrit le 28 octobre 2013

    je pense que se sont deux combats différents est que ce n était pas utile de citer des personnes qui on une approche differrente de la vie animale ,ethologue ,boudiiste ect et qui d autre parts sont tolérants est utile dans notre combats

  9. Nathasha a écrit le 28 octobre 2013

    a mon avis ( debile je sais ) faut peut etre pas pousser ! moins de droit que les animaux , la je vois que ca pousse un peut, trav trans inter comme j ai vu sur fb dans un titre choc ! pour les inter et les trav , c est possible de m expliquer je suis curieuse de savoir en quoi ? merci de corriger mon ignorance ! pour es trans pas la peine merci

  10. Brigitte Goldberg a écrit le 28 octobre 2013

    @Nathasha
    Tu aurais du lire le texte exact de leur pétition. Il ne s’agit pas de râler contre la torture sur les animaux ou contre les élevages en batterie, mais, demander à ce que l’on reforme le code civil pour changer le statut des animaux. Code civil, changement de statut, ça ne te rappel rien ? Ce que j’ai voulu dire dans cet article, c’est que ces gens, tout à fait honorables par ailleurs, se préoccupent plus des animaux que des trans. J’en sais quelque chose puisque, quand nous avions lancé la pétition pour une loi sur le changement d’état-civil, (merci à Txy pour son soutien :), nous avions contacté bon nombre de personnalités et personne n’a bougé le petit doigt…
    Ps : Au fait, ta table ronde ça en est où ?

  11. Bérénice a écrit le 28 octobre 2013

    Bon! Et maintenant? Qu’est ce qu’on fait?

  12. AlexMec a écrit le 28 octobre 2013

    Si A et B ne sont pas diamétralement opposés, alors être Pro-A ne veut pas dire être Anti-B. Soutenir la cause des animaux ne veut pas dire être opposéE à la cause des trans/travs/inters.

    Moi je suis sur la même longueur d’onde que Yukarie: tirons des leçons utiles de cet épisode. Cette pétition n’est qu’un énième exemple du fait que le lobbying, ça marche, alors si on apprenait touTEs ensemble à faire du lobbying efficace? Je n’y connais pas grand-chose, mais je suis prêt à apprendre!

  13. Anna Tiger a écrit le 28 octobre 2013

    Pour faire du bon lobbying, mon point de vue est qu’il faut monter une structure loi 1901 pour commencer à être prises un peu au sérieux.
    Les groupes de paroles issues des sites et autres forums ont de plus en plus de poids cela dit.
    Pour ma part, engluée comme je le suis par la vie et ses impondérables en plus de ma transition qui est pas mal engagée. Je ne vais être dispo tout de suite pour jouer les meneuses. (si c’est pour faire meneuse de revue, là on en reparle)

    • Brigitte Goldberg a écrit le 29 octobre 2013

      Je suis au regret de te dire que le lobbying répond à un certain nombres de conditions :
      1) il s’agit de la défense d’intérêts privés ou socio-professionnels précis. Vu nos positions hétéroclites, c’est mal parti…
      2) Le lobbying implique des moyens conséquents. Philippe Morris vient de “lâcher” 1,2 millions d’euos au parlement européen pour “adoucir” la loi sur le tabac. Mesdames, à vos chéquiers !
      3) Il s’agit d’une question de rapport de force : Si tu refuse, je peux faire descendre quelques dizaines de milliers de personnes dans la rue. Dans notre cas, c’est mal barré !
      Résultat : depuis quatre ans que l’on essaie d’en faire, ce serait plutôt : “excusez nous de vous demander pardon, j’espère que l’on ne vous dérange pas”….
      Même si tous les assos du monde se donnaient la main, (on peut toujours rêver), on ne pèserait pas bien lourd dans le débat. Notre seule chance, c’est de trouver des politique assez courageux, (ou inconscients), pour penser que les valeur se situent au dessus de leur ambitions personnelles… Courage, les miracles, ça existe !

      • Anna Tiger a écrit le 29 octobre 2013

        Chère amie,
        je fais partie d’une Asso loi 1901 qui a suffisamment grossi pour pouvoir se permettre d’être impliquée dans les débats, que ce soit au niveau de la France ou de l’Europe.
        Pour cela, il a fallu créer une structure qui chapeaute toutes les petites associations. Toutes versent leur cotisation annuelle. D’autres sources de revenus ont été mises en place et cela nous permet d’avoir des personnes qui sont en veille parlementaire. Nous existons depuis 50 ans.
        Mais je crois effectivement que dans le cadre de la problématique trans, tout reste à créer. Cela ne passera pas par moi. Comme je l’ai dit précédemment je ne m’en sens pas l’énergie et la compétence.
        En ce qui concerne la représentativité au travers des hommes politiques, le problème sera le même. Pas de réelle visibilité égal pas de réel engagement.
        Mais je crois que nous disons la même chose.

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

X
- Entrez votre position -
- or -